Allwinner rejoint Linaro, pour optimiser son code Open source

Allwinner rejoint l’association Linaro, pour optimiser son code Open source

Linaro est une association visant l’amélioration du support Open Source des puces ARM. En rejoignant le Linaro Digital Home Group, Allwinner signifie sa volonté de continuer dans cette voie et de poursuivre l’amélioration du support Linux pour ses puces.

Résumé : Le fait que le fabricant de puces ARM AllWinner rejoigne l’association Linaro est une bonne nouvelle mais cela ne signifie pas forcément qu’un résultat tangible arrive rapidement. La guerre des brevets intégrés au monde des puces reste très présente et empèche un développement Open Source totalement serein.

Le rapprochement du fabriquant avec Linaro signifie, en théorie, qu’Allwinner veut mettre à la disposition de l’association les sources et ressources nécessaires pour apporter à ses processeurs un vrai support Linux sous Android bien sur, mais aussi sous Ubuntu et toute autre distribution.

Allwinner A31

 La marque a bien compris qu’une partie du succès de ses puces vient du fait d’un support déjà existant de Linux poussé par une communauté de développeurs. C’est le cas de l’Allwinner A31 par exemple. C’est une façon assez intelligente de sortir du lot pour une marque qui n’a pas les moyens de lutter au niveau des performances graphiques avec des concurrents comme Qualcomm ou Nvidia.

allwinner-a80-octa-core-biglittle

AllWinner rejoint ainsi une belle équipe de fabricants de puces ayant tous mis leurs efforts en commun pour faire vivre Linaro : AMD, Broadcom, Freescale, Mediatek, Fujitsu, IBM, HiSilicon, Marvell, LG, Qualcomm, Samsung, STMicroelectronics et bien évidemment la maison mère ARM sont membres de l’association. 

Reste à savoir dans quelles mesures AllWinner offrira les sources nécessaires au développement de pilotes libres pour Linux, il est fort possible que le fondeur se retrouve dans les mêmes problématiques que Broadcom et son processeur intégré à la Raspberry Pi. On remarque d’ailleurs que la liste des membres est assez longue mais que bien peu d’efforts sont menés pour pousser des pilotes Open Source pour l’ensemble des fonctionnalités des différents constructeurs.

Si la marque arrivait à mener à bien cette idée, si des puces comme son huit coeur AllWinner A80 était aussi documenté que son A31, ce serait dans tous les cas une bonne nouvelle pour les systèmes Open source.

Source : Liliputing

3 commentaires sur ce sujet.
  • 4 mars 2014 - 13 h 13 min
  • 6 mars 2014 - 16 h 03 min

    A noter que, même si ce n’est pas grâce à AllWinner, leurs puces A10/A13 sont chouchoutées par Sunxi, la plus active des communautés open-source ARM, et qui s’occupe notamment des CudieBoard et pcDuino.

    En tout cas, bravo pour cet article. Et aussi pour celui concernant les gros efforts faits par Broadcom pour documenter complètement la Raspberry Pi, une première dans le monde ARM ! donc très heureux et évidemment pas surpris que Minimachines, les « spécialistes près de chez vous », en fassent leur une.

    Bien que ces informations ne soient pas très « sexy/chocolat », tu essayes (et ce n’est pas facile) de présenter avec exactitude la situation à tes lecteurs. Alors merci, et on oublie les trucs qui fâchent (NVidia, tout ça… :))))

    Répondre
  • 6 mars 2014 - 22 h 26 min

    Une nouvelle importante. On va peut-être enfin avoir Android KitKat 4.4 sur les puces Allwinner A20.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *