A 18 ans elle invente un condensateur qui recharge un smartphone en 30 secondes

A 18 ans elle invente un condensateur qui recharge un smartphone en 30 secondes

Imaginez un super condensateur capable d’accepter une charge ultra rapide et d’offrir ensuite l’autonomie normale d’une batterie de smartphone ou de tablette. Eesha Khare, 18 ans, étudiante américaine, vient de présenter un prototype de ce condensateur à l’Intel International Science and Engineering Fair

Avec ce dispositif elle se place sur le podium des participants réconpensés par Intel et se voit remettre un chèque de 50 000 $. Une somme rondelette qui lui offrira sa première année d’université à Harvard.

Son « super-condensateur flexible à haute performance » offre la capacité à l’appareil qui en est équipé de se recharger en 20 à 30 secondes puis de se décharger comme une batterie traditionnelle. Sans effet mémoire, ce condensateur offrirait en outre une excellente résistance dans le temps face à la multiplication des cycles qui finissent par endommager les batterie. Le super-condensateur résistera en effet à 10 000 cycles de charge ce qui est dix fois supérieur aux batteries Lithium-Ion traditionnelles.

Eesha Khare

Se focalisant sur un concept de stockage d’énergie réduit au minimum d’espace possible, la jeune femme a mis au point une solution qui la classe seconde au palmarès du concours Intel ou s’étaient inscrits quelques 1600 participants de 70 pays.

Jugeant sa technologie extrêmement flexible, Eesha Khare estime qu’elle serait tout aussi exploitable sur un smartphone qu’un portable, un appareil photo ou même un véhicule. Si cela pouvait se concrétiser, cela signifierait non seulement une solution extrêmement pratique pour les utilisateurs – on imagine ce que cette technologie apporterait une fois couplé à un système de recharge sans fil – mais également très écologique puisque cela permettrait de ne changer de batterie qu’au bout de 10 000 cycles au lieu de 1000.

Cette invention rappelle la fameuse batterie au graphène qui propose des capacités similaires dont on parlait en Mars dernier. Si l’une des deux inventions arrivait réellement sur le marché, le monde de la mobilité mais aussi des transport pourrait être véritablement bouleversé.

Le gagnant est un Roumain de 19 ans du nom de Ionut Alexandru Budisteanu, il a créé un système de voiture autonome low-cost permettant de de diriger un véhicule standard via une intelligence artificielle pour un investissement de 4000$.

Plus d’infos sur le site d’Intel.

57 commentaires sur ce sujet.
  • 23 mai 2013 - 19 h 02 min

    …que de mauvaise foi ici sur une invention qui peut s’avérer prometteuse…

    Certains mériteraient d’avoir des Smartphones à batterie NiCd…

    Répondre
  • 24 mai 2013 - 9 h 39 min

    @tous : vous me faites penser aux acteurs (excellents) de la série the big bang theory, Sheldon en particulier XD …

    A voir pour ceux qui connaissent pas !

    Répondre
  • 24 mai 2013 - 12 h 11 min

    Pour avoir travailler dans un labo il y a déjà quelques années, les super condensateurs existent depuis longtemps et sont utilisés dans les hybrides électriques. Ils ont d énormes capacités de décharge et une grand capacité de stockage. J’ai du mal à comprendre ce qu’elle aurait inventé. Ça s appelle du plagiat…

    Répondre
  • 24 mai 2013 - 12 h 15 min

    On parle de la composition de l’anode : des nouveaux matériaux qualifiés.
    A voir si le ratio Performances/Prix sera meilleur que les autres en cours de développement…
    Les Super Condensateurs existent depuis un moment mais leur composition varie et peut être améliorée pour de meilleures prix/performances/encombrement.

    Répondre
  • 6 juin 2013 - 17 h 43 min

    Le journal « Business Insider » vient de demander à Intel de modifier le descriptif concernant le supercondensateur créé par Eesha Khare :
    « No, You Won’t Be Able To Charge A Cell Phone In Under 30 Seconds Anytime Soon »
    http://www.businessinsider.com/supercapacitors-to-charge-cell-phones-2013-6

    En effet, le supercondensateur d’Eesha Khare est loin d’être capable de stocker autant d’énergie qu’une batterie de smartphone.

    Comme disait Ptit_Philou concernant le supercondensateur d’Eesha Khare, les détails sont là :
    http://www.supercondensateur.com/article24/une-lyceenne-ameliore-capacite-supercondensateur

    Par contre, les supercondensateurs sont vraiment prometteurs car d’autres scientifiques font beaucoup mieux qu’Eesha Khare.
    Encore tout récemment, un supercondensateur ayant une densité d’énergie de 391 Wh/Kg vient d’être créé ! Mieux qu’une batterie Li-ion :

    http://www.supercondensateur.com/article25/recherches-supercondensateur-avancent-tres-vite

    Répondre
  • 24 septembre 2014 - 4 h 46 min

    […] A 18 ans elle invente un condensateur qui recharge un smartphone en 30 secondes. Imaginez un super condensateur capable d’accepter une charge ultra rapide et d’offrir ensuite l’autonomie normale d’une batterie de smartphone ou de tablette. […]

  • 2 février 2016 - 3 h 07 min

    Si la technologie existe et qu’elle est transposer à la mobilisation temps de charge rapide et décharge normale d’une batterie je me démarre dans le fast food service à l’auto avec quick charge gratuit…. hihihi
    un monde de consommation axé sur une énergie propre=économie saine ainsi que la santé biologique= éconologique  »un nouveau monde »

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *