Bookeen annonce une liseuse avec écran solaire pour 2016

Bookeen annonce une liseuse avec écran solaire pour 2016

Une liseuse dont l’écran à encre numérique pourrait capter les rayons du soleil pour fonctionner et se recharger. Un rêve que Bookeen promet pour 2016 grâce à la technologie photovoltaïque de Wysips.

Le temps n’est pas encore venu pour qu’une tablette puisse exploiter ce genre de technologie. Les puces et autres composants internes à nos machines mobiles sont encore trop gourmand pour compter sur une surface de quelques pouces de cadran solaire pour s’alimenter.

Mais pour les liseuses et leurs écrans à encre numérique très peu gourmands, l’histoire se profile pour 2016.

Minimachines.net 2015-03-09 16_39_47

Bookeen va s’associer à SunPartner pour produire un tel engin dés l’année prochaine en exploitant la technologie Wysips ou What You See is Photovoltaic Surface (Ce que vous voyez est une surface Photovoltaique).

L’idée est donc de charger la batterie de l’appareil avec son écran, un projet qui colle bien avec l’idée même de la liseuse pour qui la lumière du soleil n’est pas un obstacle à la luminosité du texte mais plutôt un avantage.

Minimachines.net 2015-03-09 16_40_20

J’aime beaucoup l’idée de pouvoir emmener avec soi un de ces objet sans avoir à se soucier de sa recharge. Si après quelques heures au soleil (mais pas trop au chaud bien sûr), la tablette se recharge naturellement, l’usage de l’objet se rapproche encore un peu plus d’un livre classique.

Reading a book with Bookeen Cybook Odyssey ebook ereader (DSC_0003)

J’ai une liseuse Bookeen depuis un bon moment, un engin qui a du faire plusieurs fois le tour du globe avec moi en voyage et qui, malgré un peu de casse et de mauvais traitements, fait encore parfaitement son travail. L’obsolescence d’une liseuse est beaucoup plus faible que celle d’une tablette et l’amortissement d’un investissement pour un modèle plus onéreux comportant ce type de recharge est donc possible.

3 commentaires sur ce sujet.
  • fq
    10 mars 2015 - 7 h 57 min

    C’est vraiment une super idée, qui pourrait même s’adapter aux smartphones et aux tablettes, non pas pour les rendre autonomes, mais pour augmenter leur autonomie.

    D’autant plus qu’il y a souvent des phases de non utilisations, qui pourraient être mises à profit pour recharger les batteries.

    Par contre, n’ayant pas de liseuse pour le moment, je ne connais pas l’autonomie des liseuses actuelles.
    Il me semblait que l’encre numérique ne consommait des données que lors du changement d’affichage, donc je pensais que c’était déjà énorme, non ?

    Répondre
  • xo7
    10 mars 2015 - 10 h 24 min

    @fq: oui et non, toutes les liseuses ont une mise en veille en page blanche ou presque qui fait consommer a l’extinction et au d’allumage, le rafraichissement des caractères toutes les trois ou cinq pages ( initialisation des « pixels ») consomme aussi un peu, mais je pense que le plus gros vient de la mode des écrans tactiles ( les boutons ont disparus ou disparaissent) et le rétro-éclairage pour les plus sophistiquées..

    Cette nouvelle fonction nous rapproche en effet de l’autonomie d’un livre et est plus adaptée a ce genre d’appareil ( surface plus grande)qu a un smartphone qui restera le plus longtemps protege par son rabat, au fond d’une poche ou d’un sac ! ( sans parler du rapport énergie captée/consommation !)

    Concernant les effets d’annonce restons prudent book en devait déjà sortir une liseuse grand écran en avril dernier puis en juin puis en août puis… J’ai arrêté de l’attendre.. Faut dire j’ai déjà trois liseuses mais qu’un seul cerveau !

    Répondre
  • 17 mars 2015 - 10 h 15 min

    […] constructeurs travaillent à ce type de solution sur des machines mobiles, Bookeen est un des dernier en date avec une liseuse à écran doté d’un verre photovoltaïque pour […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *