CeBIT 2014 : Un Shuttle DS81 ultracompact sous Haswell

CeBIT 2014 : Un Shuttle DS81 ultracompact sous Haswell

On connaissait le Shuttle DS47, voici le Shuttle DS81, on retrouve ici la même volonté de proposer un boitier extrêmement compact associé à une connectique industrielle et des capacités multimédia avancées. Un mélange qui fonctionne bien pour un Barebone qui embarquera des processeurs Intel Haswell à partir de 250$ nu.

Résumé : Au CeBIT, Shuttle joue sur son terrain et la marque a investi les allées du salon avec quelques nouveautés. Si on n’a pas encore d’informations sur le futur XS35V4 Fanless de la marque, un nouveau venu dans la gammes des minimachines ultra compactes est tout de même présent. Le Shuttle DS81 reprend le flambeau de ce type de boitier au design industriel qui, avec une connectique particulière et des fonctions avancées, pourrait séduire pas mal de monde.

Shuttle DS81

Le Shuttle DS81 pourra grimper jusqu’à des processeurs Core i7 de génération Haswell avec circuit graphique Intel HD 4600 tout en gardant un encombrement minimaliste et une excellente connectique. Le châssis de la machine ne mesure que 19 cm de large pour 16.5 cm de profondeur et 4.3 de hauteur ce qui ne l’empêche pas d’abriter un nombre de ports conséquent. Il embarque un chipset Intel H81 et un socket LGA 1150 ainsi qu’un double emplacement SoDimm DDR3 supportant le double canal et un emplacement 2.5 pouces.

Shuttle DS81

En façade on retrouve : 4 ports USB 2.0, une entrée micro, une sortie jack stéréo et un lecteur de cartes SDHC. Un bouton de démarrage et 2 leds d’activité de la machine (fonctionnement et stockage) complètent le tableau.

Face arrière on découvre 2 ports RJ45 Gigabit, 2 Displayports, une sortie HDMI, 2 ports UBS 3.0 et 2 ports USB 2.0. A cela s’ajoute les ports séries de cette gamme de machines  avec 1 RS232 et 1 RS232/RS422/RS485. L’alimentation se fait via un boitier externe qui se branche à l’arrière et on retrouve une paire de prises d’antenne Wifi et un port antivol Kensington lock.

Shuttle DS81

La marque a judicieusement déplacé les ports série présents en façade sur le DS47 vers l’arrière, ce qui permet de séduire un peu plus les utilisateurs particuliers qui ne se servent pas souvent de ces ports spécifiques au monde industriel aujourd’hui. On garde une façade plus sobre donc tout en proposant un luxe de connecteur très appréciable pour une foule d’usages. Le Wifi est optionnel, la machine est livrée sans mais embarque deux emplacements pour rajouter une carte MiniPCIe dont une en demi format dont un qui peut accueillir un stocka mSATA.

Shuttle DS81

Conçue par Shuttle comme un poste gérant des affichages jusqu’au 4K, l’idée est de proposer une solution pouvant tourner en permanence, 24H/24. D’où le côté industriel du Shuttle DS81 et la présence de composants haut de gamme mélangée à des performances vidéo efficaces. Le Shuttle DS81 deviendra ainsi l’outil qui se colle derrière un écran d’affichage d’informations, celui posté derrière un écran dans le hall d’un hôtel ou la machine capable d’afficher sur plusieurs écrans, en simultané, les données d’une agence immobilière ou d’une mairie. Il sera possible de le réveiller à distance ou de programmer des horaires de fonctionnement, voir de le redémarrer automatiquement après une panne de courant. Idéal pour placer ce type d’outil dans un endroit inaccessible sans avoir à gérer une maintenance compliquée.

Shuttle DS81

Reste un souci, le Shuttle DS81 n’est pas conçu pour être des plus discrets, l’engin brûle jusqu’à 90 watts de TDP et fonctionne grâce à un ventilateur : Pas grave dans un lieu public, plus gênant dans un salon, sous un téléviseur. Vendu à partir de 250$ nu, il bénéficiera d’un support de pilotes pour Windows 7 et 8 mais également Linux.

Plus d’information sur la page de Shuttle.

Un commentaire.
  • 13 mars 2014 - 8 h 53 min

    Les USB3 derrière c’est un souci que j’ai déjà avec mon barebone (par ailleurs excellent quand on pense que l’on peut y caser 2 HDD 2.5″ en un mSata en plus d’un lecteur/graveur optique slim) XH61V. Il est vraiment dommage que plusieurs années après l’apparition de l’USB3 Shuttle n’en propose pas en face avant.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *