ChargingPad : Recharger ses batteries en captant l’électricité dans l’air
60

ChargingPad : Recharger ses batteries en captant l’électricité dans l’air

Imaginez votre smartphone, votre tablette ou toute autre minimachine dans votre poche qui se rechargerait toute seule en captant l’électricité contenue dans l’air. Cela parait encore complètement délirant mais en réalité c’est pus proche de vous que vous ne croyez. un étudiant a en effet mis au point, le ChargingPad, un capteur capable de récupérer l’énergie ambiante.

Dennis Siegel est étudiant à l’université des Arts de Brême, il est brillant, ingénieux et suffisamment ouvert d’esprit pour se lever un matin et se demander si il ne serait pas possible de moissonner l’électricité ambiante pour recharger nos appareils électroniques. De là est né le ChargingPad.

De l’électricité ambiante il y en a quasiment partout : Les lignes haute et basse tension, les différents appareils ménagers du quotidien et même l’électricité statique…Energie gratuite donc, énergie libre comme l’air et si l’appareil pouvait être miniaturisé et adapté à des formats de type tablette ce serait là une solution pour recharger en permanence sa batterie. On en est encore loin mais avec l’arrivée de système de chargement sans contact on se rends bien compte que faire voyager une de l’énergie d’un point à un autre ne nécessite pas forcément un câble.

 Le principe du ChargingPad est de capter chaque source d’énergie possible et de l’emmagasiner dans une batterie. Le prototype se contente d’une banale pile rechargeable AA. 2 prototypes existent déjà : Le premier se focalise sur les hautes fréquences comme les ondes radios ou le GSM (mégahertz) et le Bluetooth ou le Wifi (gigahertz). L’autre sur les basses fréquences de 50/60Hz comme les appareils électriques classiques.

ChargingPad

Pour le moment très limité, le ChargingPad ne permet de recharger qu’une pile par jour, sans plus d’informations mais je suppose en ayant une très bonne orientation vers un appareil délivrant une bonne quantité de courant. Il faudrait évidemment améliorer le dispositif pour le rendre utile au sein d’une machine connectée. Mais on peut déjà imaginer ce que pourrait donner ce type de captation pour des appareils plus modestes ou semi-autonome à très basse consommation : De l’oreillette Bluetooth à un implant interne.

ChargingPad

Je me demande bien à quoi sert cet appareil blanc ?

On peut imaginer également qu’il serait possible de fabriquer d’énormes capteurs a intégrer dans nos murs pour récupérer un maximum de l’énergie émise par notre environnement. Une manière d’éviter des fuites et une exposition permanente à ces divers champs. Difficile de savoir exactement a quoi nous sommes exposés d’ailleurs. nous baignons vraisemblablement dans un énorme magma d’énergies et de fréquences en tous genre.

ChargingPad

Le site de Dennis Siegel.

Source : ExtremeTech