TEST ZOTAC ZBox EN760 : Partie 1 Présentation

La Zotac ZBox EN760 poursuit dans la grande tradition des minimachines du constructeur : Une boite minimaliste percée de toutes parts d’une riche connectique et livrée avec un Bundle très étoffé. La différence se fait peut être au niveau du choix des composants.

Zotac est un des pionniers du monde des minimachines. Ses séries Nano et ZBox sont des exemples de miniaturisation et de distribution matérielle, lancés bien avant l’arrivée de processeurs et de composants parfaitement taillés pour cet usage.  La marque a beaucoup appris avec les précédents processeurs, notamment à trouver des solutions de ventilation discrètes et peu encombrantes. L’arrivée de puces plus efficaces pourrait l’aider à parfaire sa proposition. C’est en tout cas ce que promet la Zotac ZBox EN760.

Énième rejeton d’une prolifique lignée la ZOTAC ZBox EN760 ne renouvelle pas son châssis avec un design déjà vu et revu sur d’autres déclinaison de ce concept. L’idée du fabricant est plutôt de revisiter ses capacités et de mettre à jour ses composants internes avec ce qu’il promet être une solution à la fois performante et silencieuse.

ZOTAC ZBox EN760

Processeur : Intel Core i5-4200U double cœur 4 threads cadencé de 1.6 à 2.6 GHz avec 3 Mo de cache
Chipset graphique : Intel HD 4400 cadencé de 200 à 1000 MHz
Chipset graphique secondaire : Nvidia GeForce GTX 860 Mo avec 2 Go de mémoire dédiée.
Mémoire vive : 2 slots libres DDR3L (16 Go maximum)
Stockage : 1 emplacement 2.5″ SATA 6.0 Gb/s – 1 emplacement mSATA 6.0 Gb/s
Unité Optique : Aucune
Réseaux: Wi-Fi 802.11 AC / Bluetooth 4.0 / Ethernet Gigabit
Connectique façade : 1 USB 3.0, 1 lecteur de cartes SDXC, 1 port casque, 1 port micro, 1 capteur infrarouge
Connectique dos : 2 ports USB 3.0, 1 HDMI, 1 DVI, 1 adaptateur DVI vers VGA fourni, 2 Ethernet, 1 SPDIF Optique, Prises antenne Wifi et Bluetooth.
Connectique côté : 1 port USB 3.0 sur partie supérieure.
Audio : Stéréo sur jack. 8.1 sur HDMI et sortie optique SPDIF.
Alimentation : Externe type portable avec Led
Poids: 1038 grammes
Encombrement : 210 x 198 x 49 mm
Système d’exploitation : Pilotes Windows 7 / 8 / 8.1 sur DVD et Clé USB
Logiciel embarqué : aucun
Prix public : 499.90€

Les plus :

  • Machine fort peu bruyante avec un SSD
  • Performances en jeu remarquables
  • 2 emplacements de stockage interne (2.5 pouces et mSATA)
  • installation et montage simple et clé USB pour les pilotes !
  • Bundle très fourni et de qualité

Les Moins :

  • Pas de télécommande livrée
  • Coque salissante en plastique noir laqué
  • Prix un peu élevé face à la concurrence

Du beau monde dans une boite de sardines ! les composants choisis par Zotac sont plutôt haut de gamme  et surtout coexistent dans un châssis aux dimensions plus que modestes, 18.8 cm de côté pour 5.1 cm de large. Un engin  de ce calibre devait se contenter, il y a encore peu de temps, d’un processeur bien moins performant avec un chipset graphique intégré. L’Intel Core i5-4200U et ses 15 watts de TDP associés à un chipset graphique Nvidia GeForce GTX 860M conçus avant tout pour les portables permettent de changer la donne et offrent ici de belles perspectives.

     

On retrouve donc pour commencer et fort logiquement une alimentation externe assez imposante : Il faut alimenter tout ce beau monde. Si le voltage est classique avec 19.5 volts, c’est un ampérage bien supérieur à nos habitudes qui est délivré ici : 6.15 ampères. Pour autant, même si elle est bien plus grosse que l’alimentation d’un portable classique en 11 ou 13 pouces, elle est relativement fine et ne chauffe pas d’un poil. Une solution qui propose en outre un fonctionnement parfaitement silencieux sans même l’ombre d’un sifflement électronique. Le câble secteur fait bien entendu partie du package.

   

Le bundle de Zotac comprend une traditionnelle documentation multilingue – dont le Français- qui explique en détails les diverses manipulations à effectuer après l’achat et détaille autant les composants installés que la connectique de l’appareil. La doc est importante puisque la marque propose par défaut un engin sans mémoire ni stockage. Il vous faudra donc passer à la caisse pour acheter de la RAM en DDR3L et de quoi enregistrer vos données pour démarrer la machine. Enfin, un DVD contenant les pilotes nécessaires à l’installation de Windows 7/8/8.1 est livré.

DVD ? Oui DVD, comme d’habitude ce support fort peu cher est privilégié pour l’installation de cette machine pourtant dépourvue de lecteur optique. Il vous est possible de copier les répertoires sur une clé USB afin de vous en servir sur la Zotac mais le constructeur propose également une clé USB en lecture seule comportant le même contenu que le support optique. De quoi installer la machine en 2 coups de cuillère à pot. Un beau geste qui évite d’avoir besoin d’un accessoire supplémentaire comme un lecteur DVD USB ou un second PC pour utiliser l’engin.

     

Le reste du bundle est impressionnant avec un premier dispositif permettant de maintenir la ZOTAC ZBox EN760 à la verticale. Classique, cette solution s’adapte parfaitement à l’engin qui est alors coincé dans une mâchoire munie de patins anti-dérapants.

L’autre solution pour garder le nettop sur son bureau est de faire confiance aux 4 patins en caoutchouc épais que l’on trouve sous la machine.

C’est probablement la solution la plus simple et la plus efficace encore qu’elle présente le  risque de boucher une partie de son système de ventilation ce qui pourrait des conséquences dramatiques pour la survie de l’engin.

   

Enfin, et c’est une des particularités des machines ZBox de Zotac, un adaptateur VESA très original est livré. Celui-ci permet de fixer la machine derrière un écran ou sur un pied compatible et propose aussi une solution d’arrimage sur un mur ou un panneau quelconque, typiquement un côté de bureau. Cette solution mise en avant depuis longtemps par la marque permet à la ZOTAC ZBox EN760 de se faire totalement oublier. Un système de pressions permet de bloquer ou débloquer 2 attaches qui viennent retenir l’unité centrale là où vous le souhaitez

Cet accessoire bien construit reprend également la forme du pied de la machine pour bloquer l’ensemble. Une solution très efficace puisqu’elle permet de manipuler facilement cet engin et de pas perdre l’avantage de  sa compacité. Fixé au dos d’un écran, un nettop devient forcément moins pratique à manipuler. Avec cet accessoire, il est possible de détacher la machine en quelques secondes et de la changer de pièce ou de lieu. Le plus long sera de défaire la connectique installée même si on peut la réduire au strict minimum avec un câble vidéo et un câble d’alimentation et laisser clavier et souris en mode sans fil.

    

La connectique est fournie et offre de belles propositions : Un bouton d’alimentation avec un clic bien distinct, on sait quand on a allumé la machine à coup sur.  Un capteur infrarouge est également présent même si aucune télécommande n’est livrée. Zotac en propose une en accessoire à 28€. Mais les  solutions classiques en infrarouge du monde PC sont toutes compatibles.

2 leds témoins de fonctionnement de l’engin renseignent sur son état et un port USB 3.0 est disponible pour accueillir rapidement un stockage à ce format. Un lecteur de cartes SDXC est également présent pour lire des cartes de haute capacité. Enfin, un double port casque et port micro pour brancher un casque micro est également disponible.

    

A l’arrière, peu de place perdue, un port d’alimentation bien placé sur le côté de l’engin qui fonctionnera avec le port coudé du câble pour ne pas encombrer le reste de la connectique. Un premier port d’antenne qui correspond au Bluetooth secondé par un autre port pour le Wifi AC situé de l’autre côté de la machine. A noter que ces ports sont protégés par un système de ressort empêchant l’intrusion de poussière dans la coque et qu’il faudra repousser légèrement avant de visser les antennes.

Un premier port de sortie vidéo en HDMI est présent, secondé par une sortie DVI. Un excellent choix puisque le bundle comprend également un adaptateur DVI vers VGA pour adresser un maximum de solutions d’affichage. La machine sait gérer 2 écrans en double affichage.

Deux autres ports USB 3.0 sont disponibles pour se connecter à des périphériques permanents, imprimante ou stockage par exemple. La solution Bluetooth reste à privilégier pour connecter le clavier et la souris afin de ne pas encombrer ces ports.

Suivent 2 ports Ethernet Gigabit, une solution intéressante pour adresser 2 réseaux différents avec par exemple, d’un côté vos données personnelles sous la forme de stockage réseau ou de NAS et de l’autre un accès à Internet. Enfin, une sortie optique SPDIF permettra de connecter l’engin sur un amplificateur à cette norme.

A noter enfin qu’un quatrième port USB 3.0 est disponible sur le haut de la machine lorsque celle ci est debout ou positionnée sur son dock VESA : Une solution efficace pour lui brancher une clé USB facilement par dessus l’écran sur lequel la machine est arrimée..

     

Sous la Zotac ZBox EN760, on découvre une énorme grille d’aération et en dessous un gros ventilateur, sur le côté un petit relief en creux permet de débloquer la coque qui s’ouvrira après avoir ôté les deux vis à main derrière le quatrième côté dans l’épaisseur de l’engin.

Cette solution permet d’ouvrir facilement et rapidement la machine. Le fait qu’elle soit livrée sans stockage ni mémoire vive force évidemment à le faire mais dans la pratique cela se révèle d’une facilité déconcertante. Encore une fois sur ce modèle, la version nue est plus intéressante que la ZOTAC ZBox EN760 en version Plus pré-équipée d’un disque mécanique et de mémoire vive: vous pourrez ainsi choisir des composants sur mesure et préférer un SSD par exemple.

A l’ouverture, on découvre un engin bien rangé et finalement assez ouvert compte tenu de sa toute petite taille. La partie gauche tout entière est constituée du dispositif de refroidissement actif de la machine. La partie droite abrite le stockage et les différents composants accessibles de l’engin. Sur cette image, pour vous repérer, la face avant est située à gauche (Vous pouvez distinguer le lecteur de cartes SDXC) et la face arrière sur la droite (On remarque une prise d’antenne en bas à droite). Sur le dessus, vous pouvez voir la prise USB 3.0 émerger tout à gauche du haut du SSD.

Le ventilateur est imposant, on ne connait pas sa marque mais il utilise les même méthodes que ceux d’un portable traditionnel : L’engin aspire de l’air frais de l’intérieur de la coque et le repousse au travers de très longues ailettes en aluminium. Ailettes qui collectent et exposent à une grande surface d’air frais pulsé la chaleur collectée par une base de dissipateur en cuivre pur.

     

Cette solution permet de distribuer efficacement la chaleur dégagée par le couple processeur et circuit graphique et devrait proposer un fonctionnement sans surchauffe de l’engin. A vrai dire, on a ici dune solution relativement confortable puisque l’épaisseur globale de la ZBox est de 51 mm et qu’il s’agit d’une solution mobile. Les portables arrivent à dissiper ce type de couple processeur-GPU dans 2 à 3 centimètres d’épaisseur et la Zbox EN760 devrait donc y parvenir facilement; reste à savoir la nuisance générée par cette solution, les portables ayant tendance à compenser leur faible apport d’air frais par une bruyante ventilation.

     

A droite, on retrouve un SSD dans l’emplacement 2.5 pouces 9 mm d’épaisseur de l’engin. Il se démonte très facilement avec l’emploi là encore d’une vis à main qui ne nécessite aucun tournevis pour extraire le support.

Le stockage 2.5 pouces est monté sur un petit châssis en plastique, qui se visse sur le boitier de la ZBox, une solution facile à mettre en oeuvre et à manipuler et qui ne laisse pas de place à l’erreur : Il est impossible de monter son disque à l’envers.

Le 2.5 pouces est au format SATA 6.0 Gb/s classique qui acceptera tout type de stockage de 7 à 9 mm d’épaisseur.

Sous le stockage, on découvre 2 emplacement So-Dimm de DDR3L 1600 qui peuvent embarquer jusqu’à 16 Go de mémoire vive. Là encore, l’accès est facile et accessible sans connaissance technique particulière. Il suffit d’acheter la bonne mémoire vive et de l’insérer dans les ports avant de démarrer la machine.

Le connecteur SATA est donc légèrement surélevé pour couvrir la mémoire vive. Zotac en profite pour glisser la pile du BIOS sous le connecteur. A côté de ce port, on découvre un second connecteur vide en bas à droite de l’image.

Il s’agit d’un port mSATA 6.0 Gb/s libre pour ajouter un second stockage dans la machine et qui ouvre de nombreuses solutions internes. On pourra par exemple choisir d’installer Windows sur un mSATA de 128 Go et de stocker des données sur un disque mécanique 2.5 pouce de plus grande capacité. Il est également possible de jouer avec 2 SSD différents pour une solution plus silencieuse.

     

Sous le mSATA optionnel, on retrouve une carte Wifi AC signée Intel disposant de 2 antennes : Une pour le Bluetooth et une pour le Wifi. A noter que l’intégration, la circulation et le positionnement des câbles des antennes sont excellents au sein de l’engin. Tout est parfaitement positionné, et collé par des straps en tissu: Le but du jeu étant de ne pas perturber les flux d’air au sein de la machine.

     

Quelques autres détails au sein de la ZOTAC ZBox EN760 montrent le soin pris par le fabricant pour l’ensemble de la construction de cette minimachine : Les ports sont parfaitement ajustés, les éléments ne se gênent pas les uns les autres et différentes solutions originales ont été mises en place pour éviter des câbles inutiles.

A noter également une bande de garantie qui empêche de démonter les vis pour extraire la carte mère de l’engin ! Impossible alors d’ôter le ventilateur ou le dissipateur, de défaire la carte sans endommager cette petite étiquette. Il faudra attendre la fin de la longue garantie pour jouer à ce petit jeu. Avec un produit garanti 2 ans par défaut et que l’on peut étendre à 5 ans de garantie en l’enregistrant auprès du fabricant il semble de toute façon pas vraiment nécessaire de vouloir jouer au curieux avec les composants avant un bon moment.

Cette Zotac ZBox EN760 semble être une excellente base de travail pour construire un engin performant, compact et relativement silencieux, il reste à voir ce qu’elle donnera dan la pratique, et là, la proposition Core i5 et GeForce GTX pourrait faire des ravages tant en terme de multimédia avec la prise en charge des fichiers vidéos les plus lourds mais aussi pour le jeu et le travail. Mise en avant comme machine de jeu, cette ZBox est une des plus chères du marché avec les 499.90€ demandés par Zotac mais elle semble parmi les plus complètes et évolutives également. Si son ramage se rapporte à son plumage et qu’en plus elle plane sans trop faire de bruit alors nous tenons là un engin qui peut vraiment faire grand bruit, dans le bon sens du terme, sur le marché des minimachines.

La suite du test vous présentera les performances de l’engin.

LDLC Vient de lister la machine en stock à 519.95€

33 commentaires sur ce sujet.
  • 16 juin 2014 - 20 h 53 min

    Personnellement je me demande si zotac va nous sortir une zbox avec les nouveaux APU kaveri !!!!
    Parce que la j’ai l’impression que ça va surchauffé sévère !!

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 21 h 01 min

    500 euros pour un barebone … un peu chero non ?
    J’imagine que le prix vient de l’integration d’un 2nd chipset graphic. Mais a quoi sert il (je me pose honnêtement la question, ce n’est pas sarcastique): inutile pour du bureautique et pas assez pour des gamers.

    Répondre
  • Bug
    16 juin 2014 - 21 h 46 min

    Merci pierre comme d’habitude une très belle présentation qui donne bien envie zotac fait de très bonne petite machine vivement la partie 02 du test :)

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 21 h 56 min

    @romain: Et bien en fait cela sert pour toute la panoplie de gens situés entre les Hardcore gamer et ceux qui veulent juste faire de la bureautique.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 23 h 05 min

    @romain:
    Peut etre pour le GPGPU ? Pour du montage video, retouche photo, ou alors pour de meilleurs filtres et option de post traitement video pour un media center.

    Répondre
  • 16 juin 2014 - 23 h 59 min

    @wul31: (très clairement oui :D )

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 10 h 36 min

    @romain: comme il a été dit précédemment, Il y a un bon nombre de personnes désireuses d’exploiter les options les plus gourmandes des solutions multimédias actuelles ainsi que de réaliser du montage vidéo. Mais je le vois dans mon entourage, des joueurs « casual » ne recherchant pas la performance pure mais des solutions s’approchant des consoles de salon, se rapprochent de ce genre de solution (carte graphique un lancement en « Big picture »).

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 10 h 52 min

    On est face à un beau produit et Zotac continue sur sa lancée !

    Ca fait plaisir de voir le mondes des nettop/barebone/NUC et autres Brix s’agiter autant en ce moment :)

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 11 h 06 min

    Et niveau lan sur du Counter Strike GO par exemple, ça tient la route?

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 11 h 33 min

    @Pierre :

    tu as le droit de démonter (exemplaire de sample ?) ? J’aimerais savoir comment c’est sous le ventilo : une carte mxm associée au CPU ?

    Pour la partie 2 ? Avec une idée de la chauffe/du bruit en charge type décodage htpc ou jeu video ?

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 12 h 24 min

    @ tous
    merci pour vos reponses, suis d’accord avec vous.

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 13 h 13 min

    A part le prix, c’est un sans faute pour ZOTAC. Voilà un engin que j’aimerais acheter. J’attends que les prix baissent un peu, car l’équiper avec 16 Go de RAM, DD classique + mSATA coute aussi! Mais au final voilà une SteamBox qui tient la route.

    Je hâte d’impatience de lire la suite avec les performances de la machine, la température et le bruit.

    Pierre, merci pour les photos du ventirad. J’airais bien aime de voir plus de photos avec le ventirad démonté.

    Répondre
  • 17 juin 2014 - 14 h 11 min

    @Pierre

    Le logo 4k mais pas de display port ? Ou c’est du hdmi 2.0 ?

    Répondre
  • 18 juin 2014 - 19 h 04 min

    […] devient de plus en plus importante. Je pense bien sur aux machines à base d’Intel NUC, de Zbox EN760 ou de cartes mères avec ce type de ports disponibles  sur le […]

  • 19 juin 2014 - 9 h 54 min

    Je rejoins l’avis de Piratu. A part le prix (un poil élevé) la machine est vraiment hallucinante. Vivement le reste du test :)

    Répondre
  • 20 juin 2014 - 0 h 12 min

    « Suivent 2 ports Ethernet Gigabit, une solution intéressante pour adresser 2 réseaux différents avec par exemple, d’un côté vos données personnelles sous la forme de stockage réseau ou de NAS et de l’autre un accès à Internet.  »
    @home ? ca sert a quoi
    la plupart du temps ton reseau local est derriere ma box internet donc pas de distinguo local/net
    en entreprise je veux bien

    Répondre
  • 30 juin 2014 - 0 h 42 min

    Pierre Lecourt peut tu me dire ou l’a tu acheté s’il te plait je voudrais également l’avoir :)

    Répondre
  • 30 juin 2014 - 2 h 25 min

    @damrod: Par exemple quand tu as des données que tu ne veux pas partager avec le reste de la maison. Si tes enfants ont un PC et qu’il utilisent le réseau local, tu ne veux pas forcément qu’ils accèdent à tes données persos, ni qu’ils touchent à tes sauvegardes…

    @DANY: Je l’ai eu en service de presse, je ne l’ai pas acheté. Il n’est pas dispo, je ferais un billet dés qu’il sera dispo.

    Répondre
  • 30 juin 2014 - 4 h 22 min

    Tu sait vers quel période à peu près il sera dispo ?

    Répondre
  • 30 juin 2014 - 17 h 18 min

    Tu sait à peu près quand il sera disponible ?

    Répondre
  • 1 juillet 2014 - 0 h 36 min

    Bonjours
    Utilisateur d ordi portable et joueur
    Cette petite boite peut convenir pour jouer sur ordi portable en streaming (steam avec windows pour le moment)
    Ou sur tablette Le jour ou on pourra steam le permettra
    Trop top
    Tu peut aller ou tu veux streamer ton jeux avec n importe récepteur
    Tout reste super transportable
    En fait on peut aussi le voir comme un gpu externe + stokage (si il peut fonctionner sans peripherique)

    Répondre
  • Yrt
    5 juillet 2014 - 16 h 02 min

    la suite la suite la suite !!! ^^

    Répondre
  • 17 juillet 2014 - 9 h 24 min

    La suite serait-elle prévue pour bientôt ?

    PS : http://goo.gl/Gxf5AP, comme quoi il vaut mieux un gpu mobile dans un si petit boîtier plutôt qu’un desktop qui sera bridé par une mauvaise dissipation

    Répondre
  • St
    22 juillet 2014 - 10 h 35 min

    bonjour,

    Pierre auriez vous une date pour la suite du test
    je suis sur le point de changer de machine… et celle-ci aurait pu être une alternative intéressante
    en fait, je bloque sur le CPU
    j’ai peur que ce soit lui le « goulet »
    avec un SSD, une bonne dose de RAM, une carte vidéo plus que correcte… il me semble trop léger…

    donc,… à quand la suite!!! :-)

    merci et bonne journée

    St

    Répondre
  • st
    26 juillet 2014 - 11 h 46 min

    bonjour,

    un peu surpris et déçu de l’absence de réponse.
    vous avez sans doute un tas de chose à faire, mais juste prévenir, qu’en fait, vous n’avez pas le temps de donner suite… cela me parait la moindre des choses

    bonne continuation

    Répondre
  • 26 juillet 2014 - 11 h 54 min

    @st: Oups, pas vu la question. Mmmh normalement c’est pour la semaine prochaine. Je bute sur une autre machine en test là.

    Répondre
  • 1 août 2014 - 15 h 00 min

    Bonjour Pierre et merci pour ce super test ;).
    Pourrez tu me dire si ça vaut le coup de prendre le zotac ou attendre la alienware Alpha.
    merci de ta réponse ;)

    Répondre
  • JB
    5 août 2014 - 12 h 45 min

    La suite! La suite!
    Super test en tous cas, très complet, de la belle ouvrage.
    merci! :)

    Répondre
  • 13 septembre 2014 - 21 h 56 min

    Merci pour cette présentation. Je suis très intéressé par ce Zotac afin de remplacer mon ancien Zotac HD-ND22. Savez-vous quand sera publié la suite du test ?
    Merci

    Répondre
  • 8 novembre 2014 - 11 h 10 min

    Tu n’aurais pas, par hasard, une petite vidéo de la partie utilisation en mode jeux à nous communiquer ? Même un « pré-rush » non finalisé ?

    j’avoue qu’à ce jour, en fouinant partout, cette ZBOX EN760 semble être un des meilleurs compromis en terme d’encombrement/silence/performance (le Gigabyte Brix équivalent semble être trop bruyant et moins performant, et toujours pas d’info de date de sortie pour l’Alienware Alpha), mais il me manque le petit détail qui pourrait me faire craquer ou au contraire lâcher l’affaire.

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 10 h 31 min

    Bonjour, pourriez-vous me donner la taille des vis à main pour le Zotac ? J’en ai perdu quelques unes et je souhaiterais en commander des nouvelles. Merci beaucoup !

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 11 h 05 min
  • 12 mai 2016 - 9 h 37 min

    Bonjour, merci pour votre retour la dernière fois !
    Les vis à main que vous m’avez recommandé son un tout petit peu trop épaisses. Sauriez-vous m’indiquer le diamètre de la tete des vis et le diamètre de la tige, afin que je puisse commander les bonnes ?
    Merci !
    Cachou

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *