CES 2015 : Et voici la console Snail Obox et sa copine la W3D

Découverte à la fin de l’année dernière, la Snail Obox est une console Android qui tourne sous Nvidia Tegra K1. Elle est lancée par un éditeur de Meuporg Chinois ayant également quelques gros serveurs (et millions de joueurs) aux US. Pas prévue pour les frenchies, elle est accompagnée par un smartphone console de jeu baptisée W 3D.

On a donc déjà fait le tour du materiel embarqué dans cette console de salon tournant sous Android. A priori, l’objet ne sera pas vendu en France puisque les serveurs de Snail Games ne sont pas implantés sur le vieux continent.

Snail Games Obox

La Snail Obox n’en est pas moins intéressante puisqu’elle reflète ce qu’il est possible de faire en matière de console orientée jeu avec Android, un Nvidia Tegra K1 et un designer sous acide.

La marque profite donc du CES 2015 pour présenter son joujou et The Verge a pu le filmer en action. On retrouve donc le gros boitier prévu, pas franchement discret, il embarque il faut dire un stockage mécanique de 3.5 pouces pour venir titiller les 4 To de données.

L’idée est donc d’en faire une console capable de jouer aux titres Android classiques mais aussi et surtout aux jeux franchisés par Snail Games, des MMORPG sur abonnement avec tout plein d’achat in-app.

La surprise vient d’une console portable, à mi chemin entre un smartphone et une playstation Vita. Un de ces engins que l’on voit beaucoup en Asie mais dont la finition est intéressante : La Snail W3D.

snail W3D

Il s’agit d’un engin de 5.5 pouces (pas d’infos sur la définition) entouré de deux mini joystick, d’une croix directionnelle et des 4 boutons habituels de ce genre de périphérique. A la différence de beaucoup d’objets de ce type, la finition a l’air plus que correcte, l’engin semble fin et l’idée de glisser les divers contrôleurs par dessus une plaque de verre capacitif trouée est plutôt réussie. Le constructeur a jugé bon d’intégrer une fonction 3D à l’écran, sans lunette et donc comme d’habitude pas réussie, elle est heureusement désactivable pour laisser place à un écran jugé convaincant.

La petite console exploite une puce moins gourmande que le K1, un Mediatek MTK6595. Une puce 8 coeurs combinant Cortex-A17 (à 2.2 GHz) et Cortex-A7 associé à un chipset graphique Imagination Technologies PowerVR Series6.

snail W3D

Une puce sérieuse pour un usage 3D qui semble similaire sur la version portable que ce que propose le Snail Obox de salon. Sachant que ce SoC gère en plus la 4G, le wifi de type 802.11ac; le Bluetooth LE et un GPS, l’objet devient bigrement intéressant.

Le tout est prévu au second trimestre en Chine, et un trimestre plus tard aux US à des prix encore très flous : Entre 99 et 499$ suivant les modèles. A ce niveau, ce n’est plus un grand écart de prix, c’est du JeanClaudeVadammisme.

Source: Gizmodo et TheVerge

6 commentaires sur ce sujet.
  • uko
    5 janvier 2015 - 15 h 24 min

    Meuporg, JeanClaudeVadammisme, Il est chaud le Pierre nouveau !

    J’adore ;)

    Répondre
  • 5 janvier 2015 - 16 h 54 min

    Le second peut servir de manette au premier?

    Ahahah, JeanClaudeVadammisme.

    Répondre
  • 5 janvier 2015 - 19 h 35 min

    Super, encore une dont je verrai pas la couleur. Je propose qu’on ne parle plus des produits qui ne viendront jamais en France, ca évitera de grosses désillusions.

    Répondre
  • 5 janvier 2015 - 20 h 16 min

    @Kevin VINCENT: Parce que quand on dit que ca va pas être vendu en france tu espères que ça sera f=vendu finalement ?

    L’idée c’est sutout de montrer ce que l’on peut faire avec un tel materiel et pour e tarif, et ça c’est possible de le faire en France.

    Répondre
  • 6 janvier 2015 - 13 h 52 min

    perso j’ai jamais été bien fan des  » consoles » sous android. Du coup, c’est mignon tout plein mais bon tu retrouve rarement autre chose que du casual gaming/ ou des jeux qui ne semblent pas l’être mais qui sont blindé d’achat in app…

    Répondre
  • 25 février 2015 - 3 h 40 min

    […] minimachine […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *