2 nouveaux processeurs Intel Haswell pour Septembre

2 nouveaux processeurs Intel Haswell pour Septembre

En plus de la longue liste de processeurs Haswell déjà existante, Intel s’apprête a en proposer deux supplémentaires à destination des machines hybrides avec le Celeron 2980U et le Core i5-4300U. Deux puces basse consommation avec des TDP de 15 watts quidevraient sortir en masse au quatrième trimestre.

Le Celeron 2980U est un double coeur cadencé à 1.6 GHz qui devrait proposer des performances entre l’actuel Celeron 1017U et le 1037U. avec 2 Mo de mémoire cache L2, il embarquera un circuit graphique interne signé Intel cadencé à 200 MHz pouvant passer à 1 GHz en mode turbo. La puce embarquera un contrôleur mémoire DDR3-1600. son TDP sera de 15 watts.

Intel Core i5

Le processeur Intel Core i5-4300U sera bien entendu bien plus performant tout en restant dans la même fourchette de dissipation thermique de 15 watts : C’est un double coeur multi-threads cadencés à 1.9 GHz capable de grimper à 2.9 Ghz en mode Turbo Boost. Il dispose de 3 Mo de mémoire cache L2 et gérera de nombreuses instructions spécifiques supplémentaires que le Celeron. sa partie graphique restera cadencée à 200 MHz à la base avec une option Boost à 1.1 GHz.

De quoi construire des engins hybrides et facilement intégrables offrant des performances honorables dans une enveloppe thermique réduite. Aucun indice de prix n’ayant été dévoilé à leur sujet, difficile de spéculer sur la manière dont Intel les positionnera sur le marché.

Source : CPU-World via EeeVolution

10 commentaires sur ce sujet.
  • 7 août 2013 - 15 h 57 min

    Bof, encore une pirouette pour limiter la dissipation, faire tourner le chipset graphique (jamais très brillant chez Intel) à 1/5 de sa fréquence. Le proc ne gèrera pas non plus plus de 2Go, sera emputé de ses instruction de virtualisation ou que sais-encore. Tout est bon pour ne pas laisser la place à ARM.

    Répondre
  • 7 août 2013 - 18 h 56 min
  • 7 août 2013 - 22 h 25 min

    Des processeurs avec un mode de fonctionnement bench de puissance et un autre bench de consommation ?

    Répondre
  • 7 août 2013 - 23 h 24 min

    @Pascal
    Je ne sais plus comment Intel appelle ça, mais effectivement, l’indication de TDP est calculée en fonction de l’usage moyen d’un utilisateur lambda et plus du tout indicative de la puissance maximale… Ceci dit, les céleron n’ont pas de turbo et au maximum le HD graphics tourne à 1.1 GHz.

    Répondre
  • uko
    8 août 2013 - 1 h 52 min

    @Baldarhion:
    Tu fais probablement référence au SDP (Scénario Design Point) d’Intel, qui me semble être avant tout un moyen subtil de se foute de la gueule des clients. Ceci dit, ils font toujours la différence avec le TDP, et je pense que Pierre parle bien ici de 15W de TDP réel et non de SDP foireux.

    Il y a sur Wikipedia un tableau assez bien foutu qui détaille les différents modèles et leurs scénarios de conso, dans lequel les 15W de TDP réel reviennent régulièrement:
    http://en.wikipedia.org/wiki/Haswell_%28microarchitecture%29
    On voit bien dans la partie « Mobile processors » les différentes options de consommation prévues: Du SDP au simple downclock en passant au fonctionnement normal (Nominal TDP) pour enfin arriver au mode turbo, avec des consommations qui vont du simple au double.

    Ce qui me dérange avec les annonces de SDP, c’est que les performances annoncées ne correspondront jamais à ce scénario. On nous « vend » donc du processeur 6W en mettant en avant les performances qu’il est capable d’atteindre en tournant à 12W, ce qui me laisse cette désagréable impression d’être pris pour un pigeon (tout comme les pubs pour les téléphones portables à 1€ vendus en réalité 800€ dans le prix de l’abonnement lié, mais c’est un autre débat).

    Ta référence à l’Atom N270 m’intéresse, et en particulier la référence à son chipset associé. J’ai déjà entendu parler de la consommation des chipsets et de la révolution que représente la prochaine génération Broadwell, mais je ne me souviens d’aucun chiffre précis.
    Ton commentaire laisse à penser que le chipset d’un Atom N270 consommerait plus de 15W, est-ce que tu aurais plus d’infos sur le sujet ?

    Je suis aussi curieux de savoir quel TDP réel peut être dissipé de manière passive et sans système avancé de radiateurs ou de caloducs. J’ai toujours pensé que la valeur tournait dans les 3-6W, mais je ne prenais jamais en compte la conso du chipset. Si tu as des infos et des sources, ça m’intéresse :)

    Répondre
  • 9 août 2013 - 16 h 31 min

    @Uko
    Je me suis replongé dans les archives intel, et tadaaaa : il semblerait que j’ai été bien vilain avec l’atom N270:

    – L’atom N270 consomme… 2W… Par contre, le chipset (i945SE) consomme 17W (et d’ailleurs sur mon acer A110, c’est le chipset nord (donc le i945) qui est refroidi, l’atom dissipant son peu de chaleur sur une plaque de métal qui sépare la carte mère du clavier :p

    Le southbridge pour sa part consomme environ 3 W, ce qui fait 22W au total pour le N270+Chipsets.

    Le celeron lui par contre intègre la totalité du Nothbridge et de ce coup, les 15W annoncé sont réellement super intéressants.

    En 2005, on disait qu’on ne peut rien dissiper de façon passive tant que le tdp est de 20W… Mais bon, à l’époque les ventirads supérieur à 1Kg et même les Rads sans ventilation, ça ne courait pas les rues.

    Les questions que tu poses me renvoient à de vieilles théories personnelles : 15W à dissiper OK, mais vu que les coeurs sont gravés en 14 nm, ces 15W sont concentrés sur une toute petite surface et je me demande si le heatspreader posé sur les CPU est efficace pleinement… Du coup, ce n’est peut être que 15W, mais vu la surface qui produit ces 15w est-ce réellement envisageable passivement d’envoyer cette chaleur sur un dispositif passif ?

    Mais, je cherche, je cherche sur Google ;) dès que j’ai une réponse valide.

    PS: le lien sur les atoms et ses chipsets, une généalogie de cette petite famille bien sympathique:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Intel_Atom

    Répondre
  • uko
    10 août 2013 - 1 h 31 min

    @Baldarhion:
    Tu ne t’es pas montré si méchant que ça, 22W c’est énorme par rapport aux 2W mis en avant par Intel pour le processeur.
    On peut même dire que ça fausse complètement les valeurs de référence des consommateurs, un peu comme ce qu’ils font en annonçant un SDP et en affichant des benchs qui utiliseront le TDP plein.

    Ta remarque concernant la dissipation du TDP en fonction de la taille est intéressante, mais difficile d’en imaginer l’impact réel. Finalement, une simple feuille de cuivre un peu plus large ne suffirait-elle pas à étaler la chaleur et rétablir l’équilibre efficacement ?

    Je vais creuser du côté de la consommation de tablettes qui ont tendance à chauffer, histoire mieux établir la limite de TDP dissipable dans une tablette.

    Répondre
  • uko
    10 août 2013 - 3 h 04 min

    @Baldarhion:
    Bon, quelques infos en vrac:

    – Une Nexus 10 en full load consomme 10-12W (machine complète)

    – Un iPad 4 Full load consomme 12W (machine complète)

    – Le Cortex A15 pourrait monter à 8W, mais serait bridé à 4W-5W pour un usage en tablettes.

    – Le N270 qui passait assez mal en fanless sur le Dell Inspiron Mini ne consommait en fait que 11,8W si j’en crois le tableau des consommations fourni sur ta page Wikipedia (finalement si, tu t’es bel et bien montré méchant avec ce pauvre N270!):
    Atom N270 (Diamondville) + i945GSE + ICH7-M => 2,5 W + 6 W + 3,3 W = 11,8 W

    – Les netbooks fanless d’Asus embarquaient des N2600 à la consommation bien plus raisonnable de 5,5W:
    Atom N2600 (Cedarview) + NM10 => 3,5 W + 2 W = 5,5 W

    Pour remettre les choses en perspective, il faut noter que les netbooks doivent aussi dissiper la chaleur de la batterie et du SSD, qui ne sont pas pris en compte dans les chiffres affichés. En revanche, ils sont plus épais et mieux aérés que des tablettes.

    Il semblerait que globalement, un objectif de 5-6W soit le maximum acceptable pour le couple processeur + Chipset dans une tablette 10″ passive fine et sans aérations. Ce qui expliquerait les efforts développés par Intel pour proposer les 4200Y et 4010Y avec une option de bridage « SDP » à 6W pour les tablettes 10″ fanless.
    Ainsi qu’un Atom N2805 dual core qui resterait à 4.5W j’imagine dans le but d’embarquer sur les smartphones ou des tablettes 7″ (les autres Bay Trail passent à 7.5W et 10W)

    Il me semble difficile au vu de ce qui se fait déjà de voir arriver des Haswell à 15W dans des tablettes 10″, ce qui m’amène à me poser des questions sur la solution qui sera retenue par MS pour sa prochaine génération de Surface Pro: Fanless or not Fanless ?

    Répondre
  • 11 août 2013 - 17 h 27 min

    Si tout va bien, les modules eMMC devraient connaître une vive amélioration de leur performance à ce que j’ai lu à droite à gauche, avec un peu de chance, un constructeur malin permettra d’avoir accès au module eMMC pour pouvoir le remplacer et là on aura déjà un problème de moins à dissiper :p

    Je crois même qu’on peut commencer à trouver des modules eMMC au format SD… Quand je repense à mon Alice 32, je me dis quand même qu’on a bien progressé !

    Répondre
  • 11 août 2013 - 17 h 35 min

    Et oui, j’ai été méchant avec mon bon vieux N270… Ceci dit, il a eu droit à un démontage complet (+1GO de RAM et un SSD (1,3 » au format IDE en ZIF) tout neuf… C’est devenu une réelle bombe sous Lunbuntu (toute proportion gardée) Par contre, ça chauffe toujours autant au niveau du chipset….

    Et je l’ai offert à un proche…… Prétexte à trouver mon nouveau Précieux ! Et à continuer à r^ver à la machine idéale… J’attends Kabini avec impatience…..

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *