Asus Smart Home System, une solution domotique

Cebit 2015 : Asus se lance dans la domotique avec l’Asus Smart Home System

Asus présente son premier pas dans la domotique avec l’Asus Smart Home System. Une solution complète et très désignée à destination des particuliers. Pas mal de bonnes idées dans cette solution et surtout un gros, très gros travail esthétique.

On a très peu d’informations techniques sur cette nouvelle solution pour le moment. Mais il s’agit d’un pas important de la part d’Asus dans le monde de la domotique.

L’Asus Smart Home System propose une configuration assez classique avec un centre névralgique qui gère l’ensemble des éléments connectés autour de lui, sans fil.

Asus propose des éléments permettant de la surveillance via des cameras IP, des détecteurs de fumée et de CO2, des systèmes de communication infrarouges des prises connectées, une gestion de thermostat, des interrupteurs et d’autres options encore.

La première chose qui frappe avec cette solution est liée à la recherche esthétique proposée par Asus. Pas sur que cela plaise à tout le monde mais un véritable travail de recherche a été fait pour proposer cet ensemble de composants qui n’ont pas grand chose à voir avec les petits boîtiers en plastique blancs et moches qui sont proposés en grande surface.

Minimachines.net 2015-03-18 16_13_57

Avec des touches colorées, des formes rondes et épurées avec une certaine recherche de sophistication dans l’approche des matériaux. On est loin du détecteur de fumée premier prix même si ces objets seront tout sauf discrets : Chrome, couleurs, leds… On est dans l’apparat plus que dans la discrétion.

L’Asus Smart Home System devrait être compatible avec la plupart des systèmes actuels assez ouverts pour communiquer vers d’autres machines. Avec du Wifi et du Bluetooth les éléments dialogueront entre eux mais également avec d’autres installations déjà en place.

Minimachines.net 2015-03-18 16_14_19

Une application, l’Asus Home App, permettra de régler les différents équipements. Une interface assez lisible, constituée d’icônes de manière à être assez intuitive. Elle sera focalisée sur la sécurité, l’économie d’énergie et les services. Programmable, elle pourra réagir à des ordres simples du type « Si la lumière baisse alors fermer les volets et allumer la lumière. » ou « Lorsque cet interrupteur est allumé, déclencher cette série d’ordres infrarouges vers le salon. »

Aucun prix n’a été communiqué, pas plus qu’une date de sortie. L’objet est encore en développement et les images ci dessus sont des rendus 3D. il peut donc se passer plein  de choses d’ici la sortie de ce projet. Peut être que nous aurons plus d’infos d’ici quelques mois, pourquoi pas au Computex.

Source : Notebookitalia

4 commentaires sur ce sujet.
  • 18 mars 2015 - 17 h 42 min

    Comme toujours avec ces produits c’est joli mais très très très cher : 100 euros pour un thermomètre chez les concurrents tout aussi flash y ça fait rêver sachant que le capteur vaut 1 euro. Alors oui, il communique mais un module Aurel ça vaut 10 euros.
    En plus, on a pas les spec pour intégrer ça dans un existant.
    En clair, la stategie de ces concepteurs est celle du coucou : se mettre à la place d’un existant à coups de design et y rester.
    Désolé, je n’adhère pas et ce, d’autant que les capteurs utilisés (je pense aux gaz notamment) sont en général bas de gamme.
    Nous sommes très nombreux à disposer d’un existant (à base de X10, PLCBus, Signée, Z-Wave, Oregon, LaCrosse, Libellum, selon la génération) et de centrales qui ont fait leurs preuves(HomeSeer, etc).
    On n’a pas attendu que le marché se décide à agir. On avait un besoin,on l’a satisfait.
    Si un nouveau venu veut faire autre chose que séduire le bobo des beaux quartiers à coups de LED, il doit fournir les API afin de s’inscrire dans les centrales existantes. Et sans NDA !
    Db

    Répondre
  • 18 mars 2015 - 23 h 58 min

    Assez joli et je suppose qu’ASUS aura des tarifs en deçà de la concurrence.

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 1 h 49 min

    @gaduc
    Globalement je suis d’accord avec toi. Maintenant je ne peux m’empêcher de penser que si la domotique n’a pas explosée comme elle devrait c’est sans doute a cause de la multiplication des protocoles et du cout moyen des modules qui restent encore elevés. Finalement des coucous comme asus peuvent avoir plus de visibilité sur le grand public comparé a forme de démocratisation de la domotique. Par contre il faut que les prix baisses pour que la mayonnaise prenne, le design magnifique au demeurant ne suffira pas.

    Sinon merci a Pierre d’aborder ces sujets de tps en tps

    Répondre
  • 19 mars 2015 - 8 h 10 min

    Je préfère ma solution DIY avec raspberry pi + Jeedom.
    Au moins c’est multiprotocoles, aucune limitation, je peux choisir mes périphériques où je veux et faire jouer la concurrence.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *