Always Connected PC : Le nouveau monde de Qualcomm et Microsoft

C’est l’argument phare de cette nouvelle gamme de machines sous Windows 10 ARM, les Always Connected PC profitent de leur puce ARM pour rester en permanence connectés au réseau.

Les premiers PC sous Windows 10 ARM et pilotés par des puces Snapdragon 835 de Qualcomm sont sur le pied de guerre. Les premières machines devraient être annoncées dans les heures qui viennent.

2017-12-05 20_51_40-minimachines.net

Qualcomm commence donc à communiquer sur la gamme “Always Connected PC” de Microsoft. Des machines qui rappellent évidemment la gamme Windows RT et qui sont censées apporter à la fois un support complet de Windows 10 tout en proposant une autonomie et des fonctionnalités proches de celles d’un smartphone. L’enjeu est bien ici, dans un usage réunissant la logithèque traditionnelle des PC classiques sous processeurs Intel ou AMD “x86” et les avantages liés aux puces ARM en terme d’autonomie et de connectivité.

2017-12-05 20_51_10-minimachines.net

Moins gourmandes, équipées de fonctions 4G comme le Snapdragon 835, ces puces ARM promettent le meilleur des deux mondes.

Votre PC ne changera pas beaucoup de forme mais devrait proposer des autonomies en très large hausse et surtout être capable d’aller vérifier sur le réseau, via un modem 4G embarqué à même la puce Snapdragon, vos éventuels emails et autres informations.

2017-12-05 20_52_08-minimachines.net

Ces machines ne visent pas de gamme particulière et devraient être déployés à des tarifs plus élevés que l’entrée de gamme classique d’Intel. Mais à la différence de ces derniers, ils seront surement mieux équipés que les versions les plus entrée de gamme du monde classique de Windows.

Reste une énorme inconnue, qui peut faire basculer l’offre Always Connected PC dans l’échec ou le propulser sur le devant de la scène. Qualcomm et Microsoft promettent une émulation du x86 “presque aussi rapide” que le x86 classique. Ue puce ARM qui pourrait émuler suffisamment bien les processeurs d’Intel pour apporter des performances quasi équivalentes et donc avoir un accès véritable à toute la logithèque PC.

Si le pari est tenu, l’offre devra convaincre mais elle pourrait faire une ombre de géant à Intel. Le fondeur devra obligatoirement réagir en dégradant les tarifs de ses puces de manière à contrer par les performances l’offre d’ARM. Ou proposer lui même un modem 4G à très bas prix pour intégrer ce type de services dans ses PC x86.

2017-12-05 20_53_05-minimachines.net

Si l’émulation n’est pas au niveau par contre, si l’usage d’un programme sous ARM émulant x86 est plus lent de manière marquée par rapport à un processeur x86, je ne donne pas cher de la peau de ce projet.

Certes l’autonomie sera en hausse par rapport à des solutions Windows classiques. On parle de machines atteignant plus de 15 ou 20 heures de lecture vidéo suivant les modèles. Mais des PC classiques dépassent déjà les 15 à 16 heures d’autonomie dans le même mode d’usage.
Quant à l’argument du “Always Connected PC”, il est fort mais il se heurte à un détail déjà existant : Nous avons tous un smartphone en poche pour vérifier notre courriel et lire nos notifications. La grosse différence entre un PC connecté en permanence et un smartphone, c’est que sur ce dernier c’est indispensable de pouvoir se connecter partout parce qu’on peut le sortir en permanence de sa poche. Au contraire, un PC toujours connecté ne garantit pas le fait qu’il reste indispensable de pouvoir le déployer correctement pour s’en servir.

2017-12-05 20_51_27-minimachines.net

Avoir la possibilité de lire ses emails d’une main dans les transports sur un écran de quelques pouces est devenu un réflexe. Sortir son portable pour y répondre au même endroit ne le sera jamais. Faute de confort. Pouvoir travailler 12 heures d’affilée lors d’un Paris-Los Angeles  sera également possible mais s’adressera finalement à qui ? C’est pourtant l’avantage primordial mis en avant par Qualcomm et Microsoft.

L’argument du Always Connected PC sous Windows 10 ARM est donc un argument de confort, un argument pour ceux qui veulent ne pas avoir à penser à recharger leurs machines et qui va séduire ceux qui ne savent pas forcément partager la liaison 4G offerte par leur smartphone pour répondre à un mail via leur PC.

30 commentaires sur ce sujet.
  • 5 décembre 2017 - 21 h 04 min

    Pareil, c’est bien, mais au final ca ne change pas grand chose. peut etre le prix ?

    Répondre
  • fpp
    5 décembre 2017 - 21 h 40 min

    “”” Si l’émulation n’est pas au niveau par contre, si l’usage d’un programme sous ARM émulant x86 est plus lent de manière marquée par rapport à un processeur x86, je ne donne pas cher de la peau de ce projet. “””

    Certes… et un petit Linux, compilé pour ARM et donc non émulé, ça serait pas mieux ?… :-)

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 21 h 57 min

    Le cout du “always connected”, c’est sympa en théorie, mais en pratique
    1- ca bouffe la batterie
    2- ca coute un abonnement mensuel rien que pour le PC, rien a moins de 10€/mois avec du data non ridicule.

    Bref, perso l’aspect “always connected” ne m’interesse pas. Win10S non plus. Reste peut-etre le mode x86 si il est convaincant. Masolution favorite serait un dual-boot Android-Windows, mais y’a plus rien de bien depuis qu’Intel a arrété de donner ses Atom.

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 22 h 59 min

    Plus les news se succèdent sur les futures PC sous W10 ARM, moins le concept devient intéressant.
    Ça sent le flop…

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 23 h 02 min

    @Pierre : tu dis que la performance de l’émulation sera la clé de la réussite ou de l’échec de l’opération, j’y ajouterai l’intégration de la 4G (partenariat avec des opérateurs ? en passant par la connexion 4G du smartphone ?). Car payer une carte sim supplémentaire plein pot sera un frein certain à la popularisation de l’idée qui risque de s’arrêter à la niche des professionnels hautement mobiles.

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 23 h 14 min

    Pour les survivaliste comme moi,en campagne paumé, sans smartphone, avec un lieu de vie potentiellement couvert 4G, je me dis pourquoi pas ? Mince on est deux…

    Quid des relations machines-fournisseurs de datas, comme le dit Darian

    Répondre
  • 5 décembre 2017 - 23 h 33 min

    5 ans que les smartbook existent sous linux , mais il faut attendre microsoft pour les commercialiser ….

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 0 h 26 min

    L’émulation sera très certainement décevante niveau performance et autonomie. Les différences sont importantes entre x86 et ARM (CISC vs RISC). Les optimisations logicielles sont capitales sous ARM.
    Il sera toujours possible d’optimiser quelques logiciels phares pour impressionner les néophytes ou de faire des (re)compilations sous ARM. Mais je pense que les logiciels non optimisés/non prévus pour Windows ARM seront horriblement lents. A fréquence égales, les puces ARM sont très souvent moins performantes que les puces x86/amd64.

    De plus la gestion des périphériques sera probablement très difficile. Ne comptez pas brancher n’importe quoi sur ce genre de machine si les pilotes ne sont pas disponibles en version ARM.

    Windows est déjà mort, enterrons-le maintenant pour gagner du temps et rendez-vous tout de suite ou dans quelques années sous Linux, Android, Chrome OS ou l’évolution de l’un de ces OS…

    Répondre
  • dja
    6 décembre 2017 - 2 h 12 min

    Ca me donne envie de vomir que Microsoft ose baser son marketing sur ARM (RISC), une architecture qu’ils n’ont eu de cesse d’ignorer, de ralentir, d’essayer de tuer tout au long de ces trentes dernières années en ralentissant également toutes les évolutions hardware hors de leur giron.
    Tout ca parce qu’ils ne pouvaient se goinfrer que sur x86 car ils étaient incapables de faire tourner leur OS et leurs softwares de clampin sur autre chose.
    C’est lamentable…

    Il faut espèrer que les constructeurs saisiront cette chance pour se libérer de Microsoft si la ligne comptable des ventes devient interessante sur cette plateforme une fois que les coûts de prod auront baissé.. on peut toujours rêver.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 5 h 36 min

    Notez que ces PC always connected sous SD 835 ne seront disponibles que le…. printemps prochain.
    Alors que le SD 845 sera sorti et équipera des smartphones à 400~500 Euros comme les prochains Xiaomi mi7.

    Allez encore un gros flop et disparition/retrait dans 1 an et demie (je suis précis), en laissant sur le ban les utilisateurs qui se sont laissé tentés.

    C’est ça la politique de MS depuis 10 ans, on lance un truc et on l’abandonne aussitôt.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 7 h 20 min

    C’est w10 ou w10S ? Parce que ça ferait une sacré différence, w10S c’est WinRT. Des soft x86 sur le store… y-en à pas ou presque.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 7 h 27 min

    @Eric: les deux. Win10S de base (du coup tous les softs sont natifs ARM, sauf les trucs bizarre en x86 wrappés Store), avec une option pour passer en Win10 “normal (je sais pas si Pro, Home…). Option parfois gratuite, parfois payante.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 7 h 34 min

    @dja: Tu délires. Ca fait plus de 10 ans que y’a des versions ARM de Windows, WinCE et copains d’abord, puis le “vrai” Windows. Ca fait aussi plus de 10 ans que Windows est architecturé pour etre indépendent du proc, il y a eu des versions MIPS, Titanium… MS fait des efforts incroyables pour que les apps Windows soient utilisables sur différents processeurs, différents formats (PC/Tablette/Phone).

    C’est juste que le marché exige les apps x86 pour utiliser Windows, que les devs ne portent pas les apps, et que l’émulation c’est pas top.

    MS serait ravi de vendre plus de Windows et apps sur plus de processeurs. Ils ont raté leur coup et les devs n’ont pas suivi, mais ils ont energiquement essayé, et continuent. MS a beaucoup de problemes, la persévérance n’en est pas un.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 7 h 34 min

    ‘LLo,

    Quand je pense qu’il y a sept ans, ma première minimachine 11’6 avait déjà un emplacement pour une sim (sans le matos hardware/software-méthode d’accès au réseau idoine dedans pour que cela fonctionne OOTB, mais bon vu que j’ai toujours à peine la 2G là oû je réside principalement, c’était déjà une autre histoire…).
    Amalgamer deux mondes que tout oppose, de l’architecture processeur à l’accès réseau, en passant par la saisie (& je ne parle même pas du contrôle, pfuuu)..?

    Répondre
  • yan
    6 décembre 2017 - 8 h 10 min

    Je maintiens que tant que la carte SIM sera l’apanage d’un seul appareil, le smartphone continuera de faire modem. Cette fonctionnalité dans le PC ne servira à rien tant qu’elle coûtera un abonnement de plus, surtout que la config du débilophone pour faire AP wifi est quand même devenue extrêmement simple.
    Si tout ce qu’apporte ce partenariat n’est vraiment que la partie modem, c’est voué à l’échec. Si Nvidia n’y est pas allé alors qu’ils semblaient être le 1er choix de Microsoft, c’est probablement pour cette raison.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 8 h 49 min

    @Obarthelemy +1 :), je confirme avant qu’Android ne sorte une quantité énorme de GPS était sous windows CE… et à l’époque y avait pas d’atom.. donc bien du risc ou cisc…

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 8 h 55 min
  • 6 décembre 2017 - 9 h 01 min

    Moi j’attends de voir… Je ne me fais pas d’illusion. Déjà 1 an qu’on nous promet que ça va arriver. Et je suis certain que dans 3 mois on n’y est toujours pas.

    Et quand ça sortira en mars ou avril 2018 probablement, ça coutera cher, et on sera sur un Windows 10 ARM 32bits. Et pas de bas de gamme (faudra voir ce que les chinois proposent).

    Donc voilà. Ca fait longtemps que j’ai appris à ne plus m’emballer sur les nouveaux PC. ;)

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 16 min

    Les sim ne sont pas un problème, bon nombre de forfait vous donne le droit a une seconde sim gratuite (vous payer 5 ou 10€ de frais d’envoi).

    Le problème ici c’est surtout la performance…. a voir…..

    dja > heu…. tu te trompe avec Apple désolé pour toi, pour info Apple était sur des processeur PowerPC en RISC, Microsoft en CISC avec intel.
    Apple n’a eut de cesse de chier sur Intel pour finalement les rejoindre car IBM ne pouvait suivre Intel……

    Microsoft a certes forcément ralenti certaines chose pour sa société en beneficie mais ça c’est le lot de toute grosse société, bienvenue dans le monde du buisness.
    Par contre dire que Crosoft a toujours chié dans les bottes d’autre processeur est complètement faux, les PDA tournais sur des processeur de type risc me semble t’il, les windows CE, les Windows mobile……et je parle même pas de différent processeur en CISC, AMD, Transmetta (processeur crusoe) et certainement bien d’autre encore…

    Enfin bref, va falloir sérieusement revoir ton historique…..

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 18 min

    @yan:
    Orange, Bouygues, et sfr proposent une seconde sim sur l’abonnement principal depuis pas mal d’années et ce, soit gratuitement, soit avec un faible surcout.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 20 min

    @amphiprions:

    Je crois qu’il s’agit d’émulation “matérielle”, donc ça devrait aller plus vite que de l’émulation logicielle classique.

    Qui vivra verra.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 40 min

    Alors moi j’hallucine O_O, bon ok c’est un détails mais quand même.
    Depuis le temps que l’on réclame des portables avec des bordures d’écran plus fin, là ils nous sorte un truc
    dépourvu de bord, du coup en mode tablette je ne sais pas si cela va être très pratique à l’usage.
    Décidément il n’y as pas de demi-mesure.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 9 h 58 min

    Pour moi la question est : Connexion obligatoire ?

    Répondre
  • Sam
    6 décembre 2017 - 10 h 24 min

    Bon, puisqu’on est quand même dans la spéculation, vu qu’on a encore rien de concret, j’y vais aussi:
    Je ne pense pas que ce sera un échec, mais je ne pense pas que ce sera un succès non plus.
    Je crois que les premières machines auront des batteries qui tiennent la route mais des performances pas au top.
    Mais les générations suivantes corrigeront ça et cela pourrait être un succès.
    Enfin, c’est ce que je vois dans ma boule de crystal.

    Répondre
  • Yrt
    6 décembre 2017 - 10 h 31 min

    de quoi affronter sereinement les Chromebook

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 13 h 38 min

    @amphiprions:
    Je te rejoins, quand je vois déjà l’autonomie d’un ordi sous Atom…

    L’avenir c’est plutôt les PC équipés des nouveaux APU AMD.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 16 h 56 min

    “Ou proposer lui même un modem 4G à très bas prix pour intégrer ce type de services dans ses PC x86”
    Mais on ne sera pas “Always connected”
    Perso, en tablette 8″, ce serait un complément idéal… même sans modem 4G en utilisant mon GSM en point d’accès

    Répondre
  • Dan
    6 décembre 2017 - 19 h 24 min

    En 1997 les mini HP3000 sont passés au proc RISC. On pouvait tourner en mode émulé ou en mode natif.
    En mode émulé on était légèrement plus performant qu’avec les anciennes bécanes en proc CISC. Pour le mode natif, donc en RISC on obtenait un code exe environ 2 à 3 trois fois plus gros et un temps d’exécution minimum 4 fois plus rapide.

    Pour compiler en natif, y avait quelques restrictions par rapport aux anciens procs, quelques instructions interdites et pour les datas des alignements à respecter pour les zones numériques en binaire. Bref, c’était vraiment pas grand chose vis à vis d’un jeu d’instructions X86 !

    Le plus difficile c’était quand on pouvait pas compiler en natif un sous-programme, une routine dont on n’était pa propriétaire du code source. Ça me fait sourire quand je pense aux milliers de drivers sous Windows ! On s’en sortait quand même en encapsulant la routine dans un truc dont j’ai oublié le nom. Le prog principal tournait en natif et à chaque appel de la routine l’OS recréait en mémoire un environnement type des anciennes bécanes pour exécuter la routine en mode émulé, et bien entendu les perfs n’étaient plus les mêmes.

    Répondre
  • 6 décembre 2017 - 20 h 15 min

    Juste pour dire que j’ai un ultrabook avec 4G par la seconde sim de mon abo illimité dedans. Je trouve cela extrêmement pratique : pas de box, pas de cable, stream directement sur un écran plus grand…

    Je ne changerais pour rien au monde une config aussi simple et discrète.

    Répondre
  • 7 décembre 2017 - 19 h 44 min

    @amphiprions:
    Téléchargé SolusOS. On va voir ce que ca donne

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *