Archos Chefpad, une tablette Android a destination des cuisiniers

Archos Chefpad, une tablette Android a destination des cuisiniers

La marque française poursuit dans sa gamme de tablettes thématiques et surprend ce soir avec l’annonce de l’Archos Chefpad. Une tablette a destination des chefs qui trouvera sa place dans la cuisine. sur le papier l’idée est bonne et Archos n’est pas le premier a y avoir pensé. Dans la pratique il faudra juger sur pièce puisque la proposition de la marque Française n’est pas très originale.

Diagonale 9.7″ en 1024 x 768, un format 4/3 bien identifié mais une technologie d’écran indéterminée dont on ne connait pas la qualité malgré une détection tactile capacitive multipoints. Cette tablette Android Jelly Bean 4.1 qu’est l’Archos Chefpad ne brille pas par son côté innovation. Un processeur ARM cortex A9 double coeur cadencé à 1.6 GHz soutenu par un quadruple coeur Mali-400 et 1 go de mémoire vive, c’est on ne peu plus classique.

   

Qu’est ce qui fait finalement de cette Archos Chefpad la tablette des cuisiniers ? Une protection anti-éclaboussure en silicone qui vient l’enserrer et  un pied livré qui lui permet de rester bien positionnée face au cuistot en herbe. Archos annonce la tablette comme facile a nettoyer en cas d’éclaboussure ou de projection d’aliments d’une part et la présence de ce que Archos appelle « La selection du chef » soit un Best Of d’applications dédiées à la cuisine : « Recettes, boissons, shopping et TV » mais aussi de quoi écouter de la musique en cuisinant.

Archos a également prévu 2 webcams pour pouvoir vous filmer en train de cuisiner ou prendre en photo vos réalisations les plus réussies. Il ne faut pas espérer un rendu optimal, mais la marque a choisi 2 webcams 2 mégapixels pour équiper ce modèle.

Le détail de la batterie n’est pas donné mais il s’agit d’une Lithium Polymère, pour le reste c’est standard avec 8 Go de stockage interne extensible avec une carte MicroSDHC, du Wifi non détaillé (probablement du 802.11 b/g/n), un port Micro USB 2.0, un USB Host et une sortie Mini HDMI.

Reste à savoir si l’offre Archos Chefpad est suffisamment affûtée pour intéresser les fans de cuisine ? Ses 700 grammes ne semblent pas un obstacle et son prix est abordable puisqu’elle sera proposée à 169.99€ dés le mois de Juin.

board-hero-web2

Kindle-Hero-Gallery  Nexus bag

Mais il existe des centaines de solutions sur le marché pour transformer des tablettes normales en solutions adaptées à la cuisine. De quelques centime pour un simple sachet fraîcheur à quelques euros pour des housses spécialisées laissant passer les signaux capacitifs à des solutions élégantes comme ChefSleeve qui propose un bloc a découper qui sert de support à une tablette protégée par un emballage adapté.

Toutes les infos sur l’Archos Chefpad sur le site officiel du fabricant.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 13 mai 2013 - 19 h 58 min

    Il y l’application dessous de plat pour pas bruler la nappe?

    « Je sort, poussez pas ^^… »

    Répondre
  • 13 mai 2013 - 20 h 20 min

    Tiens, les français se copient entre eux, maintenant ?
    Il y avait déjà la tablette Qooq, même si ce n’est pas le même prix.
    L’autre différence, c’est aussi que la qooq offre aussi un contenu exclusif. Mais est-ce vraiment différenciant, actuellement, aux vues des offres gratuites que l’on trouve partout ? Bonne question !

    Pour info, les caractéristiques de la Qooq V2 :
    ARM Cortex A9 dual core à 1 Ghz, Stockage 8 Go, Ecran 10,1″ TFT LCD 16/9 en 1024*600, OS : Linux/Qt (??)

    Répondre
  • A
    13 mai 2013 - 20 h 41 min

    Je ne vois pas en quoi c’est une bonne idée mais bon…
    Archos essaye de sortir du trou donc ils essayent un peu tout et n’importe quoi. Là, c’est plutot n’importe quoi.

    Mais bon, à près tout, si le hardware (chinois rebadgé) suit, pourquoi pas?

    Mais si c’est comme les tablettes estampillés « kids », les pigeons qui vont acheter ça vont plutot payer la thématique marketing et la cover en silicone qu’autre chose.

    Répondre
  • 13 mai 2013 - 20 h 47 min

    @Nopse: Le contenu c’est le nerfs de la guerre pour ce genre de produit, c’est ce qui fait défaut à mon sens avec ce modèle Archos. L’idée est bonne mais il faut apporter un plus. Si ma tablette actuelle, protégée par un sac fraicheur de frigo m’offre le même service avec un accès à des fiches cuisine de sites gratuits, je ne vois pas ce que cette tablette ou la Qooq va m’apporter finalement.

    Il me faudrait un vrai service différenciant pour craquer : Un stylet pour utiliser la tablette avec les mains sales, un système de reconnaissance vocale pour « tourner les pages », un design réellement anti humidité et surtout des points capitaux comme un écran IPS aux larges angles pour pas être obligé de lire bien positionné par rapport à la tablette… Mais loin d’elle pendant que je bat mes oeufs en neige ou que j’écaille un poisson.

    Répondre
  • 13 mai 2013 - 21 h 19 min

    @Pierre Lecourt: en effet, je pense que tu as tout à fait raison. Malgré tout, la Qooq coûte quand même le double…
    Mais l’idéal serai, pour une utilisation culinaire, que la tablette puisse contrôler les différents appareils par Bluetooth, par exemple : lancer le préchauffage du four, contrôler le temps pour battre les œufs en neige en fonction de la quantité de blanc, etc… Bon encore faudrait-il avoir tout le matériel de cuisine en Bluetooth aussi (ça va vite faire monter l’addition, tout ça !)

    Répondre
  • 13 mai 2013 - 21 h 23 min

    @Nopse: Oulah, c’est encore de la SF même si Samsung par exemple a montré des prototypes dans ce sens grandeur nature au CES. dans l’absolu, techniquement, rien de vraiment sorcier mais si Samsung y arrive c’est parce qu’il fabrique autant des tablettes que des frigos.

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 9 h 26 min

    La Qooq est une arnaque. Super chère, avec un contenu payant, quasiment pas d’autonomie, et inutilisable pour autre chose.

    À l’usage (mais les R&D ont-ils tenté de faire la cuisine avec leur prototype), il faudrait au strict minimum des gros boutons pour tourner les pages, et une désactivation facile de la mise en veille. Et un flash pour faire des photos de ses réalisations.
    Et une appli pour faire facilement ses fiches de cuisine illustrées.
    Et même une communauté, pour pouvoir partager ses fiches, ce qui permettrait d’avoir facilement un contenu. Il suffirait d’un partenariat avec un site comme supertoinette, par exemple…

    Répondre
  • 14 mai 2013 - 9 h 34 min

    A quand une tablette « planche a découper » ?

    Répondre
  • 16 mai 2013 - 11 h 29 min

    […] La marque française poursuit dans sa gamme de tablettes thématiques et surprend avec l'annonce de l'Archos Chefpad  […]

  • 30 juin 2013 - 12 h 39 min

    « La marque française poursuit dans sa gamme … »
    Oui, mais qu’y a-t-il derrière ?
    Si la marque garde son siège social en France, elle n’y développe plus rien. Archos a licencié 50% de sa R&D il y a 6 mois. Henri Crohas, ingénieur brillant et créatif, fondateur d’Archos, a été remplacé à la tête de l’entreprise par Loïc Poirier, qui était jusque là directeur financier et directeur des opérations.
    Tous les produits dont on parle, gamme Elements, KidPads, ChefPad, et dernièrement téléphones à double SIM, sont des produits OEM développés par des entreprises chinoises.
    Le but d’Archos, bien évidemment, est de faire rentrer de l’argent pour tenter de rebondir. Ils n’ont sans doute pas d’autre choix. Hélas, la conséquence, ce sont des produits sans âme, hétéroclites, sans effet de gamme.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *