Acer Chromebook C720 : la Google machine sortira à 269€

Comme prévu, l’Acer Chromebook C720 a été officialisé par la marque. Alors qu’il ne sortira chez nous qu’en Novembre, il n’était plus vraiment utile de garder le secret après la présentation à la presse effectuée en Italie à la fin du mois dernier. Mais alors que le prix annoncé alors était de 199$/€, le véritable prix public de cette machine serait de 269€ en France. Si la machine a grandement évolué, elle pourrait encore avoir du mal a convaincre à ce tarif.

Résumé : Annoncé pour la fin Novembre, l’Acer Chromebook C720 est désormais officialisé par la marque pour une distribution en France au prix public de 269€. Rapide a démarrer, performante, ergonomique, autonome et légère, cette machine pourrait séduire un grand nombre d’utilisateurs dont les usages d’un engin en mobilité ne sont pas forcément liés à l’exploitation d’un système traditionnel. A condition que ce tarif, très éloigné des 199€ de son prédécesseur leur donne envie de « sauter le pas ».

Acer Chromebook C720

L’Acer Chromebook C720 est donc le successeur du C710 sorti l’année dernière. La marque a revu sa copie et propose une nouvelle version de sa machine qui corrige beaucoup des défauts trouvés dans le premier modèle. Le C720 profite à plein des avancées technologiques de ces derniers mois tandis que son prédécesseur souffrait d’une architecture basée sur des composants plutôt anciens.

Le paradoxe de cette machine est qu’elle promet beaucoup avec un matériel embarqué pas forcément des plus performants aujourd’hui : L’Acer Chromebook C720 n’est pas un ultrabook-killer d’un point de vue matériel malgré la présence d’un processeur Intel de génération Haswell.

Le Celeron 2955U choisi par Acer n’est pas une mauvaise puce mais ce n’est pas non plus un processeur haut de gamme pour autant. Avec un double coeur cadencé à 1.4 GHz monothread et un chipset graphique Intel HD, ce ne sera pas la machine la plus puissante du marché. Mais associé à 4 Go de mémoire vive et un SSD convaincant, l’engin qui fait tourner ChromeOS et non pas Windows, pourrait se révéler surprenant.

Acer Chromebook C720

Acer indique ainsi que l’engin répond au doigt et à l’oeil. Rien de surprenant au vu de ses composants quand on voit l’effet que peut donner l’arrivée d’un SSD sur un système classique comme Windows, on imagine l’effet produit sur cette solution. Ici, pour le réveil et le démarrage de l’engin, il est question de secondes, un élément important pour proposer des machines qui seront proposées face à des tablettes à la réactivité immédiate.

En 16 ou 32 Go de SSD, l’engin demandera moins de 8 secondes pour se mettre en marche et être exploitable. Le réveil après une mise en pause sera quand à lui instantané. La contrepartie de cette vitesse est évidemment le faible espace disque disponible. Un lecteur de cartes SDHC sera intégré mais il n’est pas dit qu’il laisse la carte entièrement en place à l’intérieur du châssis. Certains modèles récents chez Acer étant livrés avec des lecteurs laissant dépasser plus de la moitié la carte.

Autre point important qui profite de l’arrivée d’un processeur de génération Haswell affichant un TDP De 15 watts, l’autonomie qui serait désormais de 8.5 heures d’après Acer. L’ancien modèle culminait à 3.5 heures d’autonomie et c’est donc un grand bon en avant pour ce Chromebook qui utilise une batterie 3950 mAh en 45 WHr,

Acer Chromebook C720

2 ports USB sont également présents, dont un en USB 3.0, ils pourront éventuellement accueillir une clé USB très compacte pour augmenter le stockage. Enfin une sortie HDMI permettra de profiter de la machine sur un écran plus grand afin de lire un film ou d’afficher une présentation. Avec un poids de 1.25 kilo et une épaisseur ne dépassant pas les 2 centimètres, ce 11.6 pouces affiche en 1366 x 768 avec une technologie TN. A noter que le constructeur insiste sur la présence d’un écran Mat dans sa version non tactile.

Acer Chromebook C720

Reste un détail, et c’est un peu la douche froide car les premiers échos faisaient état d’un Acer Chromebook C720 au même prix que la première machine du fabricant Taiwanais soit 199$ ou €. Ce sera finalement 69€ plus cher, avec certes des points plus que positifs comme l’autonomie, la performance avec l’arrivée d’un SSD et d’un processeur Haswell, mais c’est peut être encore trop par rapport aux systèmes plus traditionnels en 11.6″.

La principale difficulté étant de convaincre le public de « passer à ChromeOS » alors qu’il a été élevé au bon grain de Windows depuis des années.

20 commentaires sur ce sujet.
  • 10 octobre 2013 - 20 h 24 min

    je suis plus prêt à craquer pour le lenovo A10 présenté hier que pour celui-ci.

    Répondre
  • 10 octobre 2013 - 21 h 44 min

    A 159 euros, dalle mate, j’en prends 2 pour Noël
    199 dollars = +ou- 147 euros

    Merci papa noël :)

    Répondre
  • 10 octobre 2013 - 22 h 42 min

    C’est tout à fait le genre de machine qui aurait pu m’intéresser, dans la mesure où j’étais il y a peu encore à la recherche d’un portable 11 pouces avec une configuration correcte, et un tarif raisonnable. Seul le ChromeOS aurait pu me rebuter, mais je suppose que c’est une question d’habitude, tout en tenant compte que cet OS ne nous permet pas de faire tout ce qu’on a l’habitude de faire sur un PC classique. Je me suis finalement laissé tenté par le Acer Aspire V5 122p, pour lequel tu avais déjà fait une preview. Et j’en suis ravi.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 9 h 02 min

    Je suis du même avis que toi Pierre…
    259€ ça fait cher… sans OS Windows 8.1.
    UN seul connecteur USB 3.0, c’est juste.
    Il faudrait que son prix soit baisser de 40€.
    Après il faut voir la puissance du processeur Haswell…

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 9 h 27 min

    ça fait quincaillerie quand même.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 11 h 07 min

    Coté hardware les chromebook sont quand meme incroyable. on avait jamais au des rapports écrans/Clavier/poids aussi bon a ce prix la, on voit bie le gain de la licence Windows.

    J’ai hate que ce processeur Celeron 2955U soit disponible sur des machines avec des vrais OS libres type ubuntu, avec plus de 8H d’autonomie autour de 300 euros, ce sera un succès.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 11 h 50 min

    A noter que sur Amaz*n.com il est en précommande à 249$99.
    (modèle « Acer C720-2800 » avec le Celeron 2955U 1.4, 4Go de RAM, SSD 16Go, écran non tactile, comme celui décrit dans l’article)
    Il semble que ce soit le prix officiel en dollars d’ailleurs (les différents sites anglo-saxon l’annonce à ce tarif).

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 12 h 45 min

    @Ekimia
    Tout à fait d’accord. De plus les GPU des cpu Haswell sont moins rachitiques que leurs équivalent sandy/Ivy-bridges, et cerise sur le gâteau, Intel offre un support Linux pour les pilotes (bon, comme chez les autres, ce sont des binaire -faut pas rêver- mais quand même, l’effort est louable).

    Plus qu’à savoir si le SSD est de type eMMC, m-sata et si par bonheur la carte mère intègre un port sata, je crois que cette petite machine, même à 269€ peut se révéler plus qu’intéressante.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 13 h 47 min

    @Baldarhion:

    Nous les pilotes Intel haswell sont 100% opensource. C’est d’ailleurs la raison du succès d’Intel pour les machines préinstallés Linux.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 14 h 04 min

    @Zotac:

    Vous êtes beaucoup a nous dire qu’on trouve les meme produits sous Win au même prix, sauf que j’ai chercher et je n’ai rien trouver a moins de 400 euros. Tu me donnes des liens Zotac ?

    Et n’oublie pas qu’un SSD 23 Go sous Windows est equivalent a un SSD 16 Go sous Linux pour ce qui est de l’espace dispo.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 15 h 33 min

    @ekimia: Mea culpa, je viens de voir… 100% open source, si seulement Nvidia et AMD suivaient le pas….

    @Zotac:
    Attention, de plus en plus de net/note-book sous windows 8 ont un uefi qui refuse l’installation d’OS non signés… Et je trouve ça dur à avaler. Pour des machines pros, pourquoi pas, mais pour le grand public c’est une catastrophe pour les linuxiens… Vu que le mode « BIOS legacy » est de plus en plus souvent « oublié ». Pour les Ubuntiens, il y a une solution, mais pour ceux qui sont 100% GNU les temps sont durs et je trouve étonnant qu’on en parle pas plus.

    Et tout ça pour des motifs de sécurité bidons.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 15 h 55 min

    @ekimia:

    C’est pas comparable, tu fais infiniment plus avec un Windows 8.1 qu’avec un Chrome OS. Après tu acceptes ou pas de payer la plus-value, c’est une question de choix :)

    M’enfin le surcout d’un T100, rien que le matériel, est largement justifié, et tu profite de Windows ainsi que d’Office en sus ;)

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 16 h 03 min

    @Baldarhion:

    C’est quoi cette histoire de séparer ubuntu et GNU/linux ? je n’ai pas encore vu de machine UEFI ou SecureBoot n’est pas desactivable. Mais oui c’est pénible pour installer un autre OS. heureusement linux devrait avoir pas mal de nouveaux utilisateurs avec la fin de XP

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 16 h 31 min

    @Ekimia
    Sur certains portables, il n’y a qu’un mode secure boot et Canonical a plus ou moins été obligé une clef à MS pour pouvoir faire une version signée d’Ubuntu. La plupart des autres distributions ne veulent pas franchir le pas (et avec raison…).

    Sur pas mal de forums ça commence à crier. Ajoutons qu’un des pontes de Redhat a fait aussi une conférence d’une bonne heure sur le sujet des complications amenées par UEFI. Et le père Torvald n’est pas joyeux non plus…

    Bref, cette petite machine est finalement une bonne nouvelle… Et du côté des tablettes, c’est souvent pire, au niveau des « sécure boots ». (à ma connaissance, TI au moins fourni les utilitaires pour signer les bootloaders, mais les autres, je suis pas sûr.

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 16 h 41 min
  • 11 octobre 2013 - 20 h 23 min

    Il est plus sympa que le hp en tout cas ET il pourrait y avoir d’autres versions avec un SSD plus gros voire un ecran tactile…

    Répondre
  • 11 octobre 2013 - 21 h 22 min

    @Zotac:

    «  »Je dis qu’A 300€ tu POURRAIS avoir le même en Windows et écran tactile. » »

    Mais alors a 300 euros je veux un macbookair ? Vu ton commentaire, ce serait surement possible mais quelqu’un devra surement rogner sa marge, comme pour ton tactile sous Windows, principalement car avec un cout proche de 50 Euros pour la licence Microsoft, il ne reste pas grand chose pour le constructeur.

    il faut accepter que les machines Windows soient en géneral 50 euros plus cher que les machines linux.

    Répondre
  • 13 octobre 2013 - 17 h 20 min

    @Zotac:

    On peut plus taquiner ? :-)

    Libre a toi de payer la taxe Windows bien sur, mais pour une fois qu’on voit des machine sans cette taxe (mais surement avec d’autres…) On ne va pas s’en plaindre.

    Et Non les vieux netbooks 1à ou 12 pouces sous W7Starter ne sont pas à la hauteur du chromebook samsung arm en tous cas (je ne sais pas pour les autres que je n’ai jamais eu ente les mains), notament car Fanless et une puissance bien aud dela des Atoms de l’époque.

    Répondre
  • 14 octobre 2013 - 19 h 52 min

    « Et si tu n’utilises pas Chrome, tu n’achètes pas un Chromebook. C’est important à souligner, non? »

    Bah moi, un Chromebook en 10 pouces avec la meme config au meme prix, si on peux assez facilement installer autre chose, je prend tout de suite, et surment sans avoir lancer le google os une seule fois…

    C’est avant tout une assez bonne config a prix raisonable, par rapport aux autres 12 pouces.

    Et j’en ai marre personnellement d’avoir payer windows sur plusieurs ordis sans l’avoir quasiment utilisé et d’avoir à repayer une licence si je veux l’utiliser légalement mon pc de jeux… C’est appréciable un pc sans la taxe windows même si j’ai juste pour le principe.

    Répondre
  • 15 octobre 2013 - 17 h 01 min

    @zotac:

    Oui ce chromebook comme toute autres machines peut etre vu comme une machine nue, c’est ce que je voulais dire.

    Et je devrais pouvoir acheter des machines sans systemes d’exploitation, c’est aussi ca que je veux dire, mais c’est rarement le cas.

    Bon je suis un peu de mauvaise foi dans ce que je dis, parceque le remboursement de la taxe semble assez bien marcher avec plusieurs marques si on s’y prend assez tot.

    Ce qui me derange (et degoute meme), c’est le principe de licence par machine de microsoft, je me retrouve dans une situation ou j’ai plusieurs licences de windows, dont je ne me suis quasiment jamais servi, et que je ne peux pas utiliser sur mon ordi puissant acheté sans os lui…

    Enfin je reprenais juste ta phrase « ne pas acheter de chromebook si on ne veux pas utiliser chrome os »

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *