Une carte Pico-ITX de développement sous Snapdragon 600 à 75$

Une carte qui réunit dans 10 par 7 centimètres un processeur Snapdragon 600 de Qualcomm, de la mémoire, du stockage largement extensible ainsi qu’un port Ethernet Gigabit et un Wifi N. De quoi construire des solutions de développement intéressantes… surtout quand elle est proposée à 75$ au lieu de 149.

Pour qui ?  Ce type de carte peut intéresser tout le monde à condition de savoir programmer ou de vouloir se mettre à la programmation. En pratique elle est surtout idéale pour tester des applications Android ou développer des solutions  robotiques ou multimédia de toutes pièces.
Spécifications :  Format Pico-ITX, carte embarquant un SOC Snapdragon 600 quadruple coeur 1.7 GHz, chipset graphique Adreno 320, 2 Go de mémoire vive, 4 Go de stockage,  MicroSDHC, SATA, wifi N, Bluetooth 4.0, MicroHDMI, LVDS,  ethernet Gigabit, 2 USB, un microUSB OTG,prises jack audio casque et micro séparées. Diverses interface d’entrées et sorties de dev :  GbE, I2C, SPI, UART, UIM, GPIOs. Dispo 18 Mai.

IFC6410
La carte IFC6410 au format Pico-ITX est peut être la solution parfaite pour tout développeur qui veut tester facilement et rapidement des applications sous Android. C’est aussi, avec son processeur Qualcomm Snapdragon 600, un outil de développement performant qui pourra fonctionner dans de nombreuses solutions sans aucun bruit.
mydragonboard maker faire IFC6410 for 75
Vendue normalement 149$ elle est en promotion à 75$ grâce au code « Makerfaire ».  Un total  à pondérer avec des frais de port pas donnés : 50$ pour l’Europe…
Très complète et, chose rare, capable de gérer un réseau filaire au format Gigabit, c’est une solution à étudier pour la transformer en un média center performant. Plus chère qu’une Raspberry Pi elle est aussi mieux équipée en terme de stockage et de mémoire vive. Revers de la médaille, ses sources sont beaucoup moins ouvertes et il sera plus difficile d’y porter un système open source.
Si une image Android solide arrive, et qu’on outrepasse d’une manière ou d’une autre l’absence de Playstore, c’est un engin qui pourrait se montrer redoutable en lecture vidéo avec une solution comme XBMC ou VLC grâce à son port SATA.
C’est peut être également, avec ce format minimaliste qu’est le Pico-ITX (10 par  7 cm) , une carte parfaite pour des solutions robotiques embarquées demandant des performances en temps réel comme la gestion et l’équilibrage d’un quadricoptère autonome. La carte embarque en outre un port MIPI-CSI2 pour gérer des capteurs de webcam jusqu’à 20 mégapixels.
Source : CNX Software
13 commentaires sur ce sujet.
  • Jkx
    13 mai 2014 - 15 h 34 min

    Et comme d’hab 36$ de frais de port donc .. non :)

    Répondre
  • Phh
    13 mai 2014 - 16 h 21 min

    84€ fdpi la carte ARM haut de gamme, c’est pas ridicule…

    Répondre
  • Phh
    13 mai 2014 - 16 h 32 min

    84€ fdpi, c’est raisonnable pour un quad presque-A15, 2GB de ram, ethernet, SATA.
    Au pire ça fait un bon NAS

    Répondre
  • Phh
    13 mai 2014 - 16 h 33 min

    (d’ailleurs merci pour l’offre, je m’en suis prise une)

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 16 h 59 min

    Le problème de toutes ces cartes c’est qu’il n’y a que peu ou pas de communauté derrière. Du coup sur le papier c’est sympa, mais il faut sauvent aimer compiler du noyau et s’assoir sur les possibilités multimédia de ces puces dont le code reste désespérément fermé?
    Donc depuis 4-5 ans que ce type de carte est sur le devant de la scène, à part le raspbery-pi, je ne vois pas d’autre succès à l’horizon.

    Répondre
  • Phh
    13 mai 2014 - 17 h 41 min
  • 13 mai 2014 - 18 h 03 min

    Voici une carte que je la vois bien dans un cluster pour offrir des services d’hébergement, en plus elle s’efforce de respecter un format standard du marché, le Pico-ITX. On peut faire avec une vraie MiniMachine.

    Il y a des OS ouverts portés sur ce type de SoC, donc pas un vrai soucis pour une installation de serveur en cluster. Pour une commande en grande quantité je pense que les prix seront aussi beaucoup plus attractives.

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 19 h 56 min

    Un machine intéressante, par contre Pierre tu as fait une erreur le GPU est un Adreno 320 (snapdragon 600) et non un Adreno 600.

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 0 h 32 min

    @pernel: Effectivement, c’est corrigé.

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 17 h 04 min

    Comme toutes les cartes différentes de la PI, très intéressant mais sans intérêt sans communauté et Debian ou au pire Ubuntu.

    Répondre
  • 15 mai 2014 - 3 h 27 min
  • 15 mai 2014 - 3 h 30 min

    @gregoz: évidemment le port SATA en + sur ce produit, ça peut changer la donne, mais bon… finalement ça serait kikf-kif avec hardkernel une fois rajouté toutes les « options » que l’on trouve d’office sur la carte pico itx…

    Répondre
  • Phh
    16 mai 2014 - 12 h 02 min

    Du vrai SATA (et pas usb qui est lent, qui rame, et qui empêche de faire autre chose en même temps), de l’ethernet Gbps. Après elle est à 80€ ttc hors frais de port.

    Et les mecs de inforcelive (ceux de cette carte) viennent d’envoyer un mail à tout ceux qui ont commandé la carte pour leur expliquer comment installer des distribs linux ou Android dessus.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *