Atari VCS, le nouveau nom de l’AtariBox (enfin des images 3D de l’Ataribox)

Je vous l’avais dit ! L’Ataribox était un vaporware ! Elle ne sortira jamais. Enfin, pas sous ce nom. L’AtariBox devient l’Atari VCS. Un changement de nom qui s’explique sans doute par la remontée des résultats Google dû aux errements actuels du projet. Materiel déjà obsolète, campagne de financement repoussée et communication hasardeuse…

C’est prévu pour – désormais – Avril. De quoi ? Le lancement de l’Atari VCS pardi. L’AtariBox n’est plus. La société qui dispose du nom de la marque a décidé de changer d’appellation pour son petit boitier console surfant les deux pieds dans le plat sur la vague de la nostalgie. Pourquoi un tel changement de nom ? Pas de réponse officielle. J’ai ma petite idée donc avec un passif qui commençait à mouiller les genoux de la marque. On change de nom et on a une réputation toute propre sur le net.

AtariVCS

Par contre on change pas de moteur de rendu 3D ! Les fichiers à afficher sont les mêmes et chez « Atari », on s’applique à bien plaquer des textures bois sur ses images histoire de pincer la corde de la nostalgie bien à fond. Un prototype fonctionnel ? Toujours pas. Un boitier vide de tout matériel mais qui montrerait que tout cela n’est pas juste du vent ? Pas plus. Un listing de spécifications matérielles ? Nope. Un inventaire un poil précis des capacités de l’engin, toujours pas. La nouvelle AtariVCS a changé de nom mais garde la même méthode. 

ataripode

Je l’appelle la méthode « Gastéropode », on compte bien faire baver d’envie le client potentiel pour avancer. Tel un escargot qui ne se déplace que sur son mucus.

AtariVCS

Atari reprend donc exactement la même recette. Un joli boitier virtuel, l’annonce d’un prix de base supposé de 250$ – ou 300$ – et une date de sortie annoncée  pour Avril. L’engin saura toujours lancer des titres classiques d’Atari et tournera sous Linux grâce à un processeur x86. On aurait pu espérer une annonce du type Smach Z avec la présence d’un Ryzen V1605B par exemple… Mais pour le moment rien. Du vide. Du vent.

AtariVCS

Ah ! L’AtariVCS aura droit à deux manettes en rendu 3D. Une très semblable à celle d’origine des Atari 2600. L’autre plus moderne avec quand même un gros rappel nostalgique du fameux gros bouton rouge. 

L’AtariVCS, ou du moins un prototype de la machine, devrait être présenté à la Game Developers Conference, cette semaine. En attendant l’annonce du prochain appel à un financement participatif…

 

L’AtariBox, une pincée de nostalgie coûteuse et pas rassurante (maj)

6 commentaires sur ce sujet.
  • 20 mars 2018 - 12 h 44 min

    Quelques rayons de couleur sur la coquille de l’escargot auraient rappelé inforgames..

    Répondre
  • Alf
    20 mars 2018 - 14 h 17 min

    En tant que grand naïf j’ai toujours envie de croire à la petite machine avec un APU Ryzen+Vega pas trop castré, pour pas trop cher, mais ton analyse mets bien en avant les points bien douteux de leur communication.
    Bon de toute façon, tant qu’il n’y a pas de campagne de financement/pré-commande, je perds pas grand chose à garder un oeil sur le sujet.

    A noter pour les dates de lancement, j’ai lu ailleurs que Avril serait la campagne de financement, et des livraisons prévues pour Septembre.

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 15 h 04 min

    « VCS » etait deja le nom original de la console Atari au debut des annees 80.

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 16 h 11 min

    NOSTALGIE un mot qui fait rêver pas mal de gens .
    Je pense par contre que le futur client d’une Rétro Machine n’est pas l’idiot qui achète n’importe quoi pour autant . A 250 ou 300 euros cela fait déjà quelques pièces électroniques acheté ,un boitier de véritable console se trouve encore ,voir comme ce marché existe des fabricants sont capables d’en sortir .

    Je prendrai pour exemple le célèbre C-64 qui a été de nombreuse fois plus ou moins cloné ,copie chinoise ou asiatique et carte de remise a niveau .
    Reste a savoir combien de copies ou de clones marchent encore face aux véritable COMMODORE 64 .

    INVERSEMENT ,le coup de NINTENDO avec une NES Mini puis une SUPER NINTENDO Mini a réussi par contre ,il ont été assez malin chez NINTENDO pour en limiter la fabrication et la distribution .

    Pour en revenir a un clone de machine de RÊVE ,un bon PC dans un boitier clavier d’AMIGA 1200 reste a savoir ce que le fabricant pourra mettre dedans pour 200/300 euros .
    Je pense pas que ce clone d’AMIGA aura besoin d’une grosse puissance ,un bon CPU d’entrée de gamme assorti a une bonne puce graphique pas spécialement récente .
    Le coup de la première X-BOX en quelques sorte .

    Il me semble qu’a ce jour a part NINTENDO et GPD qui ont réussi sur une nostalgie du Rétro Gaming aucun autre n’a fait le même parcours .

    Il me semble aussi que pour un PROJET il faut soit beaucoup de SOUS soit une excellente Communauté : MICROSOFT qui a relooké le PC et l’usage de ses composants pour sortir la première X-BOX ou la fondation RASPBERRY PI qui dispose de moyen différent mais soutenu par les millions d’utilisateurs de cette petite carte .

    Aujourd’hui si je veux une VCS ,je box ma Raspberry PI dans un boitier ATARI et je jouerai aussi bien .

    Répondre
  • 20 mars 2018 - 17 h 11 min

    N’empêche le boitier est sympa, et ce rendu 3D a au moins le mérite de nous voir proposer autre chose qu’une XXX mini , un mix entre nostalgie et design ! au moins , on pourra peut être le trouver en box RPI ou autre dans qq temps sur quelques stores et transformer ce vaporware en minimachine fonctionnelle.

    Répondre
  • 21 mars 2018 - 16 h 30 min

    […] aux veinages bien horizontaux pour des images plus à l’avantage de l’Atari VCS (Ex Atari Box) , La confrontation au réel laisse un peu plus la place à l’éclat un peu terne d’un […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *