Nvidia GeForce GTX 1050, une nouvelle donne pour jouer compact et low-cost

Est t-il venu le temps des cathédrales en 3D affichées dans Assassin’s Creed Unity sur une Minimachine Mini-ITX low-cost ? Il semblerait bien que oui : Nvidia annonce sa GeForce GTX 1050, une carte sur mesures pour les solutions compactes et les petits budgets qui envoie tout de même un beau paquet de pixels face aux solutions classiques des chipsets Intel intégrés.

Après ses premières cartes de génération Pascal, gourmandes encombrantes et nécessitant un refroidissement massif, Nvidia annonce donc sa nouvelle génération de solutions graphiques pour les minimachines. Avec les Nvidia GeForce GTX 1050, tout à été pensé pour construire des engins discrets en taille comme en ventilation.

Minimachines

Plus de 60 images par seconde : Nvidia précise les éléments suivants : 1080p, Core i5-4670k. Grand Theft Auto 5, Gears of War 4 run at medium settings. Overwatch run at high settings. DOTA 2 and World of Warcraft run at highest settings.

Evidemment les deux univers ne jouent pas dans la même catégorie, il y a un monde entre une GeForce GTX 1050 et une solution comme une 1060 ou une 1070. Mais la marque se positionne sur un créneau de plus en plus porteur, celui du gaming Casual qui se concentre sur des titres phares du marché partagés par des millions de joueurs : LoL, Dota 2, WoW Legion, CS:Go ou Overwatch.

Nvidia GeForce 1050 TI

Pour cette catégorie de joueurs, l’important c’est de s’amuser. Leur vie ne dépend pas d’un niveau d’affichage parfaitement détaillé, de textures hyper poussées ou de définitions sur triple écran. Non, ce qui compte c’est de lancer une partie rapide entre amis, de découvrir des petits jeux sympa dans le monde de l’indépendant sans qu’un désagréable fumet de plastique cramé s’échappe de leur portefeuille. C’est également un public qui ne va pas dépenser une fortune dans une tour de un mètre de haut et 40 cm de large, bruyante parce que sur-ventilée et dont le prix de l’alim est équivalent à leur budget gaming à lui tout seul.

Nvidia GeForce 1050 TI

Et pour cette cible là, le format proposé par la Nvidia GeForce GTX 1050 est parfait. Elle est tout d’abord très compacte par rapport à ses grandes sœurs. Si elle reste épaisse et demande deux emplacements pour s’installer dans une tour, elle ne recule pas trop dans le châssis avec moins de 15 cm de long pour éviter de venir empiéter sur l’espace disponible des cartes et boîtiers Mini-ITX.

Autre bon point, son alimentation ne nécessite pas de brochage dédié mais se satisfait du port PCI Express traditionnel. Un détail pas désagréable puisqu’il ne sera pas nécessaire d’investir dans un alimentation hors de prix pour que la carte fonctionne. Une alimentation de qualité sera suffisante.

Nvidia GeForce 1050 TI

Enfin, avec un TDP de 75 Watts contre 120 Watts pour une GTX 1060, on peut espérer des designs relativement silencieux voir complètement dénués de ventilation active dans des formules développées par différents fabricants. Cette baisse importante du TDP est probablement liée à la finesse de gravure obtenue par Nvidia. En confiant la réalisation de ses puces à Samsung, la marque a pu obtenir une gravure en 14 nanomètres.

Minimachines

Dernier point et non des moindres, le tarif raisonnable demandé par Nvidia pour ces cartes puisque les modèles sont annoncés à partir de 125€. La GeForce GTX 1050 de base proposée par Nvidia comme carte de référence, proposera 640 Coeurs CUDA et fonctionnera de 1 354 à 1 455 MHz avec 2 Go de mémoire GDDR5 cadencés à 1 702 MHz sera à ce tarif une bonne solution d’évolution ou de mise à jour d’un ancien PC.

GeForce-GTX-1050Ti-Mini_Zotac

La GeForce GTX 1050 de Zotac en format Mini

La grande soeur de la carte, la Nvidia GeForce GTX 1050 Ti coûtera un peu plus cher mais proposera quelques performances supplémentaires avec 768 coeurs CUDA Cores et des fréquences allant de 1 290 à 1 392 MHz. Sa mémoire vive sera doublée avec 4 Go de GDDR5 toujours à 1 702 MHz. Son tarif de 30% plus élevé devra être suivi dans la durée. Lâchée à 155€ prix public, cette gamme supérieure pourra potentiellement “rattraper” la version basique au gré de promotions ponctuelles.

GeForce-GTX-1050-Ti_OC_Zotac-01

La GeForce GTX 1050 ti OC de Zotac en format plus classique

Enfin, certains constructeurs annoncent déjà des solutions aux performances plus musclées avec des GPU Overclockés. Zotac par exemple proposera une version GTX 1050 Ti OC Edition dont la fréquence maximale pourra atteindre 1506 MHz en mode turbo contre 1392 MHz en fréquence normale. La contrepartie étant que la solution sera alors plus épaisse et plus longue avec une profondeur de 17,4 cm. D’autres proposeront des GeForce GTX 100 non Ti mais disposant également de 4 Go de mémoire vive…

Pour ma part, j’aimerais surtout voir débarquer des modèles dénués de ventilation, du fanless pur et dur pour dissiper les 75 watts de la puce de base. De quoi proposer une solution de jeu de salon discrète en l’associant avec un boitier bien aéré et une alimentation passive.

34 commentaires sur ce sujet.
  • 19 octobre 2016 - 2 h 40 min

    “du fanless pur et dur pour dissiper les 75 watts de la puce de base”… C’est possible? Si je rajoute les quelques watts du processeur er de l’alimentation, on doit quand meme dépasser les 90, non ?

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 9 h 25 min

    A force de nous sortir des cartes de taille démesuré après toutes ses années, visuellement cela fait bizarre de revoir des cartes vidéo si petites ^_^

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 9 h 48 min

    @peper-eliot: On me dit dans l’oreillette que c’est en cours de dev. PAr contre ce ne sera pas aussi compact, probablement aussi long et épais que la version OC avec caloducs et dissipateur imposant. Mais dans certains boitier Mini ITX il y a généralement assez de place pour ce genre de solution.

    @X3n0: C’est vrai que la première mini que j’ai eue ça m’a fait bizarre…

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 10 h 25 min

    Kawaiiiiii !!

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 12 h 42 min

    Le fanless côté constructeur c’est jouable !
    Par contre côté utilisateur, il faut prévoir un éventail avec un bras articulé et un petit moteur.
    Ou alors pour ceux qui ne dégivre jamais leur congélateur, il sera possible d’enfermer la bête dedans.
    Et en hiver, en posant les pieds dessus ça doit assurer une bonne dissipation par conduction (prévoir quand même d’investir dans des actions chez Biafine :D)

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 12 h 48 min

    @BibiSky51: J’y compte pas trop du côté particuliers non, encore que, on a vu des kits assez monstrueux pour customiser les cartes graphiques par le passé. Mais je pense que des constructeurs seront assez malins pour proposer leurs propres solutions fanless . Je croise les doigts.

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 13 h 33 min

    “En confiant la réalisation de ses puces à Samsung, la marque a pu obtenir une gravure en 14 nanomètres”… Et comme les bonnes nouvelles se succèdent sur minimachines.net, on apprend que Samsung est prêt pour le 10 ^_~
    Allez, quelques petits semestres et on l’aura en 45w

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 15 h 15 min

    du coup la 1050 et 1050 ti se place à quel endroit par rapport à la famille 9XX ?

    Répondre
  • Cid
    19 octobre 2016 - 15 h 18 min

    Ben j’ai déjà une MSI 270x compacte dite itx et une 750ti compacte aussi (GIGABYTE GV-N75TD5-2GI,alim extérieure demandée, je dois vérifier) Existe en low-profile. A se demander pourquoi il y en a de plus grosse ? Pour la frime ? Elles sont silencieuses et on ne prend pas ces gammes pour overclock de furieux !
    Par contre je ne trouve pas de boitier itx suffisamment compact pour. Soit ils ont de la place pour une carte longue soit ils n’ont pas de place du tout pour une carte graphique…

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 18 h 27 min

    Quels types de boîtiers correspondent à ces cartes ? Sont-ils des boîtiers légèrement ou bien plus gros que le format NUC ? Merci

    Répondre
  • 19 octobre 2016 - 22 h 24 min

    @monsieur69 la 1050Ti est pratiquement au même stade qu’une 960

    @prog-amateur plus gros qu’un NUC perso je me suis fais une steam machine/HTPC avec une 750Ti du même gabarit dans un boitier Cooler MAster Elite 110

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 11 h 21 min

    Le terme Casual gaming pour ces jeux me semble mal choisi. Les pratiquants de ces jeux ont une pratique qui est souvent très régulière et pour beaucoup dans une vocation compétitive.

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 11 h 55 min

    @curu: 3 éléments pour t’expliquer mon choix précis :)

    D’abord, je parle d’une configuration de salon qui colle avec un usage Casual et donc à un public casual… Je ne pense pas qu’un compétiteur achète jamais une 1050… Cela n’aurait pas de sens.

    Ensuite, quand on parle de ces jeux “compétitifs”, cela ne représente qu’une fraction infime de joueurs qui atteignent des hauts niveaux. Je veux dire que des centaines de milliers de gens en France (peut être des millions) jouent du piano ou au Tennis mais combien sont concertistes ou classés ATP ? La plupart jouent des matches ou des morceaux mais le font de manière amateur. Les joueur de Dota2, CS:GO ou LoL sont des joueurs amateurs et beaucoup sont des joueurs casual, reste une minorité qui fait des compet’. Mais dans le lot, pour connaitre des quadras qui ont les jeux installés sur leur PC, ils ne font qu’une partie défoulatoire de temps en temps. Très casual.

    Enfin ce n’est pas du tout le sens de ma phrase puisque je parle du Marketing de la marque qui se focus sur le casual avec 4 titres issus de la compétition en ligne. Des jeux récents mais qui ne nécessitent pas un materiel de dingue pour tourner afin d’être partagé par le plus grand nombre. La 1050 se positionne comme carte suffisante pour une petite partie en entre amis de temps en temps. Pas sur une solution d’affichage d’exception sur des jeux plus difficiles a afficher.

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 12 h 46 min

    @pierre : j’ai l’impression que tu confonds compétition et professionnalisation (ouf). Autant dans le sport que dans le jeu vidéo, beaucoup de personnes même amateurs font de la compétition. Dans des championnats locaux, régionaux, dans des classements en ligne etc

    Là ou le terme casual me gêne c’est que ces joueurs de Lol, Dota, CS:Go, Wow etc ne jouent pas uniquement une fois de temps en temps mais souvent plusieurs heures par jour à ces jeux. Quand quelqu’un passe autant de temps à jouer, bien souvent en cherchant à améliorer son niveau de jeu ou son personnage, j’ai bien du mal à lui donner une étiquette de casual combien même il ne possède pas un PC “de compétition” (pour le coup le terme est mal choisi). Je connais beaucoup de gens dans ma tranche d’âge, la trentaine, qui sont bien souvent d’anciens gamers enthousiastes mais qui se rendent comptent de plus en plus que les jeux auxquels ils jouent le plus souvent ne demandent pas un gros PC et sont donc en conséquence une cible désignée pour des cartes comme la 1050. :)

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 3 h 40 min

    Elles me tentent bien ces petites,

    mais j’avais vu une GTX 750 Ti en fanless chez palit ( http://www.guru3d.com/articles-pages/palit-geforce-gtx-750-ti-kalmx-review,1.html ) donc les 950 qui doivent consommer et dégager autant voire moins ne devraient pas être un soucis

    mais pas day one

    ayant eu une 950, et celle ci promenant d’être un peu plus performante d’après EVGA, ça risque effectivement de faire tourner beaucoup de jeux (ma 950 faisait tourner tout ce que je lui envoyait à 60FPS FXAA en détails élevés ou ultra)

    Il parait que les cartes custom qui auront un connecteur d’alim auxiliaire devraient se comporter beaucoup mieux avec un turbo plus élevé dans la pratique (bride à la consommation pour ne pas dépasser 75w sinon), n’ayant pas trop d’impératif de consommation je me tâte vraiment, après faut voire le prix, si c’est comme les 1060/1070/1080 les distributeurs vont se faire plaisir à cause des stocks limités

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 3 h 43 min
  • 24 octobre 2016 - 17 h 42 min

    Bonjour, cette carte est-elle efficace pour de la CAO (Autocad, etc) ?
    Est-ce d’ailleurs la puissance de la carte graphique ou celle du processeur qui prime pour cet usage ?
    Car je n’ai pas vu, sur le site, d’essai de logiciel 3D à l’instar de Photoshop en 2D lors de test matériel et je ne crois pas que les jeux utilisent les ressources de la même manière (instantanéité en jeux…).
    J’aimerais bien une solution compacte et économique pour faire de l’architecture…

    Par dessus tout un grand salut pour ce site qui éclaire! Merci.

    Répondre
  • 24 octobre 2016 - 18 h 03 min

    Pour 3DSMax elle ferait le boulot, pour tout autre logiciel autodesk je ne saurais que trop te recommander une AMD ou une Nvidia Quadro.

    Les geforces sont bridées par nature contrairement aux AMD qui fournissent tout ce qu’elles peuvent quelque soit le logiciel. Du coup, si tu as peu de moyens une AMD, sinon une quadro ou une firepro avec des pilotes certifiés (mais là on parle de carte à plus de 800€)

    Du coup pour des appli pro, les petit formats peu consommateurs se trouvent, mais dans cette tranche de prix, c’est du matériel qui à au moins 4 ans et d’occasion et pas le haut du panier (FX 3800 => modèle dérivé d’une GTX 260, Quadro 2000 => dérivé d’une GTX 650, …)

    Répondre
  • 26 octobre 2016 - 20 h 45 min

    Et toujours pas de décompression H265 par hard ?
    Pas d’affichage 2160p@60Hz ?

    Répondre
  • 27 octobre 2016 - 10 h 12 min

    l’encodage et le décodage du h265 en 4k est supporté depuis le GM206 (GTX 950/960 et certains modèles de 750 non Ti) les GTX 1050 le permettent également mais avec le support de 10Bit par composante en encodage et décodage.

    l’affichage 2160p@60 et + est supporté en display port et HDMI uniquement depuis les cartes de génération maxwell chez nvidia ;)

    Répondre
  • 27 octobre 2016 - 10 h 14 min

    @softreaper: uniquement à titre officiel, mais il me semble que les résolutions supérieures à 2048×1536 sont supportées depuis un sacré moment uniquement en numérique (pas de VGA, uniquement HDMI, DVI et DP)

    Répondre
  • 30 octobre 2016 - 3 h 13 min

    @softreaper: merci pour la réponse. Cette carte m’a interpellé (prix, compacité, chauffe) mais je m’oriente effectivement vers de l’occasion avec carte pro mobile, peut-être nvidia fermi ou kepler sur thinkpad W520 ou W530. Une sorte de tout-en-un limité mais pas trop cher.
    Difficile de trouver un mini pc avec carte pro, encore plus difficile de savoir ce que ces cartes apportent réellement quand on fait de la CAO. Si je jouais, j’aurais le choix et les informations…

    Répondre
  • 30 octobre 2016 - 3 h 21 min

    Rien pour le casual working, pour travailler compact et low-cost?

    Répondre
  • 30 octobre 2016 - 11 h 43 min

    @BibiSky51: Je n’aurais pas mieux dit… Au mieux, le fanless DÉPLACE LA CHALEUR et AUGMENTE LA ZONE D’ÉCHANGE THERMIQUE… Donc révisez-vos cours de physique, et ajoutez des ventilos à votre boîtier pour ventiler votre carte fanless ;-(( [puisque suprême avantage de la convection, vous pouvez refroidir même avec un air chaux]
    Ou sinon, il faut tenter l’expérience avec des boîtiers hyper hyper-particuliers avec flux vertical, conduction jusqu’à l’extérieur du boîtier, mais même dans ce cas là, pour quelle raison dépenser des centaines d’euros à la place d’un ventilo inaudible à 600 tours/min à une dizaine d’euros… Pour une solution dont l’efficacité dépend de la température de la pièce qui doit rester tempérée (et donc climatisée!).
    A part pour des solutions à quelques watts, le fanless est une illusion.

    Répondre
  • 1 novembre 2016 - 10 h 10 min

    J’aime bien l’image de nvidia pour informer qu’on peut jouer à 60is avec sa carte graphique d’entrée de gamme mais avec un processeur à plus de 250€… on est quand même pas dans le domaine du low cost abordé dans le tire du sujet ;)

    Répondre
  • 1 novembre 2016 - 10 h 24 min

    @wanou: Alors oui et non :) Parce que quand tu fait la même opération de calcul avec un I7 de génération Haswell, ça marche aussi ! Et du coup ça fait un beau refresh lowcost !

    Répondre
  • 1 novembre 2016 - 14 h 14 min

    @wanou, surtout que dans la plupart des jeux les derniers i3 donnent des résultats similaires à des i5 6400 pour seulement 130€

    Répondre
  • 1 novembre 2016 - 14 h 16 min

    @wanou toujours pour du pro ca dépends de tes logiciels la gt 1050 te donnera un résultat mais souvent très lent et pas très optimisé

    Répondre
  • 1 novembre 2016 - 14 h 16 min

    @softreaper: pardon @Guillaume je m’y perds

    Répondre
  • JCB
    7 novembre 2016 - 15 h 40 min

    Question de béotien, “la merveille” gère t’elle l’affichage en ultra haute définition ?

    Répondre
  • 7 novembre 2016 - 16 h 12 min

    Oui jusqu’à 2x supérieure à la 4k en 2D

    Répondre
  • JCB
    7 novembre 2016 - 16 h 17 min

    Merci de cette précision softreaper.

    Répondre
  • 17 novembre 2016 - 18 h 43 min

    Pas mal de concurrence entre Nvidia et ATI pour l’entrée de gamme ces temps ci .

    Reste a savoir ce que cela vaux face a l’ancienne génération :

    On me dit que la carte Nvidia 750 Ti tournerai sur mon vieux ATLHON X 2 en mode ralenti sur mon port PCI Express 2.0 .

    Techniquement ,j’ai besoin d’une carte supérieure a un RADEON HD 5450 pas besoin d’un monstre a plus de 300 euros .
    Une bête carte graphique plus moderne a 150 euros ferait l’affaire , peut t’on acheté une Nvidia 950 SE ou la plus base des 1050 pour mon vieux PC ?

    Répondre
  • 17 novembre 2016 - 21 h 43 min

    J’ai utilisé une 950 sur un athlon 5350 (quad core 25w) et ca faisait tourner tous mes jeux sauf les dépendants aux grosses fréquences donc pas trop de doute à avoir pour ton x2 si c’est un am2 minimum ca le fera

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *