AMD Carrizo, le bout du tunnel face l’Atom d’Intel ?

Avec Carrizo, AMD a enfin une solution potentiellement capable de concurrencer l’Atom d’Intel. La nouvelle gamme de processeurs de la marque reste toujours très floue quant à ses performances ou à sa consommation, mais devrait viser le même marché.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

La nouvelle génération de processeurs AMD vise le segment des portables et PC de bureau entrée de gamme avec une promesse assez forte de performances et d’autonomie. Bien qu’il manque encore beaucoup d’informations concernant leurs capacités réelles, les éléments mis en avant sont intéressants à suivre.

La prochaine génération de puces AMD Carrizo s’annonce comme 40%  moins gourmande en énergie que la génération actuelle. Une génération totalement absente du marché puisque, mis à part quelques machines annoncées mais rarement disponible, aucun fabricant ne s’est véritablement penché sur le berceau des productions de la marque sur ce segment.

AMD CARRIZO

Cette baisse de consommation se conjuguerait avec une, légère, augmentation des performances des puces. Des promesses qu’il faut prendre avec espoir mais qu’il faut également tempérer puisque la marque n’indique aucun chiffre précis pour Carrizo, pas de TDP ni de résultat concret de vitesse. Le seul chiffre indiqué concerne l’année de lancement de ces processeurs à savoir 2015. Et là encore, ce n’est pas extraordinairement précis puisque toute la première moitié de l’année est indiquée

Minimachines.net 2015-02-26 11_00_03

Carrizo remplace donc Kaveri, le zombie des processeurs de la marque, dont le marché a été totalement phagocyté par Intel et ses Atom. Kaveri n’a pas eu sa chance face à un Intel aux tarifs ultra agressifs et bien peu de machines ont été annoncées avec cette gamme de puces. Carrizo reprendra donc le flambeau et restera sur une gravure en 28 nanomètres. C’est d’ailleurs un des seuls points communs entre les 2 éléments, puisque quasiment toute l’architecture des processeur sera différente.

AMD exploitera une technologie HSA (Heterogenous Systems Architecture) qui lui permettra de tirer parti des performances en calcul du chipset graphique performant intégré pour effectuer des tâches habituellement réservées au processeur X86 classique. Cette idée d’exploiter les multiples coeurs graphiques pour calculer autre chose que de la 3D n’est pas nouvelle, la différence ici est que AMD veut la rendre transparente pour l’utilisateur.

AMD CARRIZO

Carrizo pourrait alors transformer une vidéo d’un format à l’autre beaucoup plus rapidement que Kaveri, un peu à la manière des applications tirant parti de CUDA chez Nvidia ou de QuickSync chez Intel.

Pour se faire, Carrizo s’appuiera sur un nouveau coeur de processeur baptisé Excavator et sur la nouvelle génération de chipset graphique Radeon. Une génération qui apportera, entre autres, la gestion matérielle du format H.265 au niveau décompression vidéo. L’ensemble profitera de nombreuses avancées pour offrir un bien meilleur niveau de performances par watt d’énergie dépensée et évidement une meilleure autonomie.

AMD dit avoir largement retravaillé ses puces pour mieux gérer leur dépenses d’énergie tant au niveau du processeurs que des circuits annexes. Un effort nécessaire pour AMD qui bataille avec Intel et ses puces gravées 2 fois plus finement en 14 nanomètres. Cette finesse de gravure ayant un impact significatif sur la consommation d’énergie, AMD se doit d’être le plus rigoureux possible sur les dépenses de ce poste.

Sans chiffre précis sur le TDP de ces puces, il est difficile de savoir si des solutions dépourvues de ventilation seront possibles et dans quelle gamme  d’autonomie seront placées les machines ainsi équipées. Ce sont néanmoins de bonnes nouvelles pour AMD qui a peut être ici un coup à jouer en proposant au public un autre genre de compromis entre performance et autonomie que celui qu’a choisi Intel. Reste à savoir si les constructeurs vont suivre.

Source : AMD

11 commentaires sur ce sujet.
  • 26 février 2015 - 11 h 29 min

    mmh amd revient dans la course petit a petit !

    Le problème c’est que AMD a pu beaucoup d’argent , ils ne peuvent donc brader leur proco !

    Répondre
  • 26 février 2015 - 11 h 51 min

    @Jujudk

    très vrai ce que tu dis. Et pourtant AMD participe à beaucoup de projets intéressants (HSA par exemple). Mais ils ne sont pas beaucoup aidés par les industriels. Je pense par exemple aux pénalités qu’exige INTEL sur les laptops quand une puce Intel est associée à un GPU AMD portable…

    2016 est théoriquement l’année du changement d’architecture chez AMD. En attendant, même si ils sont souvent en dessous d’Intel et Nvidia au niveau ratio perf/conso, les solutions AMD ne déméritent pas.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 11 h 56 min

    Yep c’est dommage car amd était excellement bien reparti avec les amd e350 et e450 mais intel a riposté juste après avec des atoms (MAIS faut noter qu’AMD fait plsu d’effort , il sont sur du 28 nm depuis 2/3 ans deja alors qu’intel change quasi tout les ans de finesse de gravure)

    Au pire je me dis qu’apple rachètera AMD ….

    Répondre
  • 26 février 2015 - 12 h 03 min

    Beaucoup d’idées intéressantes chez AMD mais pas beaucoup de suivi dans la pratique .

    Je trouve assez décevant qu’AMD puisse par exemple offrir le processeur desvXbox one et PS 4 mais ne soit pas capable de nous offrir un dérivé de ce processeur pour un PC d’entrée de gamme .

    Je pense que le jaguard a plus a offrir qu’un Atom ou Celeron d’entrée de gamme .

    La partie forte d’AMD se trouve dans sa partie GPU et si AMD se montrai capable d’innovation dans la création d’un processeur peu cher et très générique l’Atom et le celeron aurait enfin un conçurent crédible .

    Répondre
  • 26 février 2015 - 12 h 57 min

    @Pierre

    Dépourvu de ventilation, ça concernerait plutôt Carrizo-L, dont tu ne parles pas ici et qui est construit à partir de coeur Puma+ et pas Excavator. Carrizo consomme beaucoup moins que Kaveri à perf égale, mais ça reste au delà de 12 ou 15w il me semble. Donc difficile d’envisager une solution passive non?

    (Mes connaissances en terme de puissance qu’on peut refroidir passivement sont limitées, mais il me semble bien que les atoms refroidis passivement sont bien en dessous de 10w non? Alors après bien sûr, si vous comptez sur un radiateur de 50x50cm tout reste possible :D)

    Répondre
  • 26 février 2015 - 13 h 12 min

    @Kynn: Jusqu’à 15 watts c’est faisable, le Shuttle DS57U embarque par exemple un Intel Celeron 3205U en 15 watts de TDP et reste fanless.

    On va attendre de voir ce que ça peut donner pour AMD cette cuvée Carrizo.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 13 h 21 min

    Salut,

    Ca me fait un peu tiquer “finesse de gravure deux fois plus petite”.
    On grave en deux dimensions, un transistor gravé en 28nm est donc 4x plus gros qu’un transistor en 14nm.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 16 h 09 min

    je crois que tu fais une petite confusion Pierre !

    Carrizo est plutôt à mettre en face des “CoreI” (biensur le I7 sera encore exempte d’aversaires) et se sera les Carrizo-L (core Puma) qui seront face au Atom…

    Carrizo : TDP 15-35W
    Carrizo-L : TDP 10-25W

    le GPU aussi ne sera pas de même génération.

    ensuite, on voit régulièrement des CoreI3 dans de petits formats… donc le Carrizo@15W pourrait s’y retrouver aussi, mais ce ne sera pas le concurrent à l’Atom !

    et oui (cf com précédent) le 28nm Bulk est difficilement comparable à un 14nm Trigate3D… mais c’est sur que c’est pas “2x plus fin” ! ;)

    Répondre
  • 26 février 2015 - 16 h 13 min

    Aujourd’hui il est difficile de voir AMD comme un vrais concurrent dans le monde des CPU.
    Ils sont largement en retrais sur de nombreux point face à Intel, ne proposent plus de haut de gamme viable, et les bas de gamme ne rentrent pas (thermiquement) dans les solutions qui leurs sont destinés (netbook/nettop, …).

    Pour moi il faudra un gros travail et de vrais produit innovant à AMD pour revenir sur le devant de la scène, ou alors ils ne survivrons que par leurs GPU (le rachat d’ATI fut finalement une bonne chose).
    Reste qu’AMD devrait tenter de regarder du coté des solution ARM ou il y a du volume et laisser Intel seul sur le X86.

    Répondre
  • 26 février 2015 - 16 h 22 min

    @youri_1er: AMD fait de l’ARM depuis plus de 6mois maintenant, mais pas vendu au grand public…
    ils ont des cores avec un design maison (prévus pour être 10% sup au design ARM) qui devraient sortir cette année, compatible pins/pins avec la version Puma (Carrizo-L) à voir si cela se retrouvera dans le commerce pour les particuliers !

    AMD à l’air de moins en moins vendre au particulier… en même temps cela me parait logique, ils ne s’en sortiront qu’en vendant en masse et donc à des constructeurs en priorité !

    Répondre
  • 4 mai 2015 - 9 h 59 min

    […] AMD Carrizo, le bout du tunnel face l’Atom d’Intel ? […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *