Asus VivoWatch BP : Une montre plus simple, sans Android Wear

L’Asus VivoWatch BP est une nouvelle venue dans la gamme de la marque. Les précédentes étaient des Zen sous Android Wear qui ont été déclinées en plusieurs versions avant d’être mises de côté par la marque. Asus revient avec un produit plus simple et plus orienté sport et santé.

Les montre connectées Android Wear ne se vendent pas ou peu. Le marché s’en est aperçu il y a un peu plus de deux ans maintenant en sabordant la plupart des projets de développement de ce type de montres.  Mais d’un autre côté des marques comme Xiaomi ou Lenovo vendent des brouettes de bracelets sportifs sans problèmes. Le reste du marché commence à se rendre compte de son erreur. Acer a, par exemple, annoncé la Leap Wave pour suivre le mouvement.

Asus Zenwatch 3Une Asus ZenWatch

Après les ZenWatch sous Android Wear équipées de puces Qualcomm, Asus a donc choisi de proposer une nouvelle montre plus simple pour coller aux appétits du marché. Les ventes de montres connectées ne décollant pas, les fabricants semblent se décider à produire des solutions plus simples et orientées sport. Des solutions avec une meilleure autonomie et des fonctions plus limitées mais moins redondantes d’avec ce que proposent les smartphones. Des montres également plus abordables et en tout cas bien en dessous des tarifs des modèles Android Wear aux finitions haut de gamme.

2018-06-07 19_21_49-minimachines.net

L’Asus VivoWatch BP se présente ainsi comme une montre connectée mais à bien y regarder, il s’agit surtout d’un bracelet sportif qui affiche également l’heure. Asus a revu à la baisse les éléments les plus coûteux de ses Android Wear. Exit l’écran LCD IPS circulaire gourmand en énergie, la montre se contente d’un écran rectangulaire réflectif plus classique.

2018-06-07 19_23_20-minimachines.net

Ce modèle, très orienté sport, se distingue également par des fonctions santé : La mesure de la tension artérielle en seulement 15 secondes en combinant une mesure au poignet et une autre au doigt. Une fonction rare sur ce type de produit et absente sur les téléphones du marché qui va différencier cette offre. On retrouve évidemment les éléments classiques de ce type de dispositif comme les fonctions Podomètre, surveillance du sommeil, rythme cardiaque et GPS. La VivoWatch BP saura suivre votre activité en continu ou mesurer sur le pouce votre état de santé.

2018-06-07 19_22_45-minimachines.net

Protégée par un indice IP67, elle saura également résister à l’eau et à la poussière. Ce qui permettra de suivre diverses activités sportives. Le dispositif est prévu pour détecter votre activité : elle saura analyser suffisamment son environnement pour choisir si vous faites du vélo, de la marche ou de la course à pied. Les données recueillies pourront ensuite être analysées sur un smartphone via une liaison Bluetooth et une application baptisée Asus HealthConnect.

2018-06-07 19_22_35-minimachines.net

Gros point fort de cette nouveauté, l’autonomie. Alors que les montres Android Wear affichaient en général une alerte de batterie au bout de 24 à 48 heures, Asus annonce que sa nouveauté assurera 28 jours de travail classique sans recharge. Cela est dû à l’absence d’Android Wear et de ses réquisitions matérielles. La VivoWatch BP emploie un système particulier et propriétaire appelé KoodOS.

Gros point faible par contre, qu’est ce que cette montre est laide ! Que ce soit au niveau de son esthétique même ou de son interface, on est loin, très loin des modèles comme la Stratos de Xiaomi !

Prévue en Asie pour cet été, elle devrait débarquer à l’international en 2019 pour environ 169$ et probablement autant d’euros.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 7 juin 2018 - 19 h 53 min

    Elle est horriblement moche cette montre. Sinon cest une bonne idée. Mais il faut virer le stagiaire qui l’a dessinée😀

    Répondre
  • Xo7
    7 juin 2018 - 21 h 05 min

    Cela ressemble aux premiers lecteur MP3 chinois … au début des années 2000 ! Et à 169 € !

    Répondre
  • 7 juin 2018 - 21 h 34 min

    @pierre : « Gros point faible par contre, qu’est ce que cette montre est laide ! »
    En lisant le billet décrivant avec tant d’éloge les capacités techniques de cette vivowatch, je me demandais si tu l’avais remarqué 😁 mais oui… rien n’échappe à ta critique… 👍🤣

    Répondre
  • 7 juin 2018 - 21 h 42 min

    Tu es sur qu’elle mesure la tension artérielle sans brassard avec de simples cellules? Si cette technologie existait elle équiperait déjà tous les hôpitaux Ne serait-ce pas plutôt la saturation en 02 et le rythme cardiaque ? Surtout à ce prix et avec cet équipement j’ai de forts doutes.

    Répondre
  • 7 juin 2018 - 23 h 46 min

    Tous ces sacrifices (technos et esthétiques) pour en arriver à la vendre quand même 170 pelles!!!

    ça aurait pu intéresser les aveugles, qui auraient eu la chance de ne jamais la voir, mais elle ne supporte pas le Braille malheureusement…

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 0 h 33 min

    idem que dadoo, m’étonnerait fort que ce soit la tension qu’elle mesure (d’autant qu’on ne la prend pas au doigt .) ce serait plutôt un oxymetre je pense.

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 8 h 19 min

    @Hervé et Dadoo: Il existe déjà des bracelets chinois qui mesurent les pressions de diastole et systole, j’en ai récupéré un (qui fonctionne avec capteur poignet uniquement) et il s’avère que c’est très approximatif, ça se plante d’une vingtaine d’unités quand même. C’est sans doute la raison pour laquelle il y a un capteur supplémentaire sur le doigt. Mais je suis d’accord, jusqu’ici on avait que le battement et l’O2. On le trouvera certainement en hôpital quand ce sera plus précis, pour l’instant ce n’est clairement pas valable au niveau santé. Ça reste une bonne nouvelle pour toutes les pathologies cardiaques de nos pays riches, on approche une techno qui sera capable d’émettre une alerte de tension trop forte. Enfin une notification utile, qui montrera peut-être qu’il faut désactiver les autres qui n’amènent que du stress :)

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 9 h 25 min

    les capteur cardio marche biens sur les montres sportive en tous cas
    aprés la Pebble reste mon modéle de base une vraie montre pas chère et endurante

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 11 h 26 min

    @Bernique bleue: Le capteur supplémentaire au doigt est probablement pour mesurer le rythme cardiaque et la saturation O2…

    Je suis d’accord avec Dadoo : à moins d’un bracelet en accessoire de la montre…

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 14 h 32 min

    Il leur en a fallu du temps pour comprendre qu’une smartwatch ne remplace pas un smartphone mais l’accompagne … En attendant, ils ont étouffé Pebble qui avait un concept simple et robuste avec un OS adapté et une autonomie correcte.
    Vivement qu’ils fassent des modèles plus discrets.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *