Asus Vivowatch, 149€, 10 jours d’autonomie et des fonctions limitées. Le bon choix en 2015 ? (MAJ)

On en sait désormais plus sur la Asus VivoWatch, la seconde montre connectée du constructeur Taiwanais qui se passe d’Android Wear pour se focaliser sur un aspect plus orienté vers la santé. Elle sera bientôt disponible, annonce une autonomie de 10 jours et coûtera 149€. La bonne équation ?

Mise à jour : La montre de fitness et santé Asus Vivo Watch est désormais disponible en stock en France chez LDLC qui la liste à 148.95€.

La course aux montres connectées est lancée. Apple vient de sortir du rang avec un joli score de 1 million d’Apple Watch vendues en quelques heures. Pourtant il n’est pas certain que l’achat d’une montre Android ou Apple soit le meilleur choix technologiquement parlant en 2015. Si le succès des précommandes de la Pebble sur Kickstarter parait désormais dérisoire face à celui d’Apple, si 20 millions de dollars ont été engrangés pour la Pebble Time, ce ne sont « que » 78 000 personnes qui ont commandé cette montre particulière.

Et pourtant, si l’on gomme tout l’attirail marketing de ces objets, en 2015, la meilleure recette est bien celle d’une montre débarrassée d’un système d’exploitation trop lourd. Les autres ne sont pas prêtes. La gourmandise d’Android Wear ou du système d’Apple ne laisse pas aux montres connectées une autonomie suffisante pour qu’on puisse les exploiter plus de 36 heures durant pour les meilleures d’entre elles. Moins de la moitié pour les plus gourmandes.

Minimachines.net 2015-04-15 10_11_04

Est-ce qu’une montre qui ne fonctionne pas toute une journée pour vous indiquer l’heure est encore une montre ? Est-ce que l’attirail de gadgets intégrés à ces engins et en particulier la course aux applications externalisées du  smartphone ont du sens alors qu’elles transforment l’objet en un bracelet inerte avant que vous ayez le temps de rentrer chez vous ? Sans renier les avantages et services de ces objets, il faut bien admettre que l’équation technologique ne penche pas en leur faveur.

C’est en particulier la batterie qui pose problème et ce souci majeur ne  semble pas prêt d’être résolu. Doubler l’autonomie d’une montre comme la Apple Watch ne semble pas suffisant pour que l’on puisse partir en voyage et en profiter plus de 2 jours sans avoir besoin d’un chargeur. Dés lors, proposer une solution débarrassée d’un système gourmand et uniquement focalisée sur des servies autonomes parait être plus viable technologiquement.

Pour preuve, les autonomies annoncées par Pebble ou Asus sur leurs modèles respectifs. La Asus Vivowatch indique 10 jours d’autonomie, un rendez vous que l’on imagine le Week-End où on laissera la montre se recharger sur sa table de nuit pour une grasse mat’ méritée. Même discours pour la Pebble Time et ses 7 jours sans recharge.

Minimachines.net 2015-04-15 10_10_53

Asus est plutôt malin avec sa dernière née. Si la marque a déjà commercialisé la ZenWatch sous Android Wear, la Asus VivoWatch joue plutôt sur l’aspect santé avec des fonctions plus limitées. On perd, bien sur, beaucoup de capacités mais on gagne en confort tout en retrouvant les éléments de base d’une montre santé : L’heure, la fréquence cardiaque, le nombre de pas, le nombre de calories brûlées et la distance parcourue mais également une surveillance du sommeil ou l’indication via un détecteur de luminosité de l’indice UV ambiant. Elle reste évidemment Bluetooth et recevra les notifications d’un smartphone comme une montre connectée standard. La grosse différence sera liée au fait qu’il ne sera pas possible à des applications internes de pousser des informations vers le smartphone. Impossible par exemple d’envoyer un email, de dicter un SMS ou de lancer un enregistrement sonore.

A 149€, la proposition Asus VivoWatch n’est pas forcément mieux placée qu’une montre Android, elle l’est forcément plus qu’une Apple Watch, c’est plutôt une alternative de confort. Le choix pour l’utilisateur de troquer la recharge quotidienne contre des applications en moins. Comme la Pebble Time, c’est une solution alternative qui n’est pas une mauvaise idée de la part du constructeur. En attendant l’arrivée d’une technologie de stockage d’énergie ou de recharge facile, technologie qui rendra le choix entre autonomie et services totalement dépassé.

Source : Notebookitalia

28 commentaires sur ce sujet.
  • 15 avril 2015 - 10 h 40 min

    Je pense que cette smartwatch va dans le bon sens. Swatch va sortir un produit équivalent dans l’année, peut-être associé à un système de recharge autonome,après tout ils possèdent des brevets pour… Je nr comprend pas l’engouement pour des montre dont le manque d’autonomie met en péril l’usage premier qui est de donner l’heure de manière fiable.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 11 h 20 min

    @olivier: Peut être parce que comme pour le smartphone, l’usage premier n’est pas de téléphoner, l’usage premier d’une smartwatch n’est pas de donner l’heure…
    L’autonomie n’est peut être pas le problème le plus important de ce genre de produit.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 12 h 38 min

    Entre 5 et 7 jour entre 2 recharges de ma Pebble, sachant qu’elle se recharge en 1 à 2 heures, c’était mon critère de choix et je ne le regrette pas. Oui je pense que c’est la bon’ voie que que suit Asus

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 12 h 41 min

    @Blotza: Me suis permis de corriger ta coquille, dis moi si cela te va. Tu avais écris : « Entre 5 et 7 jour entre 2 recherches de ma Pebble »

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 12 h 46 min

    @MooMarama:
    je ne suis pas d’accord. L’usage premier d’un téléphone, smart ou pas, c’est la communication. Donc pour un smartphone, ça inclus les e-mails, les réseaux sociaux… mais le reste n’est que des fonctions annexes.
    De même, l’usage premier d’une montre, smart ou pas, c’est de donner l’heure. donc l’autonomie pour pourvoir donner l’heure longtemps est un facteur important.

    Ce gars la a un peu plus développé le point : http://www.forbes.com/sites/antonyleather/2015/03/02/3-reasons-pebbles-time-smartwatch-beats-the-apple-watch/3/

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 12 h 58 min

    @ olivier : personnellement, je trouve que ces nouveaux gadgets n’ont de montre que le nom…. et vaguement la forme. Pour moi, l’usage premier de ces engins reste d’avoir un aperçu de ce qu’il se passe sur son smartphone en un tour de main (si je puis me permettre ce trait d’humour ^^)

    Ensuite, pour ce qui est de donner l’heure de façon fiable… un smartphone à 50€ est beaucoup plus fiable par exemple qu’une Breitling automatique à quelques 10.000€ (le mouvement automatique perd quelques secondes par jour, donc niveau fiabilité, c’est pas vraiment ça). Pour moi, une vraie montre à l’heure actuelle, ce n’est plus un objet qui ne sert qu’à donner l’heure. Pour reprendre l’adage, la montre est le seul bijou de l’homme. C’est donc quelque chose qui doit être beau, qui fait vibrer son propriétaire etc.

    Sinon pour en revenir à l’article, je pense effectivement que c’est la bonne solution que d’utiliser des montres sans OS gourmand, quitte à perdre en fonctionnalité. N’empêche, je n’arrive toujours pas à comprendre l’intérêt de rédiger un sms/mail depuis sa montre… Et puis à ce rythme, on inventera bientôt la bague/bouton de manchette connectée pour ne pas avoir à regarder sa smartwatch, qui elle sert à ne pas sortir son téléphone, qui lui sert à ne pas sortir sa tablette, qui elle sert à ne pas sortir son ultrabook, qui lui sert à ne pas utiliser son ordinateur fixe….

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 13 h 19 min

    Oui, c’est une bonne chose. Une montre « tech » (donc potentiellement à durée de vie limitée) ne doit pas être chère. Pas plus de 150 euros et encore…
    La nouvelle Alcatel Watch doit aussi être un produit intéressant à tester.
    Ce que j’aime également dans ces montres, c’est la possibilité de déverrouiller automatiquement le smartphone si la montre se trouve à proximité.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 13 h 38 min

    @pierre Apple ferait mieux d’investir dans un bon correcteur… Merci :)

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 14 h 24 min

    @Tabasco: ouais bof. Deja téléphoner n’est pas équivalent a communiquer. Si un téléphone d’avant, se résumait principalemt a téléphoner, voir jouet a Snake, avec un smartphone, en particulier Android, on peut pratiquement faire ce que l’on fait sur un PC. Les usages se sont diversifies au point que tout le monde utilise son smartphone différemment. Et même si on généralise a toutes formes de communication, ce n’est pas forcément la tache la plus utilisee par l’utilisateur. On peut pas réduire un smartphone a cela.

    Pour revenir a la smartwatch; en acheter une pour avoir l’heure, c’est réellement jeter l’argent par la fenêtre ou faire du messena… A en croire les marketeux, la smartwatch c’est un outil de suivi d’activitée sportive ou de santé, et un écran déporté de son smartphone. L’heure c’est un cadeau de l’équipe de dev; c’était gratuit a implémenter…

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 14 h 48 min

    La question que je me pose serait « pour quoi faire ? », à la rigueur une montre autonome non liée à un téléphone quelque part dans un sac j’arrive à voir, mais se pose le problème de l’autonomie.

    Cette asus, outre le logo démesuré n’offre finalement pas beaucoup plus qu’un podomètre de chez go sport à 20 euros, il aura même l’avantage côté autonomie, sans parler qu’elle est vraiment vilaine.

    Quitte a avoir une montre connectée, beaucoup de gens choisirons un objet assez peu utile fonctionnellement mais très utile socialement (et ca a déjà commencé) : l’apple Watch.

    Avoir une apple Watch ca envoie le message : j’ai assez d’argent pour acheter tout ce qui passe surtout si c’est cher. Oui, l’apple Watch est un essai pas très réussi coté autonomie, mais pour le reste c’est au point et cela va se vendre.

    Alors je ne sais pas, peut-être d’ici quelques années on aura une montre qui fera tout, qui sera indépendante et autonome, mais clairement les technologies humaines portables se heurtent toutes au mur le l’autonomie.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 14 h 59 min

    Sur d’autres photos je croyais l’écran de cette montre plus grand, je suis déçu on dirait trop l’écran de la Pebble.
    Par contre elle est assez jolie et si sa compatibilité avec d’autres systèmes qu’Android est large je me laisserai bien tenter en attendant celle de Swatch ou la Gshock de Casio.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 16 h 37 min

    @ Dadoo : je suis pas sur qu’une montre non liée à un smartphone soit réellement utile. « L’intérêt » de ces gadgets reste quand même de relever ce qui se passe sur le téléphone, non?
    A part les pour les activités sportives, mais dans ce cas là comme tu dis, autant prendre un podomètre à 20€ de chez gosport. Ou alors j’ai mal compris tes dires?

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 17 h 43 min

    A propos de l’autonomie : Apple semble avoir laissé un port (?) au niveau du branchement du bracelet. On peut donc imaginer un bracelet batterie…

    Et puis, c’est un mal pour un bien : si on se plaint de l’autonomie, c’est que la montre serait vraiment utilisée…

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 18 h 49 min

    @Dazskin : non tu es raccord, pas de pb.

    Répondre
  • 15 avril 2015 - 20 h 44 min

    faites gaffe à ces devices quand même
    en france avec la secu (pour l’instant) on a pas trop de soucis, mais au us par exemple les mutuelles et compagnies d’assurances sont friantes de vos données médicales collectés via ces montres
    exemple, si vous avez un certain age, que votre rythme cardiaque est pas top et qu’en plus vous faites pas vos 10 000 pas par jours, attendez vous a avoir une « légère » augmentation de votre prime (surtout si ça se degrade encore dans « le temps »)
    moi je dis ça je dis rien (et vu comment ça part en france autant sur les métadonnées du net que sur la santé, hum, faites gaffes quand même)

    perso je comprends le succès de la pebble time surtout grâce à la fameuse fonction timeline de cette montre

    il y a pas d’app, mais une système de recap de sa journée via 2 boutons ( je m’explique mal et j’en ai pas, juste vu la promo)
    ça me semble être la bonne voie pour une montre connectée
    on rentre les infos dans son smartphone, la montre gère le reste sans avoir à galérer avec tel ou tel app
    c’est une très bonne approche pour l’utilisateur je trouve

    l’ecran e-ink est aussi un plus, l’autonomie etc etc

    le prix est encore cher (et perso j’ai un soucis avec le format montre), mais le système de la peeble time est pour moi le seul qui vaille le coup

    et je le redis, méfiez vous des fonctions « santé », aujourd’hui vous vous en fichez peut être, mais plus tard et quand ça se dégradera, vous vous en mordrez les doigts
    (et oui, vieillir est un naufrage, inutile que cela vous coûte en plus ! )

    si vous avez besoins de ces fonctions, prenez des devices autonome non connectés mais n’utilisez pas ceux ci (surtout pas de devices se connectant à l’internet grand public)

    Répondre
  • uko
    15 avril 2015 - 22 h 07 min

    Je ne suis pour ma part pas du tout convaincu par cette proposition. Il s’agit à mon sens d’un hybride mauvais dans les deux domaines qu’elle vise.

    Comme montre:
    – Elle est chère
    – Elle n’a vraiment rien de luxueux
    – Elle a une autonomie ridicule
    – Elle n’apporte pas grand chose de plus qu’une bonne montre sportive

    Comme smartwatch/extension de téléphone:
    – Elle ne permet pas de prendre les appels
    – Elle ne permet pas d’afficher ses mails et SMS
    – Elle n’affiche pas un bel écran lumineux et tactile
    – Elle a un look plus « has been » que « fashion » (bordures larges autour d’un écran moche)

    Alors certes elle est plus légère et plus autonome qu’une smartwatch, mais ses fonctionnalités s’en éloignent tellement qu’il devient difficile de la ranger sur le même créneau. Et comparée à une montre, elle souffre dans une moindre mesure des mêmes défauts qu’une smartwatch sans en apporter les avantages.

    Répondre
  • 16 avril 2015 - 9 h 56 min

    le jour ou ils sortiront des montres avec batteries disposant de la technologie QI, charge par induction-> oui mais pas pour le moment

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 14 h 17 min

    @fabrice:

    la moto 360 est QI ;)

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 14 h 19 min

    Je pense aussi que l’Alcatel Watch est un produit intéressant, ne serait-ce que la recharge usb sans fil, il est très simple de trouver partout un port usb de libre dans tous les environnements urbains. Et elle est ronde.

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 15 h 00 min

    Quel est le processeur employé dans cette montre?
    Ne me dites pas que c’est encore un ARM! Pauvre monsieur Intel: après avoir réussi à soudoyer Asus pour qu’ils cessent de vendre des tablettes ARM, il va encore falloir en débourser pour les convaincre de cesser de produire des montres ARM (si mauvaises soient-elles), parce qu’Intel c’est fait pour les montres, c’est bien connu. Peu importe si quelqu’un les achète ou pas. Les montres c’est stratégique.

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 15 h 31 min
  • 4 mai 2015 - 16 h 07 min

    Quid de la fiabilité du cardio ? c’est essentiellement ce qui m’intéresse. Cette seule fonction la met en concurrence avec d’autres dans le domaine du sport qui s’affichent au même prix et ne propose que le cardio poignet et le chrono.

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 17 h 32 min

    @uko:
    Je partage pas mal tes impressions…
    J’aimerais bien avoir un gadget cool, mais pour l’instant je pense que les contraintes liées à ce type de bidule dépassent les services rendus. En tout cas c’est mon sentiment, n’étant pas un « fou de tout de suite savoir ce que fait mon réseau » ;-)
    Peut-être que ce type de gadget n’est pas pour moi, en tout cas pas avant que cela ne devienne vraiment un gadget plus utile que asservissant.

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 18 h 29 min

    @uko: Et bien pour le coup je ne partage pas du tout ton analyse qui n’est d’ailleurs pas très objective!Bah, chacun a son avis de toute manière. D’abord le prix que tu trouves élevé alors que le produit vient tout juste de sortir et que son tarif baissera très vite. Ensuite je la trouve assez classe et sobre et c’est à mon avis ce que recherchent les utilisateurs en général. Comparée à tout ce qui se fait actuellement, l’autonomie est plutôt confortable pour ce type d’appareil alors que tu la trouves ridicule(mais par rapport à quoi comme objet similaire ?). Le côté tactile est un plus et devient la norme peu à peu sur une montre connectée.
    Elle permet donc un usage sportif à travers des applications android ou apple, le contôle de son sommeil etc… Et je trouve que c’est très bien de ne pas vouloir en faire trop(mails, sms, appels); car vouloir tout déporter de son smartphone sur une montre dont le format restera toujours trop réduit niveau visibilité ne survivra pas très longtemps… Il faut savoir s’arrêter au bon moment sur les usages réservés à chaque appareil et j’adhère fortement à la fin du commentaire de Dazskin sur ce point. La course à l’échalote devra s’arrêter et c’est l’utilisateur au final qui le décidera.

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 19 h 48 min

    @brunoj31: Hello,
    UKO trouvait l’objet cher « en tant que montre ». Effectivement, pour 150 euros on peut trouver déjà des montres bien sympas (mais bêtes, pas « smart »).
    Quant aux services d’une montre connectée, il faudra voir les aspects vraiment utiles de la chose. On en est aux débuts, tout reste à faire.
    J’ai l’impression que la mode du « tout connecté » est un nouveau filon pour les constructeurs, qui n’hésitent à mettre tout et n’importe quoi dedans (surtout n’importe quoi) :-)
    Un des exemples que tu donnes me laisse justement perplexe: « contrôle de son sommeil »… Je serais bien curieux de voir le sérieux et demontrable derrière ce type d’application…
    Mais pourquoi pas, on est envahis par des trucs soi dissant magiques et miraculeux, basés sur des recherches scientifiques et médicales dont on ne sait pas grand chose. Tant que l’on y croit, et il y a bien du monde qui croit, cela ne peut que marcher (luminothérapies, ioniseurs, huiles essentielles, …).

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 20 h 11 min

    Pour moi, les montres de luxe connectées sont des montres à porter dans les soirées (pas de problème d’autonomie, donc), et des montres que des hommes riches peuvent offrir comme cadeau high-tech à leur maîtresse …

    Répondre
  • uko
    4 mai 2015 - 23 h 49 min

    @zhir:
    Joli troll, velu, haineux, sans fondement.. du grand art.

    @jorge-c:
    Pareil pour moi pour le ratio bénéfices/inconvénients. D’autant plus que si je ne porte plus de montre, c’est aussi pour des questions de confort: Démangeaisons, transpiration, poils arrachés.., je n’ai jamais trouvé de bracelet qui élimine vraiment ces désagréments. Si en plus je dois penser à la recharger régulièrement, faudrait qu’elle fasse le café.

    @brunoj31:
    En dehors de mon avis sur le design, qui est effectivement un point de vue subjectif bien que je pourrais certains de ses aspects restent quantifiables (la largeur des bordures par exemple), les autres aspects que j’évoque me semblent purement objectifs et même mesurables.

    Mais je dois d’abord clarifier un point qui semble t’avoir échappé: je ne la compare pas à un objet similaire, puisqu’il n’en existe pas. Il s’agit d’un hybride entre smartwatch et montre ordinaire, qui a mes yeux souffre des défauts des deux, ou si tu préfères qui ne bénéficie vraiment des avantages d’aucune des deux.

    Son tarif baissera peut-être, mais elle reste chère pour une montre ordinaire.

    Son autonomie est peut-être bonne pour une smartwatch, mais ridicule pour une montre ordinaire. Accessoirement, un appareil que je dois recharger toutes les semaines, je vais probablement simplement le recharger tous les jours avec mon smartphone pour éviter d’oublier (ou alors simplement oublier, comme avec mes premiers téléphones portables).

    Le contrôle de ton sommeil, tu trouveras une tripoté d’applications sur les stores de ton smartphone qui le proposent. Les fonctions sportives, elles sont disponibles sur des montres sportives moins chères/ bien plus autonomes.

    Alors certes, il doit bien y avoir un public intéressé par le compromis unique que propose cette montre (et d’ailleurs cet article et les réponses de ses lecteurs tendent à le prouver). Mais en me basant sur des critères objectifs, je fonde un avis personnel purement subjectif que je manifeste dès le début de mon message à l’aide des locutions « pour ma part » et « à mon sens ». Je ne cherche par ailleurs à convaincre personne, simplement à signifier une opinion et à mettre en perspective certaines caractéristiques du produit.

    Répondre
  • 8 mai 2015 - 17 h 44 min

    mes collegues m’ont offerts un up move de jawbone et comme j’ai deja une pebble qui normalement fait podometre..avec l’appli up dans les deux cas je pourrais comparer les résultats :)
    la pebble c surtout pour moi la garantie d’une « bonne » autonomie meme si niveau look c pas ca
    mais bona 45euros en occaz ca me permet de tester ppur pas trop trop cher
    du coup je pense me prendre une pebble steel voir les time (steel ou normal je sais pas trop)

    le coté tactile j’ai vu ca sur les lg watch ou moto 360 de collegues…bof bof
    ca tient a peine la journée et je vois pas ce que ca fait de plus que ma pebble…prendre l’appel ? sans dec c pipo si tu veux repondre tu sors le smartphone, la pebble t’affcihe l’appelant et tu peux raccrocher en auto via la montre, si tu veux repondre tu sors le tel
    pour les sms et mails ouais c cool, je vois le contenu, et si je veux faire plus je sors le tel…logique.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *