Alcatel Plus 12 : Une tablette Windows 10 hybride qui partage sa 4G

Alcatel Plus 12 : Une tablette Windows 10 hybride qui partage sa 4G

Alcatel a annoncé au Mobile World Congress une nouvelle solution hybride 2-en-1 baptisée Alcatel Plus 12. Il s’agit clairement d’un écho au succès de la solution Surface, on retrouve les éléments clés du fonctionnement de la tablette de Microsoft. Sa particularité ? Elle embarque deux puces.

La Alcatel Plus 12 est construite autour d’un écran 11.6 pouces IPS capacitif à 10 points de contact, malgré son nom il ne s’agit donc pas d’une solution 12 pouces. Elle embarque une solution étonnante constituée de deux puces qui se partagent le travail. Si la partie tablette propose un processeur Intel Apollo Lake, un Celeron N3350 qui trouve son chemin dans de plus en plus de productions aujourd’hui, le clavier embarque de son côté un SoC ARM Cortex-A7

Alcatel Plus 12

La puce double coeur d’Intel fonctionnant de 1.1 à 2.4 Ghz propose un TDP de 6 watts et un SDP de 4 watts, on peut supposer que la Alcatel Plus 12 saura encaisser cette énergie sans avoir recours à une ventilation mais la question d’un éventuel throttling peut se poser. La Alcatel Plus 12 ne mesure que 7.9 mm d’épaisseur ce qui ne laisse pas beaucoup d’espace pour la puce. L’écran de 11.6 pouces IPS affiche un écran 1920 x 1080 pixels dans un châssis compact de 28.4 cm de large pour 17.5 cm de haut. Le clavier est légèrement plus grand avec 28.75 cm de large pour 18.6 cm de haut, il est peu épais avec une mesure allant de 2.8 à 6.9 mm. L’ensemble pèse moins d’un kilo avec une partie tablette de 596 grammes.

Alcatel Plus 12

La mémoire vive de la tablette grimpe à 4 go de DDR3L non évolutive, le stockage interne est composé d’un eMMC de 32 Go associé à une MicroSDHC embarquée de 32 Go. Une solution perfectible, les cartes MicroSD n’étant pas des plus robustes à la longue. Alcatel annonce cependant des options en 64 et 128 Go de eMMC pour reléguer la partie MicroSD à des usages plus rares. A noter qu’un lecteur de cartes MicroSDXC externe est également disponible, il est annoncé comme compatible avec des cartes 128 Go.

Alcatel Plus 12

Un module Wifi de type 802.11AC est intégré associé à un bluetooth 4.2 dans la tablette et la raison de la présence d’un SoC ARM dans le clavier, un Qualcomm MDM9207, s’explique par la volonté d’Alcatel d’intégrer un module 4G dans l’engin. c’est donc au travers du clavier que votre Alcatel plus 12 se connectera en 4G. Une solution originale même si elle demande évidemment quelques aménagements complexes comme la présence de deux batteries : Une 6900 mAh dans la tablette  et une 2580 mAh dans le clavier. Mais cette démarche a également de gros avantages comme la possibilité de partager en Wifi l’accès au réseau 4G. L’utilisateur de la Alcatel Plus 12 pourra ainsi profiter du wifi N intégré au clavier pour ouvrir sa connexion à 15 utilisateurs à proximité.

Alcatel Plus 12

Le reste est classique avec un port USB type-C sur la Alcatel Plus 12, une sortie audio 3.5 mm, un MicroHDMI et un pogo plus 7 pins qui permettront d’utiliser le dock clavier en 4G, de pianoter dessus mais également de profiter d’un port USB 2.0 classique implanté dessus.

Alcatel Plus 12

De très bonnes idées dans cette Alcatel Plus 12 donc mais un défaut assez gênant, le dock clavier n’est pas monté sur une charnière mais sur un support fixe qui n’offrira qu’un seul angle à l’utilisateur. Un défaut gênant pour un usage en mobilité, les conditions de travail n’étant pas toujours parfaites pour obtenir le bon angle de vue sur l’écran.

La Alcatel Plus 12 embarque également une paire d’enceintes stéréo, une webcam 5 mégapixels et un capteur d’empreintes. Elle est livrée avec une licence de Windows 10.

Source : Alcatel

 

2 commentaires sur ce sujet.
  • 7 mars 2017 - 14 h 50 min

    @ Pierre,

    Sincèrement, je ne comprends pas du tout l’avantage de ce type de socle fixe non inclinable. Un non sens pour moi. Sois on opte pour un dock clavier rabattable, ce qui peut être préconisé pour ceux qui travaillent bcp dans les transports, soit on opte pour un élément tablette indépendant du clavier ce qui certes se traduit en règle générale par moins d’option de connectiques mais plus de confort.

    Répondre
  • 8 mars 2017 - 7 h 32 min

    petite question
    la base-support à un bon système d’aimant pour tenir la tablette ?
    je me rappelle d’une tablette du même type chez lenovo, hormis le fait que la position fixe était pas top niveau angle de vision, la partie tablette était un peu casse gueule une fois sur le support
    ça tenait mal

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *