Allwinner UltraOcta A80, arrivée prévue au second trimestre

Allwinner UltraOcta A80, arrivée prévue au second trimestre

La puce ARM AllWinner UltraOcta A80 est finalement annoncée pour le second trimestre, la carte de développement qui l’accompagne est, quant à elle, prévue pour Mai et elle semble faire partie de la stratégie de la marque qui vise également désormais d’autres machines que les tablettes.

L’AllWinner UltraOcta A80 est un processeur ARM 8 coeurs composé de 4 coeurs Cortex-A15 associé grâce à la technologie big.LITTLE à 4 coeurs ARM Cortex-A7. Chaque coeur pourra fonctionner de manière indépendante pour alterner entre performance et autonomie et l’ensemble pourra également fonctionner de pair pour faire face à un énorme besoin de puissance. Avec cette puce, AllWinner va donc se positionner pour lutter contre les plus performantes du marché.

AllWinner UltraOcta A80

D’autant que la marque a choisi d’intégrer un processeur graphique PowerVR G6230 performant qui offrira à la fois des capacités 2D et HD plus qu’honnête (support de l’OpenGL ES 3.0 et des formats H.264) mais également très pérennes puisque la puce saura décoder et encoder du H.265. AllWinner annonce que sa puce est capable d’afficher sur 3 écrans à la fois et sait prendre en charge des formats 4K.

AllWinner UltraOcta A80

Le processeur devrait également afficher de belles performances en 3D et donc se comporter comme un véritable challenger sur le marché à venir. La puce embarque des contrôleurs mis à jour avec la prise en charge de la gestion des eMMC 4.5 et peut désormais accepter 8 Go de mémoire vive.

8 Go ? Dans une tablette ? C’est la question la plus logique à se poser en lisant les spécifications de cette AllWinner UltraOcta A80. En fait, la marque ne destine plus cette puce uniquement aux tablettes et autres TV-Box. Si ces engins font évidemment partie de sa stratégie de base , la marque souhaite désormais aller beaucoup plus loin dans son déploiement.

Portables, Smart-TV, Mini PC et autres, la nouvelle vision d’AllWinner est beaucoup plus large que la précédente. C’est pour cela que la carte A80 Optimus Board est un point clé de cette stratégie : Elle va permettre à la marque de toucher plus de concepteurs et de développeurs pour travailler sur sa puce. Dés que la carte sera disponible, tout le monde pourra s’en servir comme base de travail pour concevoir tout type de format : Tablettes, TV-Box mais aussi portables ou autres solutions de type sédentaire.

AllWinner UltraOcta A80

Présentée comme une carte autonome et programmable, cette Optimus Board embarque un processeur AllWinner UltraOcta A80 ainsi que des modules d’extensions divers pour communiquer avec différents systèmes de développement en plus des ports Ethernet, USB et vidéo habituels. On retrouve ainsi des connexions JTAG, UART, GPIO…

Android, mais aussi Windows RT, Ubuntu, Firefox OS et ChomeOS en ligne de mire pour l’UltraOcta A80

L’appétit d’AllWinner semble en effet le pousser vers de nouveaux horizons et la marque présente sur le HKTDC des machines fonctionnant sous divers OS. Les puces de la marque ne se contenteront plus d’Android dans le futur, elle cherche désormais de nouveaux systèmes où se positionner.

 

ARMDevices a filmé le stand d’AllWinner au HKTDC et c’est ainsi que l’on découvre des tablettes Windows RT sous Allwinner A31, l’actuelle puce ARM vedette du concepteur, exposées sur le salon. Cela montre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un processeur Samsung Exynos dans sa machine pour faire tourner Windows RT.

AllWinner UltraOcta A80

 

Des engins de ce type pourraient voir le jour d’ici la fin de l’année 2014 même si ce marché RT semble quelque peu bouché désormais face à l’arrivée de tablettes sous Windows 8.1 sans aucun frais de licence.

Est-ce là la clé des annonces récentes de fabricants en marque blanche pour des tablettes Windows à moins des 99$ dollars annoncés par Intel et ses versions Bay Trail ? Je ne suis pour ma part pas certain qu’acheter une tablette 7 pouces sous ARM avec un Windows RT à 60$ soit une excellente affaire.

AllWinner UltraOcta A80

La doc d’AllWinner affiche une compatibilité multi systèmes avec Android, ChromeOS, Windows RT, Ubuntu et FirefoxOS

D’autres systèmes sont mis en avant par AllWinner qui a bien profité par le passé de la relative transparence de ses puces, élément qui lui a permis d’atterrir dans divers projets open source. La marque travaille donc au développement des outils nécessaires pour rendre son UltraOcta A80 compatible avec ChromeOS mais aussi FirefoxOS et même Ubuntu. De quoi construire des machines variées, avec ce type d’équipement performant on peut très bien imaginer des chromebooks ou des minimachines Ubuntu à très bas prix sur le marché dés la fin de l’année.

PCDuino3

La puce semble en tout cas attirer l’attention puisque plusieurs concepteurs de systèmes ouverts sont déjà présents pour assurer la distribution de la Optimus Board sous AllWinner A80 dés le mois de Mai. En particulier PCDuino (ci dessus, qui utilise aujourd’hui un Allwinner A20) et CubieBoard. Des marques connues pour leur travail de recherche et développement mêlant projets industriels et solutions opensource. La carte devrait coûter moins de 100$.

AllWinner UltraOcta A80

A quand une petite carte de type Raspberry Pi avec la puissance d’un AllWinner UltraOcta A80 à son bord ?

8 commentaires sur ce sujet.
  • 17 avril 2014 - 13 h 21 min

    je ne crois pas/plus à ce genre d’annonce .. .mais c’est vrai qu’un portable sous ubuntu …. pourrait se vendre …

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 13 h 51 min

    @toto: pourquoi ?

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 14 h 21 min

    On parle encore de Windows RT ?
    Qui peut bien encore vouloir de windows RT quand on voit la deferlante de puces x86 qui vont débarquer sur tablette avec un vrai windows !?

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 15 h 27 min

    @Pierre Lecourt:

    j’y crois plus car c’est trop en décalage avec le marché … et puis il n’y aura pas d’importateur, les magasins n’y croiront pas ….

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 15 h 57 min

    @toto: Pour les importateurs c’est vrai, on n’a pas vu bcp de clé PC en france apr exemple. Mais rien ne nous empeche de les importer nous même ?

    Répondre
  • 17 avril 2014 - 20 h 26 min

    […] un circuit graphique de série 6 chez PowerVR. Une solution sur le papier très proche d’un AllWinner UltraOcta A80 par exemple. LG pourrait aussi utiliser une puce Mali T7xx, la marque possède également une […]

  • 2 mai 2014 - 17 h 41 min

    […] La carte devrait coûter moins de 100$ et s’offrira une compatibilité logicielle assez large : Android, Ubuntu, Firefox OS, ChomeOS et même Windows RT sont visés par AllWinner avec cette puce. De quoi imaginer de nombreuses solutions allant de la machine de jeu à la station multimédia en passant par des machines plus complexes de pilotage industriel grâce àa la série de connecteurs spécifiques de l’engin : JTAG, UART, GPIO… […]

  • 21 juillet 2014 - 23 h 22 min

    […] AllWinner nous montre la CubieBoard 8 qui est une solution destinée aux expérimentateurs en tous genres voulant construire une machine […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *