Asus jette l’éponge sur ses engins à double système Android et Windows

Microsoft aurait décidé de ne pas soutenir les machines proposant un double système d’exploitation. Dans le collimateur de l’éditeur de Windows, ces engins et en particulier les tablettes et All-In-One, qui pourraient proposer au démarrage un Android en plus de Windows 8. Résultat, des industriels comme Asus, ayant misé sur une gamme de produits de ce type, arrêteraient les frais.

Résumé :Si l’information est toujours au conditionnel plusieurs indices confirment la volonté de Microsoft de ne plus soutenir les machines proposant du multi-boot. Cette possibilité de lancer au démarrage soit Windows soit Android ou un autre système afin de profiter de plusieurs univers logiciels sur le même engin. En plein dans la ligne de mire de Microsoft, Asus. Le fabricant qui a annoncé au CES toute une gamme de produits de ce type et qui a lancé des Transformer All In One exploitant à la fois le système de Microsoft et celui de Google.

Asus Transformer Book Duet TD300

Une nouvelle politique Microsoft, destinée à défendre ses intérêts et à ne pas encourager des systèmes concurrents n’autoriserait plus les constructeurs voulant une licence de Windows à installer un autre OS  sur la machine. Plus de mélange entre Android et Windows, une fonction pourtant mise en avant par Intel qui voyait là un bon moyen de faire valoir la grande capacité d’adaptation de ses processeurs.

Interrogé, un revendeur me signale ne plus pouvoir avoir d’informations sur les machines annoncées par Asus au CES comme les Transformer Book Duet TD300 qui peuvent basculer quasi instantanément entre Windows et Android. De là à dire que l’engin est parti aux oubliettes suite à la pression de Microsoft, il n’y a qu’un pas qu’il n’est pas imprudent de franchir. De son côté Asus se refuse à tout commentaire.

Asus Transformer Book Duet TD300

Le Wall Street Journal a, quant à lui, publié des informations concernant l’annonce interne chez Asus de la fin de cette gamme de produits. Un coup dur pour le fabricant Taiwanais qui avait misé sa communication du CES sur ces engins et qui a dû probablement investir pas mal d’argent en recherche et développement pour les mettre au point.

windows-android-acer

Le Multi boot de Windows du temps de l’Acer Aspire One D250

Microsoft n’ pas confirmé ni infirmé cette nouvelle politique, indiquant juste qu’il semblait plus homogène et efficace de ne pas perdre l’utilisateur dans plusieurs systèmes sur un même produit. La marque a, par le passé, largement toléré ce type de multi-systèmes avec des produits netbooks et All-In-One. Avec des distributions linux légères sous Windows XP et Windows Seven et même des exemples de cohabitation Windows et Android sur des netbooks Acer.

Asus Transformer Book Duet TD300

Pourquoi Asus jette t-il l’éponge ? Quelle pression peut exercer Microsoft ?

Microsoft vend son système  et réclame de chaque constructeur un cahier des charges précis de la machine qui devra recevoir Windows. Si ce cahier leur déplaît, la marque peut refuser de vendre la licence OEM bien moins chère, encourageant le constructeur à acheter une licence commerciale comme un particulier le ferait dans un magasin. Un achat qui se traduit par un changement de tarif monstrueux rendant la machine invendable. Autre conséquence, l’absence de marketing de la part de Microsoft qui soutient les campagnes publicitaires de marques en les cofinançant à l’international. Sans ce type de financement, certains produits auront du mal à percer et c’est probablement le cas de ce type d’engins à l’approche plus complexe que d’habitude.

Face à cette levée de bouclier de Microsoft, Asus a, semble t-il, réagi en jetant à la poubelle ses plans multi OS. Cela ne veut pas dire que nous ne verrons pas les machines mais selles seront probablement, beaucoup plus classiquement, sous Windows… uniquement.

26 commentaires sur ce sujet.
  • uko
    14 mars 2014 - 13 h 54 min

    Il me semble avoir lu récemment que c’était Google qui s’opposait fermement aux systèmes dual boot Android/Windows.

    Si la pression vient des deux côtés, c’est sur qu’Asus risque d’avoir la vie dure.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 13 h 55 min

    @uko: Tu te souviens où tu as lu ça ?

    Répondre
  • uko
    14 mars 2014 - 13 h 57 min
  • 14 mars 2014 - 14 h 04 min

    @uko: Ah ok,, la news de Digitimes…

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 05 min
  • uko
    14 mars 2014 - 14 h 10 min

    @Pierre Lecourt:
    Si on remonte les sources, il semblerait que l’info ait été postée par Digitime et confirmée par un contact de CNET:
    “On Friday, a source familiar with the Asus Duet told CNET that Google is indeed the one that has not favored the idea. Microsoft, on the other hand, has not, to date, been actively opposed to the idea, the source said.”

    L’explication serait que MS bénéficierait du dual boot parce-que les tablettes Android sont mieux implantées que les tablettes Windows. MS profiterait donc de la notoriété d’Android pour vendre des tablettes sous Windows.

    Pour ma part ce raisonnement me semble biaisé: Les combo tablettes/PC sont avant tout des machines Windows, je ne pense pas que l’installation du dual OS se fasse à l’avantage de MS. S’il ne doit en rester qu’un sur la machine ça sera probablement Windows, et je doute que ses ventes soient entravées par l’absence d’Android.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 11 min

    Ou comment restreindre l’expérience utilisateur à cause d’intérêts commerciaux… dommage !

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 11 min

    @uko: oh l’autre !
    bon ceci dit c’était partout sur le net, mais il y avait eu un billet aussi sur minimachine (ou on se retrouve tous trèèèès souvent – c’est vendredi, la perche etait trop belle)
    après qui c’est charger du chrono ? ;)

    sinon oui, les 2 gros MS et google sont pas d’accord, donc ça semble plié, circulez y a plus rien à voir

    dommage, le concept était pas mal et ça aurait permis un peu plus d’ouverture sur la m@#*% de sÀ+#* de secure boot sur les nouveaux engins en uefi + windows 8

    enfin bon, on verra bien

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 22 min

    @DotNet: zeronews t200.

    Digitimes publie en vrac des trucs de partout il ya 70 à 80% de trucs bons a jeter en général…

    @uko: Mouais apparemment la source de Cnet a dit 50% de choses fausses en disant que MS n’était pas contre. Mais bon les politiques de ces boites évoluent en temps réel…

    Dans tous les cas, ça semble plié pour ces machines là.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 28 min

    Il y a aussi Intel qui voulait faire du dual boot Win/Android.
    Mais bon si MS ne veut pas Intel risque de suivre.

    Répondre
  • uko
    14 mars 2014 - 14 h 35 min

    @Pierre Lecourt:
    Ouep, quelle que soit la source des pressions le résultat est le même: Des machines pourtant très prometteuses passent à la trappe.

    De mon point de vue, c’est mauvais pour MS comme pour Google. Je me demande si l’analyse qui a mené l’un ou l’autre à mettre des bâtons dans les roues d’Asus était vraiment objective, ou teintée d’une arrogance mal placée, d’un refus de partager avec l’ennemi pour obtenir sois-même une plus grosse part du gâteau.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 14 h 44 min

    Merci Pierre!

    Peut qu’Asus aussi, fort du succès de la T100 réoriente sa politique avec une offre W8 plus large?
    ie:
    Tablet 8″, 10″, 11″ et 12″ ou > ?
    Et segmente son offre avec l’équivalent matériel Arm/Intel sous Android?
    Ce serait plus simple à driver et plus lisible pour les acheteurs?

    C’est juste de la spéculation de comptoir.. :)

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 15 h 27 min

    @uko
    En même temps, je n’aurais pas acheté un tel produit rendu très complexe par design. Et la fiabilité d’Asus est parfois un peu légère!
    :)

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 16 h 01 min

    A mon avis, c’est bien MS qui refuse ce type de produit. Par exemple, avant la mise à jour Windows 8.1, on pouvait synchroniser dans l’application agenda l’agenda Google, chose qui n’est plus possible avec Windows 8.1 (sur mon Asus t100). C’est pour moi une preuve supplémentaire que MS souhaite imposer Windows 8 (et ses services) par tous les moyens.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 16 h 44 min

    @uko: Disons que la stratégie de Google sur ce type d’engin à mon avis c’est chrome, pas android. Cependant vu la position de Google et d’android, est-ce qu’il n’y a pas là un moyen de pénétrer plus avant le marché pour pas cher ?

    Bizarre également qu’un acteur comme Intel aie misé la dessus pour sa communication du CES sans vérifier en amont la faisabilité auprès des acteurs concernés. Pour Intel c’est un gros soucis puisqu’une partie de leur com c’est bien x86 est capable de faire tourner Android et Windows.

    Alors ptet bien que Digitimes à raison, je me méfie de Digitimes en général, je suis vacciné, mais cela semble bien confirmé par Cnet. Le résultat est le même cependant,pas de machines. Je trouve tout de même étrange de la part du tandem Intel / Asus de lancer des produits et des concepts alors qu’aucun acteur logiciel n’est ok avec ce concept. C’est des centaines de milliers d’euros de jetés à la poubelle…

    Maintenant, encore une fois, ce sont des géants qui peuvent changer d’avis de semaine en semaine…

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 17 h 02 min

    vraiment dommage. Le métissage donne souvent de belles choses.

    Ce qui est étonnant c’est que ces pressions arrivent si tard, peut etre que MS et Gg ont été étonné du bon accueil public et que cela leur fait peur.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 17 h 03 min

    Digitimes a dit : “Demain il pleut !!”. Mais on ne dit pas où.

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 17 h 12 min

    Eh bien comme ça, mon Transformer Book Trio va devenir collector! Je le vends 2000 €.

    Répondre
  • uko
    14 mars 2014 - 18 h 18 min

    @Pierre Lecourt:
    A mon sens, Google aurait plutôt intérêt à laisser Android embarquer sur les combo tablettes sous Windows: Si les utilisateurs de ces appareils prennent l’habitude de switcher sous Android pour l’usage tablette, c’est Android qui s’en retrouve renforcé sur le marché tablette, pas Windows.

    Étant donnée l’avantage du store Android face à celui de Windows, ce scénario me semble le plus probable. Et pourquoi pas, à terme une partie des utilisateurs pourrait même en venir à considérer Android, plus accessible et plus rapide comme l’OS principal de la machine.

    Je comprends que MS puisse vouloir bloquer Android sur ce segment particulièrement propice à promouvoir Windows pour les tablettes, mais j’ai plus de mal à comprendre que Google fasse obstacle.
    A moins qu’ils espèrent que les constructeurs abandonnent le concept de combo/tablette sous Windows ? Étant donnée le succès de la T100 et les efforts tarifaires consentis à la fois par MS et Intel, ça me semble peu réaliste.

    Maintenant, est-ce que les constructeurs n’auraient pas la possibilité de proposer des machines Windows sur lesquelles il est possible d’installer Android (drivers fournis), pour contrer ce blocage ?

    En ce qui concerne Digitimes, c’est sur que leurs annonces sont souvent erronées. Mais il s’agit souvent de “scoops” sur le design de futures machines encore jamais vues ailleurs (iPads et iPhones en tête).

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 19 h 01 min

    Et un vrai dual boot Android / Ubuntu messieurs de chez Asus pour la refaire à la 701 ???

    Moi qui attendait ce genre de machine pour remplacer mon 1018p qui commence à ramer dans tous les sens…

    Répondre
  • 14 mars 2014 - 19 h 21 min

    @uko: Oui Google n’a pas de raison d’intervenir, ni dans un sens ni dans l’autre. Ils ne sont pas perdants dans l’histoire.

    Par contre je ne te suis pas pour le store. Si tu achètes une tablette Windows + Android ce n’est pas pour le store de Google, c’est pour Windows et en bonus Android et son store. Mais le principal intérêt d’un T100 c’est les outils windows, si il y avait un android dessus je m’en servirais pour prêter la tablette, guère plus. Si je cherche une tablette pour son store d’appli tactile, je me pose pas trop la question, j’achète une tablette Android.

    Répondre
  • I4U
    14 mars 2014 - 19 h 28 min

    Le transformer trio est tout juste disponible! Il semble vraiment intéressant et c’est un concept qui va plus loin qu’un simple dual boot. Laptopspirit vient de faire un article dessus.
    Si l’info est avérée, c’est vraiment dommage.

    Répondre
  • 16 mars 2014 - 11 h 26 min

    Comme d’habitude, on décide (à notre place) de limitations bidons pour des raisons pseudo-commerciales contre-productives. On voit le résultat avec, en vrac, le “gel” des netbooks, les machines “fermées”, Windows 8, etc… bref que des réussites qui ont fait le plus grand bien à l’industrie.

    Il serait probablement aussi “plus homogène et efficace de ne pas perdre l’utilisateur dans plusieurs configurations d’un même produit”, mais bizarrement, quand un constructeur propose un ordinateur multi-fonction avec un bon rapport qualité/prix (le T100), c’est un véritable “carton” !

    Félicitations à tous ces stratèges ! Changez rien surtout !!

    Répondre
  • 24 avril 2014 - 20 h 09 min

    Visiblement le dualboot Android /W8.1 est quand même disponible chez Thomson avec le THNK1!

    Déjà sur Amazon en précommande au prix de 299€.

    :)

    Répondre
  • 28 mai 2014 - 21 h 11 min

    […] Jusqu’à hier la tablette était annoncée pour le début Mai… Mais aujourd’hui elle est proposée à 299.90€ avec une disponibilité au 31 Mai sur Amazon, cette machine livrée avec un Office Etudiant pourrait être une bonne surprise sur le marché même si on l’a vu, Google et Microsoft ne semblaient pas forcément voir d’un bon œil l’apparition de ces …. […]

  • 11 novembre 2014 - 21 h 44 min

    @stephan:
    Google a ôté la possibilité du protocole exchange active sync pour les compte hors Google apps sur laquelle reposait la synchronisation des contact et des calendrier… c’était pourtant le standard utilisé par tout le monde sur le marché en la matière.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *