L’Acer Chromebook Spin 11 se dévoile… après le CES

C’est toujours intéressant d’analyser les choix faits par les marques pour lancer leurs produits sur un salon comme le CES. Encore plus intéressant de regarder quels produits ont été mis de côté pour ne pas trop brouiller les pistes. C’est le cas de ce Chromebook Spin 11.

Il s’agit d’un Chromebook tout ce qu’il y a de plus traditionnel aujourd’hui, mis à part sa charnière rotative sur 360° pour l’utiliser en mode tablette, l’Acer Chromebook Spin 11 est assez classique.

Chromebook Spin 11

On retrouve un écran 11.6″ en 1366 x 768 pixels IPS tactile, pas la solution la plus folle qui soit donc mais un prix d’appel assez bas puisque l’engin sera lancé aux US en Mars a partir de 349$. Pour ce tarif cependant, pas de grosses folies d’un point de vue technique.

Chromebook Spin 11

On reste sur une solution Celeron N3350 double coeur avec 4 Gigaoctets de mémoire vive et 32 Gigaoctets de stockage eMMC non évolutif ni remplaçable. Pas de grosse révolution technique donc et, comme toujours avec ces engins, un stockage local minimaliste.

Chromebook Spin 11

Il existera bien une solution sur une base de Pentium N4200 quadruple coeur avec 8 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage mais guère plus. Avec l’ouverture de ChromeOS vers les applications Android, le stockage commence à devenir un problème pour les utilisateurs. De nombreuses applications sont désormais disponibles et certaines d’entre elles, notamment les jeux, deviennent de plus en plus gourmandes en espace.

Chromebook Spin 11

Le clavier semble confortable, la pavé tactile est très large

Le Wifi 802.11AC embarqué compense en grande partie les besoins en stockage des usages classiques d’un Chromebook, le fait que  pour beaucoup l’écosystème de Google soit basé sur des usages déportés dans les nuages ne pose pas de vrai souci à la partie ChromeOS de l’engin. C’est vraiment l’usage Android qui commence à devenir problématique.

Chromebook Spin 11

On pourra certes se reporter sur un stockage sur carte MicroSDXC puisque l’Acer Chromebook Spin 11 propose un lecteur, mais il va être temps pour les fabricants de proposer des solutions un peu mieux équipées en stockage de base.

Pour le reste, l’engin profite d’un Bluetooth 4.2, de deux ports USB 3.0 et d’un port jack. Une option de stylet tactile semble également de la partie.

Pas grand chose de neuf par rapport aux modèles précédents de la marque et même du tout nouveau Chromebook 11 V5, voilà peut être pourquoi il n’a pas eu le droit à un coup de projecteur au CES 2018. L’engin aurait été, au mieux, invisible et aurait, au pire, été étrillé par cette absence de véritable innovation. La question étant, comment faire évoluer le format Chromebook aujourd’hui ?

8 commentaires sur ce sujet.
  • 23 janvier 2018 - 19 h 06 min

    Pierre, tu veux dire qu’on ne peut même pas lui fourrer une SD ou micro SD???

    Répondre
  • 23 janvier 2018 - 19 h 06 min

    autant pour moi, mal lu…

    Répondre
  • 23 janvier 2018 - 21 h 44 min

    Ces Chromebook sont là que pour faire plaisir à Google.

    L’évolution des Chromebook ne peut passer que par l’évolution de Chrome OS.

    Perso j’aurais préféré un Android typé PC comme on peut voir l’interface avec certains smartphones qui se transforment en « PC » grâce à un dock.

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 8 h 31 min

    ça reste plus cher qu’un bouzin chinois en win 10 type chuwy

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 11 h 04 min

    Un peu osé en prix a 350 dollards ,ceci dit c’est le prix d’un pc windows équivalent chez nous .
    Peut etre temps qu’un fabricant chinois ose lancer un CHROMEBOOK low-cost chez nous pour que ce type de machine puisse enfin etre vraiment disponible chez nous .

    Pas spécialement Wndows mais comme beaucoup ,je suis obligé de faire avec .
    L’alternative ANDROID est bonne pour pas mal de jeux ou d’applications ,le mix CHROME OS et android dans une meme machine me semble l’idéal .

    Pour cette machine ,j’espere qu’ACER a utiliser un lecteur SD permettant d’enfiler totalement la carte mémoire .
    Enfin c’est sur qu’a l’époque des disques M-2 ,une trappe pour ce type de stockage serait bien .

    Ayant besoin de remplacer ma tablette Android et Windows ,un bon petit CHROMEBOOK tactile fera certainement partie de mes achats 2018 ou 2019 .

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 17 h 36 min

    @Will: Il reste toujours la solution Android x86 avec l’ajout d’un launcher typé PC, genre leena laucher.
    C’est ce que j’ai fait avec android x86 kitkat sur un viel acer zg5.
    Ça marche plutôt pas mal.

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 17 h 53 min

    @adel10:
    La qualité n’est pas la même aussi. Je parle en connaissance de cause, j’ai plusieurs tablettes Chuwi.
    Concernant les stockages 32 et 64 gigaoctets, c’est peu ou prou ce que proposent les smartphones d’aujourd’hui. Sans problèmes pour installer les jeux.

    Répondre
  • 24 janvier 2018 - 20 h 38 min

    350$ = 350€, les prix sont toujours annoncés hors taxes aux US. La règle 1$ = 1€ se vérifie toujours.
    Mais le truc qui me tue, c’est ça :
    https://www.boulanger.com/ref/1097280
    Un Windows 10 complet, 64Go de stockage, 4Go de RAM, l’écran 11.6″ mais en Full HD qui se retourne tout pareil, et un Pentium N4200. Et un lecteur de carte SD, au fait.
    Il coûte littéralement 30€ de plus.
    Et c’est un Acer.
    Sérieusement. POURQUOI je n’irai pas mettre les 30€ de plus pour un PC qui fait tout en bien mieux, en plus confortable à l’usage, bref, Acer c’est quoi ce découpage de gammes ? Votre Chromebook vaut pas plus de 250€. Parce qu’à 250€ on retrouve ça :
    https://www.materiel.net/pc-portable/asus-e203na-fa035t-147294.htmlOK c’est pas la même marque, c’est chez Asus. L’OS castré, check, Windows 10S. OK, l’écran se retourne pas, il s’aplatit juste. Mais 64Go de stockage. Et 40€ de frais supplémentaires, payable plus tard, pour passer à Windows 10 full.

    Bref, ce pauvre chromebook, je le vois pas se faire une place au soleil…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *