2 nouveaux processeurs ARM chez AllWinner

2 nouveaux processeurs ARM chez AllWinner

AllWinner n’a pas forcément bonne réputation, les tablettes équipées de ses puces sont souvent sur le segment entrée de gamme. La marque Chinoise a assuré une bonne partie de la production de processeur entrée de gamme qui inonde encore actuellement le marché. Mais cette image pourrait changer alors que les AllWinner A20 et A31 s’appretent à sortir

Au menu des puces plus performantes, remises au goût du jour et surtout toujours abordable puisque c’est la stratégie de la marque. Avec son AllWinner A10, un simple coeur Cortex-A8 souvent fort peu cadencé et mal accompagné de 512 Mo de mémoire vive, le fabricant ne pouvait pas franchement briller sur le marché actuel. Les ventes se sont d’ailleurs estompées maintenant que plusieurs autres licenciés ARM proposent des engin double et quadruple coeur en Cortex A9 à des prix très bas.

La réaction ne s’est donc pas fait attendre et 2 nouvelles puces sont annoncées. Il ne s’agira pas de très haut de gamme non plus, AllWinner vise encore et toujours le bas du marché actuel en fournissant juste ce qu’il faut de performances pour ne pas perdre toute sa clientèle.

Le AllWinner A20 sera un double coeur, en Cortex-A7 qui, comme son nom ne l’indique pas, est plus performant que le AllWinner A10 mais moins que les Cortex-A9 que nous connaissons acutellement. Il disposera de 512 Ko de mémoire cache et embarquera surtout la même partie graphique que les Cortex-A9. A savoir un Mali-400MP2 capable de décoder correctement les flux audio et vidéo. Les possesseurs de machines sous AllWinner A11 actuels, les Cortex-A8 donc, se sont vite rendus compte des limitations de la puce en matière de multimédia.

Le raz de marée AllWinner A20 devrait être très rapide sur tout l’entrée de gamme puisque cette puce est physiquement identique à la précédente (BGA444) et pourra donc être remplacée au sein des mêmes tablettes sans rien avoir a transformer. Attendez vous donc à une première vague de produits médiocres embarquant cette puce mais avec toujours peu de mémoire vive, peu de stockage et de mauvais écrans. Le temps d’écouler les stocks.

Cette puce reprend beaucoup des annonces faites pour la A10 de la marque, promesses jamais tenues réellement en pratique commel e 2160p en résolution de sortie ou la gestion du format BluRay. il est fort possible qu’elles soient équipées materiellement pour le faire mais qu’aucune licence d’exploitation n’aie jamais été payées par le fabricant.

 

   

Une autre puce fera également son apparition, le AllWinner A31, une quadruple coeur toujours en Cortex-A7 avec 1Mo de mémoire cache et équipé d’un circuit graphique PowerVR SGX 544. La puce est particulièrement douée semble t-il pour le travail vidéo avec la possibilité de décoder de la vidéo HD h.264 4k. Un format peu supporté en HDMI chez les tablettes noname et jamais atteint sur les écrans. Les tablettes ainsi équipées, ou les clé-PC du même genre, pourraient donc trouver un public séduit par les possibilités multimédia de la puce.

Cette seconde version me parait plus hasardeuse pour la marque puisque des fabricants comme Rockchip annoncent produire des quadruple coeur bien plus performants sur le marché Lowcost dés aujourd’hui. Cette puce n’étant pas « retro-compatible » avec les anciennes avec un format BGA609. Cela veut dire que AllWinner devra trouver un appui auprès des constructeurs pour commercialiser son nouveau moteur. AllWinner a donc déployé toute une armada de produits qu’il sera possible d’exploiter avec la A31 et promet même une compatibilité de Windows 8 et Android 4.2.

Source : AllWinner

12 commentaires sur ce sujet.
  • 11 décembre 2012 - 9 h 36 min

    Je me demande si arm ne suit pas la même démarche inflationiste qu’intel avec des machines toujours plus puissantes et finalement on perd l’autonomie promise qui fait part égale avec les netbooks sous atom. Moi je m’attednais à des machines avec 24 heures d’autonomie de bonnes perfs et un format très réduit. Il en reste quoi ?

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 10 h 34 min

    C’est une question intéressante, et je n’arrive pas a trouver de réponse directe: comment se répartit la consommation électrique d’une tablette ?
    Empiriquement, j’ai l’impression que l’écran consomme le plus, suivi par les radios, suivi par le GPU si on joue… et que le CPU est un peu marginal dans tout ca, surtout avec les nouvelles finesses de gravure et les multi-coeurs, plus faciles a « ralentir » que les mono/bi-coeurs, et avec la mise en sommeil des qu’il n’est plus sollicité.
    Pierre, est-ce que par chance un de tes contacts chez les fabricants pourrait nous éclairer un peu (mais pas trop, on voudrait pas bouffer toute sa batterie :-p) ?

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 10 h 34 min

    Pierre, tu confonds Allwinner A10 (le SoC) avec le Cortex. Il n’y a pas de Cortex A10 chez ARM ;)

    Actuellement, ils utilisent dans le SoC A10 un processeur Cortex A8 de chez ARM. Un truc assez ancien, qui consomme pas mal et est pas très performant. Le gros défaut du Cortex A8, c’est qu’il n’existe pas en dual core.

    Le Cortex A7 intégré dans les nouveaux SoC, c’est une puce qui consomme très peu (2 à 3x moins) et offre 95 % des performances d’un Cortex A8. L’avantage c’est qu’on peut en mettre deux ou quatre sans soucis et que le processeur est très compact.

    Le Cortex A9 utilisé notamment chez Rockchip, c’est plus rapide (environ 25 % de plus qu’un Cortex A8 à fréquence identique) et ça consomme plus.

    De plus, au niveau GPU, Allwinner joue sur les mots : ils indiquent un PowerVR SGX544MP2 avec « 8 cores logiques », c’est un peu foutage de gueule : c’est les unités internes. Un SGX544MP2, c’est pas mal, c’est ce que propose l’A5 d’Apple notamment, mais ça reste un GPU à deux cores dans l’absolu, pas 8 (merci le marketing)

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 10 h 36 min

    @Dadoo:

    Les derniers core consomment très peu (genre le Cortex A7) mais ils ont le même souci qu’Intel : si on veut de la performances et de l’efficacité, ça consomme. Un CPU simple consomme peu parce qu’il est simple (et en corollaire souvent peu performant).

    Mais bon, ce qui consomme c’est l’écran dans une tablette ou un smartphone

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 10 h 52 min

    … il reste la course à la puissance…

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 13 h 36 min

    C’est l’écran qui consomme le plus, mais aussi la stratégie des appareils qui n’est pas adaptée à une utilisation mobile. Il y a tout à revoir. Par exemple j’ai une liseuse sous android en interne et écran e-ink qui allume le wifi et l’éteint après chaque requète, qui coupe le processeur quand l’utilisateur consulte une page etc. Les appareils mobiles téléphone et tablettes sont connectés en permanence (c’est mieux pour les pubs google et le tracking des utilisateurs) et coupent le rétro-éclairage sans arrêt au dépend du confort.

    L’encre électronique progresse tehcniquement car la vitesse de refresh augmente et aussi logiciellement car les pilotes sont capables de re rafraicihir qu’une portion de l’écran. On arrive même à scroller du contenu.

    Moi aucun périphérique sous arm d’aujourd’hui ne me tente vraiment. Je veux un truc sans fil à la patte.

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 13 h 54 min

    @Dadoo: Impossible d’avoir des infos sérieuse sur les conso des écrans IPS et autres. C’est tabou :/

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 17 h 29 min

    « PowerVR SGX 544 8 coeurs »

    C’est totalement impossible, il n’éxiste juste pas, le dernier TI 4470 a un SGX544 1 coeur …

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 21 h 36 min

    @kantfredo, lis la réponse de dandu il a aussi « dénoncé » l’ambiguité sur laquelle joue le fabricant.
    Mediatek, Rockchip, Allwinner…. Ils sont fort ces asiatiques, on n’a vraiment aucune chance d’être compétitif sur ce terrain, nous, européens. Il n’y a que ARM et les fondeurs (eux aussi asiatiques) qui s’en mettent plein les fouilles avec ça!

    Répondre
  • mj
    12 décembre 2012 - 2 h 39 min
  • 14 décembre 2012 - 19 h 29 min
  • 7 octobre 2014 - 16 h 35 min

    […] a donc choisi un fabricant moins en vue que Qualcomm, Nvidia ou Samsung et l’implantation du AllWinner A31 permet à la marque de tirer le prix vers le bas. Le SoC embarque 1 Mo de mémoire cache et un […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *