BungBungame Photon 2, une première tablette sous AMD A10

Les temps sont durs pour AMD sur le secteur mobile, la concurrence posée par Intel et ARM fait que le créateur de puces n’a guère d’espace pour évoluer. Les tablettes équipées de puces AMD sont rares et le fondeur ne peut pas franchement se vanter de partenariats avec des marques prestigieuses. Cette BungBungame Photon 2 en est la preuve.

Il aura fallu attendre cette tablette Windows 8.1 au nom étrange pour voir enfin l’AMD A10 intégré à une tablette. La concurrence posée par Intel qui brade ses puces pour marcher sur les plates bandes d’ARM fait énormément de mal à AMD qui n’a pas les marges de manœuvres suffisantes pour exister sur ce créneau.

BungBungame Photon 2

La BungBungame Photon 2 est donc une curiosité, et le logo AMD gravé sur sa coque laisse entendre que le fondeur pourrait être co-responsable de son déploiement. La tablette surprend autant par son nom que par son équipement, face à la vaste majorité des solutions existantes en général et la quasi totalité des tablettes sous Windows. Equipée d’un processeur AMD A10 Micro-6700T de la famille Mullins, c’est la première tablette du genre à apparaître sur le marché.

BungBungame Photon 2

Avec un écran 10.1 pouces en 1920 x 1200 pixels, elle se positionne comme un engin aux performances intéressantes. Ses 4 Go de mémoire vive DDR3L et ses 64 Go de stockage en font un engin à part face à l’entrée de gamme Bay Trail d’Intel. Livrée avec une pochette-clavier Bluetooth et un stylet actif en plus de ses fonctions tactiles capacitives de base, elle est plutôt complète.

BungBungame Photon 2

Son processeur quadruple coeur AMD cadencé à 2.2 GHz ne consomme que 4.5 watts de TDP alors qu’il embarque un processeur graphique AMD Radeon R6, une solution qui devrait situer cette machine à un niveau de performances supérieur aux gammes Bay Trail. Elle embarque également une connectique plutôt sympathique avec un lecteur de cartes MicroSDXC pour étendre à peu de frais l’espace de stockage interne, un microHDMI pour déporter le signal sur la télévision, un wifi de type 802.11 ac, du Bluetooth 4.0 et du NFC. Deux capteurs vidéos sont intégrés ainsi qu’une paire d’enceintes stéréo.

Annoncée à 550$ en Asie, la tablette embarque une batterie 30 Wh dont l’autonomie n’est pas précisée. Reste une grande question , quelles sont les chances qu’une BungBungame Photon 2 débarque un jour chez nous ? La réponse est simple: aucune, en achat en boutique, alors qu’une importation directe peut être envisagée, à ses risques et périls pour un particulier.

Il semble évident qu’AMD ne pourra pas faire face à l’offre d’Intel tant que ce dernier jouera à brader ses propres puces pour concurrencer le low-cost d’ARM. Aujourd’hui, les modèles les moins chers du marché sont équipés de puces Intel alors que le haut du panier en Android emploie plutôt des puces Qualcomm ou Nvidia. Une situation paradoxale qui ne laisse aucune chance à AMD, la marque n’a évidemment pas quelques milliards de dollars à brûler pour conquérir des parts de marché sur ce secteur. Il faudra donc attendre AMD Amur et l’arrivée réelle d’AMD sur le marché ARM 64 bits en 2015 pour que cette situation puisse se décoincer.

Source : s-max.jp  via Liliputing

12 commentaires sur ce sujet.
  • 27 octobre 2014 - 19 h 18 min

    Ah bah putain, enfin!
    le même proc. dans un netbook bien foutu, et je fonce!

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 19 h 22 min

    Ne serais que pour tester l’autonomie et les perf, elle à l’air convaincante.

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 19 h 51 min

    @Thibaut: Ca existe encore les pro AMD ? vu le retard qu’ils ont par rapport a Intel je m’étonne qu’ils soient encore vivant pour les CPU

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 20 h 15 min

    Simple remarque; AMD n’est plus un fondeur depuis longtemps, il les fait fabriquer par TSMC ou Global Foundries, cette dernière étant issue des “foundries” d’AMD. AMD est maintenant “fabless” comme quasiment tous les fabricants, à part Intel et une poignée d’autres. A ce rythme, je ne vois pas comment ils vont tenir; en effet, plus on est cher, moins on vend et moins on vend, plus on est cher. C’est un cercle carrément vicieux. C’est une industrie ou il faut vraiment faire du volume au bon moment pour s’en sortir.

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 20 h 25 min

    @MrassoL: Les Bay trail sont de super processeurs, je suis mille fois d’accord, cependant, aucun atom vendu avec 4gb de ram, une partie gpu bien moins convaincante que ce mullins…

    Y’a quand même moyen sur le marché des soc de trouver son bonheur chez amd, le gros problème, c’est de trouver son bonheur chez les fabricants. Aucun ne tente Beema ou Mullins à part les procs les moins performants et/ou des diagonales bien plus grandes, et ça, je m’en moque…

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 20 h 36 min

    Une bonne idée d’AMD montrant son savoir faire .

    Perso ,je pense que j’achèterai si cette machine était un Netbook abordable sous Windows voir même livré sans OS pour un prix abordable .

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 20 h 40 min

    A ce prix c’est un flop… L’alim pour recharger la bête c’est un peu dommage, une solution type usb aurait été plus adaptée… Sans doute un choix dû à la techno du cpu… Difficile pour moi de mettre autant dans une tablette à 550$ autant 400 j’aurais pu faire un effort mais là c’est beaucoup trop surtout que si import il y a, vu la tendance actuelle, ça va être du 600€ sur le marché local…

    Répondre
  • 27 octobre 2014 - 22 h 55 min

    Les années passent et les situations se répètent : intel bon proc petit gpu, amd petit proc bon gpu…

    Répondre
  • 28 octobre 2014 - 11 h 10 min

    ” La concurrence posée par Intel qui brade ses puces pour marcher sur les plates bandes d’ARM fait énormément de mal à AMD ”

    intel est tellement riche qu’il peut tuer la concurrence comme il l’entend .. heureusement qu’il reste du arm à pas cher et bien suffisant …

    Répondre
  • 28 octobre 2014 - 11 h 41 min

    C’est un vieux réflexe qui consiste à penser qu’il-y-a concurrence là où il-y-a connivence et/ou politique et/ou finance. Et où il fait bon croire qu’AMD est un concurrent d’intel car il fait partie des choix antiques d’IBM des fournisseurs x86 tiers tués à petit feu par intel au fil du temps.
    Si vous avez le temps de scroller:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Semiconductor_sales_leaders_by_year

    Répondre
  • 28 octobre 2014 - 18 h 39 min

    @Dadoo:
    pas tout a fait d’accord, si on se rappelle bien, dans les année 2000, intel s’était perdu dans la course au GHz avec son architecture netburst….
    Le pentium4 a mis a mal intel et a permis à AMD de venir sur le devant de la scene, timidement avec l’athlonXP, mais tellement bien avec l’athlon64.
    A cette époque, AMD avait une avance technologique sur intel au niveau de l’architecture. Ca a continué jusqu’a ce qu’intel se reprenne grace aux travux de sa sucursalle israellienne sur le Pentium 3 qui a donné l’architecture core (core solo et duo uniquement sur mobile) puis prise de conscience, abandon du netburst tout pourri dont le pentium 4 Prescott est la dernière declinaison.
    Ils ont virer à 180° et on developpé le core 2duo.
    Quand on y pense, au final, les core solo sont des pentium10. Le pentium4 ne descent pas du pentium 3, il descend du pentium Pro.

    Aller AMD reveille toi, le delin dure depuis trop longtemps….

    Répondre
  • 28 octobre 2014 - 18 h 40 min

    jme suis perdu, les coreiX sont des pentium 10 ( ou 11)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *