Asus Transformer Mini T102HA : Une minimachine hybride a surveiller

Asus Transformer Mini T102HA : Une minimachine hybride à surveiller

L’Asus Transformer Mini T102HA est une évolution du Transformer Book, un engin qui reprend beaucoup des codes de l’excellent premier jet de machine hybride à écran détachable de la marque. Même diagonale d’écran de 10,1 pouces, même concept global de clavier qui se détache de l’écran pour un usage tablette, le nouveau venu annonce tout de même de jolies évolutions.

L’Asus Transformer Mini T102HA se présente comme un successeur du Transformer Book T100, même si il n’en a pas repris la logique de gamme. La différence de nom est étonnante puisque la marque aurait pu capitaliser sur l’appellation de base pour faciliter la reconnaissance de l’engin. A moins que les dernières productions de Transformer Book n’aient finalement épuisé le crédit de la gamme. Les engins ayant eu tendance à être de plus en plus décevants au fil du temps.

Asus Transformer Mini T102HA

Le nouveau venu est donc le fils caché du T101. Il reprend beaucoup du concept initial, tout en ne manquant pas de changer quelque peu la donne et surtout de corriger plusieurs des vilains défauts de l’engin originel. La machine est toujours une tablette de 10,1 pouces, toujours en 1280 x 800 pixels avec un affichage tactile capacitif et surtout une fonction tablette complète puisque l’engin se détache de son socle qui lui sert de clavier.

Asus Transformer Mini T102HA

Mais contrairement au T100, l’Asus Transformer Mini T102HA permet d’être positionné debout puisqu’il dispose d’une béquille arrière semblable à la Surface de Microsoft. Il est donc possible de poser la tablette sur un support sans avoir recours au dock clavier.

Asus Transformer Mini T102HA

Gros avantages de cette solution, il est possible de se passer du dock et de brancher un clavier classique sur la solution pour, ainsi, travailler normalement sans recourir à un système de béquille bricolée avec différents supports.

 

Asus Transformer Mini T102HA

Autre point positif, l’angle d’utilisation de la tablette est beaucoup plus large et cela va plaire à l’ensemble des utilisateurs du Transformer Book.  L’écran peut être utilisé en lutrin pour consulter des documents debout ou lire facilement.

Asus Transformer Mini T102HA

L’utilisation de l’engin en mode netbook sera également plus agréable en facilitant l’angle de lecture de l’écran. La précédente solution disposait d’un angle beaucoup plus court ce qui pouvait poser problème sur des supports trop hauts ou trop bas.

Asus Transformer Mini T102HA

Ajoutez à cela une connectique très complète directement intégrée sur la tablette et vous comprendrez que le Asus Transformer Mini T102HA peut s’utiliser aussi bien en tablette autonome, en netbook ou en PC connecté à un écran secondaire et un clavier, en PC de bureau. Le côté gauche de la tablette propose en effet deux ports USB dans deux formats différents. Un port USB plein format pour connecter facilement différents périphériques, de la clé USB au clavier ou au dongle USB pour une combinaison clavier et souris. Et un MicroUSB pour la charge de la tablette, ce qui autorisera le recours à une batterie externe. Un port jack 3,5 mm sera également présent et, enfin, un MicroHDMI pour déporter le signal vers un écran externe.

En mode sédentaire donc, avec un dongle de type Unifying et un adaptateur MicroHDMI, il sera possible d’utiliser le T102HA pendant qu’il se rechargera sur un système double écran.

Asus Transformer Mini T102HA

La paire d’enceintes intégrée SonicMaster, disposée de part et d’autre, permettra également de profiter de l’engin pour une utilisation multimédia autonome : Comme un écran d’appoint ou comme base d’écoute de musique. Un microphone intégré permettra de prendre en charge l’assistant audio Cortana sous Windows 10.

Asus Transformer Mini T102HA

Le dock clavier est classique pour ce type de format, de type chiclet avec une course de touche de 1,5 mm et un pavé tactile assez large. Il ne fait pas  de doute que la solution ne sera pas des plus confortables mais il s’agit d’un format 10.1 pouces et donc d’un encombrement minimal. L’ensemble pèse 790 grammes avec une tablette de 535 grammes pour des dimensions inférieures à la feuille A4 : 25,9 cm de large pour 17 cm de haut et 1,39 cm d’épaisseur. Au vu du fonctionnement et de la connectique de la machine, le dock clavier ne contient absolument aucun circuit autre que le système permettant de piloter le clavier et le pavé tactile. Inutile donc d’espérer une solution à double stockage dans le clavier.

Asus Transformer Mini T102HA

D’un point de vue performances, l’Asus Transformer Mini ne changera pas beaucoup des anciens Transformer Book. Le processeur embarqué est un Intel Atom Cherry Trail Quad-Core Z8350 associé à 4 Go de mémoire vive. Une solution qui ne sera pas aussi puissante qu’un engin sous Core I nouvelle génération mais largement assez performante pour l’ensemble des fonctions classiques d’un engin sous Windows 10 Familial. L’engin sera livré avec un stockage électronique de type eMMC, pouvant atteindre 128 Go. Un lecteur de cartes Micro SDXC est également présent pour étendre les capacités de stockage facilement.

Un ensemble de composants parfaitement fonctionnel pour à peu près tous les usages. Inutile de penser à jouer à des titres gourmands en 3D, faire du montage vidéo et des calculs longs et complexes mais pour une utilisation multimédia ou bureautique comme pour le surf, le T102HA devrait être parfaitement bien calibré.

Asus Transformer Mini T102HA

L’autonomie annoncée est de 11 heures de lecture vidéo grâce à une batterie 2 cellules 32 WHrs, un chiffre qui pourra être amélioré grâce au recours à une batterie externe comme pour le Transformer Book T100. Une proposition intéressante pour de nombreux profils, notamment pour des étudiants à la recherche d’une solution viable pour prendre des cours et travailler.

 

Asus Transformer Mini T102HA
Plusieurs coloris de dock seront disponibles, et vous remarquerez la présence d’une petite boucle sur ceux-ci de manière à pouvoir positionner un Asus Pen, le stylet actif du fabricant. Cette option sera appréciée des utilisateurs cherchant une machine capable de griffonner, prendre des notes ou dessiner directement à l’écran. L’Asus Pen désactivant la fonction capacitive de l’écran lorsqu’on l’utilise, il sera possible de poser la paume de la main sur l’écran en l’utilisant.
Asus Transformer Mini T102HA

Pour le reste, on retrouve quelques particularités. Point de webcam arrière mais à la place un détecteur d’empreintes pour exploiter la fonction de reconnaissance biométrique Windows Hello de Windows 10. Une webcam avant 2 mégapixels sera, en revanche, présente en façade. Le T102HA proposera un Wifi de type 802.11 ac, du Bluetooth 4.0.

Reste un problème pour cet engin, dans sa version musclée en 4 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage, le T102HA est positionné à 499€ prix public. Un tarif assez élevé, au final, au vu des performances annoncées. Si les usages sont très variés, le niveau de calcul de la puce est bon, la mémoire vive est suffisante et le recours à un stockage électronique devrait améliorer la réactivité de l’ensemble, on est loin des performances d’engins de type ultrabook.

Je suppose que le recours à une licence de Windows 10 familiale au plein tarif doit avoir un impact sur le prix de la configuration, mais avec un prix de base plus doux, de type 449€ cette minimachine pourrait avoir plus de succès. En dessous des 400€ ce serait probablement un véritable carton.

Minimachines

On trouve pour le moment le Transformer Mini T102HA à 473,96€ en pré-commande chez Top Achat avec le code FREEDOM et à 449€ chez Amazon en précommande. Sa disponibilité annoncée est prévue pour cette semaine, même si il est bon de garder un peu de réserve à ce sujet.

46 commentaires sur ce sujet.
  • 12 septembre 2016 - 17 h 37 min
  • 12 septembre 2016 - 17 h 45 min

    Trop cher mon fils !

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 01 min

    499€ pour une tablette à base d’Atom Z8350 ?!!!! :-(

    Ils sont fous chez Asus !

    Ah ben non, en fait… ils ne sont pas fous, ils rejoignent juste HP et Dell qui facturent déjà au prix fort leurs tablettes à base d’Atom, et cela depuis déjà un an !!!

    En gros donc, Asus va marger plus et vendre moins, comme ses petits copains. J’espère au moins pour Asus qu’ils ont revu leur copie par rapport à la dernière version du T100 (à base de Z8500), cette dernière ayant collectionné moultes critiques négatives de la part d’utilisateurs « malheureux ».

    Bon et bien il ne restera plus que Acer pour vendre à prix raisonnable, pour le moment ; et après il ne restera plus que les « chinoiseries » déjà mieux-disantes en terme de rapport Prix/Performances.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 01 min

    Faudra voir les retours, au vu du passif de ses petits frères. Et d’attendre qu’il passe en dessous de 300e, parce que c’est pas les 4go de rams (certes bienvenus) qui justifient un tel prix.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 05 min

    @olivier: 4 Go et 128 Go pour être objectif face aux solutions classiques souvent en 2 Go / 64 Go. Reste a voir si le jeu en vaut la chandelle…

    @Mxte29fr: Oui on touche du doigt le problème de licence de Windows 10… Passer en 4 go/128 Go à un coup doublé. .non seulement les composants mais aussi le prix de la licence.

    @François: Bien vu.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 19 min

    @Pierre Lecourt 4go de ram oui, il est temps!!! 128go c’est franchement pas nécessaire sur un produit de cette gamme surtout avec la présence du port micro sdxc.

    Je trouve ça trop cher, et imposer 128go avec un port micro sd je trouve ça nul.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 42 min

    @Audren Teissier: C’est tout le dilemme posé par le prix de la licence : http://www.minimachines.net/actu/windows-10-gratuit-tablette-43785

    Fait le calcul. Proposer l’engin avec 4 Go de ram t’oblige a ajouter une licence Windows 10. Mais si tu ne fait que ajouter le prix de la licence et des 2 Go de ram supplémentaire, le ratio prix est extrêmement mauvais. Tu vas avoir un engin tout bancal avec 50 à 70€ de licence TTC.

    En rajoutant les 2 Go de ram + 64 Go de eMMC + le lecteur biometrique, un Wifi AC et un nouveau design , tu noies le poisson du cout de la licence en « oubliant » ta marge sur d’autres composants.

    Prend un Transformer Book T100 X5 / 4 Go / 64 Go / Wifi N actuel, au design amorti et en place depuis un moment. C’est vendu aujourd’hui à 349€… Et c’est sorti à 449€. On trouve le Mini à 449€ alors qu’il n’est pas encore dispo malgré un prix public de 499€.

    La différence de prix pour Asus entre 64 et 128 Go de eMMC est ridicule, pareil pour le Wifi ou les 4 Go de ram. Le reste est absorbé dans le nouveau design. Au final cela fait passer la pilule du cout de la licence de Win10…

    Si j’ai écris « à surveiller » c’est bien parce qu’à 499€ cela n’a que peu d’intérêt, à 399€ l’histoire sera différente, surtout si la finition est là. Enfin il faut voir ce modèle comme le haut de gamme, je ne serait pas surpris de voir un 4 Go / 64 Go sur le marché mais il sera probablement annoncé au début à 479€ (et donc 439€ en promo) pas mieux…

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 51 min

    les bordures d’1cm c’est plus possible en 2016 pour une marque comme Asus

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 18 h 54 min

    @Doug: C’est vrai qu’elles ont l’air massives… Mais pour utiliser un T100 de même disposition, sans bordures je ne saurais pas ou mettre mes doigts en mode tablette. C’est pas un 5 pouces c’est du 10,1 pouces et ça pèse quand même plus de 500 grammes. On peut pas le tenir avec la pulpe du pouce contre le bord de la tablette. Ça ne suffit pas. Il faut poser le pouce par dessus la dalle de verre et donc avoir un peu de marge.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 19 h 13 min

    Marre de ces solutions à base de Windows! Machine nue ou avec une distribution Linux, ca devient, de suite, une tuerie. Pour Une distribution Linux 2Go de ram et 64 Go de stockage suffisent (et on peu même se payer le luxe de faire de la virtualisation). On ajoute à cela l’économie de la Licence, on est sous la barre des 300€ avec une petite solde.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 19 h 24 min

    @Funkin_Stoopid: C’est fou ça je ne comprends pas pourquoi personne ne veut lancer une solution sous Linux et pourquoi ceux qui essayent galèrent a en vendre… Ca serait apparemment tellement demandé.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 20 h 49 min

    Pour les bord latéraux gargantuesque, c’est aussi je pense pour avoir une bonne superficie de clavier, donc une frappe confortable.
    Dommage pour la perte de la camera dorsale, pourtant très pratique pour utiliser la machine en mode scaner/photocopier…
    Par contre effectivement, le prix sera un frein à la diffusion en état.

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 21 h 17 min

    peut etre que le asus chromebook flip 2 sera vendu en France et qu il supportera aussi android comme le flip 1 … (en attendant j ai achete un flip 1 sur ebay uk … env 150E … )

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 21 h 54 min

    On est d’accord que le prix est trop élevé. Mais là où je râle, c’est que pour avoir râlé pour avoir un meilleur angle d’ouverture, on se retrouve avec un système de béquille qui ne tient probablement pas sur des genoux…

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 22 h 59 min

    @Pierre Lecourt: Sérieux, Pierre, tu as des références de tablettes x86 vendues avec Linux ?

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 23 h 09 min

    @Lapinou: Nope, et personne n’essaye. Pourquoi ? Ben je ne sait pas, apparemment il y a plein d’acheteurs potentiels. Mais personne n’essaye alors que ce serait techniquement faisable.

    Peut être que dans l’esprit des gens : linux = production et non pas consommation de données. Donc pas de tablette.

    Peut être également parce que comme à chaque fois les ventes de machines Linux sont compliquées et que les acheteurs rechignent a dépenser la même somme sous Linux qu’un PC sous Windows… Je ne sais pas.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 0 h 36 min

    @flyhopper:

    oui. ce systeme comme la surface et truc similaire est inutilisable sur les genoux.
    c etait la grande force des hybrides asus. tablette ou pc sur les genoux grace au clavier clipsé. (accessoirement clavier avec slot pour un ssd)
    un retour dans le moule des trucs sans originalite et sans grand interet de la part d asus.

    pour ce qui est du prix …. une aberration simple pour de l atom.
    on trouve le t100ha pour moins xhr et il est mieux je trouve
    mon t200 que j esperais changer pour un equivalent plus puissant et actualisé va vivre longtemps …

    ca syagne et ca regresse… il ls vong s etonner des ventes en baisse au prochain trimestre …..

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 0 h 39 min

    C’est sûr qu’avec un prix de 500 Euros, le Yoga Book de Lenovo fait plus rêver tant qu’à changer, en ce qui me concerne. Et son écran est full HD.

    J’aime bien le kick stand, comme d’avvantage de prises USB sur le corps de la tablette mais outre, meilleure résolution absente, un stylet actif eût été une vraie plus value.

    En revanche, faire du montage vidéo était déjà parfaitement possible avec des rushes HD 1080 natifs issus des Reflex Canon sur l’Asus T100 2 Go 32 Go avec, par exemple, Microsoft Movie Maker. Rushes stockés sur carte micro SD Sandisk Classe 10. Et sans soucis de fluidité.

    Et avec mon Asus T100 TAM 4 Go 64 Go, je fais régulièrement du montage avec Hitfilm 4 Express.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 9 h 17 min

    @Funkin_Stoopid:
    C’est simplement qu’une machine tactile sous linux est inutilisable.
    Je prends un exemple, le logiciel de bureautique libre office n’est pas prévu fonctionner sur un écran tactile. Qui peut accepter cela sur une machine hybride à écran tactile détachable ?
    (Source : https://wiki.documentfoundation.org/Feature_Comparison:_LibreOffice_-_Microsoft_Office/fr rubrique Interface utilisateur prévue pour un usage sur des écrans tactiles).
    Windows, IOS, Android proposent des systèmes d’exploitations et des applications adaptés aux matériels et usages d’aujourd’hui, pas linux.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 9 h 21 min

    Il faudrait une version 32Go Rom / 4Go RAM pour avoir une vraie baisse de prix. W10 serait alors gratuit si j’ai bien compris un précédent billet.

    32 Go, j’arrive encore à jongler grâce à une microSD de 64Go

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 9 h 47 min

    @COoOL:
    Et pourtant – je reste convaincu qu’il y a bien plus de gens qui souhaitent Linux sur ce genre d’engin que de gens qui souhaitent faire de la bureautique sur tablette…

    Asus n’est pas le pire pour le remboursement des licences – effectivement, à surveiller.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 10 h 35 min
  • 13 septembre 2016 - 12 h 23 min

    euh vous avez vu les chuwi and co ce qu’ils offrent pour la moitié moins
    euh pas de port usb dans le clavier , 1 seul port usb c’est trop leger

    sans moi

    Répondre
  • ted
    13 septembre 2016 - 14 h 10 min

    perso moi aussi je prefereais une tablette sous Linux. Ya celle de BQ avec Ubuntu, j’hésite.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 14 h 15 min

    @Pierre Lecourt: Cest sûr que le prix de la licence Win 10 « plein pot » n’aide pas à avoir un tarif « décent ». Cependant, si on reste sur TopAchat, où cette T102HA est à 473,96€, on y a aussi une Asus Transformer Book Chi exactement au même prix. Cette dernière est certe en 12″, n’a qu’un seul port USB 3, mais elle est dotée d’un Core M-5Y10 autrement plus puissant (et accessoirement plus cher que le Z8350 !), dune résolution Full HD et a la même autonomie !

    Donc, je ne suis pas sûr que les « petits plus » qu’a glissé Asus dans la T102HA justifie à eux seuls ce prix excessif !

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 14 h 17 min

    Si j’ai bien compris un article précédent la licence windows est gratuite sur ce pc? ou ne compte il pas pour un 2en1?
    « Il y a cependant une échappatoire à toutes ces règles pour les engins de 10,1 pouces ou en dessous, c’est le seul élément ou vous pouvez faire un peu ce que vous voulez si on en croit ce document. Il s’agit des engins 2 en 1 de 10,1 pouces ou inférieur. Là, pas de limites ! Pas de maximum de mémoire vive ou de stockage, la seule condition est un processeur entrée de gamme. »

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 14 h 34 min

    le seul regret pour cette machine c’est un atom x5-8350… pourquoi ce retour en arriere? pourquoi ne pas avoir conservé un x5-8500 ou 8550 voir mettre un X7-8700 pour différencier de la gamme T101HA qui a au final les mêmes caractéristiques avec l’ancien design du t100 et un USB2.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 17 h 25 min

    @COoOL:

    « C’est simplement qu’une machine tactile sous linux est inutilisable. »

    Voila une affirmation bien péremptoire ! C’est le fruit d’une expérience personnelle ? Parce que pour ma part, j’utilise des machines tactiles sous Linux depuis 2007, et je ne trouve pas ça tellement plus mauvais que Windows (j’ai pratiqué d’XP à 8.1).

    « Je prends un exemple, le logiciel de bureautique libre office n’est pas prévu fonctionner sur un écran tactile. Qui peut accepter cela sur une machine hybride à écran tactile détachable ? »

    Dans la mesure où il y a un clavier, je dirais « à peu près n’importe qui ». Ce qui sera sûrement plus gênant, c’est l’absence de stylet, mais ça n’a pas grand chose à voir avec le système d’exploitation.

    « (Source : https://wiki.documentfoundation.org/Feature_Comparison:_LibreOffice_-_Microsoft_Office/fr rubrique Interface utilisateur prévue pour un usage sur des écrans tactiles). »

    Cette seule source est quand même très lapidaire. Il ne faut pas se contenter d’un « Prévu pour Office 2016 sur Windows 10 » pour admettre que cela fonctionne bien. Si je m’arrête à mon expérience d’Office 2013, pour lequel ils avaient déjà développé beaucoup de choses pour le tactile, je n’ai rien trouvé de significatif pour mon usage sur tablette.

    Par ailleurs, quand on pense « machines tactile », la suite bureautique n’est vraiment pas le premier usage qui vienne à l’esprit !

    « Windows, IOS, Android proposent des systèmes d’exploitations et des applications adaptés aux matériels et usages d’aujourd’hui, pas linux. »

    Une fois de plus : je ne connais pas Windows 10. Mais pour la version précédente, prétendument développée pour le tactile, je trouve d’expérience que les efforts déployés sont particulièrement ratés !

    IOS et Android sont hors jeux, bien évidemment, puisque conçus spécifiquement pour le tactile.

    Pour finir avec Linux, je dirais qu’on n’est pas si loin que ça pour ce qui concerne les choses qui fonctionnent vraiment : il est possible de prendre en charge un paquet d’écrans tactiles et autres stylets, de gérer des niveaux de pression. L’interface graphique est extrêmement plus adaptable que sur n’importe quel autre système d’exploitation existant ou ayant existé, les claviers virtuels et logiciels de reconnaissance d’écriture existent…

    Je crois que la formule appropriée, pour reprendre ton idée, est « aucun fabricant ne propose de matériel tactile fonctionnant sous Linux et adapté aux usages d’aujourd’hui », ce qui est une toute autre affaire !

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 17 h 38 min

    C’est tout le problème, ta dernière phrase. Et on a beau leur poser la question encore et encore année après année, non rien n’est prévu sous Linux dans les nouvelles gammes. Et je ne parle pas que de tablettes, pareil sur les portables et les PC classiques. Rien n’est prévu.

    LE pourquoi est toujours le même. « Ca ne se vend pas ». A vrai dire c’est faux, le truc c’est que c’est difficile a vendre et que les vendeurs n’en veulent pas.

    Répondre
  • ced
    13 septembre 2016 - 19 h 51 min

    Merci pour ce retour. Je suis très intéressé par cette machine.. Dommage qu’elle soit aussi chère.. Elle était annoncée à 400€ à la base.. Et de jour en jour le prix augmente sur internet.. J’hésite pour la précommande sur ammazone.. J’en ai besoin pour début octobre… Trop de retour négatif sur la t100ha.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 22 h 36 min

    @kisskool : Utilisateur d’une surface pro 3 depuis 2 ans, je peux t’assurer que la béquille fonctionne très bien sur les genoux.

    Répondre
  • 13 septembre 2016 - 23 h 55 min

    Personne ne veut (ou ne peux) proposer de solutions avec Linux, normal le lobby Microsoft est puissant. A dédaut d’en proposer, pourquoi n’avons nous pas le choix Windows ou rien (machine nue de système). Et ceux qui proposent, le PC est au même prix, voir plus cher qu’avec Windows et ca licence. Ca pue pas un peu l’arnaque? Comme contre pub, on ne peut pas mieux faire. Un constructeur honnête vend la machine 100 euros de moins (prix de la licence), une campagne de pub digne de ce nom: mettre en avant la légereté, la fiabilité, la simplicité et surtout la sécurité supérieurs à Windows,tu verras si ca ne se vend pas.

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 0 h 12 min

    Pour le reste lapinou à tout dit. Il ne faut pas avoir utilisé de distribution Linux pour affirmer que ce n’est pas fait pour le tactile. Et l’argument de la suite office, la bonne blague. C’est vrai que Libreoffice ou MS office sur Windows 10 en tactile, c’est intuitif… Mauvaise foi quand tu nous tiens. Personne ne se lance avec linux et pour cause, avec la gourmandise de Windows, les contructeurs peuvent écouler leurs matos. Main dans la main avec Microsoft. Avec linux pas besoin de racheter, ton PC qui à 10 ans est encore utilisable. Cette saleté de société de consommation coulerait. Perso je veux juste la possibilité d’avoir le PC vide.

    Répondre
  • 14 septembre 2016 - 0 h 33 min

    @Funkin_Stoopid: Je connais des gens qui font des machines Linux qu’ils vendent plus cher a materiel égal que les machines Windows. Ce sont des gens malhonnêtes ? Non il faut qu’ils installent eux même les configurations et qu’ils achètent du matos en marque blanche sans système qui n’est pas vendu avec la même féroce concurrence que les engins sous Windows. De plus ils achètent au compte goutte et le résultat est là. Avec un Ubuntu, un portable Linux peut être vendu plus cher qu’avec un Windows 10 d’un PC grand public, à materiel égal.

    Le prix de la licence n’est pas de 100€. Microsoft ne veut pas le dévoiler parce que cela mettrait un sacré bazar dans sa clientèle et aussi parce que le prix est fluctuant. Tu ne payes pas le même tarif quand tu t’appelles Lenovo ou HP que quand tu commandes 100 licences par mois pour ta PME.

    En tout cas la licence ne coûte jamais 100€ et traiter les vendeurs de solutions Linux de malhonnêtes parce qu’ils ne consentent pas un tel rabais est exactement ce qui fait que beaucoup finissent par jeter l’éponge. S’arracher les cheveux a obtenir un PC Linux aux petits oignons et le suivre pendant des années avec des clients qui installent des trucs exotiques à un coût. Un coût important que les installateurs de Linux connaissent bien. Cela coûte plus cher que de pousser un Windows 10 à l’arrache issu d’une licence OEM sur du materiel lambda. Plus cher qu’une licence Windows 10 classique.

    On achète pas un PC sous Linux pour faire des économies, on achète un PC sous Linux pour utiliser un autre système d’exploitation.

    Cela n’enlève rien au soucis de la vente liée et à l’obligation qui devrait être faire de proposer un achat sans licence par défaut, sans prix comprenant cette licence.

    Répondre
  • uko
    14 septembre 2016 - 16 h 13 min

    Je ne suis pas non plus convaincu par ce design et l’ergonomie qui va avec. Pas possible d’ajuster l’angle de l’écran, pas possible de l’utiliser confortablement sur les genoux, et deux parties qui ne forment pas un bloc solide pour le transport.

    Après, ce point est discutable et dépend des besoins de chacun. Il faut aussi voir les avantages, au delà de ceux mis en avant par Pierre: La solution est bien plus légère ce qui est aussi agréable.

    Par contre, ce qui est beaucoup plus difficile à accepter c’est la facture finale. 500€ pour une machine sous Atom, il faut vraiment adorer ce design pour accepter de les sortir. Les ultrabooks ne sont plus très loin et proposent quand même un service plus convaincant.

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 15 h 23 min

    @Lapinou:
    Nous n’avons pas la même expérience quand nous utilisons des machines tactiles dans un environnement linux.

    Je viens de lancer Ubuntu 16.04 sur un dell XPS 13 à écran tactile, le tactile est très bien reconnu.
    Le bureau est celui proposé par défaut (Unity) et j’utilise les applications proposées par défaut.
    J’appuie sur le bouton du tableau de bord pour rechercher les applications de l’ordinateur et il est impossible de faire glisser l’écran sans utiliser la minuscule barre de défilement !
    Je lance Firefox, idem, impossible de faire glisser l’écran sans utiliser la minuscule barre de défilement !
    Idem pour toutes les applications proposées par défaut, le calendrier étant particulièrement horrible à utiliser.
    Une telle gestion du tactile est rédhibitoire pour moi.

    Qui veut d’une machine telle que l’Asus Transformer Mini T102HA ou tout autre 2 en 1 sous linux, sachant que l’expérience utilisateur en mode tablette sera désastreuse ?

    Répondre
  • 16 septembre 2016 - 15 h 28 min
  • 16 septembre 2016 - 15 h 53 min

    @Funkin_Stoopid:
    J’avais choisi Libre office car c’est une application populaire, présente dans les distributions linux et également disponible sur Windows.
    Je consulte beaucoup de documents de bureautique en mode tablette.
    Libre office offre cependant une particularité, le comportement est le même sous windows ou sous linux, à savoir qu’il est impossible de faire avancer le texte dans writer quand on glisse le doigt sur l’écran, il faut utiliser les barres de défilement. Donc inutilisable pour consulter des documents sur une tablette tactile.
    Ce n’est pas le cas par exemple avec WPS Office, qui fonctionne « normalement » sous Windows (le texte défile quand on glisse le doigt sur l’écran) et qui fonctionne comme libre office sous Linux.
    Je reste à l’écoute pour connaitre le nom d’une distribution Linux et des applications faites pour le tactile.

    Répondre
  • 24 septembre 2016 - 11 h 49 min

    Bonjour à toutes et tous.
    Je n’y connais pas grand chose en PC, évoluant sous Mac depuis une dizaine d’années.
    Mon mac ramant de plus en plus, et deavnt bientôt changer de machine, je n’ai pas trop envie de remettre le prix d’un macbook pro et envisage de repasser en PC. J’aime bien le design et le poids de cette machine. à part de l’enregistrement stéréo audio, je ne fais rien de bien compliqué sur ma machine. A la lecture de vos commentaires, je me dis que plutôt qu’attendre la sortie du mini, je pourrais très bien trouver mon bonheur avec un T101-HA 2gb/128gb que je peux acheter à 250€. Qu’en pensez vous ?
    Merci.

    Répondre
  • uko
    24 septembre 2016 - 12 h 13 min

    @Steu:
    C’est à voir selon tes besoins, mais personnellement j’éviterais de prendre une T101 pour remplacer une machine principale. Voici quelques exemples de raisons qui me viennent à l’esprit du pourquoi:
    – Il s’agit de matériel bas de gamme, autant au niveau des performances que des finitions/qualité (durabilité?).
    – La gamme des transformer n’est pas réputée pour sa fiabilité: Problèmes de gestion de la batterie, de charnière, de détection du clavier… autant de problèmes qui sont plus acceptables pour un appareil d’appoint que pour une machine principale.
    – La taille de 10″ est quand même limitée pour une utilisation régulière. En machine d’appoint c’est super pratique mais au quotidien l’écran est un peu petit et le clavier aussi.
    – La connectique est très limitée. Il est possible de rajouter des hub USB, mais leur utilisation pose parfois problème, surtout lorsqu’ils sont auto-alimentés (j’en ai utilisé une bonne dizaine, et aucun ne n’a vraiment remplacé les ports natifs). Mais c’est valable aussi pour le réseau ou les sorties vidéo.

    Il faut voir aussi si tu as besoin du mode tablette. Sous Windows, l’expérience tablette est malheureusement loin de celle sous Android ou iOS. Si tu n’as pas besoin du mode tablette, tu seras mieux servi avec un portable traditionnel qui bénéficiera d’un écran mat et réinvestira le coût/poids de la dalle tactile et du système de charnières sur d’autres fonctionnalités.

    Bref, si ça doit être une machine principale, j’investirais un peu plus, je viserais au moins du 12″ (ça reste petit), et de préférence sans l’écran détachable.

    Répondre
  • 6 octobre 2016 - 15 h 05 min

    Bonjour,
    J’hésite entre un T100HA-FU030T à 390 € et un T102HA à 450 € pour l’instant (le prix baissera certainement après son lancement).
    Tous deux ont 4 Go / 128 Go mais le premier a un processeur un peu plus puissant (Z8500 jusqu’à 2.24 GHz) que le second (Z8350 jusqu’à 1.92 GHz), tandis que le second est un peu plus léger (200 g de moins), a une batterie de 32 Whrs au lieu de 30 Whrs, une ergonomie revue (clapet…) et un angle de vue plus large semble-t-il.
    Lequel me conseillez-vous ?
    Merci !

    Répondre
  • uko
    6 octobre 2016 - 18 h 17 min

    @acerola:
    A priori tu as tous les éléments en mains pour prendre la décision toi-même :). Tout dépend de tes besoins, surtout en matière d’ergonomie. Les deux machines sont très proches, et tu sembles avoir fait le tour de leurs différences.

    En ce qui concerne les performances, tu ne sentiras probablement pas la différence. Le T102HA a l’avantage du poids et sera probablement un poil plus autonome avec sa meilleure batterie et son processeur moins gourmand, mais je ne suis personnellement pas convaincu par son ergonomie, que je trouve moins pratique qu’une bonne vieille charnière qu’on referme.

    Maintenant, le poids est un critère important si tu la ballades beaucoup ou que tu l’utilises beaucoup en mode tablette. A toi de voir, donc :)

    Répondre
  • 24 décembre 2016 - 11 h 16 min

    @Pierre Lecourt:
    Cher…je ne sais pas…le prix de la Surface 3 Atom 4Go 128Go (LTE) est beaucoup plus cher…et elle n’est pas fournie avec clavier et stylet.

    Répondre
  • Cid
    6 mars 2017 - 12 h 31 min

    Maintenant qu’il est à 399€ est-ce toujours intéressant ?

    Répondre
  • TaO
    12 juin 2017 - 10 h 00 min

    Bonjour, à tous.

    Aujourd’hui ce produit est disponible à 300e en version 64Go, est-il recommandable ?

    Répondre
  • 20 juillet 2017 - 18 h 12 min

    349 € chez DARTY

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *