Acer C738T : Un futur Chromebook hybride sous Intel Braswell ?

Acer C738T, un nom de code pour un engin très intéressant sous ChromeOS. Il est difficile de comprendre pourquoi les constructeurs ne proposent pas de Chromebooks hybrides alors que la formule fonctionne extrêmement bien sous Windows. Acer a peut être une solution.

Du conditionnel car l’information n’est pas officielle, le site WinFuture indique pourtant l’arrivée d’un nouvel engin sous ChromeOS, un hybride Yogaesque avec un écran tactile rabattable à 360°.

Minimachines.net 2015-06-23 10_30_22

L’idée de cet Acer C738T est de pouvoir rabattre les deux faces du châssis dos à dos pour se  retrouver face à un format tablette. Une solution déjà employée depuis de longs mois par Lenovo et une bonne partie de sa gamme de PC Yoga. La formule est bonne, à défaut d’être parfaite, puisqu’elle offre des positionnements originaux. Classique, comme un portable,  en tablette avec le clavier désactivé mais aussi en mode tente pour des séances multimédia.

Un format désormais courant dans le monde des machines Windows mais peu exploité sous ChromeOS. Des machines arrivent cependant, des engins chez Lenovo ou Asus proposeront cette formule. Le système de Google étant désormais en mesure de le prendre en charge : Il gère le tactile et sait afficher dan le bon sens un écran que l’on retourne à 180°.

Cet Acer C738T serait un 11.6″ de diagonale IPS en 1366 x 768 pixels tactile capacitif. Autre particularité, il embarquerait un processeur Intel Celeron N3150 de génération Braswell, un quadruple coeur cadencé de 1.6 à 2.08 GHz avec 2 Mo de mémoire cache et 6 watts  de TDP. Cette génération de puces profiterait de nombreux supports graphiques dans son chipset vidéo composé de 12 unités d’exécutions : Quick Sync, Widi, Clear Video HD, gestion de 3 écrans…

4 Go de mémoire vive et un maigre 16 Go de stockage sur eMMC, l’habitude ChromeOS de surtout compter sur le stockage en ligne restant une empreinte visible de ce côté. Un lecteur de cartes MicroSD serait là pour épauler cette base.

La connectique annoncée est correcte avec un port HDMI et 2 USB dont un en USB 3.0. Peut être un USB type C pour recharger l’engin ?

Source : Liliputing

8 commentaires sur ce sujet.
  • 23 juin 2015 - 11 h 00 min

    bonjour Pierre, ce ne serait pas plutôt lenovo qui possede le nom yoga ?

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 11 h 01 min

    Bonjour Pierre,

    Il y a une coquille dans le second paragraphe :

    “Une solution déjà employée depuis de longs mois par Acer et une bonne partie de sa gamme de PC Yoga.”

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 11 h 02 min

    @moubeche: Grillé je suis trop lent :)

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 11 h 21 min

    Je profite de ce sujet pour donner des nouvelles du support des OS tiers sur les chromebooks, qui a connu quelques avancées décisives ce weekend :) :

    – John Lewis, qui fournit habituellement sur son site des bio modifiés pour permettre à différents chromebooks de démarrer sur n’importe quelle distribution Linux (et même sur Windows), a enfin réussi, après des mois de tentatives infructueuses, à faire la même chose sur les chipsets Intel Bay Trail (bien que pour l’instant le stockage eMMC interne ne soit pas encore reconnu…)

    – CoolStar, un bidouilleur qui avait déjà proposé sur les forums d’Acer diverses solutions pour améliorer le support matériel de l’Acer C720(P) sur Windows 8, s’est vu “adoubé” par Google qui lui a fourni du matériel de développement pour qu’il puisse aboutir à un bios 100% compatible nativement avec Windows 8, et lui aurait signifié leur souhait d’une compatibilité Windows étendue à tous les chromebooks !
    (pour les détails, voir mes tous derniers commentaires sur l’article que Pierre a récemment consacré au sujet : http://www.minimachines.net/actu/windows-8-sur-chromebook-lexemple-acer-c720-29984/comment-page-1#comment-76692 )

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 11 h 23 min

    désolé, coquille aussi, je parlais bien du BIOS (100% bio) Seabios…

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 13 h 15 min

    je préférerais que Google aide pour facilité Linux que Win8 ! :o

    :(

    bon pour ce C738t, je crois que je vais trouver le remplacement à mon C720… sur mes 2 critères (fanless et clavier lumineux) il ne va en manquer plus qu’un ! :)

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 17 h 17 min

    @Augure: tout de suite les jalouseries… rassure-toi : même s’il va de soit que Google se charge avant tout du support de son OS maison (pour faciliter le boulot aux constructeurs à qui tu donnes tes sous), ils ont apporté ce même type d’aide depuis longtemps aux quelques personnes qui participent activement au support des distributions GNU/Linux sur les chromebooks.

    Déjà, un certains nombre de ses contributions à Coreboot, le bios open source, anciennement dénommé LinuxBios, qui équipe les chromebooks, sont susceptibles de bénéficier à d’autres systèmes (par exemple, pour ce qui concerne le support des nouveaux processeurs et chipsets d’Intel).
    En ce qui concerne le “module de compatibilité” Seabios, celui-ci existait bien avant que Google ne participe (au moins marginalement) à son développement suite à son inclusion dans le firmware du Chromebook Pixel début 2013. Il est depuis intégré à la plupart des chromebooks Intel (sauf pour des chipsets pas encore supportés, comme Bay Trail) comme ton C720, ce qui a permis une certaine démocratisation de l’installation native des distributions Linux sur ces machines.

    Donc s’ils n’ont pas particulièrement cherché à favoriser l’usage d’autres systèmes que le leur, ils ont clairement fait le nécessaire pour ne pas l’entraver. En l’occurrence, les équipes chargées de Coreboot chez Google, apportent un soutien limité mais réel aux personnes qui cherchent à corriger les bugs du bios empêchant une bonne gestion du matériel sur tel ou tel OS.

    Personne n’avait jusqu’ici vraiment pris la peine d’identifier les soucis de compatibilité avec Windows comme le fait Coolstar, et ses recherches en ce sens l’amènent aussi à corriger des bugs dans les pilotes du kernel Linux…. (et oui : si d’habitude les développeurs de Linux doivent souvent s’arracher les cheveux parce que les constructeurs de PC ne sont préoccupés que d’assurer la compatibilité avec les pilotes foireux de Windows, sur les chromebooks c’est le contraire :) ).

    Répondre
  • 23 juin 2015 - 20 h 45 min

    Nice ! Jolie petite machine en perspective, le même sou windows serait parfait ! (mais chrome os c’est bien aussi ^^)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *