A l'intérieur de la Microsoft Surface RT

A l’intérieur de la Microsoft Surface RT

iFixit ne s’est pas privé de se faire plaisir… le site US qui analyse le matériel Hi-Tech comme Leonard de Vinci analysait les humains en son temps, en les ouvrants pour voir comment c’est fait dedans, à désossé la Microsoft Surface RT.

Il faut enlever 17 vis Torx T5 pour ouvrir la bestiole. La note de « réparabilité » donnée par iFixit n’est clairement pas bonne. Avec une de 4/10, le site US met le doigt sur un aspect désormais totalement négligé par les constructeurs, l’accès aux composants. Le surface RT ne pourra pas être réparée ni bidouillée par un particulier et, à terme, l’usure normale de certains composants comme la batterie, la condamne a se transformer en déchet.

 Il ne faut cependant pas renier le travail accompli par Microsoft sur cette Surface RT : L’objet est franchement bien construit, impressionnant de finesse et très bien exécuté.

 On remarque qu’encore une fois c’est la batterie (fabriquée par Samsung) qui occupe le plus de place dans l’engin, obligeant le constructeur a se déployer autour d’elle dans de longs éléments de cartes qui étalent les composants au maximum et servent à positionner la connectique.

La pièce maîtresse de la machine est cette carte : Elle embarque la logique de la surface RT et ressemble évidemment beaucoup à ce que l’on connait au sein des tablettes Android. C’est peu ou prou le même matériel embarqué :

  • En rouge on reconnait la puce de NVIDIA, le Tegra 3
  • En orange les 32 Go de mémoire NAND signée Samsung
  • En Jaune la mémoire vive DDR3 de 2 Go signée Micron
  • En turquoise un processeur Texas Instruments qui gère l’énergie de la machine
  • En Bleu une puce Wifi MIMO signéeMarvell
  • En violet une puce audio Wolfson qui a l’air assez performant

iFixit donne beaucoup d’informations supplémentaires sur la Surface RT et les images proposées montrent un grand effort de protection des composants. Parmi les curiosités relevées, la présence de 3 haut parleurs. Les 2 stéréos sont habituels mais le troisième larron ne serait là que pour gérer des sons « accessoires » qui ne passerait pas forcément par Windows RT mais par une interprétation plus brute : Le bruit qui indique la connexion de la tablette à son clavier de protection magnétique par exemple.

Source: iFixit

2 commentaires sur ce sujet.
  • 31 octobre 2012 - 18 h 24 min

    je comprends leurs envie de faire de la tablette l’ordi du future y a pas grand chose à assembler. Sa doit marger à mort voir les smatphones tegra 3 a 125 euros.

    Répondre
  • 31 octobre 2012 - 19 h 47 min

    2Go de RAM nécessaires pour Windows RT :D ceci explique cela…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *