COMPUTEX 2013 : L’Asus Memo Pad FHD 10 LTE sous processeur Qualcomm Snapdragon

La Asus Memo Pad FHD 10 LTE, au delà d’être une preuve irréfutable que le staff marketing d’Asus a plus fait des maths que des lettres, c’est aussi la marque d’une adaptation au cas par cas des composants techniques qui équipent désormais chaque produit,

Alors que la version Wifi de la Asus Memo Pad FHD 10 set annoncée avec un processeur Intel Atom, la version 3G/G4 de la tablette embarquera un processeur ARM Qualcomm Snapdragon S4 Pro. Un choix qui s’explique par la présence d’une puce modem intégrée au processeur pour cette version de la tablette Asus.

ASUS MeMO Pad FHD10_3

Pour le reste la Asus Memo Pad FHD 10 LTE c’est un copié collé de la version Wifi sous processeur Intel Z2560 Clover Trail+ : Un même écran 10″ IPS 1920 x 1200 pixels, une mémoire vive de 2 Go et de 16 à 32 Go de stockage. Les 2 webcams choisies sont respectivement de 1.2 et 5 mégapixels et l’ensemble embarque une puce Wifi de type 802.11 b/g/n, un GPS, et du Bluetooth. L a technologie sonore d’Asus SonicMaster est présente et l’ensemble tourne sous Android Jelly Bean 4.2.

MWC 2011 ARM

Ce qu’il y a d’intéressant dans cette version 4G de la tablette, c’est cette approche désormais totalement pragmatique des composants embarqués. Il n’y a pas si longtemps, le choix d’un processeur au sein d’une gamme était sujet à de lourdes tractations, de mise en concurrence et de négociations. La puce, si précieuse, car manquant cruellement de concurrence sur le marché du PC est désormais totalement libérée sur le marché tablette. L’Asus Memo Pad FHD 10 LTE aurait très bien pu être équipée d’une autre puce si un concurrent de Qualcomm avait proposé une version “tout en un” de sa solution 4G/LTE.

L’arrivée  de ARM dans le monde des processeurs a totalement bouleversé cette approche. Des fabricants comme Asus s’en donnent à coeur joie au sein de leur gammes de tablettes. Jonglant entre Intel,Nvidia, Qualcomm et Mediatek, Asus nous montre que l’omniprésence d’un fondeur sur ce marché n’existe pas. La marque n’est pas la seule à jouer d’opportunisme, on a vu l’arrivée d’une tablette Samsung Galaxy Tab 3 10.1″ équipée d’un processeur Intel alors que la marque fabrique ses propres processeurs ARM, les Exynos.

Cette énorme concurrence assure aux acheteurs de retrouver des puces variées, équilibrées et d’un bon rapport performances/prix. Il n’est plus possible d’imposer un tarif élevé à quelque composant que ce soit sur ce marché tablette désormais. Il y a trop de produits disponibles pour refuser de s’adapter.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 10 juin 2013 - 9 h 08 min

    […] La Asus Memo Pad FHD 10 LTE c'est la marque d'une adaptation au cas par cas des composants techniques qui équipent désormais chaque tablette.  […]

  • 10 juin 2013 - 10 h 26 min

    Et c’est là où ceux qui encensent bêtement une marque , quelle qu’elle soit, voient l’intérêt qu’il n’y ait jamais de monopole, c’est à dire de l’investissement dans le RetD et des rapports prix / performances ( puissance ?) intéressants dans certaines gammes ….

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 10 h 54 min

    @antoine: Clairement, je pense que cette approche au coup par coup est bénéfique pour tout le monde. Reste à savoir si seules les caractéristiques techniques des machines sont prises en compte et si pour le moment la force de frappe marketing des gros acteurs ne vient pas perturber la donne…

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 11 h 08 min

    D’un autre côté la fragmentation du hardware peut empêcher la parfaite connaissance et maitrise du matos, donc peut-être moins d’optimisation soft.

    Plus évidemment la fragmentation au niveau OS pour les MàJ d’appareils, celle avec la 3G pourrait recevoir une màj et pas la wifi (ou l’inverse) car le hard est franchement différent.

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 12 h 05 min
  • 10 juin 2013 - 12 h 27 min

    Tout d’abord, bon suivi de ce COMPUTEX ;)

    Cependant, je suis très déçu des constructeurs lors de cet événement : pas un seul netbook 11″ doté d’une solution graphique NVidia GT.

    A croire qu’en 11″, il faut que ce soit une tablette transformable ou un netbook sans performances comparables à un 13″. Nous n’avons jamais le choix, ce sont eux qui “créent” le besoin.

    Avec Haswell, j’avais beaucoup d’espoir, mais en fait non.

    2007 – 2013 : même combat.

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 12 h 59 min

    @prog-amateur: Le Computex n’est pas le lieu idéal a l’annonce d’une gamme complète de produits. C’est les produits phare qui sont présentés et ça fait déjà beacuoup, Les déclinaisons arriveront après je pense.

    Maintenant je ne suis pas sur qu’on aie du 11″ avec discrete graphics…

    Répondre
  • 10 juin 2013 - 14 h 21 min

    Merci pour ton retour.

    Je pense que le premier constructeur à proposer un 3-en-1 (comme le Asus Transformer Book Trio) + la solution discrete graphic toucherait un public tellement large qu’il ferait de bons chiffres de vente.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *