Asus Zenscreen Go touch : Un écran USB autonome et tactile

La gamme d’écrans ultraportables d’Asus s’étoffe d’une nouveauté pour ce Computex 2018/ Le Zenscreen Go touch est un 15.6″ tactile capacitif qui n’a besoin que d’un câble USB Type-C pour fonctionner.

Quatrième version de ce type d’écran chez Asus, le ZenScreen Go Touch est un écran portable de 15.6″ de diagonale affichant en FullHD grâce à une dalle IPS que la marque a conçu pour venir offrir un affichage étendu à une solution portable en balade. Il se connecte via un unique câble USB Type-C, ce qui lui suffira à s’alimenter si votre machine propose un port capable de délivrer le courant suffisant. Sinon, il tournera grâce à sa batterie intégrée.

2018-06-11 14_12_21-minimachines.net

Le bordures ultra fines permettent de maximiser l’affichage et de réduire l’encombrement

Il peut ainsi se connecter à un portable classique, un ultraportable, un MiniPC ou une tour voir même à un autre écran en Thunderbolt 3.0. Le seul prérequis est que la source émette un signal vidéo via USB type-C ce qui correspond à de plus en plus de machines sortant récemment sur le marché.

2018-06-11 14_12_11-minimachines.net

L’unique port de l’écran

Le nouveau venu est toujours de 15.6″ mais annonce 100 grammes de plus sur la balance. La faute à l’électronique embarquée pour gérer la partie tactile. Le ZenScreen Go Touch fait pour autant toujours moins de 1 Kg et ne mesure que 8 mm d’épaisseur. Sa batterie intégrée est une 7800 mAh qui lui assurera 4 heures d’usage en continu. La partie tactile est uniquement capacitive, Asus livre un stylet Zenscreen Pen mais il s’agit d’un modèle passif avec un simple contact conducteur sur l’écran sans une vraie gestion de niveaux de pression ou d’inclinaison de l’engin.

2018-06-11 14_11_50-minimachines.net

La finition aluminium brossé des séries Zen d’Asus

Consommant très peu, le Zenscreen go Touch se contente de moins de 8 watts pour fonctionner, cet écran se veut être le partenaire de vos activités en déplacement. Associé à un MiniPC, il constitue une solution ultraportable intéressante mais pourra également seconder un ultrabook pour lui offrir  un double écran. Pratique pour les professionnels en déplacement, il peut également donner plus de confort à un particulier habitué à gérer plusieurs écrans habituellement. Quand on a pris le pli du double écran pour le montage photo ou vidéo par exemple, il est toujours difficile de revenir en arrière en conservant la même efficacité.

2018-06-11 14_12_31-minimachines.net

Ce petit trou en bas à droite de l’écran sert à glisser un support pour le maintenir debout, je me demande comment régira ce dispositif avec un usage tactile…

Pas encore de tarif ni de date annoncés, on peut supposer que l’engin sera disponible pour la fin de l’année.

Source : PC Watch

9 commentaires sur ce sujet.
  • 11 juin 2018 - 14 h 23 min

    Est-ce qu’il marche avec certains smartphones ? Je sais que le MHL a disparu, mais les flagships Samsung et Huawei qui sont « dockables », ils sauraient parler a cet ecran, ou pas du tout ? Ils ont forcément un signal video qui sort sur l’USB-C, et un signal USB qui rentre, masi je ne sais pas si ils utilisent les memes protocoles ?

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 14 h 29 min

    ah, un indice: le version précédente marchait. A savoir si le tactile de la nouvelle version marche aussi, et si on peut activer le mode Dex plutot que de faire du simple mirroring.
    https://www.youtube.com/watch?v=WKpN-TX85zo

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 15 h 00 min

    Je souhaiterais le même compatible Linux (je suppose que c’est pas le cas) et à encre numérique (pour lire de longs documents sans saigner des yeux)

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 15 h 59 min

    Je penses commencer par du 15,6″ est une mauvaise idée pour tester le marché !
    J’aurai plutôt commencer par un 12,5″, ni trop grand, ni trop petit,
    une taille parfaitement adaptée à la mobilité !
    Une espèce de ScreenPad pour tous…

    La véritable question est plutôt son prix ?!

    Répondre
  • dja
    11 juin 2018 - 16 h 01 min

    Ca va encore être plus de 200 Euros voir 300 Euros à tous les coups.
    Il faudrait que Xiaomi en sorte un pour 100-150 euros ;)
    Je m’en prendrais bien un en pour mon xiaomi pro 15.6 en week-end.

    Répondre
  • dja
    11 juin 2018 - 16 h 04 min
  • 11 juin 2018 - 18 h 44 min

    J’utilise la version précédente (USB 3.0 pas tactile) depuis une paire d’années, c’est vrai que c’est super confortable de retrouver en déplacement le confort du dual screen. Mais comme JeanD, je regrette qu’il n’existe pas une version un poil plus compacte, histoire de pouvoir le glisser dans le même sac que mon ultrabook. C’est quand même ballot de devoir se trimbaler une sacoche de 15″ juste pour l’écran… Du coup il reste souvent dans la valise de fringues et je ne le sors qu’une fois installé à l’hôtel, alors qu’il pourrait parfois dépanner en réunion (chez les clients qui n’ont pas de rétroprojecteur, par exemple).
    Avec ses bordures très fines, peut-être que ce nouveau modèle pourrait changer la donne ? Hormis l’épaisseur, je n’ai pas trouvé les dimensions exactes (Longueur X Largeur). Quelqu’un aurait une piste ?

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 20 h 28 min

    Je me demande pourquoi ce type d’écran ne dispose pas aussi d’interface HDMI ?

    Répondre
  • 11 juin 2018 - 21 h 18 min

    @Saviti: Bin là pour le coup je ne crois pas qu’il soit possible de passer le tactile par HDMI. Du coup il faudrait brancher aussi en plus un câble USB.

    Il y a aussi le problème de l’alimentation (même si cet écran-là a une batterie interne)

    En revanche, c’est vrai sur les autres écrans USB que j’ai pu tester avant (du noname ou du Asus, tous non tactile, et utilisant tous le driver DisplayLink), l’affichage est calculé par le processeur. Insensible sur un Core i, mais un peu pénalisant sur un petit Atom (genre le Z3735 de mon Click Mini). Et là c’est rageant de voir des ressources CPU mobilisées pour ça alors que le port HDMI est libre…

    Ca m’est arrivé d’utiliser un moniteur (genre combo de vidéaste, avec plein d’entrées) 10″ sur HDMI en n’utilisant l’USB-C que pour l’alimenter. ça sollicitait moins le processeur, mais je me retrouvais avec deux câbles. (dont un HDMI full-size, bonjour l’encombrement).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *