Cloudsto EVO, une minimachine Linux très old school

Cloudsto EVO, une minimachine Linux très old school

Cloudsto n’est pas une marque très connue, c’est un revendeur Anglais qui ne distribue rien chez nous. Mais il importe ce qu’il a baptisé la Cloudsto EVO, une minimachine intéressante parce que peu chère, sous un système libre et conçue pour s’adapter à de nombreuses solutions d’affichage avec un désormais très rare port VGA.

Pour qui ?  Tout le monde, une petite machine d’appoint pas forcément des plus rapide ni dédiée au jeu mais suffisante pour faire tourner une distribution Ubuntu 12.10. Dans la pratique je conseille tout de même de lasiser cet engin aux mains de personnes ayant de bonnes notions du fonctionnement de Linux sous ARM.
Spécifications :  Processeur ARM Rockchip RK3188 quadruple coeur Cortex-A9 cadencé à 1.6 GHZ. Chipset graphique ARM Mali-400, 1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage. Lecteur de cartes MicroSDHC, Ethernet 10/100, Wifi N, 3 ports USB 2.0, sortie VGA, double ports Audio jack 3.5 mm pour casque et micro. Livré sous Linux 12.04 LTS.

cloudsto-evo_01
Pas exactement un foudre de guerre donc mais un engin qui devrait être discret et fonctionner sans à coups sous une version Long Time support d’Ubuntu. Le Cloudsto EVO ne sera pas distribué en France mais je doute fort que le revendeur Anglais soit le vrai papa de cette machine. Il se pourrait donc qu’un engin de ce type débarque rapidement sur le marché en France ou qu’on le trouve à l’importation pour retrouver les mêmes services.
On a là de quoi piloter un vieil écran VGA et en faire une solution bureautique tout à fait convenable pour un prix très correct puisque l’engin est proposé à 95£ outre Manche. Evidemment ce ne sera pas un monstre de performance mais la petite vidéo présentant le fonctionnement d’un engin similaire avec une application de montage audio montre que ces machines ont bien évolué dans leur support de Linux.
cloudsto-evo_02
La Cloudsto EVO n’est pas la machine ultime, son principal intérêt est dans le fait qu’il puisse permettre de recycler un vieil écran VGA pour un prix modique tout en laissant un maximum de temps d’utilisation à son propriétaire qui n’aura pas a se préoccuper de licences, de virus et autres soucis du genre. La solution est robuste, totalement silencieuse et devrait être efficace pendant de nombreuses années. Si l’objet reste dans les mêmes eaux niveau tarif en importation,
Zotac ID18
Si vous êtes un peu frileux face à un engin sous ARM et que vous voulez vraiment vous lancer dans le recyclage, vous pouvez vous tourner vers d’autres solutions en particulier la Zotac ZBox ID18 à 119.95€ en ce moment chez LDLC. Prix que l’on pourra baisser de 6% avec le code SUPER6  pour l’acheter à 112.76€. Il vous faudra lui ajouter de la mémoire vive DDR3 au format portable SO-DIMM et un stockage mécanique ou électronique au format portable 2.5 pouces, élément que l’on peut assez facilement recycler si on fait évoluer un portable vers une solution SSD par exemple. Cet engin embarque un processeur Intel Celeron 1007U double coeur ventilé qui vous permettra d’installer tout type de distribution Linux ou un Windows. Reste que la Zbox est livrée avec une sortie HDMI et non pas un port VGA. Là encore vous pourrez trouver la solution en achetant un convertisseur HDMI vers VGA à 9.90€ dans la boutique Minimachines. enfin quand le produit sera à nouveau sen stock d’ici quelque jours.
Source : Liliputing.
9 commentaires sur ce sujet.
  • Yrt
    19 mai 2014 - 10 h 44 min

    petite coquille dans le lien qui pointe vers ldlc :
     » tp://www.ldlc.com/fiche/PB00158714.html#aff101 « 

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 10 h 45 min

    Hello,

    Je peux me tromper, mais à ce prix là pour de l’ARM je trouve ça un peu cher.. C’est déjà le tarif arboré par des solutions X86 comme tu viens de le souligner Pierre. Alors certes, peut être pas quadcore à ce prix là (quoi que pas loin, si on prend de l’AM1 de chez AMD (avec VGA) ça fait 70€ le combo quad cpu + CM, on y rajoute un boitier avec alim à une 30aine d’euros on est à 100€. Reste la ram et le dd. Donc autour de 150€ on a une solution x86 quad core.. Pour ce boitier ARM dans l’article à 95 livres ça fait 117€, auxquels il faut ajouter les frais de port depuis l’angleterre.. ça ne me semble vraiment pas rentable.)

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 10 h 53 min

    @Kynn: Oui, c’est pour cela que je ne le conseille pas depuis l’angleterre/ Mais ce type de solution pourrait rapidement débarquer en Asie à 60/80€ à mon avis. Là ça sera plus intéressant.

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 12 h 10 min

    Et bien voilà ! Enfin un PC qui ne tourne pas sous Android pour faire tourner XBMC ;)

    Pas de sarcasme de ma part hein… Juste enfin le genre de machine qui pourra permettre (si la distribution suit derrière) une petite machine avec un vrai OS, des applications compilées et non exécutées par une machine virtuelle qui fait perdre de la puisssance, qui pourrait permettre à certains dans les pays en voie de développement de pouvoir accéder à la l’informatique pour pas trop cher (moins de 80$ et elle représentera moins d’un mois de salaire dans beaucoup de pays capables d’offrir l’accès à Internet pour trop cher).

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 13 h 59 min

    Intéressant surtout pour un musicien faisant de la Mao.

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 14 h 01 min
  • 19 mai 2014 - 18 h 48 min

    @tiptip: Hum, il faut quand même rajouter la RAM et le DD, du coup non, c’est plus cher :p

    Répondre
  • 19 mai 2014 - 20 h 25 min

    @baldarhion : y a 4go de HDD flash Sur left nuc …pour openelec c est parfait android aussi et Linux aussi. Parcontre il faut in HDD pour windows

    Répondre
  • 21 mai 2014 - 12 h 36 min

    […] Dans la pratique je conseille tout de même de lasiser cet engin aux mains de personnes ayant de bonnes notions du fonctionnement de Linux sous ARM. Spécifications : Processeur ARM Rockchip RK3188 quadruple coeur …  […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *