Intel annonce la production de l'Atom Cherry Trail

CES 2015 : Intel annonce la production de l’Atom Cherry Trail

C’est parti pour l’Atom Cherry Trail, le successeur de l’actuel Atom Bay Trail débute sa commercialisation avec des puces qui sortent aujourd’hui des usines du fondeur pour des produits qui devraient arriver d’ici quelques mois. Nous devrions pouvoir tester les premiers produits d’ici le printemps prochain.

L’arrivée de la nouvelle gamme d’Atom soulève plein de questions d’un point de vue technique comme d’un point de vue commercial. Cette annonce effectuée en même temps que le lancement de la gamme Broadwell est peut être plus intéressante d’un point de vue architecture.

Cherry Trail

Avec l’Atom Cherry Trail Intel poursuit les efforts entamés au lancement de Bay Trail : Redorer le blason de la gamme Atom salement terni par des années d’immobilisme chez le fondeur. Aujourd’hui tout change et tout change vite avec l’arrivée de cette puce gravée elle aussi en 14 nanomètres qui devrait apporter pas mal de changements à nos minimachines.

Tout comme les puces Broadwell, le but du jeu n’est pas d’offrir un gros gain de performances de calcul pur supplémentaire mais plutôt de pousser plus loin l’autonomie des engins tout en leur accordant un peu plus de réactivité graphique. Depuis leur lancement en 2013, l’Atom Bay Trail travaille quasiment sans concurrence sur le créneau de la mobilité sous Windows, cette mise à jour devrait donc continuer à creuser un sillon déjà très profond.

Atom Cherry Trail

Intel promettait 2 X plus de performances graphiques entre Bay Trail et Cherry Trail.

Point intéressant de la solution proposée, la puce peut désormais cohabiter facilement avec la solution 4G LTE de la gamme Intel XMM 726x. Comme d’habitude la puce peut faire tourner aussi bien Windows qu’Android même si la cohabitation des 2 OS reste pour le moment très compliquée d’un point de vue usage. Google refusant que les machines de ce type puissent bénéficier de ses services et un accès à Google Play. Plus anecdotique, les puces géreront la technologie Intel RealSense permettant de capturer des images en 3D ainsi que la profondeur de champ d’une scène.

On ne connait pas encore grand chose des puces en elles-même, la marque préfère commenter des machines de ses partenaires plutôt que de dresser un tableau synthétique de ses processeurs. Il faudra donc attendre les premières rumeurs et annonces de la part des constructeurs pour savoir ce que donneront les puces Cherry Trail.

Reste pour moi une énorme inconnue avec ce relais entre Atom Bay Trail et l’arrivée du Cherry Trail, je suppose que le gain en autonomie et en performances graphiques sera au rendez vous, même si on ne sait pas encore de quel ordre il sera. Par contre, on n’a aucune idée de l’incidence des tarifs de cette passation de pouvoir. Si en 2013 l’Atom Bay Trail avait tout à prouver avec les mauvais souvenirs liés aux précédentes puces de cette gamme, le nouveau venu est beaucoup mieux implanté aujourd’hui. Les efforts consentis financièrement par Intel depuis 2 ans devront bien un jour ou l’autre être compensés par une remontée des prix.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 6 janvier 2015 - 9 h 53 min

    Un peu hors sujet mais… A quand le renouvellement de la gamme Avoton ?

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 9 h 57 min

    Peut-on espérer une déclinaison pour serveur, par exemple pour remplacer l’Atom Avoton ? Le chip graphique pour des serveurs hébergées ne sert pas du tout mais de la puissance consommée en moins avec un poil de perfs en plus est toujours bon à prendre.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 10 h 13 min

    @Alexandre B et @zenon: Je me renseigne masi je n’en ai aucune idée…

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 11 h 04 min

    ce qui est curieux c’est qu’ils envoient déjà au assembleur alors qu’il n’y à pas de produit de présenté… normalement ils présentent des produits juste avec les sample test !!! oO

    (CF le c740 annoncé y il à qq jours déjà alors que les proc n’ont été annoncé que hier !)

    du coup j’attend de voir (mais se sera plus pour la rentré je pense) les prochains 11′ fanless !!!
    si ils pouvaient faire un c720 fanless, je prend direct !!! miam !

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 13 h 00 min

    Le c740 a été annoncé ?

    Mais pourquoi aucun chromebook sous atom ? Je veux dire asus et ses chi ils peuvent le décliner sous chrome os non ?

    Répondre
  • la
    6 janvier 2015 - 14 h 08 min

    Quelle est la différence entre le Core M ( par exemple M5Y70) et Cherry trail ?

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 16 h 52 min

    la,

    Forcément le nombre d’action/cycle du CPU puisque le 5Y10 (14 nm), tout en chauffant moins, consomme 33% de plus que que les atom Z (22nm).

    Si j’en crois l’article et avec la logique de segmentation marketing, les Cherry Trail n’iront pas tutoyer les core M niveau action/cycle mais chaufferont moins donc consommeront moins. Sauf que les graphiques sont amélioré donc il faudra voir la conso au final.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 17 h 42 min

    Une question… ( peut être bête ? )
    existe t’il actuellement dans le commerce des processeurs ( i3,i5,celeron,atom,ou core M ? ) ayant un très très faible TDP, un peu comme les processeurs i3, i5 utilisés pour les ultrabooks ou les cartes mères genre mini itx J1900 ?
    j’ai un peu cherché mais je ne trouves pas vraiment d’infos, j’aimerais m’assembler une machine fanless modestement puissante niveau processeur, mais tout de même utiliser une carte mère de qualité avec suffisamment de ports SATA ( au minimum 6 ou 8 ) et de placer le tout dans mon grand boitier corsair obsidian …
    je cherche donc un processeur modeste mais correct, qui ne nécessiterais pas d’utiliser un radiateur passif surdimensionné comme on peux les voir sur les sites ou forum fanless … les cartes mères du commerce en celeron J1900 utilisent des radiateurs rikiki pour refroidir leurs processeurs alors comment pourrais je faire de même avec une carte mère classique ? merci si quelqu’un a des pistes dans ce sens
    Je pense qu’il y aurais vraiment un marché pour ce genre de machines je ne suis sans doute pas le seul a souhaiter une telle machine silencieuse et peu énergivore…

    Répondre
  • ll
    6 janvier 2015 - 22 h 06 min

    Ben regarde du coté des processeurs broadwell qui sortent , ils sont censés consommer moins que les actuels.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 23 h 54 min

    @David Es-tu sûr de vouloir du fanless ? J’ai comme toi un grand boitier bien lourd et insonorisé (Define R3), une alim fanless (Seasonic) mais j’ai gardé un ventirad classique (CM 412S) pour mon Core i5. Le ventirad adapte de toute façon sa vitesse à la charge. Le boitier dispose également de 2 ventilos pour forcer la circulation d’air mais au final ce qui fait le plus de bruit, ce sont les 2 HDD WD Green, pas les ventilos !…
    Et même avec cela, j’en suis pleinement satisfait : il faut vraiment être dans le silence absolu pour remarquer la machine.

    Répondre
  • 7 janvier 2015 - 18 h 41 min

    J’ai regardé sur Google images, ton ventilateur a l’air plus performant que le miens, plus imposant aussi, il dois donc tourner moins vite et produire moins de nuisances sonores que le mien… j’ai conservé le ventilateur intel d’origine que j’avais eu lors de l’achat de mon Core i7 950 fin 2009 ….

    http://media.bestofmicro.com/U/2/269354/original/intel_core-i7-950_retail.jpg

    je me dis que lorsque les nouveaux processeurs broadwell seront disponibles a la vente que je pourrais upgrader ma machine ( carte mère + processeur ) et pourquoi pas en fanless si c’est jouable sans devoir monter un radiateur de plusieurs kilos …

    certainement qu’un I5 broadwell sera equivalent en performances a mon i7 vieux de 5 ans … et 135 W de tdp !!!! :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *