Prise en main : Intel NUC, une vraie mini machine

L’Intel NUC attire bien des regards, pouvoir tenir au creux de la main un engin si compact et si puissant semble répondre à une attente importante du public. Pourtant, au vu des composants de la machine, au vu de la qualité et du prix de l’objet, il semblerait que le Next Unit of Computing soit plus destiné aux pro qu’aux particuliers. Prise en main d’une vraie mini machine.

L’Intel NUC c’est une sorte de Graal informatique, un PC équipé d’un processeur très performant, capable de répondre à beaucoup de situations, que l’on peut tenir dans une boite aussi petite semble être un aboutissement pour beaucoup. Compact et très bien construit le NUC propose un boitier d’une extrême compacité demandé par de nombreux utilisateurs. Mais cette miniaturisation à un prix.

  

L’Intel NUC est affiché en boutiquedepuis peu en précommande, le modèle pris en main ici vient de faire son apparition en stock en France chez Materiel.net à 299.99€. Mais la plupart des commerçants ne l’ont pas réservé à leurs grossistes. L’objet est encore au centre de beaucoup d’interrogations. La petite boite qui abrite cet engin de 11.66 cm de profondeur par 11.2 cm de large pour 3.9 cm d’épaisseur semble bien légère à la prise en main et il est difficile de croire que l’on tient dans ce petit paquet bleu une mini machine complète. Un engin capable de rivaliser avec beaucoup de PC présents sur le marché nettop et bureau de ces dernières années.

  

Paradoxalement c’est l’inverse qui se produit lorsque l’on déballe le petit boitier. Quasiment entièrement en métal, l’objet est dense, très dense, assez lourd en main et montre un côté très robuste. A côté d’un disque dur de bureau classique on commence a comprendre la taille réelle de l’objet. Si le NUC est plus épais, c’est aussi un engin plus trapu et compact qu’un simple élément de stockage classique en 3.5″.

Il est ici en partie caché par un CD, ce qui au vu du matériel qu’il est susceptible d’embarquer reste très étonnant. Avec une finition extérieure sobre et simple, ici dans une robe noire laquée, qui se couvre malheureusement assez vite de traces de doigts, l’Intel NUC est plus proche esthétiquement dans nos habitudes d’un accessoire externe comme un élément de stockage externe qu’un véritable PC.

Intel NUC ( Next Unit of Computing)

 Il s’agit ici d’une unité de pré-production qu’Intel m’a fait parvenir, je ne sais absolument pas si le contenu de la boite va changer lorsqu’il arrivera en magasin mais a priori cela devrait comprendre au moins ces éléments. On retrouve donc de la documentation, un bloc d’alimentation et quelques vis qui permettent d’exploiter le kit VESA fourni.

  

Un kit de fixation bien pratique pour un engin si petit qui, même si il dispose d’un port antivol de type Kensington Lock, peut se glisser facilement dans une poche de veste. Avec le kit livré il sera possible de fixer la machine derrière un écran de PC à la norme VESA, c’est sa fonction première. Mais il sera également envisageable de profiter de cette plaque de métal pour arrimer votre NUC à un mur, sous un bureau ou l’embarquer dans un véhicule. Une bonne solution pour le protéger mais aussi le soustraire à votre propre vue.

Pour le reste, un bloc d’alimentation de type portable lui délivre du 19 volts en 3.42A au bout d’un long fil terminant par une prise coudée. Simple et sobre, cette solution permet d’éviter d’embarquer un ventilateur supplémentaire dans la machine et gagne donc à la fois en compacité et en discrétion.

Le seul élément qui devra finir à un moment ou à un autre obligatoirement sous vos doigts est ce petit bouton de démarrage du NUC. Enfoncé dans le profil de la coque laquée au dessus de la machine, il permet de la démarrer et signale son fonctionnement via une petite LED. Au dessus, un symbole éclairé lui aussi via une LED est le témoin lumineux de l’activité d’un disque électronique embarqué absolument inaudible.

   

La face avant est sobre, c’est le moins que l’on puisse dire. Avec une tôle d’acier très épaisse, recouverte d’une peinture mate et légèrement granuleuse, elle est uniquement percée par un port USB 2.0. L’impression de robustesse est renforcée par le constat de l’épaisseur du métal, cet engin est un véritable tank. au vu de son format, l’épaisseur du matériaux choisi est franchement impressionnant. Un bon point pour un engin qu’on voudrait embarquer.

A l’arrière, et malgré le nombre de ports percés dans la coque, la sobriété est toujours là. Ce modèle, le DC3217IYE, dispose d’un port Ethernet Gigabit intégré, de deux ports HDMI 1.4a qui gèrent la vidéo et le son sur 8 canaux (7.1). Deux sorties vidéos qui pourront être activées en simultané pour piloter 2 écrans. Viennent ensuite 2 ports, USB 2.0 toujours, un choix étonnant au vu du chipset embarqué, le QS77 d’Intel qui prend en charge l’USB 3.0. Intel aurait pu faire un effort de ce côté au vu des capacités de stockage forcément limitées de la machine.

Pour le reste on a un port antivol, une entrée d’alimentation 65 watts et… C’est tout. Pas de eSata, pas d’USB 3.0 ni de lecteur de cartes. Pas de sortie optique pour le son ni même un simple port Jack. Étrange ? Non, je ne pense vraiment pas que cette machine aie été conçue pour satisfaire les appétits de miniaturisation du grand public mais bien pour de l’embarqué ou le monde de l’entreprise. Dans cet esprit , ces éléments ne sont pas capitaux.

  

Autre indice qui met la puce à l’oreille sur ce point, l’équipement qu’il faut ajouter à la machine n’est pas des plus commun. Pas du genre qu’on trouve en promo dans les rayons de nos commerçants favoris. Le fait même de devoir ouvrir le NUC pour pouvoir s’en servir montre un public un peu plus élitiste que celui visé par les nettops habituels.

Cela dit, il faut être juste, les opérations nécessaires à la mise en marche de la machine ne sont pas complexes : 2 cartes MiniPCI a installer, un slot de mémoire vive a occuper et le tour est joué. Une fois que les 4 vis situées dans les pieds-supports sous la machine ont été totalement dévissées, on peut accéder facilement à ses composants.

  

Le travail d’assemblage et excellent : la carte mère est un carré qui ne mesure que 10 cm de côté et l’installation de l’ensemble des composants est remarquable. Les ports HDMI sont chemisés dans une gaine protectrice pour un signal parfait, les composants choisis sont bien soudés, suffisamment espacés et la compacité n’est pas faite au détriment de la qualité de l’objet. L’Intel NUC est garanti 3 ans par la marque, une assurance d’une conception qui a fait ses preuves en labo.

On découvre tout d’abord 2 ports MiniPCIe. Le premier en demi format servira a accueillir une carte Wifi/Bluetooth qui reste optionnelle pour le fonctionnement de la machine mais qui permettra de l’exploiter avec le minimum de câbles. L’opération est simple, une vis a retirer, on enfiche la carte et on revisse. Intel laisse 2 antennes Wifi et Bluetooth libres dans la boite avec un morceau de ruban adhésif spécifique pour venir ranger l’ensemble. Il suffit de venir enficher ces câbles dans les supports prévus sur votre carte pour avoir terminé ce premier montage.

Vient ensuite le stockage, le NUC est trop compact pour accueillir un SSD au format 2.5″ classique, aucun port SATA n’a d’ailleurs été prévu pour le faire, aussi le recours à un stockage mSata est indispensable. Ça tombe bien, Intel en fabrique et en commercialise. L’installation se fait de la même façon en dévissant une simple vis qui viendra fixer la carte MiniPCIe sur son emplacement. Opération réalisée en moins d’une minute.

Il ne reste alors plus qu’a insérer une ou des barrettes de mémoire sur les slots disponibles. Le chipset supporte jusqu’à 16 Go de mémoire SO-DIMM, le format intégré dans les portables. Là encore l’opération est simple et comme toutes ces cartes sont munies de détrompeurs personne ne devrait faire d’erreur.

  

Le recours à ces composants montre tout de même qu’Intel ne vise pas forcément le très très grand public. Les marchands n’ont pas beaucoup de choix en mSata et si beaucoup proposent désormais l’Intel NUC dans leurs rayons, ceux qui vendent ce type de stockage sont moins nombreux. L’idéal serait d’avoir un bundle, qu’un marchand propose un kit comprenant par exemple le NUC avec un ou deux mSata en option. Une manière d’être sur de trouver une machine exploitable et de rappeler que celle-ci est uniquement compatible avec ce format particulier. Des options de mémoire et de carte Wifi seraient également bienvenues, on peut imaginer une offre complète avec un petit rognage de tarif ?

Au final on a un engin pré-équipé d’un bon processeur à 299€ qu’il faudra encore épauler au minimum par de la mémoire et du stockage. Sans compter un éventuel système d’exploitation. Le montant global peut rapidement devenir assez important.

Le format est certes impressionnant mais cela représente un investissement conséquent pour un usage qui sera moins complet  qu’une solution Mini-ITX pour un particulier. On l’a vu avec le moniteur All-In-One LG, ces solutions Mini-ITX et Thin Mini-ITX, juste un peu plus grandes comme le montre cette photo, vont proposer des fonctionnalités supérieures dans un châssis pas forcément beaucoup plus important. Avec plus d’espace, la connectique est plus complète, les possibilités d’extensions plus nombreuses et la présence d’un processeur sur Socket permet d’appréhender sereinement une éventuelle mise à jour.

En attendant de pouvoir tester un modèle commercial, d’éprouver ses performances, de mesurer le son qu’il peut émettre en marche et ses fonctionnalités avancées comme le Widi pour envoyer un signal vidéo à distance ou les fonctions Anti vol mises en place par Intel, il est important de rester prudent dans ce type d’investissement. Pour une machine réellement destinée à un usage familial, l’arrivée de futurs boîtiers au format Thin Mini-ITX pourrait finalement s’avérer plus pertinent : D’abord par la compatibilité avec les SSD du marché mais aussi par l’ensemble des fonctionnalités proposées. Alors l’Intel NUC mauvaise affaire ? A priori non, il s’agit surtout de ne pas se tromper de produit : Ceux qui cherchent de la performance dans un format ultra ultra compact seront heureux de découvrir ce genre de solution.

Le NUC est listé dans beaucoup de boutiques dés aujourd’hui :

Un modèle est en stock chez Materiel.net le NUC DC3217IYE à 299,99€, tandis que le NUC DC3217BY à 319,99€ qui embarque du Thunderbolt est juste listé en préco. Egalement en précommande chez Grosbill avec ce kit à 299€, chez LDLC en 2 modèles avec le DC3217IYE à partir de 288,99€ et le DC3217BY à 319,01€.

Voir la documentation de l’Intel NUC  DC3217IYE

34 commentaires sur ce sujet.
  • 28 novembre 2012 - 18 h 29 min

    Voilà de quoi relancer le marché des nettops avec de vrai alternatives a destinations des pro ou particulier souhaitant avoir un pc dans une cuisine ou un bureau en complément du PC principale !

    A suivre donc Merci Pierre pour le test

    Atole

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 18 h 59 min

    Tres bien ton tuto ! tu parles d’autres alternative aussi performante voir moins cher. Tu as des références stp ? Je recherche un minipc avec puce i3 pour installer linux mint pour … pas cher :))) merci

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 19 h 09 min

    Ah le thunderbolt est plus en exclus pour apple c’est bien on aura le remplacant de l’usb3!!!!

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 19 h 16 min

    Moi j’adore, ou comme transformer la TV de la cuisine en ordi^^
    Imaginez les sociétés qui utilisent des données sensibles…. ils pourraient mettre sous clés les ordis le soir. Le matin, on prend son uc, on branche le hdmi ( le reste est sans fil….le dongle reste branché / On pourra tous faire la super blague d’echanger les dongles ^^ )

    C’est bête mais sécurisé une zone coute moins cher que de sécurisé un immeuble!

    Pour l’usage HTPC…. franchement, l’avenir, c’est clairement les clé HDMI sous android, ou plutot les netop android, avec des vrai sorties optiques,un lecteur de carte en facade,2 port USB2. et c’est tout.Ah non SURTOUT : capable de faire tourner XBMC…la version 12 s’annonce exceptionnelle. J’ai installé la Beta XBMCbuntu en dual boot sur mon miniITX fanless…un vrai bonheur,boot en 5seconde(SSD) gestion teleommande native Windowsmedia, blutooth,Accélération hardware des videos,etc…

    Franchement, et je pense parler pour beaucoup, ce qui nous dérange le plus dans les HTPC, c’est le bruit. Moi le soufflement d’un ventilo, ça m’insuporte. (je vous parle pas du grattement d’un HDD fragmenté à mort)
    Avec mon ITX fanless (E5200/ZOTAC9300/4go/SSD) j’ai le silence, mais à quel prix à l’époque.
    Savoir que je pourrez dans pas longtemps avoir le meme résultat avec les clé HDMI android ( comme les dual core RK3066-pas encore de linux/XBMC-qu’on trouve à 40€ sur ebay, ou encore les prochaine quadcore sous Freescale iMX6 -avec support linux du fabricant,xbmc à la clé!!!) bref moi ça m’excite tout ça^^

    Répondre
  • A
    28 novembre 2012 - 20 h 41 min

    @jujudk:

    Je ne crois pas qu’il y avait d’exclusivité Apple sur le Thunderbolt. Il semblerait que cela soit simplement une question de license à payer à Intel.
    En plus, je ne crois pas que la technologie Thunderbolt soit compatible avec l’USB qui est utilisé par la plupart des fabricants de périphériques.
    Il faudrait donc que ce soit un port (et donc un cout) supplémentaire sur le portable pour offrir un choix et ne pas se couper de tous ces périphériques.
    C’est pourquoi les OEMs choisissent de, pour l’instant, ne pas utiliser ce système.

    Par contre, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’Intel l’utilise dans les machines qu’il commercialise lui-meme.

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 21 h 21 min

    je em demande si ce thunderbolt peut permettre une carte graphique externe

    Répondre
  • ted
    28 novembre 2012 - 21 h 46 min

    tjs fan de ton (nouveau) site. Par contre je pense qu’il y a de la fatigue tant les fautes de français sont nombreuses dans cet article… bonne continuation.

    Répondre
  • SGT
    28 novembre 2012 - 22 h 46 min

    Bon article et bien bel objet !

    Personnellement quoique à la recherche de la compacité, je vais plutôt partir sur de la mini ITX certes plus gros mais on peut envisager des sortir displayport pour 30″ et choisir les processeurs et SDD et cartes graphiques aux petits oignons…

    Par contre en entreprise au dos d’un moniteur ça va le faire…

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 22 h 55 min

    Le concept est génial mais l’exécution laisse un peu à désirer. D’autres sites mentionnent des problèmes de chauffe également…

    Enfin le ventilateur, et donc des pièces mécaniques, ne colle pas à l’idée de l’ordinateur du futur!

    Répondre
  • 28 novembre 2012 - 23 h 25 min
  • 29 novembre 2012 - 9 h 06 min

    Merci Pierre. Ca change des vidéos de blogeee d’une certaine manière :)

    Je viens de lire le test de silentpcreview et ça calme :( . On est assez loin des perfs que j’en attendais sans compter que le processeur peut chauffer à 88° en pleine charge… c’est pas joyeux. J’imagine que sans un entretient rigoureux après quelques semaines/mois, avec de la poussière ça va chauffer à mort.

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 9 h 16 min

    C’est une bonne idée, mais sans USB3 ni sortie numérique optique (éventuellement à la place d’un HDMI)… cette machine est inutile.

    Pour des usages plus industriels (l’embarqué, c’est encore moins crédible) on loupe aussi le coche: Chauffe trop, manque d’interfaces externes adaptées… A moins qu’Intel développe des choses pour la version Thunderbold? Mais cette dernière sera mal vue en environnement sensible car sortir le bus interne pose de gros pb de sécurité et ce type de lien (comme le firewire à son époque) est assez mal vu sur les machines professionnelles et évité si possible.

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 10 h 58 min

    format ssd non commun, pas d’usb3, problemes de chauffe ca m’a bien refroidi tout ca… :(

    j’attendrais que giada baisse ses prix (ou que zotac se reveille) pour remplacer mon acer revo poussif par du ivy bridge…

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 11 h 14 min

    Zotac prépare des petits PC fanless (pas d’Atom) pour bientôt, peut-être Shuttle aussi, mais chuuut…

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 11 h 35 min

    Personnellement, je ne vois pas pourquoi Intel n’a pas sorti en pc complètement assemblé. Leur ssd propriétaire en msata est difficilement trouvable. Et au moins le produit aurait été entièrement fini.

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 11 h 53 min

    @FanlessTech:
    @Uolif:

    Perso je recherche un mini pc avec core i3, dd de 320 minimum, carte graphique correcte, le tout assemblé, pour installer linux-mint. Vous me conseillerez quoi ?

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 13 h 20 min

    @fabrice19000: C’est exactement ce dont le marché manque cruellement!

    Pour des besoins spécifiques, ne pas hésiter à faire monter la machine de ses rêves sur des sites comme LDLC ou Materiel.net ;)

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 14 h 22 min

    @fabrice19000: Ca existe déjà: Acer Revo RL80. Voire l’article du 17 nov 2012.
    « Acer France m’a communiqué la fiche technique du modèle Français importé dans l’hexagone : Un Core i3-2377M avec 4 Go de DDR3 et 500 Go 5400 tours avec clavier et souris. Il sera commercialisé à 449€ TTC prix public sous Windows 8. Disponibilité encore floue. »

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 17 h 26 min

    @fabrice19000: Pour 450€ tu peux aussi trouver un mac mini 2011 (remplacé l’été dernier) d’occasion en core I5 2,3 ghz (et même encore sous garantie).

    La ram est (facilement) extensible à 16 Go, et la connectique assez complète avec 1 HDMI, 4 usb 2, 1 Ethernet 1000, 1 firewire 800, 1 thunderbolt, audio in et out, 1 lecteur de carte sdxc.

    Grâce à bootcamp qui est installé dans OS X, tu peux y installer l’OS de ton choix sur une partition dédiée et même choisir de booter dessus par défaut, et donc ne plus jamais passer par mac os.

    Pour peu que le tournevis ne te fasse pas peur, il est facile de remplacer le disque mécanique par un ssd, ou même de mettre un ssd en plus du disque d’origine.

    Et je confirme pour le prix, j’en ai trouvé un à ce prix il y a 1 mois environ.

    Répondre
  • 29 novembre 2012 - 20 h 53 min
  • 3 décembre 2012 - 18 h 46 min

    Quelle découverte de voir que tu ré-ouvert un blog. Lecteur de blogeee de la presque première heure (1 mois après l’ouverture sans doute), je suis ravi de voir que la communauté francophone retrouve une personne indépendante de talent. Pour être plus égoïste, je suis content pour moi aussi :) Merci de ce retour.
    Pour revenir à l’article, j’attends ton test de la version commerciale avec impatience (et un avec trop de photos ;) )

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 9 h 00 min

    […] nettops se portent plutôt bien, on a vu le NUC d’Intel, les formats Thin-Mini ITX et autres annonces de marque comme Shuttle, ou Lenovo. On devrait […]

  • 20 décembre 2012 - 9 h 03 min

    […] a affaire. Si l’engin est très compact, il est tout de même plus imposant qu’un Intel NUC, il est également beaucoup plus évolutif : Shuttle l’a pensé pour recevoir des composants […]

  • 20 décembre 2012 - 10 h 26 min

    […] NUC d’Intel, disponible chez Materiel.net, souvenez-vous, présenté dans ce billet de Minimachine.net par exemple, un ordinateur on ne peut plus petit, silencieux à souhait, tout en restant fort bien […]

  • 20 décembre 2012 - 12 h 04 min

    […] Prise en main de l’Intel NUC […]

  • 5 janvier 2013 - 8 h 46 min

    […] NUC like, pour reprendre l’acronyme de la petite machine d’Intel, le Next Unit of Computing, ressemble beaucoup à l’original dans l’esprit. Vendu 499$ ce petit boitier de 10 cm […]

  • 31 janvier 2013 - 22 h 54 min

    Bonsoir,
    Je vous lis et il me semble être complétement dépassée! J’ai reçu un NUC Intel pour Noël et je me retrouve genre la poule qui a trouvé une fourchette!!
    J’ai bien compris qu’il fallait acquérir:
    de la RAM corsair ram ddr3 so 1333-8go(2X4)
    1 câble tripolaire
    1 carte wi-fi
    1 crucial SSD M4 MSATA 128Go

    Bon, la petite boîte est pleine! (parlez d’un cadeau!!!!)
    Et maintenant, je fais quoi?

    Sinon j’ai:
    un câble HDMI
    un lecteur graveur externe usb
    Un DD externe USB

    Un cd install ISO « Seven ».

    Voilà, merci de me répondre. Ayez pitié d’une vieille informaticienne des années 90!

    Répondre
  • 31 janvier 2013 - 23 h 15 min
  • 2 février 2013 - 1 h 01 min

    Bonjour à tous!
    Je viens d’acquérir cette petite merveille, mais il y a un petit problème l’intel ne trouve pas les pilotes de la carte wifi, et du coup elle n’est pas acceptée comme périphérique.

    Quelqu’un a déjà eu ce problème?
    Merci d’avance pour vos réponses

    Répondre
  • 27 février 2013 - 10 h 53 min

    […] Plus d’infos sur le concept du NUC dans ma prise en main. […]

  • 25 mars 2013 - 10 h 02 min

    […] des stockage de ce type devient de plus en plus importante. Je pense bien dur aux machines à base d’Intel NUC ou de leurs cartes mères qui commencent a apparaître sur le marché. La version Celeron 847 est […]

  • 15 septembre 2013 - 15 h 23 min

    @Pierrot:
    Salut, j’avais le même problème et sur cette page de materiel.net :http://www.materiel.net/ordinateur/materiel-net-nucleus-93489.html
    il y a ce texte
    « Nous trouvions que la connectique du NUC pouvait être améliorée pour offrir vraiment tout ce qu’il faut. Nous avons donc ajouté une carte Intel Centrino Advanced-N 6235 – 6235AN.HMWWB afin d’offrir au Nucleus WiFi double bande (802.11 a/b/g/n) et Bluetooth 2.1, 2.1+EDR, 3.0, 3.0+HS, 4.0 LE. Vous pourrez ainsi relier le mini-PC Nucleus à internet n’importe où dans la maison et utiliser le bluetooth pour appairer votre téléphone ou un ensemble clavier/souris Bluetooth tel que le Logitech Cordless Desktop MX5500 Revolution. »
    Puis sur la page d’Intel :https://downloadcenter.intel.com/Detail_Desc.aspx?agr=Y&DwnldID=22268&lang=fra&OSVersion=&DownloadType=Pilotes
    j’ai choisi le bon pilote pour ma carte wifi.
    Et ça fonctionne.
    Salutation

    Répondre
  • 10 avril 2014 - 19 h 27 min

    […] des stockages de ce type devient de plus en plus importante. Je pense bien sur aux machines à base d’Intel NUC ou de leurs cartes mères qui commencent a apparaître sur le […]

  • 6 juin 2014 - 0 h 46 min

    […] d’ Intel NUC, ne pourra pas embarquer de stockage 2.5 pouces mais reste hyper compact et réellement bien assemblé comme vous pourrez le lire dans ma prise en main. attention, ne ardez pas trop, ça va partir assez vite à mon avis […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *