Le Bluetooth 5 est officiel et il promet plus de portée et de vitesse

Le Bluetooth 5 est officiel et il promet plus de portée et de vitesse

Avec le Bluetooth 5, le groupe derrière cette norme entend bien prendre part à la révolution de l’Internet des objets en augmentant de manière importante la distance d’action du protocole ainsi que son débit.

Le Bluetooth, c’est un super système de communication sans fil. Massivement employé dans les smartphones et les tablettes, intégré d’office dans la plupart des ordinateurs portables, le format est particulièrement adapté pour piloter des appareils à courte portée. oreillettes, souris, enceintes… Mais dès que l’on commence à considérer une communication sans fil à distance, on se penche plutôt du côté du Wifi. Avec le bluetooth 5.0 cette idée pourrait changer.

Depuis quelques mois, je m’amuse à construire des enceintes Bluetooth. Cela va du produit très entrée de gamme bricolé avec des enceintes low-cost dénichées un peu partout à des solutions plus orientées Hifi et assemblées pièce par pièce avec du matériel assez cher. Toutes ces enceintes ont un point commun:  Je ne peux pas leur faire confiance à 100% dès que la source émettrice du signal Bluetooth s’éloigne à plus de 5 ou 6 mètres.

Minimachines.net

Avec le Bluetooh 5.0, cela pourrait changer. La promesse de cette nouvelle norme qui apparaît après un bluetooth 4.2 LE, c’est une grosse évolution de ses possibilités : Le Bluetooth Special Interest Group promet que ce nouveau format aura une portée quatre fois plus grande que le 4.2 LE, ce qui devrait au moins pousser un signal au delà des 10 mètres. Le nouveau Bluetooth 5.0 aura également deux fois plus de vitesse et pourra transporter huit fois plus d’informations.

L’idée générale du groupe qui définit ce nouveau standard est d’ouvrir la porte au bluetooth 5.0 pour l’Internet des Objets. permettre à une camera de filmer et d’envoyer le signal ainsi capturé en bluetooth et non pas  en wifi. Permettre à un capteur de mouvement de dialoguer avec sa base en bluetooth, permettre à un fabricant de matériel quel qu’il soit d’intégrer la possibilité de signaler un état facilement via une transmission sans fil.

Pour cela, il fallait augmenter la portée du signal puisque les distances qui séparent les objets d’une base Domotique peuvent allègrement dépasser les capacités du format Bluetooth actuel. Avec la nouvelle norme, la communication sera plus simple entre tous ces objets.

Il fallait également que les données d’une camera HD puissent transiter via ces signaux ce qui n’était pas le cas avant. Et enfin, il fallait que l’ensemble de ces signaux ne posent pas de soucis d’interférence, ce qui est la dernière promesse du format Bluetooth 5.0. Le tout en conservant une très faible consommation par rapport à du Wifi et surtout en ne nécessitant pas forcément le même matériel logique pour piloter l’objet.

Minimachines.net

Le bluetooth 5.0 au secours d’Internet ?

On l’a vu ces derniers mois, la plupart des attaques menées contre des services Internet ont été lancées par des Botnet qui sont, en fait, des objets connectés mal (ou pas du tout) sécurisés. En clair, des virus créés par des pirates informatiques se propagent sur le réseau, infectent des appareils tel que des webcam IP, des frigos connectés ou des routeurs et en prennent le contrôle en modifiant leurs firmwares. L’utilisateur ne voit pas la différence mais sa caméra peut être activée pour une attaque de masse de type DDOS en cherchant à accéder à une adresse IP particulière. En multipliant les sources de ces attaques, le botnet peut réussir à faire tomber des services, des sites web ou des hébergeurs.

Minimachines.net

C’est un vrai souci puisque ces attaques peuvent causer des dégâts réels et même provoquer des choses encore plus graves si elles paralysent une centrale électrique, un hôpital ou d’autres services connectés. Le point commun de ces attaques, c’est l’emploi massif de produits connectés en wifi peu sécurisé. de nombreux possesseurs de camera IP gardent son identifiant d’origine et choisissent un mot de passe basique que les virus n’ont aucun mal à percer.

En utilisant du bluetooth 5.0 à la place du wifi, la camera ne se connectera plus directement sur le net mais passera par une autre machine : Une centrale domotique, un OC, un routeur ou un modem ADSL disposant lui aussi de ce nouveau protocole. Autant de produits qui bénéficient d’une bien meilleure sécurité et imposent souvent la création d’un mot de passe plus complexe lors de leur installation. Ainsi le nombre d’objets connectés directement reliés au réseau, sans filtre, baisserait énormément et les botnets utilisant cette technique verraient leur armée de robots diminuer.

Reste que tout cela va prendre du temps, le Bluetooth 5.0 est tout juste annoncé et la plupart des machines vendues aujourd’hui ne sont pas équipées de Bluetooth 4.2 LE mais plutôt en version 4.0 ou 4.1… Les constructeurs ont un vrai intérêt à passer au Bluetooth 5.0 qui change la donne techniquement par rapport aux précédentes évolutions qui étaient peut être moins importantes. En espérant qu’ils emboîtent le pas rapidement à cette nouvelle norme. Pour plus de confort mais aussi pour plus de sécurité.

Pour le détail de toutes les spécifications du Bluetooth 5.0 : Vous pouvez suivre ce lien.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 9 décembre 2016 - 17 h 57 min

    le Bt 4.0 était de plus aussi facilement hacké que les vieilles clés WEP du WiFi

    Répondre
  • 9 décembre 2016 - 19 h 02 min

    Cedric Bonnet dans « Geek inc Bits » a donné 2 usages intéressants du Bluetooth 5 :
    – afficher un plan de centre commercial sur un téléphone quand il y entre
    – afficher des pubs dans des magasins sur des smartphones sans besoin d’appairage
    Espérons que le Samsung Galaxy S8 l’ait.

    Répondre
  • mel
    9 décembre 2016 - 20 h 12 min

    « …afficher des pubs … sur des smartphones sans appairage… »

    Ah ça oui, j’ai vraiment hâte que ça débarque dans nos centres villes ! On arrête pas le progrès… xD

    Répondre
  • 9 décembre 2016 - 23 h 49 min

    Perso, je suis pour… Le wifi supporte trop de choses et faire de la domotique en BT prends tout son sens avec cette nouvelle version.

    Répondre
  • 10 décembre 2016 - 10 h 38 min

    Je ne vois pas trop en quoi le passage du wifi vers le bluetooth pour les objects connectés va augmenter la sécurité… Dans tous les cas, la connection/le serveur pourra être piraté…
    Il suffira de pirater le nœud au lieu de chaque objet individuellement, donc il faut admettre que le nœud doit être mieux sécurisé, mais est-ce que se sera bien le cas ?

    Répondre
  • 11 décembre 2016 - 14 h 52 min

    @tilarou : je suis d’accord avec toi, si une caméra wifi a été piratée depuis le net cela veut sans doute dire que le trafic Internet vers la caméra était autorisé par la redirection d’un port et que c’est cela qui a permis au virus de pirater la caméra, une mesure de sécurité peut déjà être de ne jamais utiliser les ports par défaut mais là c’est compliqué pour les utilisateurs courants.
    On retrouvera donc ces mêmes failles avec du bluetooth mais ce coup ci avec une seule machine à pirater pour les piloter toutes ;)

    Répondre
  • 11 décembre 2016 - 15 h 17 min

    @tiliarou: Les constructeurs ont bien compris que c’était dans leur intérêt et si tu as acheté un routeur ou un switch modem récemment tu auras remarqué que désormais le constructeur te force a définir un mot de passe. tu ne peux plus laisser celui par défaut alors que c’est hyper courant de le faire avec une webcam IP entrée de gamme.

    Les pare feu intégrés sont également plus facile a mettre à jour avec des outils qui te préviennent facilement depuis l’interface de gestion de ces appareils. On clique et le firmware se met à jour automatiquement ce qui limite les problèmes suite à des failles. ce n’est pas la même histoire avec les webcam IP ou autres produits du genre. Le fait même qu’il y ait un pare feu sur ton modem est une énorme différence avec objet connecté. La plupart des outils qui servent aux botnet en sont simplement dépourvu. Du moment que tu as le mot de passe, tu accèdes aux données.

    Un type avait fait un site pour dénoncer cela, il passait d’une webcam à l’autre facilement en les scannant sur le web puis en entrant les éléments de connexion de base des acheteurs : admin puis password. Le résultat était effrayant. A l’époque j’avais testé je suis tombé sur une dame qui repassait son linge, puis sur un aquarium, puis une camera qui filmait un stock… Tout ça totalement ouvert avec les réglages de base. Du bonheur pour les pirates.

    Je n’ai jamais vu d’outil aussi « rentable » pour un pirate en tapant directement sur de modems ou des switchs Wifi…

    Enfin, et c’est le plus important. Les cameras n’auraient plus besoin d’avoir de gestion d’IP en bluetooth. Elles communiqueront en Bluetooth avec le modem qui se chargera ensuite de gérer la partie connexion avec le réseau. Cela limite de fait l’effet botnet.
    imagines tu as une société avec 20 caméras IP d’installées, cela fait 20 bots potentiels et un routeur pour les gérer. Avec cette solution bluetooth 5.0 tu as 20 caméras bluetooth incapables de communiquer directement en ligne et un modem routeur mieux protégé. Au lieu de faire une attaque DDOS avec 20 bot tu as un seul bot potentiel et plus difficile a pirater et plus facilement « nettoyable » avec un nouveau firmware.

    Tu multiplies cela à l’échelle de la planète et à terme tu comprend évidemment le gros intérêt du recours au bluetooth pour ce type de périphérique.

    Répondre
  • 11 décembre 2016 - 15 h 21 min
  • 12 décembre 2016 - 20 h 37 min

    Il y a vncroulette egalement. Plus flippant encore.
    D

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *