MWC 2013 : Des appareils de gestion de cloud privés chez Sony et Samsung

Tendance du MWC 2013, aperçue chez Sony et Samsung, des appareils de stockage destinés a devenir des “nuages” maison. Un gros téraoctet de disque que l’on pourra bourrer de contenu pour sauvegarder ses données propres et partager sur tout ses appareils les contenus multimédias que d’autres cherchent à vous vendre.

Cela s’appelle “Personal Content Station” chez le géant Japonais Sony  ou “HomeSync” chez le Coréen Samsung mais c’est à chaque fois la même idée sur ce MWC 2013. Créer un espace de stockage centralisé qui permettra avant tout de synchroniser vos données depuis toute la galaxie d ‘appareils qui vous entourent : Smartphones, tablettes et autres minimachines.

Un NAS qui ne dit pas son nom.

Cela ressemble à un NAS quand on lit la description des engins. Ces NAS, des boites de stockage tellement peu sexy qu’elles n’ont jamais réussi a percer dans le grand public alors qu’ils auraient logiquement du exploser avec l’engouement des tablettes et leur faible stockage. Mais l’aspect trop technique de ces machine n’a jamais réussi a convaincre.

Qu’a cela ne tienne, Sony et Samsung ont plus d’un tour dans leur sac et leurs équipes d’ingénieurs ont décidé de réinventer le concept pour mieux le faire accepter de l’amoureux des tablettes.

Le Personal content Station LLS-201 présenté par Sony au MWC 2013 est un petit boitier blanc immaculé, assez esthétique, qui se pose n’importe où mais de préférence pas trop loin de son écran de télé. Il dispose en effet de la connectique nécessaire à un branchement sur un téléviseur où il affichera ce qu’il contient en version cinémascope.

Sony Personal Storage

Pour 299$ aux US, ce boitier embarque 1 téraoctet de stockage, sera capable de synchroniser vos smartphones et tablettes (Android, ipad, iphone) sans avoir besoin de les brancher à un fil. Avec sa technologie NFC, très mise en avant par Sony sur ses derniers produits, il est capable de faire ce type d’opération en quelques secondes avec un simple contact entre votre tablette et sa coque. Si il dispose du Wifi, il fera la même opération après avoir initialisé une connexion. Vous pourrez donc retrouver sur votre petit boitier les données téléchargées ou échangées pendant la journée facilement et rapidement. Pratique en cas de perte, de casse ou de vol de votre portable, pratique également si votre tablette a échangé des données avec une autre.

Sony Personal Storage

L’objet cache également un lecteur de cartes SDHC et un port USB 2.0 pour décharger appareils photos ou autres périphériques. Il permet bien sur d’afficher tous ces éléments sur un grand écran. Des fonctions DLNA pour partager des images, musiques ou films stockés sur un autre espace disque via Wifi sont bien présents.

Samsung HomeSync

Chez Samsung le HomeSync reprend quasiment l’ensemble de ces fonctionnalités dans un produit un peu plus brut dans son aspect : Toujours 1 To de stockage, de l’USB 3.0, de l’Ethernet, du bluetooth et du Wifi N. Exit le NFC mais bienvenue à un Android Jelly Bean piloté par un couple ARM double coeur à 1.7 GHz et 1 Go de mémoire vive. Cette partie logicielle sera autonome et profitera de 8 Go de stockage pour fonctionner de manière autonome.

Le prix de ce HomeSync n’a pas encore été dévoilé mais il présentera les mêmes caractéristiques de synchronisation que la machine de Sony.

1 To de films de vacances ou la face cachée du nuage privé

Derrière ces offres de NAS améliorées proposées avec des interfaces plus simples et conviviales, des fonctions d’encodage adaptées chez Sony, on retrouve une offre correspondant à un cloud privé. Tous les contenus de la maison peuvent ainsi être centralisés et partagés : Les films  de vacances téléchargés sur PC peuvent être accessibles sur tablette. Les films de vacances ou compositions musicales personnelles échangés entre copains ou au boulot d’un smartphone à l’autre, les films de vacances du voisin passé sur une clé USB et directement branchés sur l’appareil afin qu’ils puisse ensuite être chargés sur une tablette pour être regardés dans le métro.

Samsung HomeSync

1 To de films de vacances, c’est fou comme les appareils photo numérique ont bouleversé nos habitudes : Après les séances diapo des années 70/80, voici venu le temps des milliers d ‘heures de château de sable sur la plage ou du mariage de tata Jeanine.

A moins que ? A moins que Samsung et Sony aient envie de lutter contre Apple en reprenant un des grands arguments du principal vendeur de tablettes qu’est Apple : Le contenu. Sony est certes propriétaire d’un très beau catalogue de films et de musique, mais ce contenu n’est pas distribué aussi efficacement par Sony lui-même que via iTunes.

La solution ? Proposer un accès facile à des contenus légaux ou non via des solutions de stockage privés. Peu importe que ces contenus soient les vôtres ou non, peu importe que l’utilisateur pirate des séries ou des films, il faut lui apporter un usage équivalent au système de catalogue d ‘Apple. Avec ces dispositifs, on se retrouve bel et bien avec une bibliothèque de films et de musiques numériques à la maison.

L’apparition lors de ce MWC 2013 de ces 2 espaces de stockage “familiaux” chez 2 concurrents sur le marché tablettes et smartphones semble vraiment répondre à un besoin important des utilisateurs. Ces solutions existent depuis des années, mais cette tentative de proposition d’une alternative aux NAS  est clairement symptomatique. Acheter une  tablette c’est avant tout consommer des contenus. Tant qu’il n’y aura pas une solution équivalente à iTunes pour les appareils sous Android, Apple sera en tête de toutes les ventes sur ces produits. Ces systèmes montrent une tentative d’alternative, probablement basée sur des contenus très différents des films de vacances pourtant évoqués par Samsung, à la solution d’Apple. Des boîtiers qui revitalisent clairement l’offre matérielle des constructeurs.

Fermer les yeux sur le téléchargement d’un côté pour mieux vendre autre chose de l’autre, cette manœuvre schizophrène n’est pas une première chez les fabricants.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 28 février 2013 - 21 h 11 min

    il semble qu’il y ait une gestion par smart tag chez samsung !

    Répondre
  • 28 février 2013 - 21 h 13 min

    oups, le samsung est aussi NFC (2’25 sur la présentation)

    Vraiment intéressant ces produits. Plus que mon pogoplug qui dort dans un coin en attendant un flash archlinux qui ne viendra probablement jamais :)

    Répondre
  • 28 février 2013 - 23 h 18 min

    Il y a quelques jours j’étais tombé là-dessus…
    http://www.galaxys2.fr/prise-en-main-homesync/

    Avec à la clé quelques belles photos, une petite vidéo d’un test très sommaire et quelques infos complémentaires ;-)

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 8 h 17 min

    Il fait TNT HD? :-)

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 9 h 39 min

    “Tant qu’il n’y aura pas une solution équivalente à iTunes pour les appareils sous Android, Apple sera en tête de toutes les ventes sur ces produits.”
    Je ne comprend pas trop cette logique en fait, l’alternative à itunes côté android c’est le Google Play…le fait qu’il soit moins fourni en contenu que son concurrent est le vrai problème, un problème que ces solutions de type cloud ne viennent pas du tout palier puisqu’ils se positionnent sur le stockage de son propre contenu.

    Par ailleurs je ne suis pas sûr que ce produit s’adresse au marché français, qui est très spécifique à cause des “box ADSL / TV” des opérateurs. Ces proto-NAS de Sony et Samsung ne font rien qu’une freebox revolution ne puisse faire directement…voire beaucoup moins de chose puisque la freebox est compatible airplay et se comporte comme un vrai NAS. A la limite le modèle Samsung est plus intéressant car il fait tourner android, mais quel est la proposition de valeur d’un tel objet quand il suffit de brancher un disque dur de 1To sur sa box ADSL pour avoir un équivalent moins cher ?

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 10 h 03 min

    @Simon JB: Le Google Play n’offre pas du tout la richesse d’iTunes en terme de contenu pour le moment. Là ou ces solutions pallient le problème c’est qu’en rendant facile le partage elles propose de réunir les compétences de toutes la famille. Les achats légaux de maman et les téléchargement illégaux de fiston. De tout mettre à dispo de tout le monde et donc de proposer un cloud qui peut très vite s’enrichir.

    La différence entre un tel objet et un NAS ou une Freebox, comme expliqué, c’est l’approche plus facile. Les NAS font tout ça depuis belle lurette et mieux qu’une Box… Mais M et Mme toutlemonde ne l’utilisent pas. Par contre, avec du NFC et/ou des applis “sur mesures” qui mâchent le travail, la donne pourrait changer. Si l’interface est proactive avec un message du genre : “Tu as pris de nouvelles photos et tu as 13 MP3 qui ne sont pas sauvegardés, veux tu le faire” quand tu rentre dans ton espace wifi perso avec oui / non a coté, la sauvegarde est un jeu.

    Si en plus tu as un autre message qui apparait alors sur la tablette de papa avec “Maman a rajouté des photos a l’album “Choucroute Party à la cantine du boulot” et “13 nouveaux titres ont été ajoutés par Maman à l’album “Vient griller des knackis de Poney dans ma cabane.” de Findus Cabrel, voulez vous les synchroniser sur votre tablette ?” là c’est une tout autre histoire

    Tu prends ta clé USB, tu la branche sur ta Sony et tu peux regarder le film sur ta tablette. Fiston rentre de l’école avec le dernier album de M Podbanane sur sa tablette et maman peut le lire et le charger sur son téléphone… C’est juste une histoire de facilité d’usage.

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 11 h 11 min

    @Simon JB: Je pense un peu comme toi, sous Android, l’équivalent de iTunes c’est bien Google Play ; même si -comme le souligne justement Pierre- dans l’immédiat Android reste un peu en retrait. Plus loin derrière, sont les expériences Amazon et plus récemment Samsung (avec ses nouveaux Hub vidéos, livres, musique mais dont le fonctionnement est pour le moment encore un peu “hermétique” voir obscur).

    Par contre, je ne partage pas ton analyse concernant le marché français : pour moi, il est difficile d’assimiler ou d’associer les deux produits cités par Pierre à une quelconque Box. L’usage n’a rien de comparable selon moi. Ma TV est très récente, mais elle n’est pas à proximité d’une Box, elle ne dispose pas du Wifi, et je n’ai pas envie de tirer un câble Ethernet vers la box ; donc pour moi actuellement les meilleurs moyens de connecter mes tablettes et mon smartphone sur ma TV restent :
    1- Le bon vieux câble Hdmi (voir une banale clé usb pluggée sur ma TV, qui est capable de lire tout et n’importe quoi en terme de vidéo, photo et musique).
    2- Un dongle AllShare Cast (Samsung) qui me permet de connecter On Air ma TV et mon smartphone. Avec la limitation que cela se limite à un appareil en simultané, que l’usage simultané du bluetooth est proscrit et qu”il y a un léger décalage en synchro (gênant pour la vidéo -son décalé par rapport à l’image- mais aussi et surtout pour les jeux).

    D’un autre coté, je ne partage pas vraiment le point de vue de Pierre concernant l’usage de son expression “Nas amélioré”, elle est trop restrictive à mon sens. Je ne sais pas pour l’appareil Sony (je n’ai rien vu ou lu sur la bête), mais pour le HomeSync de Samsung (que je surveille depuis le première video de GalaxyS2.fr), cela ne me semble plus avoir grand chose à voir. En effet, le HomeSync me paraît bien plus riche en fonctionnalités, c’est une machine quasi autonome, il y a pas mal de vidéos qui tendent à le montrer sur le Net.

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 11 h 43 min

    @Pierre Lecourt:

    Oui, oui, à terme l’intégration avec un écosystème android plus global rendra ça plus user-friendly qu’une box.
    Mais en l’état, ces produits ont forcément besoin d’un récepteur branché sur la télé, ou d’un logiciel installé sur la tablette, pour pouvoir accéder au contenu (en DLNA dans 90% des cas). Or qu’est ce que tu trouveras branché sur la télé dans la plupart des foyers français équipés de l’ADSL ? Une box opérateur pardi. C’est obligatoire pour regarder la TV ADSL. Cette box fait par ailleurs dans bien des cas office de magnétoscope numérique ET elle lit le DLNA sur le réseau.

    Pour reprendre tes deux exemples “Tu prends ta clé USB, tu la branche sur ta Sony et tu peux regarder le film sur ta tablette. Fiston rentre de l’école avec le dernier album de M Podbanane sur sa tablette et maman peut le lire et le charger sur son téléphone”.
    Tout cela marche déjà aujourd’hui, et sans rien ajouter à ton installation ! Tu branches ta clé USB sur ta bbox / livebox / freebox, et tu pourras la regarder immédiatement sur ta tv (via l’interface native de la box, qui gère le DLNA) ; ou bien sur ta tablette, puisque l’application sony accèdera aux contenus de la box tout comme n’importe quel disque dur réseau. C’est exactement le même usage, et ça n’a rien de moins user friendly, au contraire.

    Ces machines ne sont jamais que des disques dur réseaux, associés à un serveur DLNA embarqué. Pour l’usage de base, ils s’appuient sur le DLNA comme tout le monde; et pour tous les usages avancés (back up automatique, ou notification instantanée en cas de partage de contenu comme tu le décris), tu peux parier qu’ils chercheront à enfermer leur utilisateur dans leur écosystème (compatibilité uniquement avec les téléphones / tablettes samsung et sony respectivement). Oui, je considère donc qu’ils auront du mal à en vendre en France car leur proposition de valeur n’est pas si révolutionnaire que ça.

    @a href=”http://www.minimachines.net/a-la-une/mwc-2013-des-appareils-de-gestion-de-cloud-prives-chez-sony-et-samsung-5224/comment-page-1#comment-19157″>Mxte29Fr:

    “L’usage n’a rien de comparable selon moi. Ma TV est très récente, mais elle n’est pas à proximité d’une Box, elle ne dispose pas du Wifi, et je n’ai pas envie de tirer un câble Ethernet vers la box ; donc pour moi[…]”

    C’est bien gentil la généralisation à partir de ton propre cas, je peux faire pareil : moi par exemple je n’ai pas du tout de télévision, est-ce que je vais en déduire que tous les vendeurs de télévision vont mettre la clé sous la porte.

    Pour connaître un peu le marché de l’ADSL, je t’assure qu’une grande majorité des abonnés utilisent leur box comme portail pour accéder à leur télévision, et en particulier les abonnés free (soit une proportion non négligeable du parc ADSL français), plus geeks et avec des box plus puissantes.
    Tu n’as pas besoin d’avoir une TV wifi ou de tirer des cables ethernet dans ton salon : les opérateurs télécom fournissent gentiment en général deux box, une qui fait office de routeur et une autre qui fait office de passerelle multimédia. Tu en branches une sur ta prise internet, et l’autre sur ta télé, les deux communiquant en wifi, ethernet ou CPL dans le cas de Free (qui fournit gratuitement les bornes CPL !).
    Ensuite c’est simple, tout contenu stocké sur le disque dur interne de la box, tout partage réseau windows et tout support USB branché sur la box est détecté et accessible sur ta télévision ou sur n’importe quel autre support en DLNA. Ce n’est pas un truc de geek, ça se pilote avec une télécommande et madame michu sait l’utiliser.

    Donc oui, c’est exactement pareil que ce que propose Samsung et Sony ici, pour l’instant en tout cas. Ou même ce que propose Apple depuis au moins 8 ans avec sa time capsule, à qui on peut reprocher beaucoup de choses mais pas d’être compliqué à utiliser :)

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 11 h 49 min

    Là où je te rejoins Pierre, c’est dans la synchronisation rapide d’un contenu avec un appareil mobile. Là, le nfc peut apporter quelque chose, et encore…il faut bien à un moment donné choisir ce qu’on veut télécharger / synchroniser / sauvegarder. Sur un tel boitier qui contiendrait à terme des milliers de morceaux de musique et des centaines de film, ça implique de choisir dans une liste longue comme le bras et de se taper des temps de transfert en bluetooth / wifi déplorables.
    Sachant qu’on peut encore une fois faire la même chose en DLNA, qui permet l’upload et le téléchargement depuis un serveur.
    Je ne sais pas si il faut se réjouir de voir des fabriquants s’emparer de technologies ouvertes et les enfermer dans un écosystème commercial, même si c’est pour le rendre plus user-friendly. Ils feraient mieux d’améliorer la norme en question…

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 11 h 49 min

    @Simon JB: Bien sur que ca marche et je ne dis pas autre chose, ce sont juste des NAS évolués. La différence entre des NAS normaux et ces engins c’est que pour faire ce que tu décris il faut fouiller une arborescence plus complexe et ce n’est pas présenté de la même manière.Si Sony et Samsung dfont bien les choses, tu auras une interface très graphique de navigation et pas juste un “explorateur”. On verra.

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 13 h 52 min

    @Simon JB: Je t’adore ;-)
    C’est toi qui dit : “Par ailleurs je ne suis pas sûr que ce produit s’adresse au marché français, qui est très spécifique à cause des « box ADSL / TV » des opérateurs.” et qui me balance un “C’est bien gentil la généralisation à partir de ton propre cas”. Mon exemple était ici mis pour que tu comprennes, justement, que tout le monde n’avait pas ton approche, ni tes possibilités en terme de rapidité de connexion !

    Puisque tu dis connaitre le marché Adsl, tu dois donc savoir que les box TV ne sont fournies que dans la mesure où le débit ADSL existant est au moins égal à un certain débit. Par exemple, excuses-moi de reprendre MON exemple, mais chez Orange depuis des années ils me refusent la Box TV au motif que ma ligne ne débite par 4Mb/s constant. Bref, cela fait des années qu’on me dit : “vous voulez la TV Adsl… on peut vous fournir un démodulateur satellite !”. J’ai essayé du coté de Bouygues et SFR, outre des débits proposés inférieurs (difficilement compréhensible d’ailleurs), la réponse est quasi identique avec un : “désolé, ce n’est pas possible en l’état de votre ligne”.

    Alors, je suis un cas particulier ?
    Non, bien sûr, je fais seulement partie des ces innombrables habitants de petites communes (2000 h quand même !) mal desservies. Et oui, en 2013, il y a encore une multitude de foyers qui ont une connexion internet très limités (et encore, je ne me plains pas avec mes 2Mb, je connais pas mal de gens qui n’ont que du 512k :( ).

    Pour nous autres, oubliés du “haut débit pour tous”, le “Cloud local”, les Nas ou donc les appareils que Pierre nous décline dans ce billet, sont un palliatif intéressant ;-).

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 15 h 15 min

    @Mxte29Fr: le très haut debit n’est en effet pas pour tous !!
    Mes beaux parents habitent a 40 Kms de Paris das une petite commune et ont le meme pb que toi !!
    Pour les box, je modérerais le coté idéal, je viens de repasser chez free, et en effet la gestion tele/disque/reseau est assez simple a comprendre et utiliser, mais avant j’ai passé 2 ans chez orange, sans presque jamais utiliser leur box Tv comletement out, impossible d’avoir un partage stable (un coup sur deux c’est pas reconnu), lag enorme entre la télécommande et l’action sur la box, ce qui m’a ammené a trouver d’autres solution (clé PC hdmi, Nas…)

    Répondre
  • 1 mars 2013 - 19 h 20 min

    Je suis à 32km de Paris dans une ville de 10000 habitants .
    Le NRA est dans la ville d’a côté. Je suis à 5 km avec un débit de 150 ko/s.
    Ma question n était pas stupide sur le fait d.avoir la TNT hd car je n’ai pas la Tv par adsl.
    Il n est pas possible d enregistrer la TNT sur la free révolution. Il le fait pas adsl.
    Il m aurait bien servi comme magnétoscope

    Répondre
  • 11 mars 2013 - 23 h 46 min

    Moi ce que je trouve dommage sur ces boitiers, c’est que, quitte à mettre du NFC pour inciter l’utilisateur à “décharger” le contenu de son téléphone dans le “NAS”, ils auraient pu aller au bout de la logique et y placer un chargeur dans fil pour le téléphone.

    Comme ça, tu rentres le soir, tu pose ton tel sur le boitier, et automatiquement ça le recharge et le synchronise ! (Et ça pourrait même transférer les appels en wifi sur le téléphone fixe…)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *