Des batteries externes rechargeables et empilables

CES 2015 : Des batteries externes rechargeables et empilables

Difficile d’innover dans le monde de la batterie externe. En général, les fabricants proposent 2 choix dans ce domaine, soit gonfler artificiellement le nombre de milliampères de leur production. Soit rajoutent une fonction plus ou moins utile comme une lampe de poche ou un écran LCD.

La marque Koonhome a pourtant su trouver une bonne idée pour se démarquer. Au CES 2015, elle présente un système de batterie sur dock de recharge qui peuvent ainsi se manipuler très simplement.

Plus besoin de chercher un câble MicroUSB pour charger sa batterie externe, il suffit de la poser sur son socle pour qu’elle se mette en charge. Les avantages sont nombreux, à commencer par une évidence, en facilitant cette mise en recharge, le fabricant propose une batterie qui évite de rester au fond d’un sac alors qu’elle aurait besoin d’être rechargée.

 BAtterie externe empilable

Cela évite de partir en Week-End et de découvrir au dernier moment que sa batterie est quasiment vide. Le socle en lui même est un bon rappel à l’ordre, il permet de ranger et de recharger facilement l’objet.

Mais si cette idée de base est bonne, elle est en plus bien optimisée par la marque. La borne de recharge permet en effet d’empiler les batteries. Pas besoin de coller 3 bornes les unes à côté des autres si on a 3 batteries externes à recharger. Il suffit des les empiler les unes au dessus des autres.

BAtterie externe empilable

Gain de place et de temps, le dispositif charge les batteries une par une pour éviter d’avoir plusieurs modèles à moitiés plein. Un appui sur le bouton de vérification d’une de la pile éclairera l’ensemble des témoins lumineux afin de savoir ou en est la recharge générale de l’ensemble.

BAtterie externe empilable

J’applaudis à deux mains le concept qui est simple d’utilisation et évident à la réflexion : coller un relais de recharge au dessus de chaque batterie pour faire relais avec la recharge de base est une idée qui ne doit pas coûter bien cher à produire mais qui change l’usage du dispositif.

Je serais prêt à acheter un système de batteries de ce type, et si un importateur français veut me faciliter la tâche, c’est assez facile : Le fabricant est là.

Source : Liliputing

 

7 commentaires sur ce sujet.
  • 9 janvier 2015 - 21 h 22 min

    errfff, c’est hyper malin comme système 8°, et effectivement logique :)

    Répondre
  • 10 janvier 2015 - 7 h 43 min

    Simple et intelligent. On visualise tout de suite ce dock, avec ses batteries dans l’entrée, à côté du panier à clés.

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 8 h 30 min

    […] Des batteries externes rechargeables et empilables. Difficile d’innover dans le monde de la batterie externe. […]

  • 12 janvier 2015 - 15 h 21 min

    Je n’ai pas trouvé plus de précisons sur le site du fabricant, donc je lache ici ma reflexion :
    -quand un accu se charge, il chauffe (même avec un faible I/C). Commentle fabricant gére t-il l’empilement de modules qui réduisent l’efficacité des surfaces de convections? D’autant que les positions sont aléatoires et que les cubes les plus hauts sont les plus pénalisés.
    -d’autre part, comment est géré le temps rechargement d’un nombre aléatoire de modules en fonction du paramètre de la puissance d’entrée disponible (5V

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 15 h 42 min

    @NoDoubt: Les accus se chargent de haut en bas. Si tu poses un accu vide sur un accu à moitié chargé, l’accu vide sera chargé en priorité, il faut en tenir compte. Pour le problème de chauffe, je ne sais pas.

    Pour le voltage j’imagine qu’il s’agit d’une limitation de ce que peux faire circuler un accu au milieu des autres. On peut évidemment imaginer une solution branchée en 220 v avec des accus qui se chargent tous indépendamment les un des autres…

    Répondre
  • 12 janvier 2015 - 16 h 43 min

    @Pierre : merci pour tes réponses.
    Pour ce qui est du voltage, je voulais parler de la puissance maxi disponible (5V x 2A au mieux soit 10W) et mon interrogation porte sur le fait que plus il y a de modules, plus ils devront se partager l’énergie d’entrée entre chacuns, d’où un temps de chargement qui s’allonge et qui tend vers l’infini. Mais ta précision en point 1 lève partiellement cette limitation en instaurant un système « intelligent » de prioritisation et peut-être aussi un système de « vase communiquant régulé » entre les modules qui viendrait épauler la source principale.

    Répondre
  • 13 janvier 2015 - 12 h 20 min

    @NoDoubt :
    apparemment le chargeur ne chargerait qu’une seule batterie à la fois, donc en reprenant l’exemple des 10W les deux ampères devraient être dédiés à la batterie en recharge (simple supposition).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *