Archos abandonne son Archos 94 Magnus 256 Go

Archos abandonne son Archos 94 Magnus 256 Go

Grosse surprise lors de la présentation des Archos 94 Magnus, des tablettes à la mémoire d’éléphant annoncées en 64, 128 et 256 Go, le constructeur Français annonçait alors les engins les mieux lotis du marché en terme de stockage.

Un tour de passe passe logiciel permettait à Archos de profiter de plusieurs stockages différents et de les fusionner en un seul. Ajoutez à cela un lecteur de carte mémoire MicroSD et on avait la tablette proposant la plus grosse capacité de stockage jamais créée.

Archos-101-Magnus-Plus

Mais cette annonce date de Février et du Mobile World Congress, depuis, de l’octet a coulé sous les ponts, et le dollar s’est plus que dangereusement rapproché de l’Euro. Ce qui était possible en Février ne l’est peut être plus en Juin. Avec un prix avoisinant les 349€, pouvant même le dépasser, la Archos 94 Magnus 256 Go ne trouve plus preneur chez les revendeurs. Miser une grosse somme sur un produit de ce type peut coûter cher à une enseigne qui préférera accumuler des stocks de produits plus classiques et plus faciles à écouler.

Et surtout les avancées technologiques d’Archos, son stockage fusionné qui avait donné lieu à de nombreux commentaires intéressants ici même entre développeurs dont celui en charge de ce projet pour Archos , ce type stockage  est en passe de devenir une nouvelle norme dans Android M.

archos-94-magnus

La prochaine mouture du système prendra en compte les stockages externes de manière à les voir comme des stockages internes. Permettant ainsi à Android M d’installer des applications sur des cartes MicroSD ou de unités ajoutées au système. Possible dès lors d’imaginer des solutions sous Android avec un stockage de base et un ou plusieurs lecteurs de cartes MicroSDXC pour combiner plusieurs cartes mais également pourquoi pas un stockage supplémentaire au format eMMC ou autre sur la carte mère.

Des solutions comme cette Archos 94 Magnus combinant plusieurs sources de stockages seront donc plus faciles à mette en oeuvre pour l’ensemble des fabricants. Un effet secondaire de cette évolution sera de rendre l’offre d’Archos moins unique et intéressante.

Source: Les Numériques.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 10 juin 2015 - 15 h 30 min

    C’est du linux, il suffi donc de faire un script au démarrage qui monte un stockage externe (carte sd) sur la mémoire interne et hop le tour est joué.

    J’ai fais ca en 2011-2012 je pense, sur un vieux ZTE Blade, j’avais monté ma carte mémoire de 32go sur le stockage interne qui était à la base de … 512mb :D

    Mais bon il faut savoir faire des scripts linux, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde.

    Répondre
  • 10 juin 2015 - 15 h 41 min

    […]engins les mieux lotis du marché en terme de « mémoire vive ».[…]

    Euh, Pierre, ça te ressemble pas cette coquille digne d’un blog amateur ;-)

    Répondre
  • 10 juin 2015 - 22 h 57 min

    Moi j’aime quand minimachines et lesnum se citent; ça me conforte dans mes choix de lectures quotidiens :)
    +1

    Répondre
  • 10 juin 2015 - 23 h 13 min

    @Nanogreg
    A condition d’avoir l’accès « root », ce qui n’est pas « naturel » avec Android…

    En tout cas, c’est amusant de voir les revirements de Google avec les cartes SD.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *