Apple allège ses tablettes avec un iPad Air et densifie l’écran de l’iPad Mini Retina

Apple reste fidèle à ses habitudes avec une Keynote mettant à nouveau dans le bon ordre les plus gros rouages du marché tablette tout en se tapant dans le dos à coup de superlatifs. Après avoir expliqué hier soir qui était le patron sur ce marché en terme de ventes, la marque entend bien faire taire tous les Guillaume Tel en puissance qui s’en prennent à son petit bas de laine sur le marché tablette. Avec l’iPad Air et l’iPad Mini Retina, Apple s’engage sur une excellente fin d’année.

Résumé : 2 nouvelles tablettes annoncées et un iPad Mini classique qui plonge là où nagent les tablettes Android. Avec l’iPad Air et l’iPad Mini Retina, Apple rattrape le retard que la marque a volontairement creusé en laissant les iphones distancer ses tablettes. Un bon cru, de belles machines et des performances au top avec en plus un engin à 299€ qui se profile comme un véritable tueur de concurrence pour cette fin d’année.

3 solutions, 3 petites échappatoires pour ne pas avoir été contaminé par les fuites radioactives de la Keynote d’Apple hier soir : Vivre reclus dans un monastère, sortir d’une expédition spéléologique de plusieurs semaines ou voyager dans le temps et revenir de la préhistoire tant cette Keynote et les produits présentés traînent une longue série de rumeurs depuis des mois.

tim cook

Comme d’habitude avec les Keynote, Apple par l’entremise de son nouveau visage Tim Cook, rappelle qui est le Boss sur le marché tablette. Si Android grignote encore et toujours des parts de marché, Apple est peut être un des seuls à faire de vrais bénéfices et affiche une bonne santé financière impressionnante. Apple c’est aussi une propagande de chiffres et de sourires, des superlatifs martelés à qui mieux mieux, on en a l’habitude.

Le résumé INCROYABLE de la Keynote…

La litanie du nombre d’applications disponible sur le store, du nombre impressionnant, 60 milliards, de téléchargements sur sa boutique d’applications. Apple pèse gros et le fait savoir, 170 millions  d’iPad vendus, 81% de parts du marché mondial sur ce segment à eux seul. Apple montre ses muscles et serait idiot de ne pas le faire alors que les autres tentent timidement de faire pareil. C’est pas le tout, c’est bien beau de se regarder dans le miroir mais la principale question reste quand même de savoir comment Apple compte aborder le futur de ce marché.

La mise en place d’une double stratégie, un étalement de son offre plus ouverte au grand public et la poursuite d’une réelle prise de distance entre le profit et les parts de marché.

Ce ne sont pas 2 mais 3 nouveaux iPad qui ont été annoncés hier. Il y a eu ceux présentés sur la scène avec tous les projecteurs braqués sur eux : L’iPad Air, le nouveau modèle haut de gamme de la marque et l’iPad Mini Retina ont attiré tous les regards. Mais un troisième larron a fait une importante apparition en filigrane, l’iPad Mini tout court qui vient de passer un seuil de prix stratégiquement très important en se repositionnant à 299€.

Ipad Air

iPad Air, plus fin, plus léger, plus cher

L’iPad Air est le nouveau fleuron de la gamme, il traduit l’idée de la tablette équivalente à une feuille de papier, ou plus proche de la réalité, du magazine hebdomadaire. Plus fin, plus léger, plus rapide et plus Waouh que le précédent qui était déjà très Waouh à la dernière Keynote iPad. L’engin est beau, sobre et élégant et ne manquera pas de faire mouche auprès du public habituel d’Apple. Avec 469 grammes pour un 9.7 pouces qui affiche tout de même un joli écran IPS de 2048 x 1537 pixels, l’engin est vraiment très léger. Il est aussi plus fin que ses prédécesseurs avec 7.5 mm au total contre 9.4 mm auparavant. Proposer plus fin et plus léger n’est pas vain, c’est proposer du confort de tenue en main, moins de fatigue pour l’utilisateur et  un objet qui gagne en “magie” à l’utilisation. Avoir un très bel écran comme celui-ci, dans un  format aussi abouti, a franchement quelque chose de merveilleux.

Cela n’a l’air de rien, mais proposer un engin plus fin est aujourd’hui un véritable tour de force si l’on veut garder le même niveau de performance et d’autonomie qu’auparavant. Cela suppose l’emploi de batteries ultra fines et performantes mais aussi d’un tas d’éléments internes retravaillés. Si de part son aspect, cet iPad ne révolutionne pas grand chose, en interne beaucoup de changements ont du être mis en place. La marque en a profité pour ajouter une puce maison Apple A7 en 64 bits, celle des nouveaux iPhones 5S, plus rapide et efficace énergétiquement parlant. L’iPad Air offrira 10 heures d’autonomie mixte à l’utilisateur ce qui est une moyenne haute pour le marché des 9.7 pouces. Enfin l’Apple Air voit apparaître une double antenne MiMo pour son wifi, on regrettera que la marque n’aie pas poussé celui-ci jusqu’à aborder un format AC au lieu du 802.11 b/g/n habituel, mais c’est juste histoire de chipoter.

Ipad Air

La Webcam passe également la 5e vitesse avec autant de mégapixels à bord, de quoi filmer en 1080p, faire de bons clichés et apporter autant d’arguments possibles à la marque pour viabiliser ses applications iLife de montage vidéo et de gestion de photo. Important pour Apple de créer un contenu synchronisable entre votre tablette et votre futur Mac. Offrir un bon capteur et de quoi gérer vos photos c’est mettre un bon gros appât au bout de l’hameçon des vendeurs des Apple Store qui vont pouvoir vendre des solutions de stockage et des Macbooks en pagaille.

Ipad Air

Reste à parler argent pour ce modèle, avec un prix public de 489€ en 16 Go Wifi et 609€ en 4G. C’est pas donné mais on le sait, on achète un iPad, un OS et une qualité qui sont souvent bien au dessus des concurrents Android même si cette phrase commence à devenir de moins en moins facile à prononcer.

Le vrai ticket d’entrée est cependant situé au dessus puisque les 16 petits gigaoctets de base sont clairement insuffisants pour exploiter un écran Retina qui va par défaut choisir des applications plus lourdes et encombrantes. Nul besoin de rappeler que l’iPad reste dénué de lecteur de cartes MicroSDHC (tout comme il n’embarque ni GPS ni sortie HDMi), ces 16 Go sont donc à proscrire sur une machine aussi performante et dédiée à la consommation de contenus numériques. Le vrai premier prix est donc de 579€ pour la version Wifi 32 Go, c’est la solution proposant un bon confort à l’usage avec assez d’espace disque pour stocker applications et données. Acheter une version inférieure serait comme fabriquer un véhicule 2 places de la taille d’un minibus.

Ipad Air

Au passage on note qu’Apple est toujours aussi gourmand dans ses options de stockage : Passer de 16 à 32 Go coûte 90€. Avec un modèle 64 Go à 675€ on constate que passer de 32 à 64 Go coûte 96€. Rajouter 32 Go supplémentaires coûte donc 6€ plus cher que rajouter seulement 16 Go. Par contre doubler les 64 Go pour passer à 128 Go ne coûte que 90€ soit le même prix que le passage à 16 Go supplémentaires. Aussi on peut écrire que 16 = 64. Rassurez vous, chez Apple, c’est normal.

Ipad Mini

L’iPad Mini Retina aka le vrai iPad Mini

A la sortie d’e l’iPad Mini, premier du nom, la réaction globale des utilisateurs a été plutôt claire. Apres avoir vanté à grands coups de superlatifs généralissimes le bonheur de l’écran Retina de l’iPad 9.7 pouces et de sa très haute définition qui fait que le pixel tu le vois pas je te jure comment c’est beau. Apple sortait un iPad Mini dénué de tout impact rétinien susceptible de provoquer le superlatif de rigueur sur scène. Déception, incompréhension ? Ou plus simplement pognon. Le marché n’était passez fort chez les concurrents pour se priver d’un iPad Mini à forte marge avec un écran classique, aussi pourquoi se priver de sortir un, au demeurant très bon, iPad Mini sans écran HD ?

Ce nouvel iPad Mini Retina vient donc sur un marché plus mature et se refait un santé technique face à une concurrence largement plus en forme. Tout le monde s’est dopé au pixel en battant Apple sur la ligne d’arrivée des sorties d’écran HD : Amazon avec ses Kindle Fire HDX, Google avec ses Nexus et la plupart des autres fabricants ont mis le paquet de ce côté. il et temps pour Apple d’oublier quelques points de marge et de sortir ce qui aurait du être, suivant la logique marketing de la marque, le premier iPad Mini.

Ipad Mini retina

On a donc droit à un iPad Mini Retina qui affiche une dalle IPS de 7.9 pouces pour 2048 x 1536 pixels. Une très belle surface d’affichage qui se traduira par un grand confort de lecture et d’usage. Confort magnifié par un processeur Apple A7 et non pas A6X comme on aurait pu le craindre. Apple sentant l’haleine chaude de la concurrence dans son dos, il ne faut pas mégoter pour que ce nouvel iPad se vende pendant quelques mois.

Ipad Mini retina

Avec 10 heures d’autonomie annoncées, une webcam 5 Mégapixels qui filme désormais en 1080p et un double microphone, la tablette s’ajuste également au niveau des concurrents.

On reste sur du wifi N MiMo double antenne et on grimpe à 128 Go de stockage maximum ce qui est une jolie option pour une machine de ce type. Par contre là, pas de miracle, le régime gros pixel et autonomie a du mal a rester aussi svelte qu’avant dans un engin aussi compact qu’un 7.9 pouces. La tablette prends un peu d’embonpoint avec un passage à 331 grammes là où elle n’accusait que 308 grammes sur la balance en version non Retina. Cela reste tout à fait acceptable et bon nombre de 7 pouces Android font également ce poids sans pour autant promettre ni cette finesse ni cette autonomie. Le nouvel iPad Mini Retina culmine à 7.5 mm ce qui est là aussi très confortable.

Apple vous fait bien sentir le côté élitiste de ce nouveau modèle en frappant directement le centre nerveux de l’achat compulsif qu’il achève par K.O sans discussion possible avant même le gong de la cloche du premier round. 399€ la version 16 Go (L’ancien iPad Mini était à 339€), version subissant le même défaut que l’iPad Air ci-dessus, à savoir un très faible stockage en réalité. Il faudra plutôt lorgner vers la version 32 Go pour être à l’aise dans ses pixels. Ce qui fait grimper le tarif à un très joli 489€. La 64 Go est à 585€ et la 128 Go à 675€, et avec ça ma petite dame qu’est ce que je vous sers. Les version 4G sont également bien servies, façon “il y a un peu plus je vous le laisse ?”, de 519€ en 16 Go à 795€ en 128 Go. Avec comme toujours des équation d’équivalence qui font que rajouter 16 Go ou 32 ou 64 Go dans une tablette coûte, grosso-modo, le même tarif.

L’Ipad Mini Old School, le cadeau de fin d’année

Troisième larron de cette Keynote, en embuscade, l’iPad Mini pas Retina qui reste au catalogue d’Apple et qui va devenir l’iPad du pauvre à 299€. On le trouve même en refurb à 249€. L’engin est bien placé pour devenir un monstre commercialement parlant avec des fêtes de fin d’année à l’horizon il pourrait être le cadeau d’ado, le cadeau senior, le cadeau chéri(e) et même le cadeau je-sais-pas-quoi-lui-acheter de cette fin d’année. Lui n’a pas le “défaut” du Retina  et n’a donc pas forcément  besoin d’un stockage plus grand que ses 16 Go d’origine. Cet iPad Mini à 299€ ressemble à une grosse ogive nucléaire pointée en plein sur la concurrence Android. A la sortie de l’iPad Mini, je  vous faisais part de la bonne nouvelle que son prix de 339€ représentait pour le marché Android : Apple laissait un champ d’action raisonnable à ses concurrents pour proposer des modèles 7 et 8 pouces sous les 300€. Pour un particulier aujourd’hui, choisir entre un iPad Mini à 299€ ou une tablette concurrente sous Android au même prix ne risque pas de tourner forcément  à l’avantage d’Android. La marque iPad reste forte, son marché d’applications est connu et les iPhones restent les meilleurs VRP possibles.

tiim-cook

Apple se fiche finalement totalement des parts de marché

Ces considérations de prix et de materiel étant faites, on se rend bien compte que l’objectif d’Apple n’est pas la part de marché. La marque sait que  ce combat là est perdu d’avance. Apple vise la marge et le bénéfice, vendre pour vendre n’a jamais été son créneau et elle s’en porte très bien, merci pour elle. On trouve aujourd’hui d’excellentes petites tablettes Android 7 pouces de marque moitié moins cher que l’ancien iPad Mini et donc beaucoup moins cher que le nouvel iPad Mini Retina.

Ces modèles ne sont pas low-cost, permettent de travailler, jouer et surfer sur Android confortablement et si la gamme d’application n’est pas au niveau de celle d’Apple sur certains points, elles correspondent parfaitement et à 100% aux besoin de tout un chacun. Est-ce dangereux pour autant pour Apple de proposer une tablette aussi chère ? Non. Pas vraiment.

Apple a parfaitement orchestré une marque qui se distance du tarif et du materiel pour proposer une expérience, c’est sa force et son génie. Tant que la concurrence ne proposera pas une expérience similaire ou approchante, elle sera en retrait et cela malgré toute différence plus que substantielle de tarif en défaveur de la marque à la pomme. Ce montant nécessaire a injecter pour profiter des tablette iPad est même devenu une caution de qualité dans la bouche des acheteurs : Ok c’est plus cher mais il y a probablement une bonne raison. l’IPad a su conquérir la confiance des utilisateurs et je ne connais pas beaucoup de possesseurs de tablettes à la pomme qui soit déçu aujourd’hui, plus de 3 ans après l’achat du premier modèle, par les prestations encore proposées par leur machine.

 

Et c’est peut être cela le problème qui se profile pour les années à venir. Il viendra un moment ou le marché de la tablette haut de gamme va arriver à saturation, et ce marché étant plus étroit que les autres, il devrait y parvenir plus vite. Les tablettes iPad Air arrivent sur un segment où le public à séduire est déjà équipé de modèles encore tout à fait viables. Le volume des ventes pourrait donc s’en ressentir. Apple doit garder une marge importante sur chaque produit vendu pour ne pas voir ses revenus baisser mais tôt ou tard la situation va devenir ingérable et la marque n’aura pas d’autres choix que de trouver une parade.

Avec un nouveau produit ? Beaucoup de rumeurs autour de nouveaux périphériques émergent sans arrêt et la concurrence est à l’affût comme on a pu le voir avec les montres connectées ou les Apple TV.  Avec des mises à jour rendant obsolètes les anciens modèles de tablettes qu’il faudra impérativement changer pour profiter de nouveaux services. C’est déjà le cas avec l’iPad premier du nom qui n’a pas eu droit aux derniers raffinements logiciels du système. Avec une course de demi fond derrière, et toujours à bonne distance, des iPhones en appliquant la recette du lancement sur Smartphone d’abord et l’apparition sur tablette ensuite. On l’a vu avec les processeurs Apple A7 pour ces nouveaux modèles. On devrait le voir avec d’autres fonctions plus tard. Qui parie que le prochain iPad Air aura la fonction Touch ID ?

Apple réussi une nouvelle Keynote, sans surprise véritable ni annonce délirante. Il devient de toutes façons difficile de faire mieux que ce que proposent les tablettes aujourd’hui : La cure d’amaigrissement échappera à la quasi totalité des acheteurs et sera oubliée après 5 minutes de prise en main alors qu’elle  du demander un travail titanesque aux ingénieurs d’Apple. L’évolution matérielle des engins ne fait que suivre la donne posée par la concurrence. Concurrence qui a elle même pris du galon avec des machines Android accessibles, performantes et de mieux en mieux finies et des services liés de plus en plus aboutis. Mais concurrence également, en embuscade avec les nouvelles  tablettes ddont se moquait Apple hier soir, les hybrides sous Windows 8.1 : Un non sens pour Tim Cook pour qui l’achat d’un duo Mac Book et iPad semble l’évidence mais un scénario beaucoup plus plausible pour un marché encore très impacté par la crise.

La Keynote est accessible en streaming à cette adresse.

45 commentaires sur ce sujet.
  • 23 octobre 2013 - 16 h 52 min

    Un article en préparation sur la lumia 2520 ?

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 16 h 58 min

    C’est quand meme moche de voir un meilleur billet sur la strategie commerciale d’Apple,en toute impartialité, et de voir des torchons sans profondeur et irréaliste sur des blod spécialisés ( qui a dit macplus ?)
    Merci pierre pour ton travail, , c’est un plaisir de lire un contenu de qualité plus que de quantité.

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 17 h 03 min

    C’est étonnant qu’Apple n’ai pas mis un A7X au sein du Ipad Air (certainement un soucis de poids, taille de batterie, etc …) espérons que le A7 simple ai un GPU suffisamment costaud pour encaisser la montée en définition vs iphone 5s.
    D’après les benchmarks (indicateurs seulement) ce devrait être le cas, les chiffres en test offscreens 1080p donnent au A7 sensiblement les mêmes résultats ou mieux parfois qu’un snapdragon S800.
    Apple a du se dire : à quoi bon avoir un GPU de malade (encore plus puissant que le puissant GPU du A7) si seul cette tablette le possède, que cela nous plombe sur le poids, la taille de la batterie, etc …
    Ce qui est une bonne équation. La minute semi mytho semi marketing bien trouvé de la conf : tablette la plus légère du monde en grand format (bon okay l’Ipad c’est 9.7) … c’est oublier un peu vite la HDX 8.9 d’Amazon avec ses 375g.
    j’ai hâte de voir ce que va proposer Google sur la Nexus 10 parce qu’en grand format c’est elle que je vise. ^^

    Le Mini Rétina est une bonne nouvelle, c’est enfin le vrai Ipad Mini et qui en plus (prix mis à part) prend la tête niveaux specs sur le segment des petites tablettes. Une bonne surface d’affichage, des specs de grandes, c’est vraiment pas mal.
    Si je dégote une bonne affaire je compte passé de la N7 2012 à ce dernier.
    Niveau prix, Apple sait qu’ils ont une clientèle qui achètent leurs produits et veulent du premium, du haut-de-gamme partout. Un ipad Mini “peu chère” se vendait quand même auprès de cette clientèle, alors la parade était facile pour ne pas manquer cette clientèle qui veut dépenser ses sous, garder l’ancien moins cher et vendre du premium à ceux qui en veulent (que ce soit en petite ou grande tablette).
    Le prix réhaussé leur permet de garder une bonne marge sur le Mini Rétina, alors qu’il n’était pas vraiment là pour ça le Mini à la base (même si la marge devait être pas mal quand même).

    Par contre le mini n’a pas suffisamment baissé de prix, c’est bête, peut être que les retailers s’occuperont de ça à coup de promo. La clientèle sera attiré certainement, ceux au budget sérré s’en contenteront et les autres se diront allé pour 100 euros de plus je prends le mieux ! (phénomène 5C Vs 5S / Ipad 2 Vs Ipad 4 à l’époque ou Air aujourd’hui).

    Taille d’écran mis à part, objectivement la N7 2013 reste un bien meilleur choix Vs le Ipad Mini ET DE LOIN ! La N7 2013 est en plus ou moins en concurrence avec le Mini Rétina en specs mais en prix il est tout seul et hyper bon marché. De plus les campagnes de pubs sont bien là et ça aidera bien la bête qui le mérite vraiment. (une énorme à Paris-Saint Lazare en ce moment)

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 17 h 03 min

    Dans ton article tu dis que sortir un ipad non rétina en 2012 était possible car le marché n’était pas non plus rétina, et tu dis qu’en 2013 il fallait passé au rétina.
    Pourtant tu encense l’ipad mini 2012 qui ne fait que baisser de 30€ sauf que cette fois il se retrouve en face de la nexus 7 2013 full HD pour 80€ de moins…

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 17 h 53 min

    @DDReaper: Je ne l’encense pas, je dis qu’elle va se vendre comme des petits pains et j’explique pourquoi. Rappelle toi la célèbre phrase “Ce n’est pas parce que ca se vend que c’est forcément bon” Justin B.

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 18 h 00 min

    Un truc vraiment important pour essayer de comprendre la stratégie d’Apple: OS x devient gratuit et toute les machine a partir de 2001 pourrons en profiter.
    je n’ais point trop le temps de disserter, mais bon…

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 18 h 27 min

    Madame a son Ipad Mini depuis sa sortie, elle en est contente, mais ne me cache pas qu’il a de gros défaut.
    Encore ce matin, elle voulait recupérer un fichier pdf depuis un site pro. Impossible, elle a du passer par le PC… Je le fais tranquille avec ma tablette N7 de 2012. Etc, etc.

    Tout ca pour dire que l’image de marque se dégrade fortement, enfin c’est bizarre en fait. Dans mon entourage, beaucoup s’en plaignent, mais n’envisage pas d’aller voir ailleurs: Android leur paraît bien plus complexe et instable. Beaucoup de désinformation, de croyance et de coup marketing bien orchestrés (ou manqués) qui façonnent ce marché, avec l’aide aussi des pro et des anti. C’est la pagaille pour qui n’est pas passionné. ^o^

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 18 h 45 min

    L’ipad mini coûtait déja 280€ cet été en Asie (Singapour et Thailande).
    + le remboursement de la TVA locale…
    Donc même à 299€ en France, c’est pas une bonne affaire.

    A ce prix là, je préfère la future LG Pad G2 + ODR éventuel 50€ = 250€ sous Android = pas Itunes, meilleure résolution, port micro SD, à voir l’autonomie.

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 18 h 49 min

    @poulpator:
    faut pas abuser quand même ^^ maverick c’est que pour les mac après 2007 :)

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 19 h 25 min

    Correction : LG G Pad 8.3 (pas G2 = smartphone, très bon aussi)

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 19 h 30 min

    ” l’iPad reste dénué de lecteur de cartes MicroSDHC (tout comme il n’embarque ni GPS ni sortie HDMi” —> Sans doute prévu pour 2017 :)

    Joli article que je n’ai lu en entier que parce que j’aime lire ta prose, surtout les grands jours avec ici beaucoup d’humour.

    Au final une présentation de modèles plus fins ou moins gros mais rien qui fasse regretter de ne pas en avoir un. Rien de séduisant et clairement la perte d’une flamme qui vacillait déjà depuis le décès de l’Autre…

    D’autant plus que le reste du service global apple se dégrade fortement : quid des milliers de iphones 4 briqués après la dernière mise à jour dont apple veut facturer la réparation 162 euros ! 3 personnes dans ce cas rien que dans ma petite boîte…

    Effectivement le dernier refuge sera le très haut de gamme, mais comme tu le fais remarquer il n’y a pas beaucoup de place en haut de l’échelle et je pense que même chez apple on doit le savoir.

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 19 h 54 min

    Ne sont ils pas plus de deux sur le marché ?

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 20 h 22 min

    Déjà qu’on a toujours le même dilemme (je le prends noir ou blanc?), j’hésites en plus entre l’iPad et l’iPad mini retira.
    Pierre: si tu ne sais pas pourquoi on choisi Apple, c’est que mon ipad2 qui a 3ans est toujours vendu à 400€ et toujours à jour. Je ne pense pas que cela soit le cas des tablettes android.

    Dadoo: Pour la sortie hdmi, c’est has been. Il y a AirPlay :)

    Répondre
  • SGT
    23 octobre 2013 - 21 h 36 min

    Très bon article comme d’habitude de part son objectivité et son analyse ; effectivement on aimerait en lire de cette trempe dans les magazines en ligne consacrés à Apple, voire les généralistes.

    Nul doute que ces nouveau nouveaux iPad vont bien se vendre car Apple sait incrémenter aux petits oignons ses évolutions avec un positionnement marketing redoutable qui prend dans sa toile d’araignée le consommateur attiré par la puissance de la com.

    Remercions Apple pour adouber certaines choses que l’on réclame depuis plusieurs années pour une tablette :
    – des bords latéraux fins (que l’on trouvait sur l’ipad mi mais étendu à l’iPad Air ; précisons tout de même que c’est le Galaxy Note qui avait initié ce genre de design)
    – un poids très contenu ; enfin serait on tenté de dire. 650/600 g c’est trop lourd, 450 gr pour un 9.7″ cela commence à être correct. Ici encore il faut rendre justice à un concurrent en l’occurrence la tablette Sony Z et ses 484 g pour un 10.1″

    Mais bon qu’on aime ou pas ce fait, seul Apple avec sa puissance marketing peut “officialiser” (en se les appropriant) les bonnes innovations d’autres marques concurrentes. La course aux bords fins et au poids plume va être relancée et se généraliser, indirectement cela va être bénéfique dans le monde des tablettes Windows et Android. On retrouve là le côté copieur et intégrateur de génie d’Apple qui arrive à piquer subtilement les idées des autres pour mieux les intégrer en se faisant passer pour un inventeur.

    Rendons grâce également à Apple de continuer à promouvoir le 4:3 qui est un très bon format pour la consultation de documents et les travail light sur tablette. On se contentera du 16:10 chez la concurrence.

    Perso j’ai un iPad 2 mais je ne vois pas d’urgence à changer. Je suis pas preneur d’écran Retina et l’usage que j’en fais (consultation de documents PDF, surf à domicile ou dans le train ne justifie pas l’achat d’un nouveau modèle. Ceci posé, surtout l’iPad ne propose pas de stylet actif (on trouve rien que du gros capacitif qui tache). De plus iOS est un environnement trop rigide question utilisation en environnement hétérogène, applications et communication. Je conçois que la souplesse induite par Android et Windows sur tablettes puisse effrayer certains utilisateurs. Personnellement le côté trop limitatif d’iOS et des iPad ne me satisfont pas.

    Perso j’attends donc plus des choses côté futures tablettes W8 Bay Trail / Haswell ou Android. Et si vraiment je devais craquer pour ces nouveaux iPads j’attendrai que cela soit accessible en occaz ou refurbihed. C’est pour moi une question de principe, je considère qu’Apple c’est trop cher pour ce que c’est et ne contribuerai pas à leur politique de prix neufs délirants(idem dans certains cas pour Samsung, Microsoft, Sony, Asus etc. qui veulent parfois imiter les prix Apple).

    Mais tarifs excessifs ou pas, nul doute que ces nouveaux iPad vont se vendre comme des petits pains. Effet collatéral de par cette concurrence les tablettes Android et Windows 8 vont devoir améliorer certaines aspects fondamentaux, c’est donc tout bénéf globalement.

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 22 h 48 min

    “Je ne pense pas que cela soit le cas des tablettes android.” => Ah bon ? Google Nexus 10 ? 399€ et toujours à jour.

    “Dadoo: Pour la sortie hdmi, c’est has been. Il y a AirPlay :)” => Et si tu veux la connecter à une TV classique (la plupart du marché) ?

    Je ne suis ni pour, ni contre l’iPad & co mais il faut éviter de dire des bêtises comme ça. :)

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 22 h 59 min

    Je dois dire que je suis à la fois impressionné et perplexe. Impressionné par une tablette de 9,7″ pesant à peine plus que sa version “mini”. C’est remarquable.

    Perplexe parce que du coup, je pense qu’il doit y avoir un loup quelque part. J’ai du mal à imaginer qu’une tablette de cette taille soit aussi fine, légère et performante sans pour autant sacrifier de l’autonomie ou de la durée de vie.

    Reste plus qu’à attendre le clonage Android. :d ça doit bosser dur du côté de Shenzhen en ce moment ! ^^

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 23 h 15 min

    @Adrien (okens) : oui bien sur, n’empêche que les constructeurs sont très enclins à copier ce qui les arrange comme le suppression des ports d’extension. En ce qui me concerne par exemple sans vga ni usb je suis très malheureux (professionnellement s’entend).

    Répondre
  • 23 octobre 2013 - 23 h 22 min

    Perso j’ai changé mon iphone 4 contre un galaxy note 2 et Je regrette pas mon choix loin de là. Par contre mon ipad 2 que j’ai acheté à sa sorte fonctionne encore comme une horloge et son autonomie reste au top, et franchement j’ai beau avoir des nexus 7 2013 en pagaille au boulot jamais je n’ai envie d’en emporter une même l’espace d’un week-end… Et la taille de l’écran n’est pas en cause, c’est d’abord cet insupportable format 16/9 ou 16/10 qui est pour moi rédhibitoire… J’ai cru comprendre que LG allait proposé une 4/3 en 8 pouces… Très bien mais une marque qui est capable de sortir un L7 (smartphone) aussi pourri alors la je ne suis pas prêt à remettre le couvert d’autant plus que leurs surcouches sont ringardes à souhait… Au moins la Nexus 7 à pour elle un android nu… LG fabrique de bon aspirateurs… c’est très bien ainsi… Pour le reste, plus jamais ! On peut reprocher des tas de trucs à l’IPad et à raison, reste que question fiabilité, c’est 10 longueurs d’avance… Que celui qui n’a jamais hurlé devant une nexus 2012 ou 2013 complètement déchargé et qui passe 10 mn à tenté de la rallumer en appuyant simultanément sur les boutons marche et volume me jette au pilori. Ça doit pas être compliqué de coller un marché arrêt qu fonctionne !!!

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 0 h 28 min

    Adrien: la nexus 10 à 1 an. On comparera dans 2 ans, si elle est encore en vente, son prix de revente, si le système est à jour.
    Le hdmi n’est pas un problème. il y a le connecteur… ou la freebox.
    Pour certains, chercher à brancher un câble hdmi, c’est un peu comme demander d’avoir un RJ45 sur une tablette.

    Répondre
  • uko
    24 octobre 2013 - 2 h 11 min

    @Pierre: Merci pour cet article qui fait encore une fois preuve d’une réflexion largement plus poussée que tout ce que propose la presse spécialisée.

    Comme d’habitude cette Keynotes est dégoulinante d’auto congratulations et de superlatifs ridicules, alors que cette nouvelle génération n’est encore une fois qu’un alignement sur la concurrence avec des produits haut de gamme mais en rien révolutionnaires. Je me demande à quel moment cette communication arrogante et excessive finira par se montrer contre-productive et par écœurer son public. Mon seuil perso était très bas.

    Je vais probablement finir par craquer pour l’un de ces deux modèles qui viendra remplacer mon iPad2 qui souffre de ralentissements chroniques depuis quelques mois (@Apple: A quand une fonction TRIM dans iOS ?). Merci à mon frère de claquer ses ristournes internes pour me le rendre abordable ;)

    @Ahmed:
    Je ne suis pas certain de comprendre ton interrogation sur le choix des processeurs, la définition de l’iPad Air restant la même que celles des deux précédentes génération, si son processeur gagne encore en puissance il est forcément suffisant pour cette définition, non ? (note que je n’y connais pas grand chose en processeurs Apple).

    En ce qui concerne le choix d’une N7 2013 face à un iPad mini 2012, le choix ne me semble pas si tranché. D’un point de vue technique, je choisis la N7 à tous les coups (c’est d’ailleurs ce que j’ai fait). Par contre en fonction des usages et des utilisateurs, la réponse n’est pas évidente. J’aurais du mal à déconseiller l’iPad mini à un néophyte qui possède déjà un iPhone, s’avère satisfait de son expérience et qui se fout des specs, par exemple.
    Android apporte beaucoup de libertés mais n’est malheureusement pas encore au niveau d’iOS matière de stabilité et d’optimisation logicielle/hardware. De manière générale les apps sont mieux finies et tournent mieux sur iPad, ce qui tend à relativiser les specs “papier” des machines.

    Sinon, je confirme que l’iPad mini 2012 neuf est déjà trouvable depuis quelques semaines en France à 279€, sur des sites de “bons plans” comme Groupons (où il est actuellement disponible, pour ceux que ça intéresse).

    @Toys:
    Mon iPad2 d’il y a 2 ans et demie a lui aussi bénéficié des mises à jour, mais volontairement bridées dans leurs fonctions par Apple. Il a aussi perdu des fonctionnalités que j’appréciais en cours de route (maps et la veille application Youtube), et est devenu plus poussif. Au final, je me demande si c’était une bonne idée de les appliquer et j’y réfléchirais à deux fois avant de mettre à jour mes prochaines générations d’iPad.

    Sinon, les machines avec un vrai suivi existent aussi chez Android: Les Nexus proposées par Google sont à ma connaissance toutes mises à jour depuis le premier modèle. Et pour les autres, dont les marques ne se sont pas forcément données la peine de mettre à jour leur interface propriétaire plus d’une paire d’années, Cyanogenmod représente généralement une alternative viable.

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 7 h 07 min

    Pour rien au monde je ne retournerai chez Apple depuis que je suis chez Android je me sent libre, libre de faire se que je veux avec mon matériel

    Un peux comme quand tu passe d’une location d’appartement à l’achat d’une maison ^^

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 8 h 45 min

    Comme toujours un grand show à l’américaine, l’auto-glorification de la marque, de ses équipes et des superlatifs à gogo sur un iPad qui n’est après tout qu’une évolution, mais après tout, c’est une habitude :-)

    Un écosystème fermé, des tarifs pour bobos-friqués (normal chez Apple) qui visent la crème de la crème, la 4G hors de prix, les 32 Go tout aussi hors de prix, pas de GPS, un écran tellement HD qu’il faudra bientôt un microscope pour l’apprécier, un iOS 7 qui n’offre pas autant de possibilités que l’android 4.3 de ma Nexus 7 LTE, non, vraiment, l’iPad est certes un bel objet mais à part décorer la maison, je ne le trouverai jamais aussi utile que tout ce que j’ai déjà sous Android.

    Et puis une housse à 80 €, euh, comment dire… Apple ne trouverait-il pas désormais ses juteux bénéfices AUSSI dans les accessoires ? ;-) Ma housse Nexus 7 avec détection d’ouverture m’a coûté moins de 10 € sur Amazon, il y a de quoi sourire non, voir pleurer parfois…

    De la part d’Apple, j’ai rêvé d’un appareil souple, d’une détection d’iris pour le déverrouillage, d’une véritable interaction (et pas seulement avec les matériels Apple). Avoir un iPad qui ne soit pas fermé serait une révolution, un iPad qui va pouvoir envoyer sur Chromecast comme sur Airplay, un iPad qui intégrera le 802.11ac et le WiDi, un iPad qui n’aura pas besoin d’itune$$$$ pour chaque opération, bref, un appareil véritablement universel : là oui, ils pourront le vendre au prix fort.

    En attendant, je garde iMac, hackintosh et mes appareils androids ;-)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 8 h 57 min

    Toys > la nexus 10 sera forcément a jour, c’est google qui la suit donc no soucy.
    Non dans 2 ans elle ne sera plus en vente, elle devrait être changé cette année je pense. Prix de revente, ben entre payé moins cher et revendre moins cher a payé plus cher et revendre plus cher, je prend la première option désolé.
    Moins a claqué au départ, moins a claqué a l’arrivé et en plus de cela comparativement j’ai plus de fonctions dans la première que dans la seconde.

    Quand a parler du câble hdmi, ceux qui ne savent pas le faire ne vont pas chercher non plus a utiliser Airplay, de plus tous le monde n’a pas cette fonctions.

    Enfin bref l’ipad mini a tout de même pris 70€ dans la tronche…..
    pour ma part ma femme a l’ipad mini et l’iphone, moi je ne peux pas, quelle merde ses deux truc la franchement…

    Donc pour moi c’est Android (pour le moment) et Windows 8 en remplacement de ma galaxy note 8, car oui Windows vaincra :D

    Comme on dit, tous les concurrents se batte et a la fin c’est Microsoft qui gagne ;) (ça marche avec tout ce genre de phrase :D).

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 9 h 08 min

    “De toute manière, je reste persuadé que Windows va rafler le marché des tablettes d’ici 2,3 ans.”

    oh oui oh oui ….

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 9 h 10 min

    Apple se fiche finalement totalement des parts de marché

    ==> Pour le moment mais gare……. dans les années 80-90 ils s’en foutait aussi un peu, le résultat……. ne se basé que sur qq produits innovant a un moment donné cela fonctionne mais il faut innover et que le client suivent (problème quand on a un produit coutant beaucoup plus cher que les concurrents).

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 9 h 20 min

    Je ne comprends pas vos problèmes en lecture de PDF, ibook le fait très bien, ainsi que d’autres app, et les charger des qu’il y a un lien qui pointe directement vers le fichier pdf n’est pas un soucis.. à moins que vous n’évoquiez autre chose.
    Pour ce qui est de la concurrence, je plussois une remarque faite plus haut, je pense aussi que windows emportera la mise au final, Os identique sur pc et tablette, les consommateurs sont dans l’attente d’un tel produit. Pour tester les trois OS sur tablette, IOS a ma préférence, c’est le plus abouti, mais windows devient très agréable et se bonifie. Quant à Google, j’ai toujours du mal… question de finition certainement, puisqu’il fait ce que font les autres. Sinon en tant que DEV, je préfère Xcode, mais c’est personnel.

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 9 h 35 min

    “les consommateurs sont dans l’attente d’un tel produit.”

    oui c’est sur TOUS les consommateurs sont dans l’attente d’un écran avec de gros pavés .. la preuve c’est que depuis que les windows phone existent il ne se vend plus aucun iphone ou android …

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 9 h 50 min

    @toto: c’est ironique ? Hahaha j’ai bien ri ! A trop vouloir être libre (android) on a tendance à oublier que certaines appris qui se permettent de faire un peu tout et n’importe quoi, pour peu que l’on accepte sans faire attention, on se retrouve avec des applis qui se téléchargent toutes seules sans que l’on n’ai demandé quoi que ce soit… et là c’est la surprise… donc non merci, autant sur ma nexus 2012 j’aime le format très pratique et le côté solide de l’engin, ainsi que quelques applis spécifiques, autant je ne laisserai pas mon gosse faire mumuse avec en installant n’importe quoi… Google ne contrôle pas suffisamment les incidences des actions de certains applis… bref je ne suis pas fan, donc je me tâte pour un smartphone bien à moi (type S4 pour le transformer en ordi nomade) et un ipad air wifi 32 Go (que je relierai au web via la fonction “hotspot wifi” du smartphone…)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 10 h 13 min

    @Brad: Je parle d’un pdf de 450Mo, envoyé via wetransfer. Le lancement ne se lance pas avec safari, en tentant autrement, le téléchargement n’arrive jamais à son terme, il coupe avant.
    Avec ma N7, ça passe en une tentative, sans problème.
    Après, iOS à d’autres avantages, mais il n’est pas exempt de défauts…
    Perso, j’aime et me plais à avoir les deux.
    @Oups: Ne me dis pas que les ipads n’ont aucuns bugs… Les ralentissements, les reboots, les décharges inexpliqués n’existent pas?
    Je connais autant de bugs sur mes machines Android que iOS. Lorsque la seule expérience Android vient d’un GN II et qu’on n’a pas testé une tablette ne serait-ce qu’un week end, comment juger? Sur des croyances, des rumeurs? Croire, c’est penser à tort. ;-)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 10 h 28 min

    @Oups:

    Bonjour,

    LG fabrique aussi les Nexus 4 5 et 7…

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 10 h 28 min

    @Toto
    ai-je écrit “Tous” ?
    certainement pas, mais la grande majorité des utilisateurs lambda, je ne parle pas des geek, préfèrent une interface simple, soignée, identique quelque soit le support pour ne pas être dérouté. Je travaille autant pour des ingénieurs que des personnes âgées et tous ne désirent pas mettre les mains dans le moteur, mais obtenir des app avec une interface abouti, fiable, qui rendent un réel service. Un Os n’est pas une fin en soit, et beaucoup d’utilisateurs ignorent totalement quel OS fait fonctionner leur appareil et encore moins sa version (en particulier sur Android). Personnellement, cela ne me dérange pas, je développe sur les trois supports, mais je vois bien les retours de satisfaction sur l’utilisation globale d’une machine. Ios arrive largement en tête, et le peu qui utilise Windows, que ce soit sur Nokia ou sur tablette, en est assez satisfait. Côté bricoleur geek, Android à leur préférence, ce qui est ton cas et c’est parfait. Le marché répond à tous les goûts, les besoins et les niveaux, et tout s’améliore avec le temps.

    PS : J’ai commencé avec une PET et un ZX 81. (toujours dans mon grenier)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 12 h 31 min

    Bonne analyse d’ensemble sur la partie hardware de la keynote d’Apple. Mais…

    Il manque juste d’avoir consacré quelques lignes à la partie logicielle pour éclairer l’usage des tablettes Apple. Qui achète un iPad, profite gratuitement d’une belle panoplie de logiciels réellement tactiles et qui correspondent pour la plupart aux usages essentiels du grand public. En faire l’omission, c’est évoquer de belles coquilles vides, nettement plus productives avec.

    Une partie de la conférence d’Apple a été consacrée à ces logiciels offerts: Suite bureautique complète (iWork = Pages pour le traitement de textes et la petite PAO, Numbers un tableur, et Keynote pour les présentations façon Powerpoint), logiciel de classement et traitement photo (iPhoto), logiciel de montage vidéo (iMovie), logiciel de création musicale (Garageband)… Qui en offre autant en produits tactiles aboutis sur les systèmes concurrents ? On parle là de produits cohérents et vraiment conçus pour une manipulation agréable avec les doigts.

    Les tablettes Apple sont de mon point de vue bien trop chères neuves, mais l’angle logiciels offerts et productivité immédiate mériterait un comparatif qui permette une approche tablette qui aille au-delà du multicoeur, de la dose de RAM embarquée ou de la foire aux pixels, ou de l’OS seul.

    Pour avoir essayé différentes suites bureautiques – une dizaine dont QuickOffice et Smart Office – aucune n’arrive au niveau de la suite iWork en terme de manipulation tactile, essence de l’usage sur une tablette. Sa disponibilité sur le service cloud d’Apple permet même de la pratiquer sur un simple PC (je ne pssède pas de Mac).

    J’ajouterai qu’on peut s’intéresser aux produits Apple sans tomber dans l’Applemaniaquerie. Personnellement j’utilise différents OS dont Windows 7 au quotidien et iOS puisque je possède un iPad. J’aurais aimé un lecteur de cartes SD mais s’intéresser au cloud a été le moyen de marier les deux.

    Avec l’application Cloud Files, je peux importer, exporter, et échanger tous fichiers entre différents comptes Skydrive, Dropbox, Box et Google Drive sur presque 160 Go au total, et donc manoeuvrer entre PC et iPad…

    Je viens de revendre un iPad 1 de 32 Go 2010 acheté d’occasion cette année là 500 € en occasion état neuf..,. 200 € à la revente (batterie toujours au top), ce qui ramène à 100 €uros / an l’investissement. J’ai racheté d’occasion aussi un iPad 3 32 Go 3G état neuf, qui m’a donc couté 220 € d’investissement complémentaire… On peut donc pratiquer les produits Apple sans se ruer sur la nouveautés et l’investissement plein pot…

    Je tiens à préciser que les évolution d’Android 4.3 sont excellentes, et que le couple Windows 8.1 et Atom Bay Trail vont secouer le marché avec des tablettes moins chères et à l’autonomie comparable à celles en ARM, et ranimer la flamme du netbook avec de beaux produits comme l’Asus T100.

    D’ailleurs, je me verrais bien remplacer mon iPad 3 par cette machine et y adjoindre un iPad mini d’occase… Je manipulerais dans le Cloud sur la machine Asus les documents de la suite bureautique iWork d’Apple, créables et manipulables tant sur ce combo que sur l’iPad mini. Et quand Microsoft aura une vraie version tactile d’Office, je me repencherai même sur la question. Enfin, si je ne m’intéressais pas aux usages de la musique pour lesquels iOS et son offre logicielle ont une longueur d’avance, j’adopterais bien volontiers une tablette Android… Je pratique les tablettes depuis 2003…

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 13 h 01 min

    Je ne crois pas qu’Android ou Windows ait un retard quelconque en matière d’usages de la musique, bien au contraire.

    Les axes sont justes différents, mais Xbox / Google Music sont tous deux très intéressants.

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 13 h 18 min

    @Meshh:
    Je voulais préciser un truc car on l’oublie souvent mais office 2013 dispose d’un mode tactile, ce qu’ils vont faire c’est surtout l’adapté à l’interface modern UI.
    mais en l’état il me semble qu’il est utilisable en tactile (chose que je n’ai pas fais, je préfère le confort du clavier et la souris).

    quoi que j’utilise one note et powerpoint en tactile au quotidien maintenant que j’y pense :)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 15 h 36 min

    Je trouve ça dingue qu’Apple garde au catalogue son iPAD 2 complètement has-been et trop cher, juste pour créer une porte d’accès vers l’iPad Air.

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 16 h 03 min

    @Mmesh

    Pour la musique, je ne parlais pas d’écoute musicale mais de pratique de la musique au travers d’instruments virtuels ou de liaison tablette / instrument pour laquelle iOS dispose de la plus large logithèque aujourd’hui. Je ne sais pas d’ailleurs si Android a totalement solutionné aujourd’hui son problème de temps de latence dans la gestion de la musique instrumentale, problème inexistant sous iOS.

    @DDreaper

    Effectivement Office 2013 permet la manipulation tactile,mais ce n’est pas un interfaçage franchement élaboré pour cet usage , ce sur quoi Microsoft a annoncé qu’il travaillait actuellement avec une version Windows d’abord puis une version iOS. A ma connaissance, Android n’a pas été évoqué pour cette écolution tactile d’Office.

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 16 h 08 min

    ddreap.. c’est trop bon comme tu ramènes tout à ms en permanence ..

    j’avais 5 minutes, j’ai regardé, tu fais pareil à longueur de temps sur plein de sites, en gros tous les sites qui parlent de matos … tu es salarié de ms ?

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 16 h 35 min

    @toto:
    non :)
    c’est juste que j’utilise le même pseudo partout ;)

    en faite je voulais pas répondre à meshh mais à MaxiMachinChose et c’est lui qui parlait de office, j’ai fais que donner un détail
    tu pourra remarqué que dans un commentaire précédent je parle de la nexus 7 et dans un autre de maverick ;)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 16 h 38 min

    @toto:
    c’est pas moi qui vient troller dès qu’un commentaire parle de MS ^^

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 17 h 13 min

    @Tanguy Nicolas: Non, c’est pas dingue, c’est plutôt malin :)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 20 h 15 min

    ca censure ca censure …. normal faut etre politiquement correct pas vrai ..

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 20 h 16 min

    désolé pour mon post précédent, problème de refresh ? mille excuses …

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 20 h 20 min

    @DDReaper:

    si si tu trolles grassement … mais une sorte de troll fourbe .. c’est que qui me fait poser la question pourquoi ?

    bon moi je trolle parce que j’aime pas ms, vente liée, plantage des serveurs de ma prod la nuit (quoique d’un coté ça me rapporte du fric …)

    Répondre
  • 24 octobre 2013 - 21 h 15 min

    @Tanguy
    C’est un peu plus compliqué que ça, je pense qu’Apple ne peut pas en l’état retirer l’ipad 2 de son catalogue et surtout ne veut pas car c’est une vache à lait exceptionnelle : ils sont en train d’en fourguer en masse à tous les services éducatifs de la planète. Dans le cas de la France par exemple, Régions et CG achètent des palettes entières d’ipad 2 plein pot (donc 409€ pièce il y a encore 48h car Apple ne consent aucune réduction quelque soit le volume, simplement 50% sur le prix des applis pour les compte en volume). Du coup ils auraient tort de se priver.

    Répondre
  • 11 novembre 2013 - 3 h 37 min

    Décidément Apple est en train à mon avis de couler, depuis la sortie du premier iPhone il y a déjà un bout de temps, ils n’ont pas été capable de proposer quoi que ce soit de vraiment innovant. D’après moi, ça fait longtemps que l’entreprise est en déclin.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *