Archos Arcbook, le retour malheureux du netbook

Petite surprise du français Archos hier soir, l’annonce d’un engin tactile au format netbook mais fonctionnant sous Android. L’Archos Arcbook annoncé à 149€ ressemble bien à un netbook, le seul problème est peut être qu’il y ressemble trop, et ce qui aurait pu être un coup d’éclat ne sera probablement qu’un pétard mouillé.

Pour qui ?  Difficile de cerner le public qui pourra être réellement intéressé par cet Archos ArcBook. Ses spécifications sont trop faibles pour proposer une expérience cohérente d’Android tel qu’il existe aujourd’hui, son prix est malheureusement son seul argument.
Spécifications : Format netbook, écran 10.1 pouces tactile en 1024 x 600, processeur ARM Rockchip RK3168 Cortex-A9 double coeur à 1.2 GHz, 1 Go de mémoire vive, 8 Go de stockage eMMC, lecteur de cartes MicroUSB, Wifi N, 2 ports USB 2.0, sortie audio et enceintes stéréo, webcam frontale et micro. batterie 8000 mAh. Android 4.2. Clavier complet. 149€. Dispo Juin.

Archos Arcbook
Si le format netbook n’attend que de bonnes intentions pour renaître de ses cendres, celles annoncées hier avec cet Archos ArcBook ne sont malheureusement pas forcément les meilleures.
Cela me fait bizarre d’écrire cette phrase, je pense sincèrement qu’un retour de machines à ce format serait une bonne chose, surtout dans une gamme de prix aussi serrée, mais je ne comprends pas que que l’on répète encore et encore les mêmes erreurs.
Sur le papier ce netbook a de bons atouts, à commencer par son prix. Les 149€ demandés par Archos pour une solution mélangeant clavier et tactile sont vraiment un des points forts de l’engin. Le fait de proposer ce type de machine avec Android 4.2 et un accès au Play Store est également une bonne chose. Pourtant j’imagine mal quelqu’un travailler sur cet engin en 2014.
Archos Arcbook
Pourquoi avoir choisi un écran 1024 x 600 qui sera dans le meilleur des cas pénible pour l’utilisateur ? C’est une des raisons qui ont poussé les clients à se désintéresser du format netbook à la fin 2012. L’affichage web, un des principaux usages d’un engin de ce type, est juste pénible en 1024 x 600 : Scroll horizontal horripilant,  vertical, scroll vertical permanent… Il suffisait de choisir une dalle 1080 x 800 pour gommer ce défaut majeur du format et réussir son coup. Avec ces 1024 x 600 Archos se trompe d’époque, d’autant que l’engin n’embarque pas de sortie HDMI pour externaliser l’affichage en mode sédentaire.
Archos Arcbook
Ces 3 illustrations sont des photomontages d’Archos, jamais un affichage 1024 x 600 ne proposera ce type de confort à l’écran.
Une option là aussi totalement incompréhensible d’autant que la puce embarquée la gère. Le choix du processeur montre la volonté du constructeur de tirer le prix le plus bas possible, je pensais qu’il n’était plus fabriqué. Le Rockchip RK3168 n’est pas un processeur totalement désuet mais il est clairement passé de mode, hors d’époque. En dessous des performances  d’un Cortex-A7 pourtant moins gourmand en énergie, cette puce 28 nanos a remplacé le populaire Rochip RK3066 dans le catalogue de l’offre du fondeur. Malheureusement pour lui, la maîtrise du RK3066 par les constructeurs et la grande popularité de ce dernier par les développeurs ne lui ont pas laissé énormément de place pour se lancer sur le marché avant l’arrivée des RK3188 en quadruple coeur.
La puce est capable de lire de la vidéo 1080p sans broncher dans divers formats et sa batterie de 8000 mAh devrait lui offrir une belle autonomie (9 heures d’après Archos) mais l’écran choisi ne sera pas capable d’afficher autre chose que de la simple définition… J’ai, en outre, assez peur d’un choix de dalle de type TN aux angles étroits, ce qui a du sens pour un netbook mais qui creuse encore l’écart entre le choix de cet Archos Arcbook et une solution Android plus classique.
L’Archos ArcBook à 149€ peut correspondre à une cible mais certainement pas à celle du grand public ni à celle des pro mise en avant par la marque. Personne ne profitera ici d’un confort suffisant pour utiliser Android de manière optimale. Le format netbook indique un usage productif  que le 1024 x 600 rendra désagréable même si une version d’Office Suite Pro 6 est livrée par défaut. Une bonne tablette récente avec un clavier Bluetooth externe aura finalement plus d’avantages et d’usages que ce format.
Dommage, l’engin manque de pas grand chose pour réussir un retour du format sur  ce marché. Pour ma part, si je tentais ce type d’aventure ce serait pour une solution plus chère mais plus complète, sur une base de format 9 pouces de diagonale en 1280 x 800 avec des bords fins, un processeur Cortex-A7, une sortie HDMI et un port RJ45. Sentir ce produit comme une extension mobile  de travail en réseau et pas comme un engin autonome et tourné sur lui même.
Bizarrement les constructeurs pensent autrement et veulent faire de leurs Androbooks des machines de remplacement de tablette comme c’est le cas ici, ou de portables comme le HP Slatebook 14… Choix qui n’ont guère de sens à mon avis.
26 commentaires sur ce sujet.
  • 13 mai 2014 - 11 h 49 min
  • Phh
    13 mai 2014 - 11 h 59 min

    Pour la question de l’écran, je suis pas completement d’accord.
    Pour le web, ça marche encore très bien sur des petites resolutions.
    Je suis sur un périphérique équivalent en terme d’écran, j’ai essayé quelques sites d’informations, il marchent très bien.
    Les applis sont de toutes façons concues pour ce genre d’écrans.

    C’est clairement pas idéal, et oui 1280×800 serait mieux, mais pour le prix visé, ça reste largement acceptable.

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 12 h 00 min

    En effet, j’ai l’impression de revoir l’épisode de l’Archos 9pc tablet. Une bonne idée, un format sympa, complètement « gâche » par un hardware trop tiré vers le bas.

    Certes il faut faire des sacrifices pour 150€. Et je pense que les gens dans le besoin qui veulent juste un produit autonome pour écrire un cours et regarder des mails pourront se contenter. Cette solution aurait même été bien accueillie je pense, si elle était sortie il y a quelques années de ça ^^

    Je vois quand même une cible, les étudiants ui n’ont pas grand chose à part leur cité U… Ils doivent avoir un pc de bureau ou portable peu autonome. On prend les notes avec l’ArcBopok, on les finalise sur le pc chez soi. Aussi pourquoi pas une famille qui veut offrir un petit produit de production à leur gosse, pas très cher. Il parait qu’on pleure plus quand on casse un iPad 4 qu’un Arcbook… Avec quelques logiciels éducatifs ça peut le faire.

    A suivre… Sachant qu’Archos fait un peu comme apple. L’iPad/iPhone/mac book air premiers de leurs séries étaient passables. On a vu ce que ça a donné avec les générations suivantes.
    Chez Archos on retrouve des fois la même « logique » GamePad2 vs GamePad. XS2 vs XS.

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 12 h 01 min

    « La puce est capable de lire de la vidéo 1080p sans broncher dans divers formats et sa batterie de 5000 mAh devrait lui offrir une belle autonomie »

    Et c’est du 8000 ;-)

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 12 h 03 min

    @obarthelemy: et qui a été mis en offre éclair chez amazon il y a quelques jours à 168euros !!

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 12 h 15 min

    Au regard du Lenovo A10 précité (vendu depuis plusieurs semaine à 199€ chez Electrodepot.fr), Archos est ici largement à la traîne. Malheureusement, je ne crois pas que ce produit ramène de la trésorerie à la marque, ni même n’améliore son image de marque. J’attends d’en voir une de visu, mais je suis dubitatif quant à la pertinence du produit aujourd’hui.

    Enfin bon, cela dit, quand on voit encore la quantité de tablette en Arm A8 et résolution de 800*480 vendue aujourd’hui, Archos aurait tort de ne pas tenter le coup ;-) Après tout, cela marchera peut-être ;-)

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 12 h 16 min

    @Perfectfred: Je demande que ça, un reboot mieux fichu quitte a remonter légèrement le tarif de l’engin.

    Par contre aujourd’hui, et pour l’avoir fait régulièrement, je serait plus pour une solution 8″ tablette IPS avec batterie externe si il le faut et un clavier Bluetooth associé. Tu retrouves le confort de frappe, un affichage efficace et d’autres usages de loisir. Avec les solutions comme la Lenovo Yoga 8 par exemple, tu es pas loin du même budget en 16 Go / IPS.

    Répondre
  • uko
    13 mai 2014 - 12 h 16 min

    Ouch, le désastre…

    J’ai l’impression qu’Archos joue le jeu des distributeurs, pas celui des consommateurs. Cette machine me fait penser aux machines à 150€ qui ont fleuri dans les rayons à la sortie des premiers netbooks. Des machines no-name sous ARM avec un OS alternatif qui étaient présentés comme des netbooks dans les supermarchés et magasins de gadgets. Des machines à considérer tout au plus comme des jouets, et qui ne pouvaient que décevoir leurs acheteurs.
    Leur seul but est de tromper un public peu averti avec un design flatteur et un système « qui fonctionne » à défaut d’être réellement fonctionnel.

    Quel dommage qu’Archos continue de saccager son image de marque de cette manière. Dire qu’ils étaient parmi les précurseurs des tablettes, avec leurs jukebox vidéo à l’époque haut de gamme qui proposaient un navigateur web et l’installation d’applications.

    Ils n’ont pas réagit à l’arrivée des smartphones et tablettes capacitives, se sont fait submerger par la vague Apple et ont raté le coche Android, pour finir par ne proposer plus que des design chinois rebrandés à la qualité plus que douteuse, quelle déchéance. Je voulais vraiment croire en eux, mais visiblement ce n’est plus leur cas depuis longtemps.

    Répondre
  • uko
    13 mai 2014 - 12 h 27 min

    @Perfectfred:
    Même un étudiant dans sa cité U aura tout intérêt à économiser sur les tournées pendant une paire de soirées pour s’offrir une machine plus cohérente. Ou à se chercher un netbook d’occasion, certes pas tactile mais bien plus exploitable pour ses usages.

    Pour moi, ce genre de produits dont les finitions et la durée de vie sont généralement à la hauteur des performances ne valent pas l’encre utilisée pour imprimer leurs specs. C’est à la limite de l’arnaque de proposer des choses pareilles en 2014. La cible est de toute évidence un public non averti, qui ne sera éventuellement heureux de son achat que s’il n’a aucun élément de comparaison. Dans l’absolu, le prix demandé est bien trop élevé pour le service proposé par la machine. Un netbook de 2011 rendrait un bien meilleur service à un étudiant.

    Répondre
  • fpp
    13 mai 2014 - 13 h 08 min

    Pour ce prix-là on trouve en occasion récente un Chromebook (genre Samsung ARM) autrement mieux loti…

    Répondre
  • fpp
    13 mai 2014 - 13 h 11 min

    @Pierre Lecourt: géré en AZERTY par Android maintenant, le clavier Bluetooth ?
    Ça fait un bail que je n’ai pas essayé, mais j’ai toujours trouvé ça crispant et inadmissible…

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 13 h 15 min
  • 13 mai 2014 - 13 h 30 min

    Je trouve très sympa de parler encore de A, après les nombreuses erreurs en tout sens dont ils sont coutumiers. Encore un coup dans l’eau. Combien de temps auront ils encore le cash pour se vautrer à chaque fois. Je reste dubitatif.

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 13 h 36 min

    Archos ou la marque inutile qui ne sert strictement à rien…

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 13 h 51 min

    Pour rester « français », que pensez vous des produits EVI ?

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 14 h 30 min

    C’est con, mais dans cette machine de mi 2014 je ne retrouve même pas les qualités de mon EeePC 901 de fin 2008: Moitié moins de stockage, un µP non x86 qui sera une plaie pour y mettre autre chose que de l’OS de Gogole, sans doute pas évolutif (dans les limites d’un laptop conventionnel) non plus.

    En soldes, j’avais même touché un Acer Aspire one plus capable et un poil moins cher qui me sert depuis de petit serveur (avec batterie-onduleur!) perso… en 2010!

    Je pense qu’on ne va même pas voir un revendeur se risquer à s’essayer à commercialiser une merde pareille.

    Si j’aimerais énormément voir le concept du netbook renaitre, ce n’est pas ainsi mais sous la forme d’une machine 10″ maxi, bénéficiant des évolutions des processeurs x86 récents en terme de conso… ayant gagné en résolution et conservant le connectivité (si si, un réseau filaire ca sert aussi dans un netbook (bien des hotels cablent désormais les chambres) et l’évolutivité (accès interne, batterie changeable…).

    Ce qui s’en rapprocherait actuellement serait le Toshiba NB10, version mate et non tactile et 2″ de moins… en SSD de 64 voire 128GB mini (standard et évolutif).

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 14 h 48 min

    Bonjour,
    Je ne comprends pas bien cet article et ce produit.
    Le produit d’abord. Moi qui passe de moins en moins de temps sur un PC traditionnel et à l’heure de renouveler le PC familiale je me pose bien des questions pour éviter Windows 8, je lorgne pas mal sur les solutions type chromebook.
    Du coup plusieurs remarques :
    – pourquoi android plutôt que chrome OS ? Quels sont les différences à l’usage ? Pour moi les 2 plateformes permettent les fonctions de base, surf, mail, bureautique, multimédia … Vu de chez moi il me semble même qu’android le gère mieux que Chrome OS (je dis ça je ne l’ai pas testé) où tout passe par navigateur quasiment …
    – le phénomène raspberry m’invite de plus en plus à croire à ce que les petites configurations ne sont pas forcément nulles. Certes ce ne sera pas une bête de course, mais si ça encaisse bien du surf, mail, bureautique + multimédia pourquoi pas ?
    – personnellement je trouve Archos assez audacieux pour proposer des produits au positionnement différents. J’ai acquis pour autrui la archos 101 xs 2 et elle est super et superbe. Par contre l’absence d’Hdmi sur cet arcbook me semble disqualifiant d’entrée. Dommage.
    Pour fair le lien avec le post le fil d’ariane, je verrais un test, avis … sur une comparaison android et chrome OS, mais ce n’est que mon avis.

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 15 h 00 min

    D’après les standards d’aujourd’hui le produit est complétement inutile! (le prix aussi!). Ils auraient du demander conseil à Pierre pour valider leur stratégie!

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 15 h 47 min

    Le reboot du netbook a déjà eut lieu: il s’appele Asus T100 ;-)

    Répondre
  • Phh
    13 mai 2014 - 16 h 58 min

    La différence de perfs entre un eeepc ou aspire one et un rk3068 sont assez incomparables en vrai…
    J’ai des potes qui se plaignaient que j’osais mettre mes vidéos en 720p, qu’ils ne pouvaient pas lire sur leur netbook, là cet ordi lit du 1080p les doigts dans le nez.

    Pour l’ideapad, on parle quand même de +50% de prix.

    Évidemment qu’on a tous notre ordi rêvé, et que celui là en est loin…
    On est loin d’un prix d’un ordi de rêve aussi. Redescendez sur terre.
    Je sais que ma soeur (étudiante sans le sou) aurait acheté si c’était dispo quand elle cherchait une tablette, et je vois son usage quotidien de sa tablette, une à base de rk3068 marcherait tout aussi bien.

    Dire que cet ordi a de mauvaises perfs, c’est du foutage de gueule, il va faire tourner la plupart des jeux android ou autre tâches compliquée.

    Après, ce produit a de vrais défauts, genre c’est une dalle TN, et il est vachement lourd pour ce genre de produit. (aaaahhh mon bon vieux toshiba ac100…)

    Répondre
  • 13 mai 2014 - 17 h 10 min

    @Phh:
    Bof, l’ideapad est aujourd’hui a 220€ en ligne, il sera a moins de 200€ dans 6 mois donc quand cette archos sortira, si il sort un jour.

    Et franchement pour 50€ on passe d’une vielle ruine pourri a un appareil utilisable, et presque confortable, il n’y a pas photo …

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 8 h 15 min

    @Phh:
    Cette machine lit les vidéo en 1080p les doigts ds le nez, mais seulement avec celle prise en compte par son décodeur hardware, soit le H264/mp4 en gros. Mets un mkv avec des codecs un peu exotique et ton lecteur vidéo passe en lecture software. Et là tu pleure…
    Alors qu’avec un eeePC-like faisant tourner le bon lecteur (accélération matériel) avec le bon pack de codec, tu lis à peu près tt ce que tu veux ;-)

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 8 h 49 min

    Je viens de voir une vidéo de « La Chaine Techno » qui montre brièvement l’Arcbook en fonction : j’avoue être assez surpris de la qualité apparente de l’écran, les angles de vision semblent bons même s’il n’est pas fait mention d’IPS (même si je me doute que, comme d’hab dans ce genre de vidéo, la luminosité a été poussée à fond ;-) ).

    Répondre
  • Phh
    14 mai 2014 - 11 h 28 min

    @sidero: Ou sinon, t’utilises un lecteur vidéo potable… OH MON DIEU ARCHOS EN A MÊME UN ! Et il est même fourni avec l’ArcBook (en tout cas il est sur la 2e image de cet article). Archos s’est toujours battu pour lire un maximum de format en décodage matériel, et ils le font bien. Après, c’est de loin, pas les seuls à faire ça, t’as plein de players sur le market qui savent aussi le faire (mx player, vlc de tête, sûrement d’autres)

    @Mxte29Fr J’ai dis dans un commentaire plus haut que c’était une dalle TN, en fait j’en sais rien (juste j’ai vu TN marqué dans l’article, j’ai pensé que c’était le cas…), par contre pour l’avoir eu en main, c’est un écran brillant comme je les déteste, mais il est effectivement bon en angle de vision, et pas ridicule sur la luminosité. J’ai eu un ‘vrai’ laptop (genre 600€ y a 2 ans, les écrans ont pas beaucoup changé depuis le temps…), qui était pire que ça en luminosité.

    Répondre
  • 14 mai 2014 - 12 h 26 min

    @Mxte29Fr: Franchement, avec juste un petit 1280 x 800 mon avis aurait été très différent mais en 1024 x 600 c’est duraille en 2014 je trouve. Bon apres une fois en main j’aurais ptet un autre avis, les finitions ont l’air top vu le prix demandé.

    Répondre
  • 8 mars 2015 - 21 h 26 min

    Archos continue de faire des produits intéressant , contrairement a ce que je lis sur certains commentaires (ca me rappelle les mecs pro mac et MS).

    @Gnafron tu sors d’ou pour dire des trucs comme ca ? surement d’un apple store avec tes joujoux hors de prix ?

    Il est clair que pour cet appareil c’est raté.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *