Asus NovaGo : Un 13.3 pouces convertible sous Snapdragon 835 et Windows 10

L’Asus NovaGo est un des premiers engins issus de la nouvelle catégorie des Always Connected PC de Microsoft. Il se présente comme un 13.3 pouces à charnière souple permettantun usage tablette ou portable et embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 835 et un modem 4G.

L’Asus NovaGo, c’est la promesse d’une excellente autonomie pour un PC sous Windows 10 ARM, la capacité de tenir la charge beaucoup plus longtemps que la concurrence sous processeurs Intel ou AMD et la possibilité de se connecter en 4G. Joli programme.

Asus Novago

L’Asus NovaGo dispose d’une architecture hardware intéressante, proposé à deux tarifs différents, il est construit autour d’une dalle d’écran de 13.3″ brillante et tactile qui affiche en 1920 x 1080 pixels. Sa charnière permet de le positionner comme un portable, comme une tablette en retournant son écran dos au châssis ou en mode présentation et tente. Un format popularisé par Lenovo et ses Yoga et qui correspond bien à l’usage d’une telle machine.

Asus Novago

Le clavier chiclet est non rétro éclairé, il propose une disposition de touches classique avec les habituelles proportions de ce format ici en Qwerty. L’ensemble prend en charge la majorité de la surface disponible sur le châssis bas.  On retrouve un très large pavé tactile aux boutons intégrés.

Asus Novago

L’équipement audio est signé SonicMaster, la marque son d’Asus, ainsi qu’un lecteur d’empreintes digitales positionné dans la partie supérieure droite du pavé tactile. Il permettra de piloter Windows Hello pour s’authentifier rapidement. Un léger retrait sous le pavé tactile permet de saisir la partie écran facilement et d’ouvrir la machine.

Asus Novago

La partie calcul de l’Asus NovaGo est confiée à un SoC ARM Snapdragon 835, seule puce actuellement disponible sur le marché des PC pour Windows 10 ARM. Elle est accompagnée par différents équipements. 4 Go de mémoire vive  et 64 Go de stockage dans une première version à 599$. 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage pour la version à 799$. Des tarifs qui devraient être les mêmes en euros.

Asus Novago

Pour ce prix, on profitera d’un Windows 10 ARM dans la version Windows 10 S de Microsoft. C’est à dire une version capable de lancer des applications téléchargée sur le Windows Store. Les utilisateurs auront jusqu’au 30 Septembre 2018 pour le basculer gratuitement en Windows 10 Pro afin de pouvoir utiliser les applications 32 Bits de leur choix.

Asus Novago

La connectique comporte deux prises USB 3.0 type-A, un HDMI plein format , un port jack audio casque et micro et un lecteur de cartes SIM.  Evidemment la machine héritera également d’une connexion Wifi de type 802.11AC et d’un module Bluetooth.

Asus Novago

Le lecteur de cartes SIM est visible sur cette image mais des versions eSIM sont également prévues

Gros point fort de l’engin, son autonomie. Asus annonce 22 heures de travail en continu sans toutefois préciser son protocole et 30 jours de “veille”. L’engin dispose également des capacités de connexion permanente qui vont devenir la norme sur ce type d’engin : Même en veille l’Asus NovaGo pourra aller se connecter au net pour récupérer des informations. Couplé au modem 4G intégré, cela veut dire que votre portable pourra récupérer mails et notifications au rythme que vous aurez déterminé. Enfin, Asus annonce un réveil instantané de sa machine, son passage de l’état de veille à celui de PC fonctionnel serait immédiat… Comme sur un smartphone. Il faut dire que ce que Asus et Microsoft appellent veillent n’est pas vraiment la même chose sur une puce traditionnelle et sur un Snapdragon. Le PC n’est ici jamais en véritable veille, il met juste au repos ses coeurs pour n’en garder qu’un seul actif à une fréquence minimale. Une fonction à la consommation énergétique dérisoire.

Asus Novago

Dernier point, et pas des moindres, la puce Snapdragon 835 de Qualcomm a été conçue pour être intégrée dans des smartphones dénués de ventilation. A l’intérieur d’un engin de ce gabarit, la machine et son écran 13.3″  proposent de belles marges de manoeuvre d’un point de vue dissipation thermique. Il est évident que l’engin ne dispose d’aucun système de ventilation actif. Il sera donc totalement inaudible en fonctionnement et il est difficile d’envisager que les performances de la puce soient jugulées par une quelconque surchauffe.

L’engin mesure 31.6 cm de large pour 22.1 cm de profondeur et 1.49 cm d’épaisseur. Il annonce un poids de 1.39 Kg.

Source : SlashGear

23 commentaires sur ce sujet.
  • 6 décembre 2017 - 9 h 54 min

    Pourrait être intéressant si…
    – Mode “avion” hardware (interrupteur)
    – Ecran mat (Raf du tactile)
    – Quid de la compatibilité avec un autre OS ?

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 55 min

    En fait ça revient juste à rajouter un clavier physique sur une tablette pour le faire passer pour un vrai PC et le vendre bien plus cher.

    Quand je vois que pour moins cher (699€) on peut avoir un Acer Nitro 5 (avec i5, 8 Go et une 1050), je me dis que ce nouveau concept est hors de prix comme les ultrabook.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 55 min

    les premières infos semblent encourageantes. La possibilité de passer à win 10 pro est bienvenue. Par contre petite question : comment sont géré les version 8 go ram avec un windows 10 32 bits ?

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 10 h 02 min

    A noter que les Atom X5 par exemple (et depuis le asus x205ta, e200ha, etc) proposent de base une fonction “réseau toujours actif” activée par défaut dans Windows 10. Et en effet quand on ferme l’écran et que l’ordi “part en veille” alors qu’un transfert FTP s’effectue ou qu’on est sur IRC, rien n’est coupé et les transferts continuent. L’autonomie reste impeccable écran fermé avec environ 30h mini en veille, ce qui en effet est peu comparé à ce que propose le snapdragon, mais bon on parle d’un proc intel x86 natif, qui commence à dater…

    Répondre
  • Cid
    6 décembre 2017 - 10 h 09 min

    Le snapdragon il est au niveau d’un atom ?

    A quand Windows 10 ARM sur raspberry ? :)

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 10 h 29 min

    je le trouve cher… surtout pour une version 64Go (enfin sur le papier car je ne pense pas que W10 ne prenne pas une bonne partie).

    et puis le clavier non retro-éclairé et pas d’USB-c donne l’idée de grappiller des économies de tous les cotés !

    je passe mon tour !
    (de toute facon je joue rarement les pionniers quand cela dépasse les 50€ ! :D )

    ps: je reste persuadé que ARM/Qualcomm aurai du rentré par un marché plus souple et moins difficile comme les chromebooks !

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 10 h 33 min

    @Cid:

    quand broadcom aura réussi à racheter qualcomm ! :D

    mais déjà… une carte en SD625 cela serait juste monstrueux* !!!! :)
    (comme je viens d’avoir avec mon Redmi note 4 à 100€, je n’arrête pas de penser que tout ce qu’à mon RN4 cad (4Go+64Go+SD625)-(batterie+écran+APN) sur une carte de type Rpi… et cela fait un gros carton !!!)

    *mais ce n’est pas la direction que Rpi fondation à annoncé cette année pour la RPi4, mais on va pas polluer le topic ici ;)

    Répondre
  • MD
    6 décembre 2017 - 11 h 00 min

    @Will: Mais certainement mieux suivi en mises à jour qu’une tablette Android. Le plus proche en face, c’est le Chromebook mais c’est pareil, on n’a pas une vision claire du suivi.
    ça me fait mal de le dire, mais Win10, S ou Pro ça ferait parfaitement le job.

    Et sinon, j’attendrais bien de savoir si ça passe correctement avec un OS linux (normalement, distribution ARM ça devrait passer, faut juste espérer que Quallcomm fournisse les drivers

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 11 h 28 min
  • Alu
    6 décembre 2017 - 11 h 35 min

    Donc on a quoi? 600 boules pour un processeur qui est au niveau de performance d’un Celeron Apollo Lake?

    Vraiment ça sent l’arnaque et/ou le sapin windows ARM…

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 11 h 55 min

    Chat échaudé craint windows RT !
    Mais, bon, c’est quand même une bonne nouvelle

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 13 h 49 min

    Plutôt cher pour ce que c’est .

    Il commence y avoir du choix dans ce type de portable aussi pour 600 euros ,pour 800 je pense que l’on regarde aussi:

    Le premier défaut c’est du processeur ARM pas du processeur x86 .
    Le second défaut est de savoir si MICROSOFT est capable de faire un WINDOWS 10 pour toute une Gamme de processeur ARM et ne restera pas limité a SNAPDRAGON .

    C’est sur que si ce type de machines peut etre bien a l’usage ,il faudra aussi qu’elle ne soit pas castrée par une limitation en performance .
    Franchement ,je pense que cela vas vite etre le cas .

    En ce qui me concerne ,bien que l’ACER Chromebook que tu as présenté a 250 en promo soit redevenu a 329 euros ,c’est plutôt cette machine Chromebook qui sera l’objet de mon choix .

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 18 h 00 min

    Cher comparé aux 400 $ pour le GPD Pocket avec 8 Go de ram, 128 Go de stockage, une très bonne autonomie aussi, et probablement de meilleures performances pour faire tourner les applis X86.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 19 h 44 min

    Je pense qu’il va falloir “intituler” ces nouvelles tablettes sous w10 on ARM avec autre chose que “PC”
    Même si la frontière se dilue, j’ai l’impression que beaucoup vont vouloir comparer les perfs avec un “PC de ouf” qui fait tourner des applications lourdes.

    Un iPad, même pro, n’est absolument pas un Mac. Le fan de la pomme continuera d’avoir l’un a coté de l’autre pour des usages différents et une passerelle limitée entre les deux, notamment via le cloud.

    Un W10 on ARM a les usages du PC, mais n’est pas un PC qui gardera pour lui le privilège d’avoir ses 8/16/32 giga de ram et ses téraoctets de SSD
    Par contre, à la différence de l’iPad / Mac, dans de nombreux cas les usages W10 on ARM / PC seront identiques et je pourrai être sédentaire/mobile avec mon PC et hyper mobile avec mon W10 on ARM
    Enfin, W10 on ARM proposera toute la palette de diagonale possible pour le plaisir du plus grand nombre, en passant du smartphone a la tablette de 7 a 77″ 😍

    Et oui, j’ai bien dit smartphone… Quand je vois un OnePlus 5T – 6.01″ – 2160 x 1080 AMOLED Gorilla Glass 5 – Snapdragon 835 – 8Go – 128Go a 500€, tout est là pour le passer sous w10 on ARM

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 19 h 52 min

    Ah, et je suis sur que quand ce smartphone sortira sous W10 on ARM, y en aura qui râlerons en disant qu’il n’a pas de port usb3/rj45/vga/hdmi… Ni de lecteur cd.😁😁😁

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 28 min

    Clairement je n’achèterais pas, j’en ai même pas envie, le windows10 S pour commencer, l’émulaton 32 bits… Ca ne fait pas sérieux. Si en plus le prix est ce qu’on nous en dit… J’espère avoir un modèle en prêt pour tester mes applications fétiches et faire un retour de l’utilisation et des performances en real.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 51 min

    4Go/64Go á 600€ ca fait mal. Parce que meme si la durée de batterie est presque doublée et c’est connecté á la 4G, ca n’est du qu’á la puce Qualcomm qui elle meme est bien moins chére qu’une Intel.
    Ce que je veux dire c’est que les constructeurs récoltent le fruit du travail de MS, un Windows 10S moins cher ou donné et une puce bien moins chére aussi mais font payer le laptop bien plus cher qu’un équivalent Windows 10 complet/Intel Pentium par exemple?
    C’est un peu une arnaque, non?

    Pour référence ces puces Qualcomm sont équivlentes en terme de perf á des Pentium d’il y a 2 ans.

    Autrement joli petit laptop qui á l’air plutot bien fini. Et 25h de batterie… Le dream…

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 54 min

    PS: Je viens de voir que sur cet article, il est bien dit qu’il s’agit d’un Windows 10 S (une belle mer## quoi). Désolé.
    Heureusement on pourra upgrader.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 21 h 46 min

    @Mouais: “Pour référence ces puces Qualcomm sont équivlentes en terme de perf á des Pentium d’il y a 2 ans.” des sources ?

    Répondre
  • 7 décembre 2017 - 12 h 32 min

    Cet ordi m’interpelle car il correspond à un besoin précis : une consommation très réduite (c’est pour embarquer sur un voilier) associé à un écran de bonne taille (13″ au minimum)
    Des atouts supplémentaires :
    – La possibilité de connexion 4G.
    – pièces mécaniques réduites (disque dur, ventilateur)

    Mais :
    – clavier non rétro éclairé (dommage pour les navigations de nuit)
    – quid d’une installation de Linux (impératif pour moi) ?
    – recharge sur prise 12 volts ?

    Vous avez des idées pour ma recherche ?

    Répondre
  • 7 décembre 2017 - 12 h 41 min

    @Hetica: Linux pour le moment c’est impossible. Je suppose que l’arrivée de la plateforme a permis à Microsoft et Qualcomm de travailler a rendre la solution la plus fermée possible.

    Ce qui veut dire notamment que même si on parvenait a installer un Linux sur l’engin, il n’est pas sur du tout qu’il soit compatible avec le hard embarqué, Et si jamais il était compatible avec le materiel. Il serait pas évident non plus que l’on puisse installer des trucs simples comme un GPS…

    Pour la recharge via 12V cela dfoit être faisable, en tout cas proposer directement le courant nécessaire à l’engin depuis du 12V sans passer par un 220 V et le chatgheur officiel est probablement techniquement réalisable.

    Répondre
  • 7 décembre 2017 - 13 h 38 min
  • 7 décembre 2017 - 19 h 06 min

    @Augure:
    Clairement avec une solution chromebook ce serait bien plus pertinent, là les performances vont sans doute laisser à désirer.
    Après sans doute que Qualcomm se goinfre financièrement parlant, parce que 700€ le portable sous proco mobile c’est très très cher, et les chromebooks sont beaucoup moins cher !

    Après, pour un chromebook cela reste mieux de conserver une structure x86, ça n’est pas moins performant ni beaucoup plus énergivore (sur les céléron en tout cas) et cela ouvre la possibilité d’installer Linux sans soucis :) (y a plus de soucis sous les chromebooks ARM de Samsung).

    Et plus sur le produit, ces bordures d’écran en haut et en bas c’est… trop. Ca fait étrange avec les bordures relativement fines sur les côtés.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *