Acer CloudProfessor : Un kit éducatif pour apprendre a programmer

Acer CloudProfessor : Un kit éducatif pour apprendre a programmer

Avec l’Acer CloudProfessor, le fabricant change un peu de registre et rajoute une corde à son arc. Ce kit pour apprendre à programmer vise le marché de l’éducation et propose une solution « clé-en-main » pour se mettre à la programmation d’objets connectés.

Acer travaille sur le marché de l’éducation depuis des années, la marque dispose d’une branche entière pour cet activité. Branche qui propose des Chromebooks, des PC et autres solutions conçues tout spécialement pour ce marché particulier. Avec l’Acer CloudProfessor, la marque propose une nouveauté pertinente sur ce marché.

Minimachines.net

Vous n’imaginez pas le nombre de contacts que j’ai pu recevoir de la part de collèges, de lycées et autres qui me sollicitaient pour acheter des cartes Arduino dans la Miniboutique. La plupart du temps, c’était à l’initiation de profs lecteurs qui voulaient rajouter ce type de carte dans leur cursus pour travailler sur un projet en classe avec des élèves motivés. La plupart du temps cela n’aboutissait pas car la boutique du blog n’a pas vocation à livrer des cartes par paquets de 30 et elle n’accepte pas les paiements administratifs. Autrement dit, la demande est là mais les profs ne trouvent pas de solutions simples pour commander leurs cartes.

Minimachines.net

Et la marque l’a bien compris, ce petit kit Acer CloudProfessor présenté aujourd’hui est un outil parfait pour répondre aux besoins des enseignants. Il propose un ensemble d’éléments complets pour créer un activité autour de la programmation d’objets connectés. Présenté sous la forme d’une valise, le kit comporte le CloudProfessor en tant que tel qui est un MiniPC classique : Un engin de 10.8 cm de large sur 4.4 cm de profondeur et 1.3 cm de profondeur. Il embarque dans cette petite enveloppe un processeur Intel Atom cherry Trail X5-Z8300, une quantité inconnue de mémoire vive1 et 16 Go de stockage eMMC. Le CloudProfessor sera capable de lire des cartes MicroSDXC 128 Go et proposera une connexion wifi de type 802.11b/g/n et du Bluetooth HS. Il disposera d’une d’un HDMI et d’un port USB 3.0 et  s’alimentera via un port MicroUSB. Le boitier tournera sous un Linux non détaillé par Acer.

Cette base fonctionnera avec un ensemble d’accessoires prévus pour débuter la programmation d’objets connectés : Une carte Arduino Leonardo, un shield Seeed pour une connexion facile, des leds, des détecteurs divers (température et lumière) et un petit moteur.

Minimachines.net

Les éléments n’auront pas besoin d’être soudés mais sont montés sur des petites cartes que l’on relie facilement par des nappes fournies2. Ce qui ouvre un usage avec des élèves de primaire sans risque de brûlures et ce qui limite fortement la casse et le remplacement des produits.

Minimachines.net

L’ensemble sera accompagné d’applications compatibles iOS, Android et ChromeOS pour piloter les divers éléments. Le tout sera accompagné d’un accès à l’Acer BYOC (Build Your Own Cloud) dédié pour pouvoir immédiatement mettre en place une page web qui servira de relais entre les différents éléments. On peut facilement imaginer un système de capteur de température qui allumera une led en cas de baisse et préviendra via le Cloud que la température chute tout en indiquant celle-ci. libre à l’utilisateur d’utiliser la page web pour demander d’effectuer une action à distance comme allumer un petit ventilateur ou de signaler le problème en faisant clignoter une led. Bref des exercices pratiques pour un développement de la logique de ces objets, leurs limites et leur potentiel.

Minimachines.net

Le Acer CloudProfessor devrait débarquer en Europe durant la première moitié de 2017 à un prix non communiqué. Ce n’est pas un kit très intéressant pour un particulier qui peut piocher à droite et à gauche dans des produits variés pour se monter son propre petit labo de programmation. C’est, par contre, une excellente idée pour le système éducatif qui n’a pas la liberté de faire ce type d’achats.

Source : HD Blog.it

Notes :

  1. Probablement 1 ou 2 Go
  2. système Seeed
7 commentaires sur ce sujet.
  • 26 janvier 2017 - 16 h 58 min

    ah pas mal ! plutôt orienté scolaire en effet, mais si le prix est raisonnable je vois bien le Père Noël offrir ça à mon fils dans 2-3 ans !

    Vu les composants, je pense pas très cher pris individuellement, je pense que l’on devrait s’en tirer pour 50-100 € maxi ?

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 17 h 46 min

    @Pierre : comment s’appelle le genre de carte en haut à droite de la photo sur fond blanc montrant l’ensemble du lot (pas celle dans la mallette !) ? Je ne sais pas non plus comment s’appelle les cables de connexion qui s’y branchent. Pas facile de voir ça de façon indépendante dans ces conditions !

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 17 h 59 min

    @Jean-Pierre:
    C’est un shield, si je ne m’abuse, un « bouclier » en anglais. Cette carte se fixe sur la carte Arduino, dont elle duplique les ports Entrées/Sorties (qui sont bleus, sur cette carte, tandis qu’ils sont noirs, sur l’Arduino).
    Les shields sont des modules complémentaires du micro-controleur principal, ça peut être des connecteurs, comme sur l’exemple, mais aussi, un écran LCD, ou autre.

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 18 h 07 min

    @brousse.ouillisse : merci. mais shield est un terme générique, décrivant un peu toute carte d’extension arduino. Je veux savoir quel type de shield c’est.

    pour les cables, j’ai un indice : ce serait des câbles i2c 4 pin (voir https://www.amazon.com/Arduino-Compatible-4-Pin-Connector-Cable/dp/B007TOPM30), mais ça ne m’a pas l’air assez précis pour être exploitable.

    Répondre
  • 26 janvier 2017 - 20 h 54 min
  • 27 janvier 2017 - 9 h 53 min

    Je n’ai pas saisi la fonction du gros module Acer dans la malette ?

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 11 h 16 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *