Acer annonce une Chromebox 4K équipée d'un Core i3 Haswell

Acer annonce une Chromebox 4K équipée d’un Core i3 Haswell

Acer annonce une Chromebox 4K ! Une Chromebox sous processeur Intel Core i3 de génération Haswell qui débute à 350$. Une nouvelle minimachine sous ChromeOS qui annonce de nouveaux usages du système.

L’objet fait furieusement penser aux nettops des années passée dans son esthétique et sa connectique. Petite et compacte, cette nouvelle solution est particulièrement bien pourvue en composants mais reste assez limitée niveau stockage.

Acer Chromebox CXI-i34KGM

Une Chromebox 4K ? La question de la lecture de vidéos à ce format se pose sérieusement sur un engin n’ayant que 16 Go de stockage interne. Avec certes une connexion Ethernet Gigabit par laquelle on pourra piocher des films en haute définition ou l’exploitation d’un Wifi de type 802.11 b/g/n pour se connecter sur le réseau.

Acer Chromebox CXI-i34KGM

Si cette Acer Chromebox CXI-i34KGM embarque un processeur Intel Core i3-4030U, une jolie puce avec 3 Mo de cache, 2 coeurs, 4 Threads et une fréquence de 1.9 GHz, c’est probablement parce que Google est en train de faire migrer petit à petit son ChromeOS pour de nombreux nouveaux usages comme on a pu le pressentir avec le Chromebook Pixel 2.  Associé à cette puce, un chipset graphique performant Intel HD Graphics 4400 qui permettra de gérer de nombreux formats vidéo, mais aussi le QuickSync pour l’encodage et le Widi/Miracast.

Acer Chromebox CXI-i34KGM

La machine n’oublie pas la mémoire vive avec 4 Go embarqués et un stockage électronique de 16 maigres Gigaoctets. Maigres par rapport à nos habitudes, suffisant pour un usage de ChromeOS. Ce stockage de base pourra en outre être étendu par une carte SD non détaillée. Le prix de cette première version est annoncé à 349.99$.

Acer Chromebox CXI-i34KGM

On retrouve un équipement connectique plutôt complet avec 4 ports USB 3.0 dont deux permettant de recharger des appareils même lorsque la Chromebox est éteinte. 2 sorties vidéos sont disponibles avec 1 HDMI et 1 Displayport. Acer indique que l’engin pourra afficher de l’UltraHD. L’engin dispose également d’un module Bluetooth 4.0.

Compatible VESA, cette Chromebox 4K pourra se hisser derrière un écran de PC ou un téléviseur pour y être totalement cachée. La machine ne semble pas fanless, la présence d’un Core i3 avec 15 watts de TDP explique probablement ce choix. L’engin est alimenté par un bloc d’alimentation externe de 65 watts classique.

Une seconde version de la machine est livrée d’emblée avec 8 Go de mémoire vive sous le nom de Acer Chromebox XXI-i38KGM pour 399.99$. Aucune trace de cet engin pour le moment en France.

Merci à Emmanuel pour l’info

10 commentaires sur ce sujet.
  • 6 mars 2015 - 19 h 00 min

    ‘LLo,

    Par curiosité, ça en bouffe combien des 16 Go, le « poolpe chromé » ?

    Répondre
  • 6 mars 2015 - 19 h 52 min

    Plutôt osé le prix pour le chromebox
    Hormis la puissance du processeur pas grand chose dans la boite .
    Un petit 16 Go de stockage pour le système .
    Pour quelques dizaines d’euros de plus la machine pourrai offrir 160 Go et un Windows .
    Bref pas d’intérêt en comparaison d’une autre machine e moins puissante mais a 150 euros sous Windows.

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 8 h 23 min

    Pas besoin d’ethernet gigabit pour lire des videos en 1080p/ac3. Un simple CPL 200mbits suffit. Et je parle de ce qui tourne chez moi tous les jours.

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 8 h 25 min

    Fatiguant les commentaires sur le prix. il est tout à fait normal. A 60€ le disque dur de 1Go c’est pas ça qui va grever le prix tant qu’on reste en mécanique. Une ma

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 8 h 28 min

    Fatiguant les commentaires sur le prix. il est tout à fait normal. A 60€ le disque dur de 1Go c’est pas ça qui va grever le prix tant qu’on reste en mécanique. Une machine de bureau classique avec core i3 d’entrée de gamme c’est 380-400€. 150€ en neuf ça n’existe pas!
    Quant à la capacité de stockage, c’est un faux problème comme d’ailleurs les fonctionnalités « en ligne » de ChromeOS. Un PC sous windows pas connecté au net ça sert à rien à beaucoup de monde aussi.

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 10 h 52 min

    @Daniel Yep, un brin d’accord, par contre « l’empreinte stockage » de ChromeOs, vu que c’était la question de mon premier comm & que je n »en ai jamais croisé (ceci expliquant cela), ça m’intéresse toujours ;-)

    Répondre
  • 7 mars 2015 - 12 h 30 min

    « 16 Go de stockage interne » ils font quand même tout ce qu’ils peuvent pour forcer les gens au tout en ligne, ok ça correspond a l’adn de Google, mais pas au mien. Dans deux mois ils solderont ces machines pour pas grand chose comme les chrome books qu’on a vu passer.

    Répondre
  • 8 mars 2015 - 7 h 47 min

    Encore un « Minitel by Gogole »… Retour vers le futur, sans les gros pixels!

    C’est au final les constructeurs qui ne voient pas le filon de monter ca avec un vrai SSD (mSata/M.2) qui sont idiots. Pour quelques € d’économie ils ne peuvent même pas viser les utilisateurs qui voudront y installer autre chose que la sonde de google sur son réseau.

    Répondre
  • 8 mars 2015 - 14 h 31 min

    Perso ,je maintient qu’a 350 euros car en général en France le prix US en dollars correspond a celui en euros c’est cher pour du Chrome OS .

    Quand je parle d’une machine a 150 euros voir 200 je fais plutôt référence a une Minis Z 64 certes sous Atom mais pour du surf sur le net a ton besoin de plus ?

    Osez un stockage de données aussi minable que 16 Go c’est du foutage de gueule pas autre chose .

    Si le chinois moyen peut offrir 32 Go et Windows ,je pense qu’une marque peut offrir ce minimum de stockage .

    Le marché maintenant est assez bizarre lui aussi par exemple des HP type Nuc bradé a 150 euro avec le système Chrome .

    En face plein de solutions a base de Windows pas spécialement homogènes .

    Je pense pourtant que pour 350 euros voir 400 ont devrai pouvoir bénéficier d’un petit PC sympa pour un usage bureautique sans pour autant disposer d’une tour moche et bruyante .

    Chrome OS ou Android peut être un jour un concurrent sérieux a Microsoft si il oublie de fliquer la planète .

    Répondre
  • 10 mars 2015 - 1 h 25 min

    @ptitpaj:

    pour une machine de cette finition où tu te concentres uniquement sur ta tâche et non de la gestion…. c’est très peu cher payé

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *