ASUS RoG Huracan G21 : Petit, coloré, musclé et probablement pas donné

L’Asus Republic of Gamer Huracan G21 est une minimachine qui devrait être lancée au cours du prochain trimestre avec un équipement plutôt haut de gamme. Particularité de ce modèle, un design qui ouvre clairement une ambassade destinée au rapprochement entre peuples Terrien et extra terrestre.

Pas de prix pour le moment pour cet Asus Republic of Gamers Huracan G21 mais un listing de composants assez alléchant et, bien entendu, des photos de la machine. A bord de cet engin intergalactique, un processeur pouvant aller jusqu’au Intel Core de huitième génération en Core i7-8700. Mais également un chipset vidéo Nvidia GeForce GTX 1080. Des solutions GTX 1070 et 1060 sont également prévues.

ASUS RoG Huracan G21

L’engin tout habillé

Sur cette base confortable, on pourra compter sur un maximum de 32 Go de mémoire vive DDR4-2666MHz et une combinaison de stockages intéressante : Un premier stockage SSD pouvant grimper jusqu’à  512 Go sera possible sur un emplacement M.2 NVMe PCIe 3.0 x4. Associé à cette base confortable, Asus proposera un emplacement pour un disque mécanique 3.5″ de 2 To épaulé par une solution de cache Intel Optane et une baie 2.5″ Hot-Swap pour un autre SSD. Un graveur DVDRW est même prévu par la marque.

La connectique est assez complète avec, en façade, un port casque, un USB 3.1 Type-C et deux ports USB 3.1 Gen 2 Type-A. A l’arrière, quatre ports USB 3.1 Gen 1, deu USB 3.1 Gen 2, un S/PDIF, un port Ethernet Gigabit, un port jack audio et un port Antivol. Les sorties vidéo seront au nombre de cinq avec deux HDMI, un DVI et deux Displayport.

Pour finir, deux entrées d’alimentation seront disponibles : Deux blocs de 180 Watts pour les versions 1060 et 1070 et un bloc 180 Watts accompagné d’un 250 Watts pour la 1080.

ASUS RoG Huracan G21

Une partie  de son côté détaché

Evidemment, tout cela coûtera bonbon et vous pouvez déjà tenter d’arrêter de fumer, boire et manger pour être paré pour la sortie de la machine. Surtout que le Huracan G21 a mis les petits plats dans les grands, avec plein de LEDs RGB décoratives et un boitier aux petits oignons. Les côtés sont retenus par un système magnétique néodyme afin d’être facilement accessible mais, comble du luxe inutile, les parois pourront se replier pour améliorer la dissipation de l’ensemble. 

ASUS RoG Huracan G21

Le boitier totalement ouvert

L’idée est de permettre à la machine de maximiser sa circulation d’air lors de longues sessions de jeu. Je ne  sais pas si c’est une bonne idée mais cela évite sans doute de recourir à la mise en marche d’un énième ventilateur.

ASUS RoG Huracan G21

A l’intérieur de la machine, un système de LED Aura pour créer des ambiances lumineuses histoire de distraire vos composants pendant que vous surfez et que vos barrettes de mémoire vive s’ennuient.  Le DAC ESS Sabre intégré à la carte mère étant régulièrement en dépression lors de sessions Youtube, les LEDs permettront d’égayer son quotidien afin qu’il ressemble à une Boum des années Disco. Il pourra ainsi proposer dans la bonne humeur un son 32-bit / 384 kHz sur un circuit séparé électriquement du reste de la carte. Ce qui est une bonne chose car le son c’est bon.

ASUS RoG Huracan G21

Pas d’autres informations sur cet Huracan G21, pas de date plus précise ni de tarif. On connait juste le poids et les dimensions de la bestiole : 8.3 Kg pour 36.61 cm de profondeur, 37.24 cm de haut et 12.99 cm de large. 

6 commentaires sur ce sujet.
  • 11 avril 2018 - 9 h 52 min

    Deux blocs d’alimentation… qu’est-ce que c’est moche !
    On en traîne déjà pour tout un tas d’appareils

    Répondre
  • 11 avril 2018 - 10 h 49 min

    Ma question peut paraître HS, mais elle ne l’est pas autant que ça : on voit ici que le prix n’est pas communiqué. C’est quelque chose que l’on voit aussi pour les téléphones, et d’autres produits. Pourtant le produit est « fini » (pas en proto).

    Est-ce que cela est une stratégie commerciale ? Je veux dire, est-ce que le constructeur attend les retours de presse et avis avant de fixer le prix ? Quels paramètres peuvent influer ?

    Merci

    Répondre
  • 11 avril 2018 - 11 h 05 min

    @prog-amateur: Enormément de paramètres en réalité !

    en fait quand une marque construit un produit, il y a un temps entre sa création effective et sa mise en production. Asus par exemple va aller voir ses clients et leur vendre le produit avec des samples pour créer une commande, et cela pour chaque région. Suivant le carnet de commande et l’expérience de la marque, une estimation de mise en production pourra être décidée. Cela influe déjà sur le tarif car créer 5000 cartes mères ou en fabriquer 15 000 ne coûte pas le même tarif. Au final, la machine peut disparaitre si personne n’en veut ou se révéler moins chère qu prévu si c’est un carton en préco pour les fêtes par exemple.

    Ensuite le prix des composants entre en jeux : mémoire, stockage, carte graphique. Les éléments peuvent continuer a monter ou partir à la baisse. Si demain les cryptomonnaies abandonnent les cartes graphiques pour des ASICS, la 1080 peut tomber au prix de la 1070 et par effet de dominos le prix de la machine peut s’écrouler.

    Enfin il y a des variations importantes liées à des facteurs économiques : Cours du dollars par exemple qui peut largement influer sur le prix global de l’engin mais également prix du pétrole. quand le pétrole flambe, le prix du transport de XX containers change…

    Bref au final, plus tu attends la date de sortie, plus ton prix sera juste. surtout pour un engin comme cela très bien équipé. c’est plus facile pour un Mini PC avec des composants plus légers.

    Répondre
  • 11 avril 2018 - 11 h 59 min

    @Pierre Lecourt: Merci Pierre, pour cette réponse complète à ma question ! Je comprends d’autant plus l’importance de ton article sur le prix de la mémoire qui flambe en ce moment.

    Répondre
  • 15 avril 2018 - 14 h 43 min

    Dieu que c’est moche :D ! Bah, si les performances sont effectivement au rendez-vous et que le prix ne piquent pas trop, ça pourra faire passer la pilule de l’esthétique douteuse …

    Répondre
  • 27 avril 2018 - 1 h 06 min

    merci Pierre
    grâce à cet article, j’ai enfin compris l’intérêt des jeux de lumières à l’intérieur du boîtier
    prochaine étape : boule à facette et machine à fumée ?
    ;)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *