Google I/O 2015

Résumer les 2 heures de conférence Google I/O 2015 n’est pas forcément très facile même si on sent bien évidemment que la conférence aurait pu être plus concise. Un petit survol est néanmoins intéressant si vous voulez savoir ce qui s’y est dit et les développements futurs pour l’univers de Google.

Papier de verre, grain 1000 et laine d’acier. Les maîtres mots de la conférence d’hier concernaient les finitions et l’amélioration d’Android. La plupart des annonces allaient dans ce sens : Optimisation, fluidité, confort… Un vaste programme pour Google qui doit mener sa barque non seulement dans la souplesse de son interface mais également dans tous les écueils des applications tierces.

Minimachines.net 2015-05-29 11_22_20

La Google I/O 2015 a  donc additionné les promesses de mises à jour de l’univers Android. Rendre plus fluide l’interaction entre application et Web, améliorer le dialogue entre smartphones et accessoires Android Wear en rendant la collecte d’infos plus facile pour les développeurs, des annonces allant très clairement dans le sens d’une expérience plus confortable.

L’annonce de services déconnectés est une autre facette de la conférence d’hier, l’apparition de services délivrés d’une liaison aux serveurs de Google annonce de grands changements pour le moteur de recherche et une ouverture plus large sur des marchés émergents où tout le monde n’a pas un accès au web permanent et surtout pas sur mobile. L’autre pendant de cette conférence est constitué d’annonces de nouveaux services comme Google Photos qui promet un espace de stockage gratuit et illimité pour tous les clichés numérique de la planète.

Point commun de toutes ces annonces, délivrer les utilisateurs de leurs tracasseries quotidiennes.

Google annonce Android M

Android M est une mise à jour d’Android comme l’a été Android Lollipop, il ne s’agit pas d’un changement en profondeur mais bien d’un vernis supplémentaire pour rendre l’expérience proposée par le système plus fluide et convaincante. Google annonce donc cela en plusieurs points importants.

Minimachines.net 2015-05-29 11_26_55

Mieux protéger l’utilisateur avec un nouveau mode de gestion des permissions. Fini le listing de 30 permissions listées en vrac quand vous installez une application. Ce mur anxiogène de permission va disparaître au profit d’un nouvel affichage. Lorsque vous installerez une application. C’est une très bonne chose car ce système devient vite routinier et on ne se pose plus trop la question de savoir ce qui est demandé, à tel point que cela ne choque personne de voir une application lampe-torche qui demande d’accéder à nos SMS… Plutôt que ce fatras habituel, Google M demandera à l’utilisateur l’autorisation qu’il veut bien accorder à une application lors de son lancement. Et il sera peut être plus évident qu’il y a anguille sous roche si, au moment où vous cherchez à lancer la lampe torche de votre smartphone pour trouver vos clés tombées dans le coin le plus sombre de ce foutu parking, votre application vous demande d’accéder à vos emails…

Android M proposera également à l’utilisateur d’accéder après l’installation à toutes les permissions demandées par une applications mais aussi de lister par exemple toutes les applications réclamant l’accès à vos SMS ou votre microphone…  Histoire d’avoir une vue de’ensemble de ces éléments.

Minimachines.net 2015-05-29 11_31_28

Augmenter l’autonomie des appareils. Promesse habituelle de Google, l’amélioration de l’autonomie des smartphones et tablettes sous Android M devrait passer par un nouvel élément dans l’artillerie logicielle de Google baptisée Doze. Il s’agit d’une nouvelle fonction qui prend en compte les capteurs de chaque machine afin de détecter les mouvements de celle-ci et d’adapter la consommation en fonction.

Si vous posez votre tablette sur votre table basse avant de sortir de chez vous chaque matin, il n’y a aucune raison pour qu’elle ait le même comportement qu’un smartphone que vous gardez dans votre poche toute la journée. L’absence de mouvement d’un engin sous Android M sera traduit par Doze comme une longue période d’inactivité et il entrera alors dans une profonde léthargie en coupant le maximum de processus possibles. Restera juste une veille permettant de profiter des messages urgents, des alarmes et d’un réveil des autres services en cas de mouvement. Le résultat pourrait se traduire par 2 fois plus d’autonomie pour un appareil identique sous Android M que sous Lollipop.

Minimachines.net 2015-05-29 11_33_23

Prendre en compte l’USB type C. Evolution logique du marché, l’USB type C, l’USB réversible, est une fonction qui manque pour le moment à Lollipop et qui obligerait les constructeurs à travailler des surcouches logicielles pour une prise en  charge. Pour éviter un nouveau fractionnement de son système, Google rajoute donc cette prise en charge native dans Android. A noter que cela transforme potentiellement tout appareil sous Android M en source d’énergie pour un autre. Votre tablette avec une énorme batterie pourra servir de batterie externe à votre smartphone si elle est équipée d’une prise USB type C et qu’elle est sous Android M.

L’intégration de Chrome dans les applications. Il va être possible pour les  développeurs d’appeler le moteur de Chrome, le navigateur de Google, directement dans les applications. Les Chrome Custom Tabs permettront de profiter des avantages de Chrome directement dans les applications ce qui sera un gros plus pour les développeurs qui pourront par exemple proposer des pré-enregistrement de comptes en remplissant automatiquement les champs identifiés. Vous vous inscrivez à un nouveau service et vous rentrez en ligne un email et un mot de passe, lorsque vous téléchargerez l’application correspondante, le développeur pourra faire appel à ces éléments issus de votre inscription pour ne pas avoir à le reproduire sur votre smartphone par exemple.

Cela facilite évidemment la vie mais pose des questions sur la liberté de choix de son navigateur. Les développeurs auront bien évidemment avantage à fluidifier l’expérience utilisateur en utilisant Chrome mais cela pourrait avoir des conséquences néfastes pour les concurrents.

Google Now on tap est une autre annonce intéressante puisqu’elle mélange une information contextuelle et une question : Vous aurez la possibilité d’afficher des informations sur un élément issu d’un email, d’une page web ou d’une application en posant une simple question.

Si une page vous parle d’un acteur ou d’un film, un appui long ouvrira alors des liens vers des éléments correspondant à ces acteurs. Proposera des liens vers la bande annonce du film ou son casting etc. Cette fonction pourra exploiter des applications externes également.

 Google Maps fonctionnera sans connexion permanente. Une fois un parcours chargé, il sera possible de déconnecter sa machine et de se servir de Maps comme d’un GPS classique avec indications de la route à suivre étape par étape par le système. Une fonction parfaite pour utiliser une tablette comme GPS d’appoint même si elle n’est pas équipée de 3G. Reste à savoir dans quelle mesure le système pourra être fiable en cas de sortie du parcours d’origine sans la possibilité de télécharger de nouvelles données sur la route à suivre pour recalculer un itinéraire.

Minimachines.net 2015-05-29 11_45_42

Chaque point lumineux représente un engin sous Android… 

Dans le même ordre d’idée, Google a annoncé la possibilité d’accéder à des pages de résultat épurées afin de minimiser la bande passante dans les régions du monde où la connexion est faible. Moins d’images, plus de liens texte et la possibilité de sauvegarder facilement dans chrome des pages web pour éviter de devoir les recharger. Une option qui ne sera pas ouverte à tous mais probablement uniquement là où aucune publicité à monnayer n’est possible pour le moteur de recherche…

La prise en charge native des stylets dans Android M se traduira par une intégration plus simple pour les développeurs pour les applications, la reconnaissance d’écriture et les sensibilités à la pression seront intégrés plus rapidement.

Minimachines.net 2015-05-29 11_39_24

D’autres annonces plus en retrait d’Android M ont été faites avec, par exemple, le lancement d’une nouvelle version de Google Photos qui propose désormais un stockage illimité et gratuit de vos clichés en ligne. L’annonce se conjugue avec des algorithmes qui aménageront leurs dispositions par thématiques d’objets et de de thèmes. Les portraits seront reconnus et triés par exemple et le système proposera ses mots-clés pour les identifier. L’offre n’est pas liée à Android M et fonctionne d’ores et déjà depuis n’importe quel smartphone exploitant Google Photos.

Minimachines.net 2015-05-29 11_24_20

Android Wear est également amélioré avec des fonctions nouvelles comme la persistance à l’écran des applications dans un mode de consommation d’énergie peu gourmand, les applications seront plus faciles à lancer et la tendance Emoji est confirmée avec la possibilité de dessiner de petites icônes sur un écran de montre pour les appeler à l’écran.

Minimachines.net 2015-05-29 11_34_49

Brillo est également confirmé, le système  d’exploitation de Google pour les objets connectés est lancé. Il s’agit surtout d’un moyen pour Google de refaire le coup d’Android avec la domotique. Proposer un système d’exploitation ouvert pour que les différents acteurs s’y intègrent. On verra ici probablement la même réaction qu’a l’apparition d’Android avec un regard circonspect de la part des fabricants ayant déjà des matériels en place. Mais au fur et à mesure que s’agrégeront de nouveaux intervenants et fabricants qui profiteront de cette aubaine, le système pourra prendre de l’ampleur et devenir rapidement incontournable dans l’Internet des Objets.

Minimachines.net 2015-05-29 11_29_10

Android Pay est également officiellement lancé, il ne concerne pas vraiment l’Europe pour le moment mais la bataille des systèmes de paiement dématérialisé fait rage aux US. Le système utilisera le NFC pour communiquer avec les terminaux de paiement et son implantation sera probablement assez longue dans les différents magasins US. En France, au vu de la poussière déjà accumulée sur nos systèmes de paiement, le format n’est franchement pas prévu pour tout de suite. A noter que Android M gérera l’authentification par empreintes digitales nativement.

Minimachines.net 2015-05-29 11_25_09

La Chromecast va également évoluer avec l’apparition de nouveaux partenaires comme HBO mais surtout de nouvelles fonctions de jeux proposant le Multijoueurs sur une seule Chromecast grâce à un nouveau Game Manager

Google continue de s’intéresser à la réalité virtuelle

Minimachines.net 2015-05-29 11_42_10

Cela se traduit par une nouvelle version du Google Cardboard, le système de lunettes en carton derrière lesquelles on pose un smartphone pour afficher des applications immersives. Le nouveau venu est compatible avec les smartphones de 6 pouces et même avec l’iPhone. Un kit de développement est disponible pour iOS comme pour Android.

Minimachines.net 2015-05-29 11_43_29

Dans la foulée de cette annonce, Google lance Expeditions qui est une application éducative exploitant Cardboard permettant de capturer des lieux avec une tablette et d’en faire des visites guidées sous Carboard. Une bonne idée pour les classes jumelées  qui pourront faire visiter les lieux touristiques d’un pays à une autre classe située dans un autre pays et inversement.

Le lancement d’un partenariat avec GoPro pour la création de système de capture de scènes en réalité  virtuelle grâce à la combinaison de 16 petites cameras. Présenté comme un système accessible, cela reste une énorme usine à gaz très coûteuse. Outre l’investissement dans le materiel nécessaire à la prise de vue, le calcul des films semble demander des ressources immenses à Google.

Bref une Google I/O 2015 intéressante qui montre que Google est dans une phase de développement plus sage et plus orientée vers l’utilisateur que vers le constructeur. Peu d’annonces très techniques mais surtout une volonté de proposer un système Android M mieux fini. Un système qui pourra également s’intéresser aux nouveaux marchés émergents, dernières réserves de la planète pour continuer à annoncer une croissance du nombre de terminaux sous Android.

14 commentaires sur ce sujet.
  • 29 mai 2015 - 11 h 55 min

    @Pierre: merci pour ce CR. Le meilleur que j’ai lu pour le moment. Synthétique et surtout avec la patte minimachines: clair et argumenté.

    Nice job sir !

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 12 h 11 min

    +1 ;-)

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 12 h 19 min

    J’ai trouvé cela assez décevant : pas de Chromecast 2, ni d’avancées claires sur le Projet Ara.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 12 h 44 min

    je me contenterai d’un Merci beaucoup Pierre pour ce CR

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 13 h 55 min

    petite coquille dans la paragraphe sur Google Now
    « d’une application en posant une simple application. »
    Je présume que tu veux dire « en posant une simple question ».
    Il y a aussi l’utilisation du clic accentué qui lancera aussi un résultat selon le « contexte », affichera la fiche du film à la lecture d’un mail ou l’on parle de cinéma et d’un film, par exemple.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 14 h 01 min

    merci et bravo pour ton regard et tes commentaires, Pierre

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 14 h 57 min

    Concernant les permissions des applis Android, certains développeurs prennent la peine de les justifier dans la présentation de l’appli. Cela dit, je pense que certains autres vont se mettre à développer des usages bidons, juste pour cacher l’utilisation moins reluisante d’une permission. Par exemple, l’éditeur de la lampe torche qui lit les SMS, va implémenter une nouvelle fonction de déclenchement à distance par SMS, pour justifier l’interception systématique des SMS…Bref, le nouveau système est meilleur, encore que certains programmeurs vont certainement coder leurs applis pour qu’elles ne fonctionnent plus correctement sans la permission de localisation, par exemple. Une vraie plaie, les smartphones étant des mouchards by design, le mal est fait.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 16 h 22 min

    Eh bien, c’est plus rapide à tomber que les Apple Keynote…

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 17 h 20 min

    Et rien sur l’obsolescence à 24 mois de tous les terminaux androids, l’absence de mise a jours pour tous et le morcèlement du système. Bref impasse sur le plus important, les attentes des consommateurs et la pérennité d’un système. On s’y attendait quand même.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 17 h 55 min

    @Dadoo: le problème d’Android est qu’il tourne sur tellement de plateforme différente qu’il faudrait que les fabricants suivent et mettent la main à la pâte pour les mise-à-jour.

    Rien que chez Samsung quand on voit le nombre de SOC différents associés à d’autres composants différents, c’est un vrai b…

    D’un autre côté c’est ce qui fait aussi la force d’android hein ! Et puis bon… j’ai donné il y a quelques années un tel sous froyo (android 2.2) et la personne en est toujours très contente.

    Sur mon S3 j’aurais même bien préféré en Android 4.1 qui était beaucoup plus fluide que l’affreuse MAJ 4.3 qu’ils ont faite sur ce modèle précis.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 18 h 54 min

    Je rejoins un peu @Dadoo: sur obsolescence logicielle programmée.

    Ton argument de « tellement de plateforme différente », @Baldarhion: , ne tiens pas vraiment la route quand on regarde le monde du PC avec une multiplicité égale voir plus importante encore, pourtant les Windows et autres Linux voient leurs nouvelles versions compatibles avec du « vieux » matériel qui à largement plus de 2 ans ;-) Cela dit, tout comme toi Baldarhion, j’ai un S3 qui est loin d’être obsolète et qui me satisfait toujours autant, malgré son Android limité à la 4.3 :)

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 19 h 48 min

    @Dadoo:

    @Mxte29Fr:

    En même temps c’est une conférence qui est dédiée aux développeurs, ce n’est pas vraiment le lieu pour évoquer les « attentes des consommateurs ».
    Même si les dev seraient rassurés de savoir qu’ils peuvent viser en toute sécurité la dernière version du système sans se restreindre à une poignée de terminaux, ils sont plus friands de nouveautés que de rétro-compatibilité, en général.

    Par ailleurs Google a déjà répondu à ça. La gamme nexus est mise à jour durant 24 mois, + les mises à jour de sécurité pendant 12 mois. Un terminal ne cesse pas brutalement de fonctionner quand il n’est plus mis à jour, et de toute façon la casse de l’écran ou de la batterie intervient souvent bien avant…
    Les autres fabriquants font des promesses, à chacun des les croire ou pas en fonction de leur historique et de voter avec son portefeuille.

    Répondre
  • 29 mai 2015 - 20 h 12 min

    @Mxte29: partiellement d’accord avec toi aussi :D

    Mais le problème du monde des téléphones est que la cohérence entre composants est bien moindre que dans le monde du PC. De plus la place limité en stockage impose de faire le ménage dans les vielles librairies et de ce fait, beaucoup de choses passent à la trappe d’une version à l’autre ce qui n’est pas le cas dans le monde PC.

    Ah oui le S3 reste un téléphone complètement dans la course et increvable grâce à la batterie amovible… Il n’empêche que je regrette de ne pas re resté en 4.1… Le téléphone était beaucoup plus réactif. (Du coup c’est pour ça que je suis passé au Note3néo (bah pourquoi payer un Note3 au prix fort hein ?) et comme un gosse j’attends Lollipop :D

    Répondre
  • 4 juin 2015 - 10 h 34 min

    @ Baldarhion : je pense un peu le contraire, là où android gère quelques centaines de composants différents selon les modèles Windows en gère des millions (et mac une centaine lol). Et des vieilleries comme ma carte Soundblaster pro marchent encore pas mal sous Windows.

    Après pour Simon JB : je suis d’accord de voter avec mon portefeuille, je ne supporte pas que les OS soient les stars de l’informatique alors qu’ils sont seulement créés pour servir les applications et se faire discrets.

    Bah c’est le monde qui veut ça, comme Nagui qui invite Metallica et reste la star du show qui leur a consacré !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *