Acer Swift 7, un ultraportable ultrafin ultraconnecté (et ultracher)

Autre machine mise à jour par la magie d’un passage en 2018, l’Acer Swift 7. La marque a sorti les grands moyens pour monter sur la première marche du podium de la machine la plus fine du monde.

9 mm d’épaisseur, voilà le résultat d’un travail acharné des ingénieurs d’Acer. A quoi cela peut t-il servir au final, on ne sait pas mais avec 9 mm d’épaisseur, le nouveau 14 pouces est plus fin qu’une bédé.

Acer Swift 7 2018

Cette nouvelle édition 2018 de l’Acer Swift 7 embarque un processeur Intel Kaby-Lake-Y   et s’intègre dans un châssis entièrement conçu en aluminium anodisé en noir. Il s’agit d’un châssis taillé dans un bloc afin de maximiser sa cohérence et sa robustesse. Acer n’avait probablement pas d’autres choix pour construire un ultraportable aussi fin. Cela a évidemment également un impact sur le coût de l’engin.

Acer Swift 7 2018

Il faudra débourser au minimum 1899€ pour se procurer un Acer Swift 7 dans sa version 2018… Et il s’agira de l’entrée de gamme.

Parmi les points intéressants à retenir, l’effort fait par la marque d’intégrer un écran 14″ 1920 x 1080 pixels protégé par une dalle de verre Corning Gorilla Glass tactile dans l’encombrement du précédent Acer Swift 7 13.3″ de 2017. Les bordures d’écran ont été amoindries pour glisser cette diagonale plus confortable. Ce qui a, selon moi, un bien plus grand impact positif pour l’utilisateur que d’affiner l’épaisseur d’une machine.

Acer Swift 7 2018

Autre nouveauté, la présence d’un modem 4G  Intel XMM directement dans l’engin. Acer propose une technologie eSIM mais également un lecteur de cartes nano SIM pour choisir votre opérateur. L’autonomie devrait friser les 10 heures soit une heure de plus que le modèle précédent à processeur identique. Acer a également rajouté quelques fioritures comme un lecteur d’empreintes digitales pour piloter Windows Hello.

L’engin pèse 1.15 kilo, il est totalement fanless et se sert de sa coque en aluminium pour dissiper la chaleur de son Core i7-7Y75 (le même processeur que le modèle précédent) qui dégage 4.5 watts de TDP. Le stockage est un SSD PCIe NVMe de 256 Go de base et la mémoire vive de base grimpe à 8 Go. Le clavier est rétro éclairé.

Acer Swift 7 2018

On retrouve une connectique limitée par l’espace disponible sur la tranche de l’appareil : deux port USB 3.1 Type-C et un jack audio se partagent l’espace disponible avec le lecteur de cartes Nano SIM. Un Wifi 802.11AC est également de la partie avec du Bluetooth.

Si on résume, l’Acer Swift 7 2018 est super fin, c’est ptèt même avec 9 mm l’ordinateur portable le plus fin du monde. Mais ses performances sont moyennes pour le prix d’un ordinateur ultraportable classique de 1.5 cm d’épaisseur. A vous de voir si balader un 14″ de  9 mm d’épaisseur dans votre bagage pour 1.15 Kilo est plus pertinent que de balader un 14″ de 1.5 cm d’épaisseur pour 1.16 Kilo mais deux fois plus puissant pour le même prix ou tout aussi puissant pour deux fois moins cher a du sens.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 8 janvier 2018 - 15 h 49 min

    ‘LLo,

    Ouaip, m’enfin il apparait en pleine hiver (ou ce qu’il en reste ces jours) par chez nous, mais je suis toujours aussi curieux de voir mouliner sévère un fanless en aout avec un p »tit quarante° de jour & pas moins de vingt° la nuit (sans clim)…
    Sinon, « Ce qui a selon moi(ns) un bien plus grand impact » & « pour le m^^meme prix ou tout aussi » (?)

    Répondre
  • 8 janvier 2018 - 16 h 47 min

    Mouais. C’est la tendance, confirmée par Dell il y a quelques mois et affichée par Apple de faire des portables toujours plus fins. Plus léger je comprends, moins encombrant aussi (d’où une dalle LCD qui couvre la totalité de l’écran à présent) mais plus fin … Pourquoi ?
    Pour jouer au boomerang, se raser le matin ou trancher de la jugulaire en pagaille au bureau ?
    db

    Répondre
  • 8 janvier 2018 - 18 h 03 min

    Ben moi je dis que les ingénieurs et designers ont quand même de la chance de pouvoir travailler sur de tels bijoux technologiques 😉
    Après on aime ou pas… On a les moyens ou pas…

    Répondre
  • 8 janvier 2018 - 21 h 03 min

    En effet belle vitrine technologique mais sûrement une plaie à utiliser au quotidien.

    Répondre
  • 8 janvier 2018 - 21 h 34 min

    :-) J’adore le : « A vous de voir si balader un 14″ de 9 mm d’épaisseur dans votre bagage pour 1.15 Kilo est plus pertinent que de balader un 14″ de 1.5 cm d’épaisseur pour 1.16 Kilo mais deux fois plus puissant pour le m^^meme prix ou tout aussi puissant pour deux fois moins cher a du sens. »
    Maintenant je demande le comparatif dans ces colonnes des deux engins en lice : le 1,15kg vs le 1,16kg deux fois plus puissant !

    Répondre
  • 8 janvier 2018 - 23 h 57 min

    2 fois plus puissant…ou 2 fois moins épais…. 😊

    Répondre
  • 6 février 2018 - 0 h 06 min

    Ah oui, et il s’appelle comment ce « 14″ de 1.5 cm d’épaisseur pour 1.16 Kilo mais deux fois plus puissant » ???

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *