La banana Pi M2 Zero clone joliment la Raspberry Pi Zero W

Et un clone de plus pour les cartes à la banane. La banana Pi M2 Zero ne cherche pas vraiment à cacher son inspiration framboisienne mais propose, comme toujours, des composants différents et plus performants.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

13€, c’est le tarif officiel de la banana Pi M2 Zero, un clone pur et dur de la Raspberry Pi Zero W. On retrouve le même positionnement de connecteur à brocher sur le côté de la petite carte de… 6 cm sur 3 cm ! c’est la fiche technique qui le dit mais cela semble être une erreur de saisie car à bien regarder les deux solution, on ne voit pas bien où auraient disparu le 5 mm d’écart.

bananapi

Comme d’habitude, la marque n’a pas accès aux puces Broadcom et le constructeur a du se rabattre sur une solution Allwinner. Ici c’est un SoC Allwinner H2+ qui est embarqué. Un quadruple coeur ARM Cortex-A7 associé à un Mali-400MP2, rien de renversant mais la carte ne permet pas énormément de fantaisie.

2017-10-30 16_47_23-minimachines.net

Pour le reste, on se rapproche fort de la solution à la framboise : 512 Mo de mémoire vive, un stockage sur une carte MicroSDXC compatible 64 Go, un Wifi de type 802.11b/g/n, deux ports MicroUSB dont un utilisé pour l’alimentation de la carte, une sortie MiniHDMI et un connecteur pour une caméra sur nappe.

2017-10-30 16_47_50-minimachines.net

La solution est compatible Android, Ubuntu et Debian.

2017-10-30 16_48_43-minimachines.net

Reste le problème habituel de la marque, des frais de ports prohibitifs… Si la banana Pi M2 Zero est proposée à 13.11€ en ligne, il faut rajouter un montant énorme de frais de port pour l’obtenir. Pas moins de 24.58€ pour le service le moins cher… Soit un total de 37.69€. Difficile d’accepter autant de frais pour une carte de ce type quand certains revendeurs sur la plate forme n’hésitent pas à envoyer une carte Arduino ou autre plus imposante totalement gratuitement avec une reception sous deux semaines.

Source : CNX Software

9 commentaires sur ce sujet.
  • 30 octobre 2017 - 17 h 57 min

    vais devoir attendre la génération suivante pour mon handshell 512MB de ram c’est trop light faudrai un minimum de 1GB et un soc avec tout les liaisons qu’il faut, wifi/bt/4G :p

    Répondre
  • 30 octobre 2017 - 18 h 27 min
  • 30 octobre 2017 - 19 h 12 min

    Merci Pierre,

    Les frais de port, dans quelques temps ce sera réduit à zéro. Le processeur H2+ c’est pareil qu’un H3 : c’est aussi puissant qu’une Pi3. Certainement que les gars d’Armbian vont proposer une version de leur système très rapidement pour cette carte là, si ce n’est déjà fait.

    Pour le reste, c’est dans la zone de tarif d’une Orange pi zero ou one : les nombreux choix disponibles permettent à chacun de choisir ce qui convient le plus à son projet.

    Répondre
  • 30 octobre 2017 - 20 h 33 min

    Les gens flippent pour la dissipation. Va falloir faire un sandwich de heatsink apparemment

    Répondre
  • 31 octobre 2017 - 7 h 04 min

    Attention tout de même, le support des orange pi sous linux est tout de même chaotique :
    soit on installe des kernel mainline et on perd des fonctionnalités (accélération graphique, gestion énergie), soit on reste sur un vieux kernel tout troué livré par allwinner et dont les modules closed source sont déjà compilés.
    Perso je préfère une carte dont la puce fonctionne avec du 100% libre, au moins je peux faire les mises à jour de sécurité et c’est aussi un gage de durabilité : que ferez vous avec votre vieux kernel qui ne supporte pas telle fonction alors que le soft que vous voulez utiliser en a besoin ? on jette ?
    Lorsque ce sera le cas je pourrai conseiller des banana pi/orange pi, pas avant.

    Répondre
  • gUI
    31 octobre 2017 - 8 h 49 min

    @ekyo: Entièrement d’accord. Kernel upstream ou rien.

    Répondre
  • ted
    31 octobre 2017 - 9 h 29 min

    Voilà, encore du banana, à éviter

    Répondre
  • 1 novembre 2017 - 21 h 39 min

    @ekyo

    Il est vrai que le support Orange PI n’est pas vraiment celui de la Raspberry PI mais je pense pas que les produits Orange Pi soit de la daube .

    Perso ,je suis déçut par ma Raspberry Pi Zero alors que mon Orange PI PC me satisfait .

    Ceci dit ,j’ai Rasberry PI de la première éditions ,Rasperry PI B+ & Raspberry PI 2 .

    Pour l’utilisation ,la RASPBERRY PI reste plutot limitée a des distibutions réservées alors qu’il existe pa mal de possibilité pour Orange PI et autres Banana PI .

    Répondre
  • 2 novembre 2017 - 19 h 52 min

    @ptitpaj:

    Je n’ai pas dit que c’était de la daube. Ce sont de bonnes cartes, avec de bons socs, mais qui ne me conviennent pas car tu es obligé de faire tourner un noyau linux donné, sans possibilité d’évolutions hors support : lorsque allwinner décidera que ta puce est finie commercialement parlant, rien ne les obligera à fournir de nouveaux kernels. Déjà que… Là ou sur raspberry (et d’autres : en fait presque tous hors ceux basés sur des chips allwinner) permet l’installation du kernel “officiel” (je sais pas comment mieux te traduire “mainline”) et donc un gage de durabilité.

    Je reprends l’exemple de la sécurité : ta carte est connectée à internet, tu te retrouves avec un noyau sur lequel une faille est exploitée. Sur un kernel mainline, je met à jour, je redémarre, fini.
    Sur un allwinner, ben… tu subis sans possibilité de faire autrement. C’est le même problème que sur android.
    Ou alors tu installe un mainline sur ton allwinner, mais tu perds l’accélération graphique et le multimédia, la gestion des pins gpio, etc.

    Tiens je viens de regarder pour les allwinner, on en est à linux 3.4.
    Sur le portable sur lequel je rédige ce message j’en suis au 4.13.

    Je ne peux pas non plus passer sous silence le fait que comme c’est closed source, tu ne peux pas voir les énormités comme celle qui a été découverte cet été : essaye sur ton orange de faire ça avec un simple utilisateur : echo « rootmydevice » > /proc/sunxi_debug/sunxi_debug
    Oui, tu es root. Super. Y’en a d’autre des comme ça ?

    Quant aux distributions, je ne sais pas ce que tu reproches aux raspberry ? Où ce que tu entends par “distributions réservées” ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *