Avec Ykones la marque Memup renait de ses cendres

Avec Ykones Technology, la marque Memup renait de ses cendres

Disparue du paysage des marques Françaises en Juillet dernier, la marque Memup avait fait pas mal grincer des dents de multiples acheteurs. Aujourd’hui la marque pourrait revenir au travers d’une nouvelle structure, Ykones technology.

L’été dernier, Memup disparaissait en silence. La liquidation avait eu lieu début Juillet tandis qu’un Internaute m’avertissait du problème en pleines vacances au mois d’Août.

A peine 2 mois après la fin de l’activité, le temps de laisser passer les vacances, une nouvelle société était lancée, Ykones Technology. Aujourd’hui une indiscrétion m’apprend qu’elle pourrait reprendre la marque Memup.

Minimachines.net 2015-02-12 17_42_53

En fouillant un peu, énormément d’éléments étayent cette information, je n’ai pas eu besoin de chercher longtemps pour amonceler des informations reliant les 2 entités. L’image ci dessus est une capture d’écran d’Amazon qui proposait les tablettes Memup. Elle est logiquement en rupture puisque la marque a disparu. Mais notez bien la forme de l’image et surtout la disposition et les couleurs des icônes visibles à l’écran.

Minimachines.net 2015-02-12 17_45_16

En quelques clics on tombe sur le site d’Ykones Technology, pour le moment en construction à l’adresse : http://ykonestechnology.com/

Il n’est franchement pas difficile de voir qu’il s’agit du même visuel que la Memup, légèrement flouté. Cette première remarque semble aller dans le sens de mon info de reprise de la marque disparue par la nouvelle venue.

Minimachines.net 2015-02-12 17_52_01

Autre indice, l’ancien PDG de Memup, était un dénommé Franck Kalifa comme nous l’apprend sa fiche Linkedin. Hors, si l’homme disparaît apparemment de l’organigramme de Ykones Technology, on trouve à sa tête un dénommé Johan Kalifa. Difficile de ne pas voir ici une affaire de famille.

Minimachines.net 2015-02-12 18_39_04

Enfin, lorsque j’écrivais le billet sur la disparition de Memup, j’avais regardé les profils de plusieurs salariés pour rentrer en contact avec eux et essayer de comprendre ce qui s’était passé. Comment une société qui sortait des nouveautés quelques semaines auparavant disparaissait d’un coup. J’ai donc eu l’idée de fouiller à nouveau quelques uns de ces profils. Beaucoup sont partis ailleurs pour intégrer de nouvelles sociétés mais pas tout le monde.

Minimachines.net 2015-02-12 18_05_20

Madame Sophie Tortosa est par exemple passée du statut de Directeur Financier chez Memup à celui de Mandataire Social chez Ykones Technology apprend-t-on sur Linkedin. Une transition qui semble bien indiquer une évolution de la structure sous une nouvelle appellation.

Minimachines.net 2015-02-12 18_34_39

Enfin, dernier point, les 2 adresses sont distantes d’une demie heure de route, il suffit de traverser le bois de Vincennes pour passer de l’ancien siège social de Memup au nouveau de Ykones Technology.

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai plus trop de doute sur la réapparition de Memup sous la marque Ykones Technology. Evidemment, cela ne signifie pas que la nouvelle entité reprendra le SAV de Memup. Les acheteurs de tablettes de la marque n’ont pas grand chose à espérer de côté. Par contre, il reste une chance de comprendre ce qui est arrivé à la marque Française et pourquoi elle a ainsi disparu d’un claquement de doigts.

Mon informateur m’indique que Ykones Technology pourrait reprendre à son compte la marque Memup. Personnellement, je ne suis pas sur que ce soit une très bonne idée. Si une chose reste à l’esprit des consommateurs qui ont investi dans Memup par le passé, c’est bien l’ardoise laissée par la marque niveau SAV en disparaissant mais pas vraiment la qualité de leurs tablettes.

 

 

 

6 commentaires sur ce sujet.
  • uko
    12 février 2015 - 19 h 39 min

    J’imagine mal comment ils pourraient reprendre la marque sans reprendre l’ardoise qui va avec.

    Un tour de passe-passe pareil me semble trop facile pour que ça passe vis à vis de la loi. Et pour l’image de la marque vis à vis du public, renaître sans assumer son passif de SAV me semble compliqué. Elle se ferait lyncher sur la place publique.

    Répondre
  • 12 février 2015 - 20 h 25 min

    @uko: C’est pourtant banal. Ne pas payer les ardoises, c’est même à cela que sert un dépôt de bilan suivi d’une reprise d’activité sous une entité nouvelle.

    Répondre
  • uko
    12 février 2015 - 20 h 58 min

    @Phil:
    Oui, mais une entité nouvelle qui reprend la continuité de la marque de la précédente sans en assumer le passif ?

    Répondre
  • 12 février 2015 - 21 h 46 min

    @uko: Dans l’hypothèse où la première société a déposé le bilan, le liquidateur désigné paie les créanciers selon un ordre établi (urssaf, salariés…) en fonction de ce qui reste dans les caisses. En général à ce stade c’est cuit pour les fournisseurs, les sous-traitants…

    Par ailleurs, des repreneurs éventuels présentent au tribunal de commerce des plans de reprise ou de rachat de tout ou partie de ce qui reste.

    Le repreneur désigné n’est comptable que de ce qu’il reprend. Ex. : Le personnel, les murs, la ou les marques, des machines, mais pas toute l’entreprise et sauf rare exception pas les dettes. Sinon il aurait racheté l’entreprise avant qu’elle ne coule.

    Répondre
  • 13 février 2015 - 8 h 53 min

    @uko:

    Avec un peu de chance, ykones a racheté la marque quelques milliers d’euros et seulement celà.

    Répondre
  • 24 août 2016 - 8 h 58 min

    Pour ma part je n’ai jamais aimé les produits Memup, assez chers pour ce qu’ils proposaient par rapport à la concurrence internationale… Ykones a juste repris les visuels parce qu’ils en sont proprios, mais leur nouvelle marque pour essayer de survivre dans la jungle du business des nouvelles technologies est MyWi… Ils surfent sur les produits connectés du moment en essayant de se placer dans le milieu voire l’entrée de gamme… Pas sûr que cela cartonne autant que ça… Mais bon s’ils sont positifs à la fin du bilan comptable… C’est l’essentiel pour eux.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *