Asus Chromebook C302CA : Un autre convertible sous Chrome OS

Après la découverte surprise du Samsung Chromebook Pro en 12,3 pouces a charnière souple lundi, voici qu’un autre Chromebook capable de se transformer en tablette se dévoile. L’Asus Chromebook C302CA est un 12,5 pouces qui peut lui aussi rabattre son clavier et son écran dos à dos. Un engin qui montre qu’une nouvelle génération de machines sous ChromeOS est en train de voir le jour.

Mise à jour du 27/12/2016 : Le site Chromeunboxed a croisé l’Asus Chromebook C302 à 499$ sur un site de vente US en version 4 Go / 64 Go. C’est un bien meilleur tarif que celui initialement estimé de 599$ en Octobre dernier pour une version 8Go / 64 Go. Il semblerait cependant que cette apparition soit un petit peu trop rapide. L’engin a, en effet, rapidement disparu du site de vente en ligne.

Je suppose qu’il ré-apparaîtra après son annonce officielle lors de la conférence de presse d’Asus pour le CES 2017 début janvier. En attendant l’objet restera dans les limbes d’un stock fantôme comme beaucoup d’autres produits sur les starting blocks des stocks des vendeurs qui attendent le feu vert d’une présentation d’ici quelques jours.

Minimachines.net

Billet original du 19/10/2016 : Après la sortie de l’Asus Chromebook Flip qui fut le premier engin de ce type à charnière souple, la marque Taïwanaise semble vouloir remettre son idée au goût du jour. Son Asus Chromebook C302CA semble être calibré pour faire coexister Android et ChromeOS.

 

 

Asus Chromebook C302CA

Pas encore officialisé, cet Asus Chromebook C302CA est apparu dans les généreux listings de la FCC, ce qui a provoqué quelques remous et recherches avant de tomber sur des informations techniques intéressantes concernant ce produit. Un Chromebook qui devrait être positionné comme le nouveau Samsung sur un segment plus haut de gamme, probablement à destination des pros lui aussi.

Asus Chromebook C302CA

L’engin est un 12,5 pouces affichant en IPS une dalle d’une résolution FullHD classique (1920 x 1080) avec une fonction tactile capacitive. Autrement dit, paré pour une utilisation des applications Android qui vont apparaître de plus en plus sur les Chromebooks.

Asus Chromebook C302CA

Il est propulsé par un processeur Intel Core M3-6Y30 de génération Skylake. Une puce qui peut fonctionner de manière passive assez aisément sur un engin de ce gabarit même si pour le moment aucune information ne peut permettre d’être affirmatif sur ce point. Le choix d’un processeur x86 est une donnée importante, car il semble valider la possibilité d’exploiter les applications Android sur ce type de puce. Jusqu’alors seuls les Chromebooks sous ARM avaient eu droit à une possibilité d’exploiter ces applications.

Asus Chromebook C302CA

Soit Asus est complètement fou de sortir un engin tactile et transformable en tablette sans lui donner la possibilité de lancer des applications Android dans le futur. Soit Google a bel et bien travaillé afin de rendre compatible ses applications Android au sein de ChromeOS avec les puces d’Intel. Sachant que ces puces sont capables de faire tourner Android sans problèmes depuis l’arrivée du moteur ART (Android RunTime), la seconde solution parait beaucoup plus probable.

L’ Asus Chromebook C302CA pourra accueillir jusqu’à 8 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC. Il disposera d’un Wifi de type 802.11ac et du Bluetooth 4.0. Sa batterie est donnée comme une 39 Whr sans que l’on sache de combien d’autonomie l’engin disposera. Enfin, il semble que Asus ait intégré son stylet AsusPen à l’engin. Peut être de manière optionnelle comme sur certains autres produits de sa gamme portable.

Asus Chromebook C302CA

Reste un détail qui va commencer à faire grincer des dents les utilisateurs potentiels de ce type de machine, le prix demandé par Asus semble tourner autour des 599$ en entrée de gamme pour ce nouveau Chromebook. Un prix qui encore une fois s’adresse plus au marché Pro qu’au grand public.

Source : NotebookItaliTweakers.net et Liliputing

17 commentaires sur ce sujet.
  • 19 octobre 2016 - 12 h 25 min

    “Sachant que ces puces sont capables de faire tourner Android sans problèmes depuis l’arrivée du moteur ART (Android RunTime)”

    Sauf erreur de ma part, des smartphones/tablettes Android commercialisés tournaient déjà sur archi x86 AVANT l’arrivée d’ART.

    Exemple: l’Asus Memo Pad 7 ME176C (commercialisée en Août 2014, sur base d’Atom Z3745, avec Kitkat v4.4.2)

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 12 h 32 min
  • 19 octobre 2016 - 12 h 59 min

    @Pierre Lecourt: ok, je comprends mieux le sens de la phrase.

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 13 h 02 min

    ” Jusqu’alors seuls les Chromebooks sous ARM avaient eu droit à une possibilité d’exploiter ces applications.”

    Bonjour Pierre. L’affirmation ci-dessus n’est pas exacte! Je possède un Acer R11, sous X86, qui a été parmi les premiers à recevoir le Play Store (avant même le Pixel de Google, qui est aussi X86 si je ne m’abuse…)

    Olivier.

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 14 h 28 min

    @Olivier: Ah ? C’est vrai ? Je n’avais pas tilté que le R11 était ouvert au apps Android !

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 21 h 06 min

    C’est un des premiers avec le Asus, depuis juin (un bonheur, au passage)

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 8 h 31 min

    Belle machine pour un OS comme ceux de Google .
    Le prix semble tout de même osé sachant que sur ce type de machine l’OS est gratuit .
    La vraie question restant de savoir si GOOGLE se décidera a offrir cet OS combinant a la fois la facilité de CHROME et les jeux d’Android .

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 10 h 21 min

    Ahhhh, déjà que j’ai l’Asus C201 sous ARM qui tourne super bien (franchement, avoir plus de 10h de batterie c’est le pied) mais qui a pour défaut un écran pas top (200€ la machine neuve, faut pas trop en demander non plus)

    Depuis quelques temps je me penchais sur une machine sous ChromeOS plus… La même chose mais avec un meilleur écran… En gros l’Asus Flip…

    Enfin là quand même, la conf est musclé, mais 600€… même pas en rêve…
    Franchement, un Asus Flip avec un AZERTY, le tout à 300€ max, c’est vendu !

    ps: super le nouveau design du site !!

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 21 h 53 min

    Bien content que nos amis américains aient du choix.

    Répondre
  • 2 novembre 2016 - 11 h 45 min

    Dommage que le duo ChromeBook/ChromeOS soit encore marginalisé en France.

    Répondre
  • 28 décembre 2016 - 13 h 24 min

    Ne t’excuse pas auprès de nous pour t’occuper de ta famille. Elle passe avant ce blog j’espère….

    Répondre
  • 29 décembre 2016 - 13 h 06 min

    les apps Android sur ChromeOS c’est du bonheur!
    J’ai le Asus Chromebook Flip depuis 2 mois et je ne regrette pas, autonomie au top, plutot fluide malgres le processeur anemique, design sympa, l’ecran n’est pas le meilleur mais completement suffisant.
    Je ne me sert quasiment plus de mon laptop windows

    Répondre
  • 21 mars 2017 - 11 h 41 min

    je disais, je vais l’attendre, il devrait être dispo en france avant la fin Q2

    Répondre
  • 22 mars 2017 - 16 h 05 min

    finalement, c’est la machine de mes rêves ;)
    Si en France elle sort à moins de 500€ je l’achète !

    Ce qui me fait mettre 200€ de plus que pour le Asus Flip 1 :
    0. semble être de très bonne qualité, c’est toujours agréable une bonne machine bien fini sous les doigts
    1. le clavier proche d’une marque à la pomme qui est super agréable (je l’ai à coté de moi et quand j’ai des apps en Objective-C heureusement que ce clavier est là)
    2. le rétroéclairage du clavier (depuis mon clavier Advance mini Bleu, j’ai toujours des claviers rétroéclairé et ça me manque sur mon C201)
    3. l’écran, un IPS qui semble d’assez bonne qualité malgré qu’il doit tirer sur le jaune (vu sur youtube en tapant Asus C302)
    4. le CPU qui cartonne pas mal
    5. ça va devenir mon seul et unique matériel informatique (plus de PC sous Windows ou Linux en plus allumé 24/24)

    ps: à voir, j’ai jamais testé Crouton et Consor mais si 4Go de Ram suffit pas pour faire tourner Ubuntu (je l’ai jamais fais jusqu’à présent mais j’ai toujours eu un PC sous Windows, et avec la pris en main à distance, le Chromebook fait un super terminal)

    Pierre, quand cette machine est dispo en France, si tu as l’occaze de faire un billet, j’ai envoyé un mail à Asus pour avoir des infos, mais sur un autre site ils disaient Q2 (avant Juin)

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 10 h 21 min

    Salut,

    un ancien de BlogEEE qui vient faire un petit commentaire ;-)

    On en sait plus sur le poids de la bête ?

    Je viens de commander l’asus flip C100 même s’il commence à dater un peu car le c302 avait des airs de machine ultime mais le poids me semble rédhibitoire pour l’utilisation tablette…

    Je vois beaucoup de “mode tablette” sur des écrans de 12″ mais + d’1 kg à tenir d’une main, c’est pas possible.

    J’ai fait l’erreur une fois avec l’asus slider, une tablette sous android avec un clavier en slide de presqu’1kg , avec un affichage 16/9ème qui la rendait totalement inutilisable en mode portrait, bref, un très mauvais produit.

    J’espère que le c100 répondra plus à mes attentes, il doit remplacer ma Nexus 9 à qui il manque un clavier sérieux (avec la gestion du clavier qui va avec, j’ai la pochette/clavier officielle mais la gestion par android est désastreuse et le clavier est très fragile) et un vrai navigateur de bureau, et mon EeePC 1015 qui rame, qui n’a pas d’écran tactile, qui ne peut pas s’utiliser en mode tablette (clavier dans un seul sens, lourd, pas tactile, pas de gyromètre)

    Répondre
  • 15 mai 2017 - 10 h 26 min
  • 15 mai 2017 - 11 h 15 min

    Merci,

    j’aurais pu trouver en quelques secondes sur google mais c’était plus histoire d’alimenter la discussion.

    C’est en effet, selon moi, beaucoup trop lourd pour ce type d’usage, dommage car il est vraiment beau.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *